Récit de la course : Marathon de Nantes 2013, par le Styx

L'auteur : le Styx

La course : Marathon de Nantes

Date : 21/4/2013

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 1099 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

30 autres récits :

Randothon de Nantes

Cette fois-ci, je n’y coupe pas ! Chuis obligé de faire un récit après avoir rencontré tous ces charmants kikous hier à Nantes… et c’était pas gagné ! Enfin, d’y aller et de finir, pas de gagner la course... Quoiqu’en partant de la fin du classement, je finis quand même dans les 300 premiers !!!Langue tirée

Lapin14 avec qui je devais courir a déclaré forfait, et après bien des hésitations, je me retrouve donc sur la ligne de départ avec Stéphanos (à gauche) et Séverine07.

 

C’est d’ailleurs grâce à eux que je suis là : j’avais fait une croix sur ma préparation 3h40 pour ce marathon depuis une belle douleur fessier/genou début marsCriant. Je ne comptais pas prendre de risques inutiles mais ces 2 kikous ardéchois exilés en Bretagne ont récupéré mon dossard « au cas où ». Je décide donc d’y aller pour prendre le départ sans aucune certitude. Nous nous retrouvons devant un p’tit café à quelques mètres de la ligne de départ avec 5 de leurs amis venus passer qq jours dans la région. C’est l’heure du briefing : je suis un peu rassuré car –finalement- l’objectif de tous est de finir. Séverine n’a pas pu se préparer convenablement (côté cassée + 1 mois d’arrêt forcé) et Eric (un ami) est blessé au mollet. Seul Stéphane –en prépa du trail de l’Ardêchois- est confiant (un dimanche pour clore une semaine à 200km !!! Facile !!!). Il m’apprend que Le Solitaire et son épouse sont dans le coin. J’espère faire sa connaissance.

Nous voilà dans le sas de départ ; dans qq secondes, ca va partir pour l’inconnu. Je compte aller jusqu’où la douleur me dira de stopper. Le parcours en boucle permettra un abandon au 11km ou au 29km. Pour tenir, je compte faire de nombreuses pauses avec étirements, massages et bavardages. On verra. C’est parti ! Immédiatement, nous croisons Le Solitaire

(costumé en « super breton » et en « Bécassine ») pas facile de les reconnaître. Séverine file déjà et Stéphane la rattrape (je ne les reverrai plus !). Nous passons qq km à bavarder avec Le Solitaire : merci Jean-Louis pour la conférence sur la course en « crocs » et les divers déguisements qui t’ont permis de faire diverses expériences sur la course à pied (et sur les idées reçues et le lobby du marketing sportif). Bref, j’apprends avec amusement (et conviction !!!) qu’on peut courir « en crocs » et en camisole de forceSurpris. Si vous voulez en savoir plus, rdv dimanche prochain au marathon d’Arles où Le Solitaire fera son 10° marathon de l’année 2013 (autant que moi en 4 ans de pratique !!!! pffff !) BRAVO !

Je fais une 1ère pause technique et laisse partir « super breton » (mdr : tout le public lui crie « vive la Bretagne »… remarque, ça rime avec Marignane !).

Nous sommes vers le 6km, le genou siffle un peu mais j’ai l’habitude à  l’entraînement. Le tout est de contrôler si la douleur ne s’amplifie pas. Entre le km7 et le km11, je fais la connaissance de Didier et Isabelle qui courent « attachés »… pas en camisole mais en « mal voyant ». Je bavarde avec Isabelle qui me donne un courage énormeRigolant. Elle vient de Tours et a déjà qq courses à son compte. Elle profite des voix, des bruits, des odeurs, des sensations au sol, des ombres. BRAVO ! Mélaine (une coureuse) s’invite à la discussion et essaie de guider à son tour Isabelle. Seconde pause technique, je les laisse partir et récupère Eric et son mollet qui tient le coup. Nous passons 10 ou 15 mn ensemble (j’oublie d’abandonner au km11 en passant vers la voiture). Je n’ai aucune notion du chrono. Au km15, la douleur dans le genou n’est pas trop forte mais bien présente… je décide une longue pause : je m’assois sur un banc au bord de la LoireCool et pratique un massage studieux.

 Ca repart, la douleur s’éloigne et je garde un rythme de sénateur (9km/h je pense)… Au km17, la voiture de tête passe avec une fusée éthiopiennePied de nez qui boucle son 34°km. Pensons à autre chose…

Km18 à 24, le bitume défile, les sensations sont bonnes, je commence à y croire, je discute avec un marcheur pendant un bon ¼ d’heure. Le semi est passé en 2h22. Un record ! A la faveur d’un ravito, j’appelle ma moitié restée à la maison et essaie de me visualiser dans le canapé… je suis super content d’être là ! Je remercie à nouveau Séverine et Stéphane d’avoir pris le dossard. Tiens, j’essaie de les appeler mais Stéphane n’entend pas son portable. Nous passons à Trentemoult devant les terrasses des guinguettes… miamLangue tirée !

Km26, je me suis un peu emballé, j’ai à nouveau un peu mal. Je fais une seconde longue pause devant les machines de l’isle.

Cadre super sympa !


Ca repart… on rentre à nouveau dans le centre de Nantes et je me fais dépasser par une marée de coureursEn pleurs (les 3h15…) c’est pas top et plutôt décourageant. Au km30, je bifurque pour une seconde petite boucle alors que les autres sont dans le finish (j’aperçois la borne km40… à toute à l’heure !).

 

C’est décidé, j’irai au bout. J’ai un peu mal mais c’est très supportable. Il reste 12km, je visualise mon parcours habituel (maison-plage aller/retour) qui fait la même distance… et très sincèrement, je commence à m’ennuyer à cette allure de V4 ! Je mets le mp3 (Greenday, Muse etc…) et je mets la vapeur. Au km35, je rattrape une silhouette connue. "J'aperçois  le Christ, nous sommes sauvés » (on ne le présente plus !) Innocent


Petite causette : il fait son 149° marathon !!!


Il a aussi un genou en vrac mais sa croix tient bon, rdv à Blaye dans qq semaines pour son 150° ! Je m’autorise juste une pause au km36 où je profite d’une chaise de la Croix-Rouge pour pratiquer un dernier massage. On retraverse le centre de Nantes dans lequel je double Didier qui a calé et a laissé Isabelle (mal voyante) partir avec Mélaine (sa nouvelle guide de fortune… belle rencontre !).


Voici enfin la borne 40… ah, cette fois-ci, c’est la bonne ! … puis la dernière ligne droite où je marche pour profiter du beau tapis rouge et prendre qq photos.

 

Biiipp ! 4h34 et le second semi en 2h12.


C’est cool, je ne pensais pas être là il y a qq jours. Médaille, tee-shirt puis c’est l’heure du débriefing avec Le Solitaire qui attend Bécassine,


Séverine et Stéphane qui sont passés en 3h58 (bravo !!!!!) et même Eric qui a emmené son mollet en 4h30. Bravo à tous et bonne récup ! Séverine : rdv le mardi de la rentrée à l’école… j’espère que tu ne chambreras pas trop… 35 mn dans le compteur ! Ton silence va me coûter cher !


 @+Clin d'œil

Le Styx

 

7 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-04-2013 à 14:25:56

CR très sympa et très convivial ! A l'instar de ton WE de marathonien à Nantes ! Ca fait très envie d'aller y faire un tour en attendant.

Commentaire de La Tortue posté le 22-04-2013 à 17:22:06

météo magnifique, et le nouveau parcours qui a l'air d'être assez sympa, voilà un beau dimanche passé au soleil.
bon, vu que le parcours passe presque sous mes fenêtres, il faudra que je le refasse un de ces 4 !
bravo et merci pour ces belles photos de Nantes sous le soleil !

Commentaire de Tonton Traileur posté le 22-04-2013 à 17:50:34

BRAVO d'avoir vaincu ce beau (mais pas facile) marathon de Nantes et merci pour ce récit et ces photos qui retranscrivent bien l'ambiance.
météo au top, public nombreux et chaleureux ... que du bonheur !
Pour ma part, j'ai bien aimé le parcours, mais les petits "coups de cul" avant chaque pont font bien mal aux pattes ...
je pensais voir Stephanos,Séverine et Jean-Louis Le solitaire ... mais raté ... dommage ... faut dire que je me suis pas trop éternisé à l'arrivée.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 22-04-2013 à 20:11:58

Bien sympa cette rencontre , j'espère ne pas t'avoir saoulé ;) Merci pour ton récit et bravo pour ta tenacité. Bonne récup et prend soin de toi

Commentaire de will36 posté le 24-04-2013 à 14:00:45

merci et félicitation à toi aussi... je t'ai croisé sur l'un des ponts tu étais dans le sens opposé... et bravo encore a toi.

Commentaire de Séverine07 posté le 24-04-2013 à 19:34:30

Merci pour ce beau récit! un super moment!
enfin quand même 38 mn....
Bonne récup!

Commentaire de Stéphanos posté le 25-04-2013 à 06:34:18

Bravo et merci pour ton superbe récit qui relate trés bien ce beau we ensoleillé!
à bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !