Récit de la course : Vonnas - Châtillon 2007, par NoNo l'esc@rgot

L'auteur : NoNo l'esc@rgot

La course : Vonnas - Châtillon

Date : 9/9/2007

Lieu : Vonnas (Ain)

Affichage : 3138 vues

Distance : 22.48km

Objectif : Pas d'objectif

26 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Le récit

De VONNAS à CHATILLON ...

Ayant encore à l'esprit mon semi d'Annecy complètement foiré, (chaleur, entraînement trop soutenu, grosses erreurs d'alimentation la veille...) j'avais une revanche à prendre. Je ne pouvais pas rester sur cette mauvaise impression.
Le 22 km de Vonnas - Châtillon, course en ligne, était l'occasion de me rassurer un peu sur ma capacité à tenir les 20 km, avant de pouvoir m'aligner en novembre sur le 31 km de Jogg'ïles, ceci en prévision de mon hypothétique inscription au MDP... Pfiouuuu, ça en fait des suppositions !
Mais, pour le moment, je devais me concentrer sur ma course du jour. Je ne suis pas bien entraînée, mais je suis en forme. Mon break après le Tour du Plateau d'Emparis (je renonce à faire "Sur les Pas de Tanguy" et "La Meillonnaise") a été salutaire. Mes douleurs aux mollets ont disparu et je me sens d'attaque pour m'inscrire sur "la grande" cette année, ayant fait le parcours Neuville - Châtillon (12 km) l'an dernier.

6h00 - Quand le réveil sonne, je saute du lit, car le planning est serré. Je dois récupérer Fmarthin à St Cyr, poser ma fille à Vonnas avec son VTT, rallier Châtillon pour y parquer la voiture et attraper la navette qui va nous ramener à Vonnas, lieu de départ. Les joies des courses en ligne...
En attendant, je me fais un petit déj trop léger, il est beaucoup trop tôt pour que je puisse avaler quelque chose de costaud. Deux chocos feront l'affaire avec un grand verre de St Yorre. Rien d'autre ne passera, comme souvent... Tant pis, il faut partir. J'ai chargé hier soir le VTT de ma fille, Camille, dans le coffre de l'X-Trail. Elle va jouer les reporters photos et l'assistance perso. C'est pô cool, ça ?! Je lui confie l'appareil photo, un sac à dos, une gourde supplémentaire, des cachets de sportéine... Un vrai mulet !
Après avoir récupéré Francis qui m'attend devant son portail, direction Vonnas. Je pose Camille et son VTT. Elle est chargée de récupérer nos dossards. Nous filons à Vonnas et attrapons de suite une navette où je retrouve mes potes du beaujolais, ils sont presque tous là, certains inscrits sur le 12. Virginie est là aussi. C'est ma partenaire du jour. On doit faire le parcours ensemble, ce sera une première pour Virginie, mais je n'ai aucun doute, elle a les moyens, c'est encore elle qui va me tirer.



8h30 - Nous arrivons à Vonnas 1h avant le départ, c'est parfait, pas de stress inutile. Ah ! M..., l'organisation ne fournit pas d'épingle à nourrice. Heureusement, j'en ai 2 en secours accrochées à mon maillot Kikourou. Pour les autres, c'est la course-galère-à-qui-en-a-des-épingles-en-rab ! GRRRrrr... Je rencontre ENFIN Gibus, Kikoureur de Jujurieux (Ain) avec qui j'ai eu souvent des échanges via son site Ain courir et via Kikourou.





Ca fait au moins 1 an qu'on se râte systématiquement sur les courses de la région ! Pour ne plus que ça arrive, il a promis d'acheter la fameuse casquette rouge. On réglera ça à l'arrivée.
On discute, on discute. Pas d'échauffement, comme d'hab, j'ai encore prévu de l'intégrer à la course. J'ai aussi prévu de démarrer à 6'40 au km et de ne jamais descendre au dessous de 6'20. On verra... J'ai aussi un "objectif" de base : moins de 2h30, je serai contente, et surtout finir bien, pas trop cassée ! Pour ce faire, j'ai avalé des cachets anti-crampes, pas question de rejouer la scène d'horreur d'Emparis, j'ai eu trop mal !

9h15 - Nous sommes invités à rejoindre la ligne de départ. Allez, on va quand même y aller en petites foulées, histoire de ressembler à des vrais coureurs !!!



Les pros peaufinent leur stratégie pendant que je fais la check-list de mes points faibles : la cheville devrait tenir le coup... le dos mouais... les genoux j'ai un doute car sur 22 km quasiment tout sur bitume... mais mon plus gros souci, c'est le bide. En général il se livre à des guerres intestines après le 12° km, si c'est pas au 8° comme à Annecy. C'est ce qui m'angoisse le plus aujourd'hui, car les toilettes courent pas les rues sur le parcours, et les bosquets ça me tente pas trop... Inch allah donc ! A vos marques...



9h30 - Le pétard résonne à l'heure, c'est parti ! 22 km... Ca part vite devant... 22 km.... Surtout, ne pas s'emballer... 22 km... Gloups...



Le tour du parc n'est pas encore fini qu'on est déjà larguées, pffffff, c'est toujours la même chose !!! Coach Christelle est 50 m devant, au même rythme que nous.



Le parcours nous conduit devant le restaurant "Georges Blanc" et Mr Georges Blanc est là en personne, sur le trottoir, et regarde passer les coureurs. Camille se paie le culot de lui demander une photo. Il accepte volontiers et lui propose même de poser à ses côtés. Elle est ravie !



Contrairement à ce que nous avions prévu, on est à 6' sur le 1° km, c'est beaucoup trop rapide pour moi si je veux tenir les 22, il faut absolument qu'on redescende en 6'40 au moins pendant les 5 premiers km. Dès le départ, les panneaux de km ne correspondent pas avec mon Garmin... On quitte Vonnas. Pendant 10 km, ce sera de la petite route de campagne, avec beaucoup de parties à l'ombre. Il fait très beau, un petit air frais, une température agréable, tout pour faire une belle balade. Et c'est le cas. On avance gentiment, Virginie et moi, avec Christelle en ligne de mire.



Le 4° km est bouclé en un peu plus de 24', c'est trop vite, il faudrait que j'arrête de regarder ma montre parce que ça m'angoisse. Et puis, je me dis que les 1° faux-plat vont bien finir par nous faire ralentir, allez, reste zen l'escargot ! Zen, oui... Le strap que j'ai posé sur un de mes orteils s'est déplacé, ça me gêne depuis 2 km. Il faut que je l'enlève avant que ça ne tourne à la blessure. Je fais une pose.



Du coup, ça permet à la dernière de revenir sur nous... mais pas pour longtemps car elle est vraiment au ralenti (et je m'y connais !).


On continue d'avancer. Je suis bien. Tous les voyants au vert, je retrouve enfin le plaisir de courir sur ce semi. J'en oublierai presque qu'il reste encore 16 km à faire... 16 km... Gloups...



Arghhh ! Décidément, pas de chance : le strap de l'autre côté me blesse aussi. Il faut que je l'enlève aussi. Je profite d'un ravito pour le virer. Bon, ça me prend un peu le chou cette affaire de strap, bien fait pour moi, je l'ai mis en vitesse ce matin, ça m'apprendra...

 

On continue notre parcours. Que c'est agréable. pas une bagnole, rien, que le silence et la campagne. C'est vraiment du bonheur en barre !

     


      


Vidéo 1

Oui, c'est vrai, c'est une allure de jogging du dimanche matin, mais... ça tombe bien, c'est dimanche matin !

Arrivée à Neuville,

10° km, 1h03 de course. Voilà la 1° vraie côte du parcours ! A la moitié, je suis carrément carbonisée et obligée de marcher. 



Difficile de relancer une fois passé le sommet de la côte. Heureusement, le ravito est tout proche. On en profite pour faire une pose. J'engloutis une poignée d'abricots secs pendant que Virginie s'envoie un quartier d'orange. S'envoyer, je sais pas si c'est le terme exact... Elle s'en mettra à peu près partout, jusque dans les trous de nez, et le long des bras ! Moi, je prends plus de quartier d'orange, ça pègue trop !



J'ai dans l'idée qu'on est en train de jouer un peu trop les touristes. Entre mes pose-strap et nos ravitos qui s'éternisent, c'est pas très compatible avec le moins-de-2h30 que je me suis fixée, mouais, pas trop... Il reste encore 12 km... tant que ça... 12 km... Gloups...

A partir de là, je reconnais le parcours de l'an dernier. J'ai quelques repères, je sais où sont les côtes, les descentes... Et je sais aussi que cette partie est plus dure que la précédente. Ca me rassure pas trop car les 1° signes de fatigue apparaissent discrètement. Mais pour le moment, je gère...



Avec toutes nos poses à la je-me-la-coule-douce, et compte tenu de notre train de sénateur, Christelle nous a semées. On ne l'aperçoit plus qu'à la faveur d'une longue ligne droite, et y'en a peu sur le parcours. Camille nous suit toujours, perchée sur son VTT. J'ai même pas la présence d'esprit de la photographier. Vraiment, maman, t'es nulle...!


On avance toujours à notre petit rythme. Faut dire qu'on a pas vraiment l'impression d'être sur une course vu qu'on est vraiment seule au monde sur le parcours. La dernière doit être aux abois car on ne la voit plus du tout, ni la voiture balai. C'est plutôt une bonne nouvelle... pour nous !

Nouvelle pose. Cette fois c'est Virginie qui a un début de crampe. Je lui file quelques pilules magiques embarquées dans le sac à dos de Camille et c'est reparti, dans la côte, pô facile de redémarrer...


J'appréhende un peu d'arriver au 15° km parce que c'est souvent à ce moment là que les petites douleurs qui jusqu'à maintenant étaient à peine perceptibles prennent de l'ampleur. Aujourd'hui, je me sens relativement bien, la fatigue commence à arriver mais c'est normal. Pour les petites douleurs, je suis vernies, pas grand chose à signaler. Alors continuons d'avancer ! Le parcours est toujours aussi agréable, profitons-en...



Tiens, derrière nous, la voiture balai arrive. La dernière a du renoncer. Flute, du coup, c'est nous les dernières maintenant ! L'avant dernier ravito, j'en profite pour refaire un lacet trop serré, décidément, j'suis pas au top niveau accessoire !


L'ambulance-voiture-balai est toujours dernière nous. Elle nous suit même de près. Ca agace beaucoup Virginie, c'est vrai que le bruit du moteur en 2nde est assez insupportable, surtout dans cette campagne. Heureusement, nous rattrapons une coureuse en perdition. On l'invite à accrocher le wagon, ça ne durera que 100m. On l'abandonne lâchement, à elle le bruit de moteur...



18° km - Je m'disais aussi... Ca ne pouvait pas durer... Je ressens une douleur pas très sympa côté fesse droite, genre sciatique. Je tire la patte. Je profite du dernier ravito pour essayer de m'étirer, ça marche un peu mais pour combien de temps ?



Voilà enfin la partie sur le chemin. Camille n'aura pas le droit de suivre à vélo sur cette partie. Je n'ai toujours pas compris pourquoi... Dommage, pas de photos, alors que le chemin est vraiment sympa, en sous bois, au milieu d'un parcours de santé. On la retrouvera en haut de la côte ou je vais finir d'exploser, j'suis un peu à la rue sur cette partie, malgré tous les encouragements de Virginie.


21° km - Je voudrais que ça finisse vite. J'ai la fesse droite tétanisée. J'ose pas finir mon mouvement de peur que ça se coince définitivement, où que je me transforme en statue de pierre. J'ai plus trop les idées claires, là...


Heureusement, Francis et les 2 fils de Virginie sont venus à notre rencontre. Il faut faire bonne figure, pourtant je suis vidée. Pas moyen d'accélérer. Juste finir... Juste finir et enfin arrêter de courir...



Un virage à gauche... la petite ligne droite... puis un virage à droite... c'est la fin ! Aaaah ! On me tend un bouteille de vin. Merci !



Dans la confusion, j'oublie d'arrêter mon Garmin. M.... ! 2h30, mais on a du arriver en 2h28. Bien contente ! Vu le nombre de poses qu'on s'est autorisé, et le kilométrage qui affiche 22.580, je me dis que c'est pas si mal. En tout cas j'ai rempli mon objectif... d'escargot, soit, mais rempli quand même !
Je retrouve le Chamois, Francis et Gibus, tous arrivés depuis bien longtemps déjà, ainsi que les beaujolais.




Mon beau frère Philippe a (encore) gagné. Il finit 1° sur le 12 km. Le Chamois est 5°. Sur le 22 km, Francis, qui voulait faire moins de 2h, en termine en 2h03, pas si mal, et Gibus en 1h39, une vraie fusée !
On s'attarde un peu autour de la buvette : "pas facile ce parcours..." "bien vallonné..." "très agréable..." Je vends une casquette à Gibus et c'est déjà l'heure de repartir.



Bilan de la journée:
- Très beau parcours, même si y'a vraiment trop de bitume...
- Très contente de mon temps... d'escargot !
(rajout du 12/09 : mon chrono officiel est de 2:26:11 !!! )
- Il me manque un peu d'entraînement pour finir les 5 derniers km plus à l'aise
- Ravie d'avoir enfin rencontré Gibus !
- Merci Francis pour les derniers 500 m ensemble.
- Merci à Camille de s'être levée tôt ce matin pour faire le reportage, t'as bien assuré !
- Et surtout merci Virginie d'avoir accepter le défi et de m'avoir supportée...

Toutes les photos sont ici

Prochain RV et non des moindres, sur le OFF de Khanardô le week end prochain, j'ai déjà hâte !

Merci de m'avoir lue et, si vous avez tenu jusqu'au bout, le commentaire s'impose !





26 commentaires

Commentaire de Say posté le 10-09-2007 à 07:26:00

Chalut No

Arf, les joies de l'organisation d'une course en ligne... Merci beaucoup à Camille pour son reportage photo (et quel culot avec le Chef!).

Objectif atteint et bien atteint. Tu vas progresser cette année avant le MDP et les Men In Black autour de Taz et toi t'aideront à le boucler avec plaisir.

Récupères bien et à samedi!

Coli

Commentaire de taz28 posté le 10-09-2007 à 08:14:00

Kikou ma No !!
Heureuse de lire encore un récit de toi, (dont, tu sais bien, je suis une de tes nombresuses fans...!!)

J'ai lu par ailleurs, que tu allais arrêter de chanter pour te consacrer encore un peu plus à la course, mais stp attends moi !!! Car tu vas de loin me surpasser, et je vais devoir te demander des droits pour t'emprunter le pseudo de l'escargot :-))

En tous cas, bravo pour ta course (qui n'avait pas l'air facile du tout) et tout plein de bisous à toi et à Camille pour les photos de sa maman...

Taz_escargot_intérimaire

Commentaire de thunder posté le 10-09-2007 à 09:18:00

Vonnas, je me disais aussi... miam :) Belle course l'escargot du revermont, on dirait que tu es en pleine progression ;) sans compter le regard de tueur avant le départ ;)
A new escargot is born :P

Rendez vous la semaine prochaine

Commentaire de _azerty posté le 10-09-2007 à 09:24:00

"ceci en prévision de mon hypothétique inscription au MDP" ?????


ça veut dire quoi cela ??
Bien sûr que tu vas revenir à Paris . Ce sera une belle fête et tu seras prête.

Tu es déjà en progrés.

A bientôt
Bises José-Domi

Commentaire de eric41 posté le 10-09-2007 à 12:50:00

Très belle course Noëlle avec un superbe CR bien imagé (merci Camille).
Bien maitrisée mis à part ces straps.
Tu progresses et Paris n'a qu'à bien se tenir.
Bises.
Eric

Commentaire de béné38 posté le 10-09-2007 à 13:36:00

Et bien voilà une affaire qui roule ma NoNo !
Bravo bien menée. La prochaine fois essaye la crème antifrottement au lieu des straps, et puis arrête de regarder ta montre tout le temps !
Tu vas voir tu vas encore gagner quelques minutes et Paris, c'est du tout cuit.
Merci pour ce récit et à la semaine prochaine.
Bisous
Béné

Commentaire de le_kéké posté le 10-09-2007 à 14:03:00

Bravo Nono, je suis fier de toi.
Une course aussi longue sans trop de soucis, le métier commence à rentrer. Rien de mieux que d'en chier un peu (beaucoup) sur quelques trails pour trouver ensuite les courses sur route faciles.
Sinon pour les pied et surtout sur route un peu de Nok ça doit suffire, sinon c'est tes pompes qui sont pas adaptées ...

Philippe

Commentaire de moumie posté le 10-09-2007 à 14:03:00

salut ma ptite Nono,

Félicitation pour ta course, tu as atteint ton objectif en faisant moins de 2h30. BRAVO BRAVO ET ENCORE BRAVO.

Je suis très contente pour toi. Dommage que tu aies eu qqes pbs de pansements et sur ta sciatique à la fin

Un grand merci à Camille pour les photos. J'ai adoré celle où elle s'est prise, vu que sa maman l'a oublié :-)))

Repose toi bien et à bientôt
Gros Bisous
Moumis

Commentaire de gdraid posté le 10-09-2007 à 15:39:00

A lire ton récit pathétique, on t'imagine à l'agonie dès le départ.
La plupart des photos te prennent de dos, comme pour ne pas trahir ta détresse.
Miracle sur la photo à l'arrivée !
Tu es de face et resplendissante.
Une bouteille de vin semble t'avoir ressucité...
JC

Commentaire de chtigrincheux posté le 10-09-2007 à 15:41:00

Il ne s’imposse pas le commentaire il est tout naturel
Malgré tes problèmes de santé tu vas jusqu'à bout et c’est l’essentiel
Continu à prendre plaisir c’est le secret de la réussite
Kissou respectueux a ch’tite copine de bain de boue vivement que nous refassions des « tout droits »

Commentaire de Le_lombric posté le 10-09-2007 à 16:05:00

Le parcours avait l'air bien sympas je trouve.
En tout cas bravo pour ne rien avoir laché ! Tout au moral !
Le MDP c'est dans la poche !

Commentaire de agnès78 posté le 10-09-2007 à 16:53:00

Quel récit ma petite nono!!!
Et quelle course!!!
Félicitaions!!!
Les 42 kils de bitume parisien n'ont qu'à bien se tenir!!! Ma copine va les dévorer tout cru!!!
Bah oui.. Nono, le premier escagot mangeur de bitume!!!
Vas-y nono, Vas-y Nono!!!
Bonne récup ma grande
Gros bisous et à bientôt
agnès

Commentaire de franciss posté le 10-09-2007 à 18:58:00

ça en fait des souvenirs de courses qui s'accumulent...tous plus sympas les uns que les autres (enfin, après course !).
Au final, on ne s'en sort tout de même pas si mal de ce plus-que-semi. Tu es en deça des 2h.30, Manu fait un podium, Isabelle réalise une très belle course, ton beauf l'emporte, Gilbert tape un super chrono, Virginie termine assez facilement, Christelle s'habitue aux bonnes perfs, Franck monte en pression, Camille pourra postuler à France2 pour les reportages du Tour de France à vélo et moi-même, sans mes crampes, je passais facilement sous les 2h.00...

C'est pas que du bonheur, ça ?

Vivement Ceyzé...

Commentaire de Marie69 posté le 10-09-2007 à 20:26:00

Super ma chère Nono, tu es en pleine force je suis contente pour toi !!!
Merci pour ce beau CR !
Vivement JOGG'ILES !!!!

Commentaire de ch'ti vincent posté le 10-09-2007 à 20:50:00

Bravo pour ta course Super Nono.
Chouette récit, vivant, bien illustré.

On attend impatiemment ton 1er recit de marathonnienne !

Commentaire de Duclos posté le 10-09-2007 à 21:15:00

Super le reportage et super votre parcours .
J ai l impression d'y etre ( mais sur un 10 km car je suis novice )
Bravo bravo

ROZMA

Commentaire de Khanardô posté le 10-09-2007 à 21:40:00

Tout d'abord félicitations à la maman, c'est elle qui a couru !
Félicitations à la fille, un bon reportage elle nous a fait là ! (il va me falloir attendre encore quelques années pour avoir mon photographe perso !)
Le strap : laisse tomber ! (--> NOK !)
Ah, la tof au 15ème... Le coup au moral que j'aurais pris à ta place, devant cette ligne droite interminable... !
Test réussi. Tu finiras ton marathon, c'est évident. Tu peux même gagner de la thune en faisant parier les kikous en ligne. Tu sera bien plus rapide que toutes nos prévisions. Le coup de l'escargot, ça va 5 minutes... !

Commentaire de Gibus posté le 10-09-2007 à 22:13:00

Salut Nono
Un petit 22 kilomètres et hop c'est pesé.
Vu ton sourire à l'arrivée ça s'est bien passé.
Vivement la prochaine
Tchao.

Commentaire de JLW posté le 10-09-2007 à 22:38:00

Eh bien Nono t'as envoyé ton inscription au MDP ? Je pense qu'il est temps de le faire. Nul doute que ce sera un grand jour pour toi mais aussi pour tous tes supporters. Allez Nono, allez.

Commentaire de lulu posté le 10-09-2007 à 23:36:00

Félicitations pour ton objectif Nono !
Quel reportage superbe... Faut avouer que tu avais un reporter du tonnerre avec toi.
A bientôt

Commentaire de Aiaccinu posté le 11-09-2007 à 12:49:00

Toujours sympa de te lire !

un fidèle lecteur

Commentaire de maï74 posté le 11-09-2007 à 13:50:00

Et voilà le mauvais souvenir d'Annecy aux oubliettes ! Bon entrainement pour la suite : ça paie !!!
Maïlys

Commentaire de lechamois posté le 11-09-2007 à 18:03:00

Bravo Nono car cette course (même si elle n'est qu'un peu plus longue qu'un semi marathon) est loin d'être une formalité. En effet pas énormément de partants, donc peu de points de mire, rarement plate (des cotes des descentes tout le temps), avec des routes pas très lisses, du chemin bref des tas de choses qui ralentissent la progression du coureur.
Désolé de ne pas avoir fait la route avec toi sur ta fin de course mais je suis allé récupérer les enfants à la maison avant la remise des prix et suis revenu juste à temps pour t'encourager :-)

Bref...bravo car comme le dis notre ami Francis c'est que du bonheur
A+

Le_chamois_qui_a_pas_vu_nono_au_repas_d'après_course !!!!

Commentaire de CLG posté le 11-09-2007 à 21:24:00

Wow, tu sembles en super forme et tu dois être fière de ton chrono ! bravo à toi ! Vive les escargots, vive les Nono qui résistent et se battent !

Commentaire de l'ourson posté le 11-09-2007 à 23:58:00

Ben alors Nono ?!!.. On a déjà oublié les recommandations de l'Ourson à tes débuts ??... "Les secondes gagnées au début de la course..." : en fait AMHA tu es partie un poil trop vite et pour le MdP il va vraiment falloir que tu apprennes à te freiner sur les 1ers kms et courir en deça de ton objectif kilo et NON PLUS AVEC 40 SECONDES D'AVANCE !!!! NON MEEEEEHHH !!!!... ;-))

L'Ourson_inscrit_toi_tout_de_suite_avant_kil_n'y_ai_plus_de_place_et_c'est_moins_cher_en_+_:-)

Commentaire de laurent05 posté le 13-09-2007 à 22:24:00

super sympa ton récit
bravo pour ta course
maintenant avec un entraînement plus que sérieux
les chronos vont tomber
bises
a+
laurent

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !