Récit de la course : Trail des Lavoirs - 64 km 2013, par PhilippeG-586

L'auteur : PhilippeG-586

La course : Trail des Lavoirs - 64 km

Date : 21/4/2013

Lieu : Chevreuse (Yvelines)

Affichage : 1360 vues

Distance : 65km

Matos : Nike Pegasus trail

Objectif : Se dépenser

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ou comment couper sans le faire exprès ?

Prêt pour la 5e course de l'année, inscription faite de bonne heure car maintenant les places partent comme des petits pains...

Je me réjouis de retrouver toute une bande de kikous plus 2 copains de Sucy inscrit sur le 44 (Guillaume et Lakdar)Rigolant

Réveil 4h, 1h de route, parking complet, je devine dans le noir Bikoon qui cherche également la remise des dossards.

Je m'habille léger (débardeur + short + porte bidons) car je sais qu'il va faire beau et je préfère ne pas trop transpirer.

Je me suis préparé la boisson grâce aux conseils de "Papy" sur le forum (merci Papy !Clin d'œil

Me v'la en retard pour le briefing, je rattrape la troupe qui escalade déjà la montée du Château de Chevreuse (je n'y avais jamais fais attention malgré 2 participations à la route des 4 châteaux Embarrassé)

Je rejoins Bikoon et Caro en grande discussion: bigre, j'ai peur qu'elle déguste après sa terrible blessure au genou, pas sûr qu'elle aille au bout, incroyable son histoire En pleurs ...

On se retrouve plein de kikous pour quelques photos: c'est génial, je me doute qu'il y en aura plusieurs pour courir ensemble mais par avance je sais que sur des longues courses ce n'est pas toujours évident de garder ensemble une même forme très longtemps.

Pan !

Mince: coincé dans le bouchon du pont-levis, départ prudent, je remonte un peu et devine au loin la tête de Bikoon bien parti.

Je prends le rythme mais ne reviens par sur Olivier. Il fait bien frais, c'est limite pour les mains mais le soleil éclaire déjà au loin, une belle journée s'annonce Cool

Au bout de quelques km je rejoins Olivier qui court à bonne allure, j'espère que l'on va ralentir car j'ai l'impression que l'on va plus vite que sur l'Eco trail ?

On discute pas mal et les chemins alternent entre larges pistes et singles en forêt, vraiment très agréables.

On passe 1 fois autour et 1 fois à l'intérieur du parc d'une abbaye (de Port-Royal, merci Bubulle Clin d'œil)

 (Sur le tour de l'abbaye de Port-Royal)

On avance vite sur les petites routes, sans traîner ailleurs et Olivier donne une fois ou 2 l'heure, ce qui nous amènerait au 1er ravitaillement avant le départ des 44km: cool.

Descente vers le château et nous longeons un petit cours d'eau bien aménagé, surement les lavoirs puis le ravitaillement ou nous pointons presque ensemble à 3 coureurs.

Je retrouve avec plaisir Lakdar et Guillaume au soleil avant leur départ pour échanger le bonjour (j'essaye de leur faire croire que je désire abandonner mais ils ne tombent pas dans le panneau)

1er Ravito: des raisins secs, du pain d'épice, un peu d'eau puis je dois rejoindre mes 2 compères partis un peu devant, dans la montée suivante.

Un peu plus loin, une série de pancartes nous indique "aller..." et une autre dans l'autre sens "retour..." c'est donc que l'on repassera par là plus tard.

Nous croisons 2 coureurs dont Guillaume Vimeney, tiens que fais-t'il là ? Incertain

Nous passons à un moment devant un beau château, une autre fois devant celui de Breteuil et le long de l'enceinte mais j'avoue avoir été plus occupé par le partage de la course avec Olivier que la découverte des alentours Rigolant

Toujours dans la forêt, des chemins agréables ou nous continuons de discuter, je ne vois pas le temps passer.

Légende de Bikoon: "promenons nous dans les bois..."

J'indique à Olivier que je trouve que nous sommes partis un poil vite, il me répond qu'il compte temporiser, ce qui m'arrange plutôt car j'ai en tête la dernière boucle B3 qui devrait être très dure (souvenirs de l'Origole Clin d'œil)

Nous pointons à la 2e balise de CO (géniale cette idée de pointage)

Toujours pas de soucis ou de coup de barre, juste mon genou qui se rappelle à moi, la gêne toujours présente en descente (va t'il tenir en montagne ?) ainsi que la bursite qui s'est réveillée 5 jours avant Déçu.

Cette 2e boucle semble être passée vite et nous sommes sur le retour à croiser pleins d'autres coureurs et même Bottle ou je lui fais une (mauvaise) blague à lui faire croire que nous nous sommes trompés de chemin Innocent)

Une bénévole nous montre la pancarte pour une nouvelle boucle de plusieurs kms avant le 2e ravito.

Un peu plus loin le 1er du 44 nous double à bonne allure, nous le remettrons dans le bon chemin un peu après Clin d'œil

Dans une montée raide j'arrive encore à courir, c'est bon, la forme est encore présente, je peux encore temporiser avant d'attaquer cette B3.

2e ravito ou nous pointons encore à 3 coureurs.

Je fais le plein des 2 bidons pour ces 29kms avec la poudre de "Papy" (merci qui ? Clin d'œil, dire qu'il a bâché sur l'Eco trail ! En pleurs)

Je cherche Olivier que ses parents (?) ont rejoint, lui indique que j'ai un train à prendre et lui souhaite bonne course...

C'est ou la sortie ? Nous repartons à 2 coureurs et cette fois-ci c'est ma course solitaire qui commence, ça tombe bien car une douce chaleur se fait sentir, c'est le pied !

Nous empruntons un peu de route pour sortir de Chevreuse et là je tombe sur le troupeau de coureurs du 29km (je blague Sourire)

Nous prenons un single qui monte et là ça coince car très dur de doubler, je reste poli: "pardon Mr", "pardon Mme", "pardon Mlle", oups: on ne doit plus le dire Embarrassé

Ensuite un chemin sablonneux qui monte raide entre des rochers (génial ce passage, merci les traceurs) je coupe droit dans la pente, j'entends des réflexions moqueuses...

Après ce sont des VTTistes ayant eu la bonne idée d'emprunter le même parcours (un bon paquet) Innocent

Je trace, je double en paquet, difficile de profiter du paysage mais l'avantage est que le temps passe vite.

En descente raide mes quadriceps commencent à coincer, sur le plat ça va toujours bien.

J'arrive à courir au moins la moitié de chaque montée alors j'en profite. Nous traversons une route avec une buvette au bord de celle-ci, une pause nous tend les bras ! (Un signaleur indique: "reste  11 km", merci bien Mr)

Hop, le passage dans le boyau (super ce truc) il reste donc 5km, un gars cherche à m'accrocher, je ne faiblis pas; une pensée pour ne pas craquer envers ma femme et ma fille qui doivent être en train de déjeuner ?

Le chemin revient vers la B2 que l'on recoupe, je reconnais le coin, ça tournicote de partout. J'ai peur de coincer à ce moment mais une bonne ligne droite me permet encore de relancer, ça roule toujours ma poule ! Cool)

Toujours de la forêt et enfin on se retrouve en balcon au dessus de Chevreuse, dernière descente, on file sur la route, un passage dans le parc et puis c'est fini...

Ouf, il ne reste pas grand chose dans les bidons, je file prendre la bière et pompet j'attends Bikoon qui ne tardera pas.

C'était génial: pas de défaillance, beau parcours un peu compliqué mais surtout ce que j'ai apprécié est d'avoir pu accompagner Olivier une bonne moitié...

- "Dis Bikoon, quand est-ce que tu pourras encore me servir de lièvre Sourire ?"

Je verrai l'arrivée de plusieurs kikous, les 2 Etienne (bravo à psycho, 2e de sa course) maître bubulle expert en parcours détaillé (mais comment fait-il ?) ainsi que mes 2 copains de Sucy pour ensuite bien discutailler.

Ma place ? Une anecdote pour l'histoire, des fois on est au top de sa forme et d'autres moins bien, il faut savoir relativiser dans les longues distances Clin d'œil

Au fait, la prochaine ? Dans 15 jours => cap sur la Capdervoise puis 6 jours après, les aventuriers de la Drôme Clin d'œil (mais d'abord repos et réparation...)

Pourquoi ce titre ? Un brin de provocation humoristique suite à toutes les remontées faisant état de difficultés à rester sur le bon parcours (plus long ou plus court...) RigolantClin d'œil

Bonne récup à tous et à bientôt pour une nouvelle aventure !!

Philippe

11 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 24-04-2013 à 06:14:03

Bravo Philippe, ça a l'air tellement tout simple d'être tout devant une course aussi longue! Et je reste impressionné par ta tenue minimaliste du départ..:-)

L'abbaye, c'est Port-Royal, au fait;

Et, sinon, brvo pour ta vigilance et être un des rares à ne pas t'être trompé de parcours dans les têtes de course!

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 24-04-2013 à 08:47:15

Merci Christian mais en fait c'est simple de courir: une paire de basket et un peu d'eau de temps en temps ;-)
L'avantage que j'ai connu (le hasard) est d'être parti après les coureurs du 29km donc ils formaient une chaîne impossible à louper...
Merci pour l'abbaye !

Commentaire de sabzaina posté le 24-04-2013 à 07:16:22

Quelle modestie....
Pour moi, tu es un extra-terrestre. Comment aller si vite sur un tel parcours.
Chapeau bas jeune homme (ça on a droit de le dire? ;) )

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 24-04-2013 à 08:50:58

C'est toi qu'il faut féliciter Sab: podium féminin !!
11km/h ? Même pas l'allure d'un footing pour certains...
(je triche sur mon âge pour pouvoir partir plus tôt en retraite ;-))

Au fait, ton c.r, ton c.r !!

Commentaire de sabzaina posté le 24-04-2013 à 09:42:44

J'avoue que j'ai pas le courage d'un CR là...

Commentaire de Bikoon posté le 24-04-2013 à 10:10:39

Je réitère mes félicitations Philippe ! Et quelle régularité, tout en souplesse, et sans faiblir sur la B3 !
J'ai adoré cette ballade en commun, le temps est vraiment passé vite ; et merci pour le lièvre, mais n'inversons pas les rôles... ;o)
A refaire quand tu veux, c'est toujours un plaisir.
Débarasse toi vite de ces petites alertes physiques pour encore truster les 1ères places !

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 24-04-2013 à 11:10:14

Merci Olivier,
OK pour une future rencontre (j'aurais l'occasion de t'encourager à la montagn'hard !)
Les 1ères places, je n'y songe même pas c'est le fruit du hasard cette fois-ci ;-)
Bonne récup à toi aussi...

Commentaire de Tonton Traileur posté le 24-04-2013 à 16:54:47

aaaaaahhh mais ça y est, j'ai compris: la "poudre de papy" . Le voilà ton secret !
Plus sérieusement, ça fait plaisir de te voir revenir au meilleur de ta forme. Et quelle forme ! De bon augure pour tes prochaines échéances ... montagnardes !

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 24-04-2013 à 21:49:20

Oui Jean-Luc, le secret est facile à trouver, il suffit de lire de temps en temps le forum ;-)
Dépèche toi de travailler le spécifique car nous sommes déjà en plein dedans ! Tu vas être en retard...
Viiiite: la montagne.

Commentaire de caro.s91 posté le 24-04-2013 à 18:17:51

A te lire, ca a l'air super facile !!!
Bravo en tout cas pour ta perf, et reste longtemps à ce niveau !
Bonne récup et à une prochaine.
Caro

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 24-04-2013 à 21:53:09

C'est vrai que c'est plus facile de l'écrire que de le courir...
Allez Caro, en reprenant l'entraînement, tu vas vite progresser, tu ne peux que t'améliorer.
A la prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !