Récit de la course : Marathon de Nantes 2009, par JP le buzuk

L'auteur : JP le buzuk

La course : Marathon de Nantes

Date : 19/4/2009

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 1190 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

30 autres récits :

Marathon de Nantes 2009

Marathon de Nantes 2009 : et de 2 !

 

Après un premier marathon en novembre dernier : La Rochelle en 4h50 (et oui, je ne suis pas un champion, mais je m'éclate bien ) , j'ai choisi Nantes avec comme objectif moins de 4h30.

Sous un ciel gris et chargé laissant quelques gouttes tombés sur les coureurs, la courte attente avant le départ  passe vite. J'aperçois la casquette de la Tortue (c'est marqué dessus !) éminent kikoureur. Je suis avec mon frère. PAN,c'est parti !

J'avais prévu de courir en 6'20/km, mais je pars plus vite, à l'aise, même si dans un coin de la tête je me dis que je risque de payer plus tard cette vitesse peut-être trop rapide pour moi. Je passe le 10 en 59',et le semi en 2h07. Je me prends à rêver d'un temps en moins de 4h20...même si la route est encore longue. Au km24 ma chère et tendre est là pour m'encourager : c'est super génial. Dommage qu'il pleuve (ça se calmera ensuite)

Je sens que je commence à être "entamé". Un peu de djembé au ravito du km25 : j'apprécie. Un peu noyé dans mes calculs savants et l'esprit de moins en moins clair, je décide de faire le point (?) au km 30. L'objectif était d'y arriver en 3h10 ; j'y suis en 3h04 ! Mais il faudrait garder la même allure sachant que le plus dur reste à venir !

Quelques petites montées donnent à mes cuisses l'occasion de me faire savoir qu'elles bossent dur aujourd'hui ! ça passe, elles tiennent le coup, je double quelques compagnons à la dérive. On revient tranquillement vers le centre ville. Le passage dans le jardin des plantes me fera très mal : mine de rien, ça grimpe, avant d'arriver au ravito du 35ème. Je ne me rappelle pas de mon chrono, mais je repars, je veux m'accrocher à ce "moins de 4h30"... On reprend la direction de l'ile aux machines, lieu du départ et de l'arrivée : cours des 50 otages, ça va, petit raidillon, aie aie, et après ça déroule jusqu'au pont Anne de Bretagne (40ème). Je m'autorise à marcher pour passer la montée du pont pour garder du jus pour les 2 derniers kilos.

Et là je déroule (enfin c'est l'impression que j'avais ...), je ne m'arrête pas au dernier ravitaillement (j'ai une gourde), et j'essaie d'aller aussi vite que je peux... c'est long...très long. Je double pas mal de monde et je termine en 4h26'... sous les yeux de ma petite femme : JE SUIS SUPER HEUREUX !!!!!

4 commentaires

Commentaire de La Tortue posté le 21-04-2009 à 01:26:00

domage, on s'est loupé ! j'étais avec les dunes d'espoir avec l'une des joelettes et on termine juste derrière toi. peut être nous as tu revu pendant la course !

bravo à toi et désolé pour la météo "nantaise" un peu pourrie !

reviens pour le marathon de la Baule, beaucoup plus joli et souvent avec une belle météo.

la tortue

Commentaire de Pat'jambes posté le 21-04-2009 à 02:47:00

Bravo pour ce 2ème marathon.
Personne n'est champion (sauf les quelques premiers), on est tous face à soi même.

" Un peu noyé dans mes calculs savants et l'esprit de moins en moins clair". Mieux vaut faire les calculs avant la course et se les noter sur les avant-bras, sur un papier épinglé (à l'envers) sur le dossard le Tshirt ou les apprendre par coeur... ;^)

Bonne récup'

Commentaire de Conta posté le 21-04-2009 à 13:29:00

On a passé le semi ensemble, en effet je suis passé en 2h 07. Je ne m'occupe absolument pas du chrono pendant la course, je cours à la sensation. Il faut dire que c'était mon 38 ième marathon et l'expérience doit jouer. J'ai fini en 2h 21mn 28 sans trop de difficulté (très loin de mon record de 3h 30 qui date de 20 ans !!!). Je pense qu'il ne faut pas trop focaliser sur un tableau de marche, il faut plutôt être à l'écoute de son corps et pour moi la réussite d'un marathon passe avant tout par la gestion de son potentiel comme par exemple être capable de courir le dernier km dans le même temps que le premier.
Bonne récup.

Commentaire de Conta posté le 21-04-2009 à 13:33:00

Je corrige mon erreur: j'ai fini en 4h 21mn 28.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !