Récit de la course : Grand Raid du Golfe du Morbihan - 177 km 2013, par oenotrailer49

L'auteur : oenotrailer49

La course : Grand Raid du Golfe du Morbihan - 177 km

Date : 28/6/2013

Lieu : Vannes (Morbihan)

Affichage : 1135 vues

Distance : 177km

Matos : des mizuno wave rider 15 en fin de vie...

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Ultra runner, ultra content, ultra fatigué...

Bonjour à tous,

Je ne résiste pas à l'idée de vous raconter mon aventure sur le grand raid 177k du Morbihan.

Le départ :

J'étais très nerveux, angoissé le cardio affiche 154-155 bpm et lors du tour dans vannes pour le départ fictif, je suis submergé par l'émotion du moment. 1.2km plus loin le départ réel est donné sur l'esplanade du port de Vannes, je trouve que la course est partie très vite, il me faudra 1h pour trouver mon rythme de croisière tant du point de vue cap que cardio. C'est à dire que j'alterne des phases de course à 10km/h et de la marche en montée.

Il fait très chaud et l'on boit beaucoup, j'ai chargé mon sac à bloc, il doit faire 5kg environ. Les ravitaillements sont placés ts les 20km donc j'ai prévu une semi autonomie (compote, barres de céréales, abricots secs, noix de cajou, casse croûte jambon beurre). Et un mélange eau-jus de raisin (3/4-1/4).

J'ai souffert de la chaleur sur les deux premières heures, j'ai eu des maux d'estomac, mais rien de bien méchant. Arrivé au premier ravito de séné (km18.5). Je continue mon chemin sur ce même rythme de course-marche.

Nous arrivons au deuxième ravito de nuit, je me retrouve isolé car le gars qui m'accompagnait depuis le premier ravito s'est retrouvé embourbé dans un marais et en a perdu sa chaussure... Il m'a dit de ne pas l'attendre pour ne pas me refroidir, car la nuit de vendredi a samedi a été fraîche et ponctuée de vent.

Je repars de plus belle, tt seul sur les sentiers en direction de sarzeau au km 58; J'ai changé mon rythme, je cours tt le temps a une allure de 9.5 km/h. Et c'est à sarzeau que je profite de l'occasion pour prendre un bon repas chaud, une soupe, quelques étirements et le plus important je retrouve marco. Il m'avait lâché après une heure de course et avait eu quelques pb après le 2ème ravito. Nous repartons ensemble de sarzeau et n'allons jamais nous arrêter de courir jusqu'à l'embarcadère d'Arzon au km 96 (Exceptés les ravitaillements ts les 20km). Nous arrivons à l'embarcadère à 7h45. Il fait froid, il bruine, et les 12min de traversée m'auront tétanisé les jambes, j'ai deux bouts de bois à la place des pieds... Au débarquement de loquemariquer il faut 2km pour rejoindre le stade, ceux ci sont interminables...

Arrivé au stade je file tout de suite aux tables de massage, je resterai à ce point de ravitaillement 1h15 (collation comprise). Nous repartons donc en direction d'Auray, je commence à avoir une douleur insupportable sous le pied, du coup lors du ravito d'Auray au km 117, je n'arrive plus à courir, marcher devient pénible, le diagnostic tombe : hématomes aux 2 chevilles. Je m'arrête donc à la croix rouge pour une poche de glace pendant 30 min puis je repars en boitant bas jusqu'à Baden où je m'écroule sur un talus pendant 15 min, je fais une micro sieste et lors de mon réveil, les gars du 56 km passent devant moi, je m'étire, je crie comme un veau, et je repars en courant en prenant le train en marche. Je réussi à me retaper et à me refaire le moral, j'ai passé pas mal de coups de fil pendant la course pour savoir où en étaient les gars du club et pour se soutenir mutuellement, merci Johan, c'était cool !

Arrivé à Larmor Baden, il fait un soleil de plomb, je fais une pause au stand podologie pour une pause de strap sur les chevilles et un bon massage au stand kiné, après cela une bonne soupe, une tranche de jambon et quelques étirements et je repars en direction du prochain ravitaillement dans 15km. Je mets 1h30 pour rallier le ravitaillement, je souffre mais je sers les dents et je me dis que la ligne sera franchie coûte que coûte et que je peux rattraper Marc qui était parti devant à Auray mais qui a pris un coup de bambou peu de temps après. Je parviens à ce ravitaillement au km157 à Arradon. Et je repars pour 9 km en direction du dernier ravitaillement où je vais connaître un grosse défaillance au km 161. Les hanches ne me portent plus, je hurle de douleur, je marche sur des oeufs, je m'arrête dans un champ pour retenter une microsieste, mais qui aura moins de bénéfices... J'appelle Marc qui me dit qu'il s'est arrêté juste après le dernier ravitaillement pour dormir et qu'il m'attend. Je le retrouve et l'on fera les 15 derniers km en marchant et en devant s'arrêter pour que l'un et l'autre puisse s'étirer pour soulager les douleurs, les derniers km sont interminables, le passage vers conleau et la pointe des émigrés est terrible, l'arrivée au port de Vannes est longue également mais dès lors que nous avons entendu le speaker au micro, je me suis retrouvé à chialer comme un gamin en réalisant qu'on avait relevé le défi, Nous passons main dans la main après 29h20 de course. Je félicite également les autres membres du team trail du caps saumur "les talons saumurois" qui ont tous franchi la ligne d'arrivée. Bravo aussi à JP pour ta perf aux ducs de chartreuse...

Maintenant je prends 1 mois de repos minimum et repars pour un prépa pour les templiers...

Sportez vous bien

Antoine

4 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 01-07-2013 à 17:18:43

BRAVO BRAVO BRAVO

Admiratif par une telle volontée, un tel courage. Et puis le temps est vraiment bon. C'est vraiment super.

Commentaire de vinch64 posté le 01-07-2013 à 18:39:04

Un énorme bravo!!!
J'ai vraiment été impressionné par les participants du 177km que j'ai croisé sur le parcours.
Je ne pense pas être prêt pour une telle distance avant très longtemps...

Commentaire de Insomniac Trailer posté le 08-07-2013 à 15:03:19

Bravo, un beau temps. Je comprends bien ce que tu as dû endurer dans ta dernière étape... Bon repos !

Commentaire de PtitLudo posté le 09-07-2013 à 10:18:43

Un excellent resultat ! Bonne recuperation maintenant.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !