Récit de la course : La Trilogie d'Aubagne 2009, par Bruno CATANIA

L'auteur : Bruno CATANIA

La course : La Trilogie d'Aubagne

Date : 13/9/2009

Lieu : Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 929 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Le récit

Il fait particulièrement beau en ce dimanche de septembre, un poil de fraîcheur ce qui n’est pas inutile pour notre activité.

Mes filles sont toutes excitées car pour la première fois depuis longtemps elles vont avoir la possibilité de voir leur papa courir.

Il est 8h00 et nous voilà parti de Marseille pour nous rendre dans la ville natale de Marcel Pagnol. Pas mal de monde en arrivant, ça et la quelques tee-shirt kikou rouge mais je n’ose m’approcher. Je vais retirer mon dossard pour le semi, non sans un petit pincement au cœur c’est mon retour à la course sur route après quatre ans d’abstinence   .

9 h00 je commence mon échauffement suivi de près par la plus petite de mes filles qui ne perd pas une occasion de venir courir avec son popa ( une future kikoureuse ?). Pas la peine de s’affoler il reste presque 30 minutes et avec 140 partants plus ceux du 10 km on ne se marchera pas sur les pieds.

9h30, on est parti. Départ on ne peut plus prudent, en effet ce semi doit me servir pour m’étalonner pour mon 1er marathon ( en Octobre, marathon du Lubéron ). En 5’45 au kilo et 160 bpm au cardio, je devrais tenir mon allure marathon. Sitôt le 1er km passé on sort d ‘Aubagne, un furieux raidillon se dessine devant nous, cela sera comme ça pendant 7-8 km, descentes, montées bien casse pattes. Pas de problèmes particuliers, même si je n’apprécie pas vraiment les descentes et que ce profil vallonnée me perturbe dans la tenue de mon allure et de ma FC.

Mais bon les sensations sont excellentes. Et me voilà à mi course, nous avons rejoint le parcours de l’épreuve du 10 km, que nous avions quitté au km 5. Pendant que les  « 10 bornards » se dirigent vers leur arrivée, je constate que en 57 minutes pour 10 km à peu près, je suis pile dans mon allure marathon ( sur la base de 4h00 environ). Il est temps de m’étalonner à une allure plus rapide, cependant il manque vraiment de marquage de distance pour évaluer mon allure, et comme je n’ai pas de GPS … bref. J’accélère franchement, les jambes suivent. Maintenant la route est bien plate favorisant une bonne cadence, je double pas mal de concurrents. Ce qui ne me pousse pas à ralentir (un instant de griserie sans doute !!!). L’arrivée se rapproche et je croise un kikoureur avec son tee-shirt rouge juste sous le pont de chemin de fer quelque centaines de mètres avant l’entrée dans Aubagne. Un dernier sprint devant les filles (vive le fan-club) sur la piste d’athlétisme, et voilà bilan 1h37 pour un semi.

Mais bon au final quelques concurrents supérieurement équipés de GPS m’indiquent qu’il n’y avait pas 21.1 km arrrggghh !!! Pas grave je me suis plaisir, je sais à quoi m’en tenir pour le marathon, où j’espère croiser quelques kikoureurs.

3 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 17-09-2009 à 17:11:00

Bienvenue chez les kikous du 13 et j'espère à bientôt. Fallait pas hésiter à venir nous voir, on est très sympas.

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 17-09-2009 à 17:16:00

Pour le solitaire
Un peu de timidité naturelle. Mais la prochaine fois au Marathon du Lubéron je n'hésiterais pas ou peut être à la Ronde des vignes...

Commentaire de Rudyan posté le 17-09-2009 à 18:43:00

Belle course pour une reprise! Peut-être à bientôt sur les routes du 13!
A+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !