Récit de la course : 100 km de Vendée 2010, par l'ourson

L'auteur : l'ourson

La course : 100 km de Vendée

Date : 15/5/2010

Lieu : Chavagnes En Paillers (Vendée)

Affichage : 1552 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

25 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

L'Ourson au France 2010 de 100 km !

 

Yo l’Zoo, Yo les Kikoureurs,

 

Avec maintenant un peu plus d’une centaine de dossards dont  une bonne dizaine de marathons, le temps était venu pour votre Ourson d’aller tenter la distance du « 100K » !

C’est en 2007 et après ma 1ère Saintélyon en 2006 que la petite graine s’est installée dans un coin de ma tête, à Chavagnes en Paillers justement et  à l’arrivée de l’Hippopotame qui signait là un royal « 11heures ».

Une sombre histoire d’affiche…  au lendemain du Raid28 2009 va m’obliger à reporter d’un an ce projet qui a mûri dans ma tête depuis 2007. C’est donc en 2010 que j’irai me suis-je dit alors !

Cette 23ème édition accueille pour la 4ème fois les championnats de France

 

 

100kmschavagnes1.jpg100kmschavagnes2.jpg

et je ne suis pas peu fier d’envoyer mon bulletin d’inscription au lendemain du marathon de Paris, après une préparation depuis la fin des raids hivernaux faite de trails longs, semi-marathons, 3H, et sorties longues  de 1h30 minimum à 3h, un peu de piscine au club et très très peu de vélo.

L’Hippo sera là aussi ainsi que le Shadock. Yesss ! On va pouvoir reformer notre trio gagnant du marathon de la Rochelle 2008 mais chacun fera sa course bien sûr. Le parcours en 6 boucles nous permettra de se retrouver pour échanger sur notre état de forme respectif. Mon coach sera cette fois-ci le Canari qui ne peut pas prendre le départ comme prévu et m’a proposé d’être mon suiveur. J’ai accepté avec grand plaisir alors que je m’étais dit que la présence d’un suiveur risquerait plus de me stresser qu’autre chose. J’ai senti tout de suite que nous allions bien nous entendre et que notre tandem fonctionnerait à merveille.

La veille, je retrouve l’Hippo qui a choisi comme moi de planter la Quechua sur la pelouse autour du terrain de foot. On va récupérer notre dossard, la brioche vendéenne nous est remise avec … l’affiche !  On vérifie la puce et après l’installation complète de notre bivouac, le moment est venu d’aller à la pasta party où je vais claquer la bise à Jihem le Kikoureur venu en découdre à nouveau ici.

 

Samedi 15 mai 2010, réveil à 3h du matin pour le petit déjeuner avec l’Hippo avant d’accueillir le Canari et son vélo équipé d’un panier tout neuf pour la circonstance ! Derniers réglages de notre tandem : les barres et les gels sont là et à alterner 1 fois sur 2 à chaque heure, le concentré Malto/Hydrixir est déjà préparé et il faut juste ajouter de l’eau et avoir 2 bidons en permanence, mon téléphone est là, mes lunettes de soleil au cas où.., tu prendras le départ à l’issue du 1er tour que les coureurs (520 inscrits) feront seuls, voilà ton dossard à mettre sur le panier, etc, etc.. On ne voit pas le temps passer et on file rejoindre le sas à 5 minutes du départ, presqu’en courant !  On cherche le Shadock mais il est tout devant sûrement. On retrouve l’Hippo et Eric BASILE !  Je l’avais vu sur la liste des inscrits et je me disais bien que je ne pourrai pas le louper !!

 

 

5h et le départ est donné sous la musique « Conquest of Paradise » de la bande originale du film « 1492-Christophe Colomb » par Vangelis que tous les UTMBiens connaissent par cœur !

L’émotion est forte, la chaire de poule m’envahit et un immense frisson me parcourt le corps, j’ai la vue qui se trouble... C’est pour ressentir cela que je suis là en fait car j’adore ce moment d’extase et de rendez-vous avec moi-même au sein de cette communauté de coureurs. Le titre du morceau « Conquest of Paradise » est vraiment approprié. Le moment est venu d’aller conquérir une nouvelle tranche de paradis…

Mon objectif n’est pas vraiment défini car c’est mon 1er 100K et je suis là pour finir. J’estime que multiplier par 3 le temps de son 1er marathon doit correspondre à un temps réaliste. En ce qui me concerne 4h29 X 3 = 13h27. Je me donne donc un 1er objectif entre 13 et 14 h et comme tout le monde un 2ème en 12h30 car vraiment moins de 12h ce n’est pas pour moi encore. Une barrière horaire à 12h au 83ème km est imposée,  j’ai quand même pas trop intérêt à traîner en route.

Sur route, je n’ai jamais couru non-stop au-delà de 42km et j’imagine que l’après 70km doit être assez terrible sur le plan physique et donc moral… Qui veut aller loin, ménage sa monture et c’est la raison pour laquelle je vais décider à quelques semaines du départ d’opter pour la méthode Cyrano à raison de 9’ de course / 1’ de marche et ceci dès le début de la course.

La 1ére mini boucle de 778m et la 1ère boucle de 16,537km vont se dérouler dans l’aisance la plus totale en 1h53. Je multiplie par 6… = moins de 12h… on se calme, on se calme.. Un coureur me dit : bon ben voilà, l’échauffement est terminé…

Je retrouve mon VéloCanari  10 mètres plus loin et en avant la fine équipe ! Je me sens bien, le Canari est juste à côté de moi, sans me dépasser et aux petits soins. Les kilomètres s’enchaînent et nous passerons le semi en 2h18, cool, trankil… Ce 2ème tour de piste sera bouclé les doigts dans le nez et les 1ers vont nous passer une 1ére fois.  A 3h45 de course nous entamons le 3ème tour. Je multiplie par 3… = 11h15… Je m’emballe.. aie aie aie.. ça va faire mal…  Je réalise à ce moment que je suis parti un peu vite et je vais devoir me freiner avant que le mur ne me tombe dessus. Passage au marathon en 4h47 soit 2h29 pour le 2ème semi…  et il reste 57,8 km !!! Sur ce parcours de 6 boucles nous voyons tous les panneaux kilométriques. Le « 95 » et le « 99 » m’impressionnent plus particulièrement et je dis intérieurement  « je t’aurai » « je t’aurai »…

Juste avant la fin du 3ème tour je décide d’enlever une couche en haut et en bas car le temps se réchauffe. J’ai bien apprécié le long et les gants jusqu’à maintenant car il faisait assez frisquet…  

 

Je passe à la mi-course en 5h50. Je multiplie par 2… = 11h40… Yess !!!   Peut-être un 12h30 à la clé… hé hé hé …

J’avoue que je suis content de ce chrono même si je sens quand même que ça s’est un peu compliqué pour moi aux environs des 35/40km…

Côté alimentation pour ne pas saturer trop vite mon estomac, j’ai voulu être prudent dès le départ en étant raisonnable avec ½ barre de céréales par heure et le 1er gel à la 3ème heure de course tout en buvant toute les 10’ un mélange léger  Malto/Hydrixir dosé à 100gr pour 1.5l d’eau. J’ai ressenti un 1er coup de mou peu avant 3h de course… Aux ravitos je buvais de l’eau pure. Au fil des heures, l’estomac commençait à saturer alors j’ai remplacé l’eau par le coca et je n’ai pas eu à le regretter.

Pendant le 4ème tour, le Shadock et l’Herminette nous on rejoint dans leur 5ème tour et 75km.

 

 C’était vraiment génial de pouvoir trottiner ensemble quelques instants et papauter. Tous les 2 étions dans le dur déjà mais l’Herminette m’a donné bon espoir en me précisant que normalement la forme va naturellement revenir par la suite !

A l’approche de la fin du 4ème tour j’appelle l’Oursonne qui vient d’arriver avec  Arnaud le Paresseux et Amandine. Je m’arrête pour leur claquer la bise avant de m’élancer sur le 5ème tour.  Il est 13h08 et donc 8h08 de course, je calcule… 8h08 – 5h50 = 2h18 pour le 4ème tour… ça commence à coincer sérieux… mais en avant pour le 5ème sans aucune hésitation !

Ce sera le tour le plus dur, ma vitesse moyenne  qui a commencé à baisser pendant le 3ème tour en est à son plus bas historique…  Parfois la minute de marche est copieusement augmentée mais j’arrive quand même à relancer la machine toute les 10 ‘. La panneau 70km sera immortalisé par une 1ère photo,

 

puis le 75…

 

 

 

 

 

A partir de ce moment là  va se mettre en marche dans ma tête le diaporama de la fin de course… Je les veux toutes jusqu’au 99ème !! Yesss !!!... Mon VéloCanariReporterPhotographe sera là encore un brillant co-équipier. 

Alors qu’il approche de son 90ème km, l’Hippo nous rejoint. Il va bien et court selon moi vers son meilleur chrono.  Au passage il nous avoue ne pas souhaiter s’arrêter de peur de ne plus pouvoir repartir… Allez l’Hippo !!! Mode Gladiateur à donf !!!  Je fais appeler le Blueb pour diffuser la bonne nouvelle.

Km 80 : photo !  

 

 

 

Le Canari appelle la Tortue qui a rejoint l’Oursonne et sa bande.

Km 83,5 fin du 5ème tour et sans m’arrêter ni regarder l’arche d’arrivée où les 2/3 des arrivants sont passés, j’essaye de sourire au photographe… Il est 15h55 environ et il m’aura fallu  plus de 2h 45 pour en arriver là … Bonjour la moyenne horaire !!

La Tortue est là, en tenue de coureur, et se joint à nous pour ce 6ème et dernier tour. Bien sûr l’animal ne s’attendait pas à devoir courir aussi lentement et parfois marchait pour rester à mon allure ! J’ai pu reprendre quand même un peu de vitesse mais pas du 12 à l’heure quand même… L’Herminette avait raison, la forme finit  par revenir on dirait ! Et puis la pompoculthérapie de la Tortue y est pour quelque chose aussi.

 

Km 85 : photo de groupe avec Laurent mon compagnon de route avec qui je fais le yoyo depuis longtemps maintenant et qui comme moi découvre la distance. Avec son suiveur ils marchent longtemps, courent plus vite que moi mais au final on progresse à la même allure.

Km 90 : Yessss !   Je t’ai eu toi !!

 

Km 95 : Re-yesss !   Toi aussi je t’ai eu !!  Depuis le temps que tu me nargues à chacun de mes passages…

 

Puis arrive tout de suite le dernier ravito et un dernier verre de coca. Maintenant c’est décidé, je vais courir sans m’arrêter jusqu’au panneau 99km et immortaliser l’instant par une ultime pause photo. Laurent et son suiveur nous  rejoignent  à cet endroit précis pour des photos supplémentaires.

Je propose à Laurent de faire le dernier km avec moi.

Nos suiveurs sont derrières nous et nous vollons tous les 2 vers l’arche d’arrivée.

 

 

Laurent me dit :  regarde elle est là, à 500m !!

 

 Nous ne la quitterons plus des yeux …

L’Oursonne et l’Herminette nous attendaient pour la dernière ligne droite et tous ensemble nous savourons ce grand moment inoubliable qu’est la fin de son 1er cent bornes !

Le Shadock nous attend avec l’appareil photo. 

 

 

 Avec Laurent on termine en sprint à 13,7 km/h

 

 

et on embrasse le tapis que l’on vient de faire biper.

L’Hippo m’apprend sa méga perf de 10h15 !!

Je claque la bise à Laurent et son suiveur, au Shadock, à l’Hippo, au Canari.

Je prends l’Oursonne dans mes bras. Je suis pris de sanglots et je fonds en larmes…

Quelle aventure !!!

L’Ourson_centbornard_en_13h32_et_qui_a_encore_passé_une_journée_au_paradis…

 

 

 

 

25 commentaires

Commentaire de DROP posté le 16-05-2010 à 20:26:00

çà, c'est une sacrée belle aventure...
Toutes mes félicitations

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-05-2010 à 21:14:00

Bravo le Nours ! Je te fais la bise même si tu piques comme à Paris !

Commentaire de Francois dArras posté le 16-05-2010 à 21:41:00

Quelle forme depuis notre rencontre pour ta reprise en juillet dernier à St-Hilaire !
Jusqu'où ira tu ?
Tu es vraiment un sacré animal.
Bravo, Bravo, Bravo.

Commentaire de Jerome_I posté le 16-05-2010 à 21:54:00

bravo pour ton 100km ca fait vraiment envie de m'y remettre... Bonne récup.
Jérome

Commentaire de la panthère posté le 16-05-2010 à 21:59:00

trop contente pour toi, l'ourson!....
savoure bien ce moment inoubliable sur ton petit nuage! c'est super!!!!!!!!!!!!!bravo!!!!!!!!!!!

Commentaire de Vivien (100bornard1022) posté le 16-05-2010 à 23:59:00

Superbe perf' et en plus tu as l'air de t'être pas mal amusé ! Que demander de plus ? Félicitations, l'Ourson, tu es maintenant "100bornard" ! Tu pourras venir courir à Steenwerck un de ces jours lol...
Encore bravo !

Commentaire de millénium posté le 17-05-2010 à 06:43:00

quelle belle émotion à travers ton récit. Bonheur bien mérité ! Bravo !

Commentaire de chtigrincheux posté le 17-05-2010 à 08:52:00

Cyrano quant tu nous tiens…
En effet un cent bornes ne commence qu’au 70 ème ,
T’as réussi quand même à te mettre à genou pour embrasser le sol moi je dis chapeau mon poto.
Belle marque pour un premier, car il y en aura bien un second ?

Commentaire de fanfan59 posté le 17-05-2010 à 09:13:00

SUPERBE Stéphane !!! Tu es vraiment un très beau centbornard. je te bise une fois, deux fois, .... plein de fois !

Commentaire de Mustang posté le 17-05-2010 à 09:21:00

Le dernier kilomètre! le plus beau! Bravo

Commentaire de taz28 posté le 17-05-2010 à 09:25:00

Mon Ourson,

Je t'ai raté la bise au marathon de Paris, et là je te rate encore, mais crois moi, le coeur y est pour te faire un énorme bisou pour te féliciter de ce bel exploit !!

Bravo Stéphane cent bornards !!!

Taz

Commentaire de L'Dingo posté le 17-05-2010 à 12:58:00

Les Kms n'ont pas tous la même valeur bien que mesurant 1000m chacun.

Quoiqu'il en soit c'est beaucoup de bruit pour un petit kilo de rien du tout (ah, ah):

Rappelle toi Nounours , tu nous avais escroqué les sentiments au 41 ème de ton premier marathon.
Et là , même plus une photo !!:-)))

Bien Joué Plantigrade Cent_Bornard ;-)

Commentaire de le_kéké posté le 17-05-2010 à 14:19:00

Respect l'ourson, quel beau récit et quelle belle perf, 100km en courant un truc de fou !!!!

Commentaire de robin posté le 17-05-2010 à 16:02:00

Monsieur L'ourson vous depassez les bornes avec ce C.R. !

Bravo pour cette première qui sera suivi de bien d'autres !

Bonne recup au centbornard !

Commentaire de maï74 posté le 17-05-2010 à 20:49:00

oulàlà, y a plein de moucherons par ici :-)
Félicitations au néo-cent-bornard que tu es devenu !

Commentaire de La Tortue posté le 18-05-2010 à 07:24:00

chapeau l'Ami

Commentaire de shunga posté le 18-05-2010 à 10:06:00

MErci pour ton commentaire, l'ourson, je te retourne le compliment. Je m'identifie parfaitement à ton état devant les premiers passages sur les grosses marques. Le 95 et le 99... tout un programme ^^

Commentaire de ouster posté le 18-05-2010 à 14:16:00

well done :)

Commentaire de MULLOT posté le 18-05-2010 à 21:47:00

salut l'ourson, très fier d'avoir fini ce 100 kms avec toi.Laurent

Commentaire de webelette posté le 18-05-2010 à 22:58:00

excellent ce reportage photo :-)
Bonne recup !!

Commentaire de Souris posté le 19-05-2010 à 05:46:00

Tout simplement Bravo pour cette trés belle course!!!! BRAVO

Commentaire de Epytafe posté le 20-05-2010 à 10:23:00

Et ben... sacré temps !

Beau récit et belle course, à la lecture de ton récit, les émotions remontent, remontent, remontent....

Commentaire de Rag' posté le 23-05-2010 à 09:10:00

Bravo. Tournée de miel pour tout le monde?

Commentaire de langevine posté le 04-06-2010 à 23:16:00

Je découvre ton CR par hasard et que d'émotions tout à coup!! Je me sens toute chose!!
Merci Stéphane pour ce moment joliment raconté, le bisou ne peut pas être fait en réel mais le coeur y est!! Et un grand BRAVO également!!!

Commentaire de ch'ti vincent posté le 08-12-2010 à 23:18:00

Bravo ch'cousin pour ce premier 100km bouclé en beauté.
Tu remets ca en 2011 ?
J'essayerai de lire ton prochain CR plus vite :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !