Récit de la course : Semi-Marathon d'Argentan 2011, par Le Lutin d'Ecouves

L'auteur : Le Lutin d'Ecouves

La course : Semi-Marathon d'Argentan

Date : 1/10/2011

Lieu : Argentan (Orne)

Affichage : 807 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

LE LUTIN EN CHALEUR

 

Chaud !

Dessin Heula

Vu mes dernières perfs, j'avais décidé de ne pas forcer ce samedi 1er octobre, histoire de ne pas encombrer la rubrique nécrologique du journal local. Comme disait mon grand-père, j'ai eu le nez creux ! Dès que je suis sorti, j'ai compris qu'on allait souffrir.


Bon, après une petite retouche de maquillage, je finis par être présentable quand Catherine vient me chercher avec Françoise pour me carpaccio de chaton euh... m'acheminer vers Argentan.

Sur place, une fois les dossards mis, nous nous équipons sous un soleil d'acier puis nous nous plaçons sur l'aire de départ avec tout un groupe de Trailers d'Ecouves. J'ai décidé, dans un accès de réalisme, d'accompagner Erick et Cathy que j'avais déjà tarabustés lors du Marathon de la Liberté. Mes deux amis souffrent visiblement de la chaleur...


Courir dans un four, on s'y habituerait presque et Erick part sur un bon 11 à l'heure mais Cathy rétrograde rapidement, prise de malaise.

Les onze premiers kilomètres se font sous un  cagnard infernal. J'encourage mon camarade à maintenir son rythme en proférant diverses menaces toutes aussi terrifiantes les unes que les autres. Il essaie bien de pleurer pour m'amadouer mais ses larmes s'évaporent à peine sorties de ses paupières.



Malgré l’absorption de moult verres d'eau à chaque ravito et l'arrosage dispensé par certains riverains, la traversée de la plaine d'Argentan fait de gros dégâts et nous voyons des concurrents se jeter dans les fossés dès le cinquième kilomètre.

Nous rejoignons une de nos traileuses, Christine, dans ces moments de feu. Partie devant nous, elle n'est plus très bien, je laisse un moment Erick qui pousse un soupir de soulagement pour m'occuper de Christine qui commence à battre de l'aile.


Las, mon assistance est vaine et elle se met à marcher au 10ème kilo. Elle me demande de la laisser mourir mais je l'enjoins de rejoindre le 11ème kilomètre où se trouve le ravitaillement et le corbillard car qui va pouvoir la ramener à Argentan. Elle y retrouve Catherine et de nombreux autres concurrents liquéfiés que les bénévoles récupèrent à la serpillière.

Je rejoins promptement mon ami Erick qui retrouve un peu de poil de la bête dès qu'il pénètre dans la forêt de Silly en Gouffern.


Nous y sommes rejoints par le beau-frère de mon camarade qui va nous accompagner jusqu'à l'arrivée. Le beauf, il fait le yoyo mais il s'accroche, le bougre ! Un gars costaud et teigneux qui va se faire mal jusqu'au bout pour ne pas se laisser battre par deux nains...

Mon Erick finit par récupérer quelque peu et me fait une belle descente de la forêt avant d'aborder à nouveau le four à ciel ouvert.


A nouveau le super-cagnard, les concurrents survivants râlent en tirant une langue cartonneuse. Certains ne verront pas la ligne d'arrivée et décèdent là, absorbés par le bitume fumant. Triste destinée, mais c'est la dure loi du sport...

C'était pourtant un fondu de course à pied...

Mon Erick résiste cependant depuis qu'il sait que son beau-frère veut lui bouffer le short et nous abordons la dernière partie du semi le bec pincé mais l'esprit serein.

Photo NCAP

J'ai le plaisir de voir mon Mustang qui fait des photos pour NCAP avant d'aborder le dernier kilomètre avec les deux beaufs.


La partie se termine au sprint en 2h04, chrono fort modeste à côté de mon record sur cette épreuve (1h29 et quelques années de moins...) mais très raisonnable vu les dantesques conditions climatiques (record absolu de chaleur pour un premier octobre dans la région).

Il ne reste plus qu'à attendre l'arrivée des copines avant d'aller boire
une deux bières.

Yes, quel ensemble !

Le plus du Semi-Marathon d'Argentan :


C'est pas un jacuzzi, j'avais des flatulences.

Eh oui, à part la traditionnelle bouteille de cidre et le lot habituel, Argentan nous offre une séance de piscine juste après la course et, en ce jour de canicule, ce fut plus que bienvenu. Dans l'ensemble, cela m'a permis de bien récupérer même si, on le voit bien, j'ai été un peu marqué par l'épreuve.


 

14 commentaires

Commentaire de domi81 posté le 05-10-2011 à 17:33:23

c'est tellement rare du chaud dans le nord !
il fait pas des photos sous-marines ton APN ?....dommage !
félicitations....même si tu n'as pas trop envoyé. ;)

Commentaire de xaxa posté le 05-10-2011 à 18:48:39

Héhé joli rendu ;)

Commentaire de Mustang posté le 05-10-2011 à 21:25:49

Ce fut chaud!
Ce faux chut?
Ce chut faut?

Commentaire de lapinouack posté le 05-10-2011 à 22:44:32

super récit , j'adore :)))

Commentaire de JLW posté le 05-10-2011 à 23:06:45

Le "Lutin chaud lapin" en quelque sorte !

Commentaire de fulgurex posté le 06-10-2011 à 13:51:57

je dirais même plus: le Lutin chaud, l'a peint!

Commentaire de Fredy posté le 06-10-2011 à 07:26:05

C'est un temps à avoir les bonbons collés au papier çà !!
Vivement cet hiver.

Commentaire de jepipote posté le 06-10-2011 à 07:32:22

encore du bon lutin....

Commentaire de frankek posté le 06-10-2011 à 07:34:40

Toujours trop bon tes réçits le Lutin. Un semi sous une chaleur écrasante ! Non merci ! Je préfère l'air de la montagne maintenant:)
Récupère bien....

Commentaire de totoro posté le 06-10-2011 à 12:20:32

Les lutins, c'est au frais dans la forêt, pas ailleurs ! Maintenant faut boire pour récupérer ;-)

Commentaire de fulgurex posté le 06-10-2011 à 13:53:52

ça fait toujours du bien de lire tes récits
Dommage que tu n'aies pas eu le courage de dire à tous que chaud chez vous... c'est 22°?

Commentaire de RogerRunner13 posté le 06-10-2011 à 14:27:23

Quelle drôle d'idée que de courir dans le nord, tu n'avais qu'à venir dans le midi, fait moins chaud......

Commentaire de CROCS-MAN posté le 07-10-2011 à 08:04:18

Rhooo 2h04, même le chrono à fondu.
Fulgu a soulevé un point, c'est combien chaud pour vous????

Commentaire de marioune posté le 07-10-2011 à 19:14:56

Oh, belle photo prise par ton Mustang! Une foulée rase le lutin, mais il avance sous une...canicule, que j'ai un peu de mal à imaginer car ici il pleut non stop depuis 4 jours.
La piscine à la fin c'est pas mal!! En te voyant sur cette photos dans la piscine, il me semble te revoir avec la même grimace et presque le même fichu, sous la tente, la veille du trail d'Ecoutes, quand nous fêtions l'anniversaire de bambinette. Sinon, pourrais tu m'envoyer le petit monsieur fondu sur la route. il a l'air très mignon et c'est pratique on peut le transporter dans son sac ou dans la poche, le poser sur le bureau....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !