Récit de la course : Trail de Mimet - 22 km 2011, par Rudyan

L'auteur : Rudyan

La course : Trail de Mimet - 22 km

Date : 1/5/2011

Lieu : Mimet (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 705 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Trail de Mimet 2011 26kms - 1300D+

Salut les kikous!

 

Me voilà de retour après ma dernière course, le Trail de la Sainte Victoire début avril. Une course qui a laissé des traces. En effet j'ai eu beaucoup de mal à récupérer. Résultat, 20 kms de fait en avril...

C'est donc avec beaucoup d'incertitudes que je me présente au trail de Mimet. C'est un trail que je n'ai jamais fait mais les avis sont unanimes : c'est dur, c'est technique, c'est un vrai trail!

Au programme donc, 26kms et 1300m de D+.

 

Je passe cherche l'ami Rafouille et direction Mimet, un joli petit village haut perché. Il fait un peu frais en arrivant mais le ciel est bleu et annonce une belle matinée. On récupère nos dossards et croisons pas mal de kikous : Fab, kkris, alitheia (qui ne court pas ayant fait l'ardéchois la veille) et Vestale. Mon pote Rudolph est également présent pour ce qui sera son 1er vrai trail.

 

On s'installe dans l'enclos de départ et PAN! c'est parti. Et ils envoient comme des cochons les kikous! Fab, kkris, Rafouille...tous au taquet d'entrée. Je reste en retrait, préférant partir plus prudement. On quitte le village, et déjà ça monte!

 

Un première montée doit nous amener jusuq'au km 10, lieu du ravito 1. Juste avant cette bosse je rejoins Fab qui a un peu de mal dans les parties de descente technique. On discute un peu, puis dans les premières pentes je le laisse partir. Les jambes ne répondent pas et les sensations sont assez mauvaises.

 

Je grimpe cette première difficulté avec les moyens du bord. Arrivé au 1er ravito, je prends mon temps espérant retrouver un peu la forme.

Mais en repartant, les premiers kms sur les crêtes ne sont pas rassurants, voire de pire en pire. Je crois qu'aujourd'hui ce sera en mode serrage de dents...

 

Du coup j'en profite pour prendre qqs photos avec mon tél, ayant une vue imprenable sur la cité phocéenne :

 

 

Ensuite, on continue sur des singles incroyablement variés! le parcours est magnifiques! On passe dans des fonds de vallée, au milieu de rochers, sur de petits sentiers bordés d'arbres, sur des sentes caillouteuses, sous des balcons rocheux....bref, tout y passe!

 

Et que dire des paysages!? Marseille, la mer, la sainte victoire et tous les monts environnants...tout simplement splendide!

 

Petite cerise sur le gâteau de ma course pourrie, je me vautre en passant par dessus un tronc d'arbre. Rien de grave mais une belle égratignure derrière le mollet gauche.

 

Après toutes ces sentes et paysages magnifiques, direction le pillon du roi! Après un début de côte plutôt douce, on rentre très vite dans le dur avec une montée vraiment difficile. La pente est très sèche et caillouteuse. Du coup les appuis de dérobent souvent. Dans ce genre de passage, une règle d'or : ne pas lever la tête, ne pas lever la tête, ne pas lev...merde j'ai lever la tête!   Et là je vois des mecs qui sont hauts...bien plus hauts que moi et je me rends compte du chemin qui reste à faire...Allez, on débranche le cerveau.

 

Bizarrement c'est dans ce passage très rude où j'ai été plutôt bien, dépassant beaucoup de coureurs totalement à la dérive. Au dessus des bénévoles nous encourage et on bascule...OUF!

 

Un beau petit sentier pour rejoindre le ravito 2. Je m'arrête trnaquillou et discute avec bénévole ultra sympa. Il reste 4 kms de descente, donc plus rien.

 

Sauf que quand vous êtes dans un jour sans, ben vous l'êtes jusqu'au bout! En repartant mes jambes disparraissent....tour de magie? Je vois alors MarcoZ avec qui je papote un peu. Et là patatra!!! Pour la première fois de ma courte carrière de coureur, je prends une crampe!   Décidement, je boierais le calice jusqu'à la lie...

 

Marco m'accompagnera jusqu'à l'arrivée, un grand merci à lui car ces derniers kms ont été une vraie souffrance. Dans les dernières descentes sur bitum, je me suis même demandé ce que je faisais là, me disant qu'il fallait peut-être mettre un terme à ces conneries.

 

J'arrive enfin sous l'arche en 4h tout pile. Déçu par ma course, mes sensations...l'envie de ne plus avoir envie. je me doute (ou espère) que ça ne durera pas, mais sur l'instant c'est dur.

 

Tout ça est cependant assez vite oublié, puisqu'à l'arrivée, Christophe, Raph' et Marion sont présents, tout sourire et près à se faire un petit méchoui au soleil et avec une bonne bière...Une bonne bière, rien de tel pour retrouver le moral! C'est décidé, la prochaine fois je remplie mon camel de bière!   En parlant de camel, j'ai aussi péter mon embout pendant la course, histoire de bien looser jusqu'au bout!

 

Voilà les kikous! Pour résumer, un trail magnifiques et ultra varié! Mais aussi très exigeant! Je conseille vraiment cette sortie!

A peluche!!!

12 commentaires

Commentaire de montevideo posté le 02-05-2011 à 14:38:00

Courage Yannick, tu as surement manqué de récupération terminer un trail de ce niveau et dans ces conditions c'est déjà super

Commentaire de kkris posté le 02-05-2011 à 15:08:00

Allez Yannick,ça vaut le coup de faire ça,rien que pour le méchoui entre potes!
ça va revenir,à bientôt sur une course!

Commentaire de lapinouack posté le 02-05-2011 à 18:09:00

héhé bravo pour l'avoir fini
et pas de chance pour le kamel ... même si bien remplie à la fin ;)

Commentaire de Aleitheia posté le 02-05-2011 à 18:15:00

Bravo Yannick,le TSV a été super exigeant et ce trail est apparemment loin d'être facile... C'est une jolie preuve de mental!! Félicitations... et la bière y a que ça de vrai!^^
A bientôt!

Commentaire de RogerRunner13 posté le 02-05-2011 à 18:15:00

Bravo Yannick, tu as eu le courage de terminer. C'est quand même normal qu'après un gros trail comme la Sainte Victoire d'avoir du mal à récupérer. Maintenant repose toi et l'envie va revenir, A+

Commentaire de riri51 posté le 02-05-2011 à 18:26:00

Félicitations mon yannick!
...mais maintenant il faut te reposer et fonctionner à l'envie. En terminant le TSV, tu as fait un gros truc! Alors l'enchainement TSV + Mimet (peu importe le chrono)= Maximum respect!
...maintenant on va travailler notre vitesse sur le 10 de Venelles... car il me semble que l'on a un objectif début décembre!

Commentaire de FAB72 posté le 02-05-2011 à 20:09:00

Bravo Yannick moi aussi j'ai levé la tête et je me suis dis oh ! merde alors j'en suis qu'à la moitiée .
bonne récup et rendez-vous à Venelles

Commentaire de chanthy posté le 02-05-2011 à 21:48:00

mon pauvre Yannick,
je n'étais pas là pour faire le lièvre,je t'aurais bien accompagné dans ces moments dures.
en tout cas, bien le respect de le finir .surtout ne force pas trop...repose toi bien.
à bientôt.

Commentaire de fulgurex posté le 02-05-2011 à 21:51:00

c'était un piège: une course de mi-mai qui se déroule le premier!
bravo pour ta persévérance! l'expérience sert toujours pour progresser.
Si j'ai bien interprété le message de Riri, on devrait se voir début décembre du coté de M. ;o)

Commentaire de Vestale posté le 03-05-2011 à 19:57:00

Félicitations! Pour avoir relevé la tête aussi, je sais qu'il fallait du mental pour terminer!
A bientôt...dans le Lubéron?!

Commentaire de NICO73 posté le 05-05-2011 à 11:24:00

Décidemment, tu ne t'arrêtes plus. Les courses de plus en plus durent et toujours la foi. Bravo et merci pour ces quelques photos magnifiques des collines qui me manquent énormément.

Commentaire de raspoutine 05 posté le 05-05-2011 à 12:03:00

Heu... comment ne pas lever la tête dans de pareils paysages ? Tes photos viennent de nous montrer un endroit qu'il faudra manifestement arpenter un jour. Peu importe la perf, le plaisir avant tout.
En attendant, jolie course, jolies photos, merci et... on va réfléchir au contenu du camel pour l'occase ! lol !
Raspa

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !