Récit de la course : Raid Orient'alpin Hivernal 2009, par frizcotw

L'auteur : frizcotw

La course : Raid Orient'alpin Hivernal

Date : 1/2/2009

Lieu : Chamrousse (Isère)

Affichage : 1000 vues

Distance : 20km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Premier raid de l'année: le Premier Raid Orient'alpin Hivernal à Chamrousse.

 

Je fais le raid avec mon frère Thibault. On s'inscrit sur le parcours Challenger. On aurait bien fait le parcours découverte (il existe pour le raid version automne), mais les organisateurs ont jugé qu'on a pas le droit de s'inscrire si on est nul. Tant pis pour eux, on s'inscrit quand même et ils viendront nous chercher à minuit quand on sera perdu!

Au menu, course à pied, ski de fond, raquettes et tir à la carabine. Ca tombe bien, on a jamais fait de raquettes ni de tir à la carabine. Pour le tir, on aura le droit de s'entrainer entre 8 et 9h. Quant aux raquettes, c'est comme de la marche mais dans la neige. Enfin on espère. Plein de gens y arrivent, alors pourquoi pas nous? Sinon, le ski de fond, on connait, mais on est pas doué, et la course à pied, on est pas bon... Pourquoi on s'est inscrit? On s'est longtemps posé la question, mais j'aime bien l'orientation (contrairement à mon frère qui à réussi à se perdre dans le parc mistral de grenoble! pour ceux qui connaissent, il faut en vouloir!)

Départ de Grenoble prévu à 7h00 chez mon frère. 6h55, coup de fil de ce dernier:"Euh laisse-moi un peu de temps... je me reveille!" Finalement on décolle à 7h45. On arrive à chamrousse, on récupère les dossards, le doigt, et on va déposer nos affaires dans le parc matériel. On s'échauffe un peu mais on a pas le temps de s'entraîner au tir à la carabine. Tant pis, au pire, ca fera 10 minutes de pénalité.

15 minutes avant le départ briefing de l'organisation (pourquoi ils font que dire débriefing? un débrief, c'est pas après la course?)

 

1ère section: Course à pied

C'es parti pour 2.2 km de course à pied. En fait, on fait la piste piéton en courant avec une balise à poinconner sur le parcours. On voit tout de suite qu'on a pas le niveau: on est vite dans les derniers. En plus, courir dans la neige après tout le monde, c'est vite fatiguant. C'est pas grave, notre crédo pour aujourd'hui: "on s'en fout du classement, on va au bout quel que soit le temps!" Enfin, à 16 heures, ils ferment le parcours! On finit cette section en 17 min, à l'avant dernière place. Yes, on est pas dernier! Et en plus, on s'est même pas fait rattraper par les elites qui faisaient deux tours!

 

2ème section: Ski de fond 6,8 km

On récupère la carte et là, c'est le drame: Put......rde! On va faire la noire! Il faut savoir qu'on n'a jamais fait de noire en ski de fond. Au mieux une rouge de temps en temps! En plus, il n'y a pas d'orientation, ou presque: il suffit de suivre la piste. Petite deception: on s'attendait plus à rester sur le plateau en changeant de piste, voire même faire du hors piste.

Le début, ça va: on descend. Ca on sait faire. Mais pas le concurrent devant nous qui se met un beau gadin! . On le double plus quelques autres qui vérifient leur carte. Les balises 101 et 102 sont poinconnées sans aucun problème: pas besoin de les chercher, elles sont sur la piste (comme le seront toutes celles en ski de fond).  La 102 marque le début de la fin: la montée! Non seulement on est très lent (5 mètres de fond, une pause, 5 m de fond, une pause,... enfin surtout pour moi! Je pensais pas être si mauvais.), mais en plus on se fait doubler par les élites qui font le même parcours. Rien de mieux pour te démotiver que d'être doubler par des gars qui te tracent sans que tu aies l'impression que ça les fatiguent! C'est inadmissible! Tiens voilà la 103. On continue tranquilou mais surement. Là c'est sûr, on est dernier. Rappel: On s'en fout; tout ce qu'on veut, c'est finir avant 16 heures! On continue par la rouge juqu'au pont de la salinière en prenant la 104 et la 105 en haut. Retour au parc matériel. 1h09 pour 7 km c'est moins pire que ce que je pensais. Et on est bien dernier! confirmation par le bénévole du parc matériel.

 

3ème section: Raquettes 5.8 km

On prend la carte et j'analyse rapidement notre parcours. Re: Put......rde! On monte au lac Achard! Bon, on est en free order: en français, ça veut dire: dermerde-toi pour choisir ton parcours. Je choisis le tour "on monte par les pistes et on prends les balises plus techniques en descente". C'est parti pour du "dré dans l'pentu". Découverte du jour: les pistes de ski, c'est fait pour les descendre en ski de piste, pas pour les monter en raquettes! La 35 pas de problème. la 39, sans souci: on est maintenant sur les pistes officielles, il suffit de suivre les marmottes à raquettes ( le balisage des pistes raquettes de charmrousse). La 36 facile. Enfin pour ces trois là, on dit facile, c'est pour l'orientation, car d'un point de vue physique, c'est pas ça. On fait une pause toutes les minutes. En plus je me chope une douleur à l'aine. Et thibault souffre des deux adducteurs. On les reconnait les sportifs du dimanche! Ca y est la plus grande partie de la montée est terminée. On trouve ça sympa la raquette. t'es au milieu de la nature, le soleil vient poindre son nez. Parfait! Ils sont bien ces organisateurs: du soleil pour notre approche du lac achard.Mais avant, il faut trouver la 47. Et là, on perd un peu de temps. Oh je sais, perdre du temps quand on est dernier, c'est pas très grave. Mais c'est un principe, on peut perdre du temps car on est mauvais physiquement, mais pas à cause de mon orientation. (Quoi? de la vantardise? moi? Jamais!) Vérification de la carte, en fait elle est plus loin! 47, OK. Voilà enfin le lac Achard. C'est beau et y' a du monde, des promeneurs, mais aussi de concurents elites et challengers. On est plus les derniers!La 37 se voit de très loin. La 40 en haut de la butte, histoire de tuer le peu de force qui nous restait. On s'en fout, maintenant il ne reste que de la descente! 48, 32 38 finger in ze nouse. 34 et 33, sont à l'azimut. Enfin en théorie, car comme on est dans les derniers, il suffit de suivre les traces. 2h31 pour 6 km soit du 2.3 km/h!

 

4ème section: tir à la carabine

On ne s'est pas entrainé, mais on a quand même droit à quelques explications. C'est Thibault qui tire en premier. On est tous les deux myopes, mais y'a que moi qui ai pris mes lunettes. On a quasiment la même vue donc je lui prête mes lunettes. Ca étonne un peu le bénévole. Mais ça marche: Thibault ne manque qu'une cible!. A mon tour de tirer. La détente est super sensible. Sur mon deuxième tir, je ne me suis même pas rendu compte que j'avais tiré! 3/5. On est content de nous. 7/10, ça veut dire seulement 3 minutes de pénalité! Sur les 4 heures déjà passées en courses, 3 minutes, c'est notre meilleure épreuve!

 

5ème section: ski de fond 4,5 km

Dernière section pour nous. certains remballent déjà leurs affaires sur le parc matériel quand on part pour le tour en ski de fond. Démoralisant!. Au regard de la carte, le tour sera plus facile que le premier. Pas de noire. Ouf! En plus, il faudra changer de piste plus souvent, ce à quoi on s'attendait. La 108 sans problème sur la rouge lièvre. la 109 au sommet d'une côte que l'on monte en canard boiteux! trois à quatre cents metres après la 109, on croise un concurrent challenger à pied en sens inverse qui nous demande si on a vu la 108. Ben oui, on l'a vu. Quasiment au début. "si vous voyez ma coéquipière, dites lui que je suis allé chercher les deux balises!" Et le gars repart en courant. On continue et juste avant la 110, on croise la fameuse coéquipière, sur le bord de la piste, à attendre. On ne s'attarde pas et on file. On est maintenant sur la verte patineur pour la 111 puis direction la 112 sur la rouge lièvre. En montant, Thibault a une dizaine de mètres d'avance, et là, c'est le drame! Il a une crampe au mollet. C'est marrant de le voir se tordre de douleur sur le bord de la piste. Bon ok, je l'aide 2-3 minutes et on repart. On est plus bien loin de l'arrivée. on se reposera après! Fénéant! la 113 et la 99 dans la poche. Et la voilà! Voilà la ligne d'arrivée tant attendue! Un sprint entre nous deux, et je gagne d'un demi-centimètre.

 

 

6ème section: repas et remise des prix

Résultat: 5h09min49s. 5ème homme sur 5 et 19ème scratch sur 21

Bravo à l'organisation qui nous offre des ravioles, boissons chaudes, fromage et tarte aux pommes. Tiens voilà l'équipe qui allait chercher les balises  à pied tout à l'heure qui arrive, la femme sur ses skis et son coéquipier à pied. A priori, c'était sa première et dernière fois en ski de fond!

Remise des prix: bravo aux vainqueurs. Et surtout Bravo à l'organisation: c'était bien dur mais ça fait plaisir. Promis pour l'année prochaine, nous serons entrainés et meilleurs ou plutot moins nuls.  

4 commentaires

Commentaire de Davidou le minou posté le 02-02-2009 à 23:10:00

Le Kéké, sort de ce corps !!!

Je ne sais pas si tu connais le Kéké, mais ses récits ressemblent à s'y méprendre au tien :-D

J'avais hésité à venir sur ce raid, mais j'ai finalement opté pout le Desert snow tri, donc merci de m'avoir fait vivre la course par procuration. Et puis bravo pour votre persévérance, et aussi pour ton orientation qui finalement vous fait gagner 2 places.

PS : on a du s'y croiser cet automne, j'y étais sur le parcours challenge avec mon père. Décidément, c'est vraiment une course familiale ;-)

Commentaire de kailasa posté le 05-02-2009 à 10:52:00

Vraiment sympa ce raid. Merci pour ce recit sympa et plein d'humour. On a du se croiser, j'étais sur le parcours élite. Et en effet, quelle galère cette piste de l'astragale!

Commentaire de Eric_d_Orient_Alp posté le 08-02-2009 à 16:41:00

debriefing ou briefing
que ce soit Emmanuel ou moi, on n'est pas très fort en anglais ;o)

Commentaire de Eric_d_Orient_Alp posté le 08-02-2009 à 18:22:00

va falloir redevenir O'Alpin ;o)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !