Récit de la course : Saintélyon - Relais à quatre 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Saintélyon - Relais à quatre

Date : 5/12/2015

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1755 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

43 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

Récit du relais 4 de l'équipe narcissique "BOUK ATTITUDE"



Récit du relais 4 de l'équipe narcissique "BOUK ATTITUDE"

Une nuit étoilée de décembre...





Le Bouk de retour sur la SaintéLyon !!

 

 

Aaaaaaaah la SaintéLyon !

Une histoire de « running » avec le Bouk !

 

 

Flashback

En 2009, 4ème relayeur de l'ASPA Meylan en binôme avec JO. Découverte de la fameuse course, et de son environnement…

En 2010, on passe au stade supérieur et dans une équipe de potes avec Coco et Loisillon. Je cours les relais 2 & 3 histoire de connaître en 2 éditions 75% du parcours ! J’ai dans un coin de ma tête de le faire un jour en solo...

En 2011, inscrit sur le nouveau format de la SaintExpress je dois renoncer, mon unique blessure en 8 ans de course à pied. A noter que personne ne veut de mon dossard OFFERT !

En 2012, retour avec corne-de-chamois et la chenille, je fais le tronçon « 3 » sur 4.

 

 

2015, on fait un revival de l’expédition 2009 ! Avec le retour des Koug’s (dont les "Marie" dont on attends les innombrables récits en retard depuis Barcelone 2014), de l’ASPA et de la Patate Family. Après deux remplacements et bien des péripéties (et du stress) pour organiser tant le retrait des dossards que la logistique, 5 décembre nous voici prêts et présents dans le traditionnel Hall d’expo de Saint-Etienne !!

 

 

Bon, le côté moins cool c’est que je passe à côté de la Vertivouise et du Barbython (et dans une moindre mesure le Festitrail d’Autrans, cher à petit Franck !), mais ce n’est que partie remise… Dire que le week-end dernier on avait rien au calendrier dans la région !

 

 

Mais avant d’entrer dans le Hall, le Bouk gagne un aller/retour vers la voiture garée à +/- 800m car il a gardé un couteau pour son casse-croûte… Carton rouge de la sécurité !

 

 

Une fois dans le Hall, ouf de la chaleur. Ouf, de la promiscuité ! Ouf, un boucan d’enfer, et on rajoute de la musique ! Mais bon, c’est le passage obligé !

 

 



Niveau « kikoureurs connus », on a Didier07 mais il est sur la SaintExpress, idem pour notre champion Icecool et notre championne Lisa38. Heureusement, il y a Namtar qui rejoint le groupe, et qui, démon, veut me convaincre de faire le parcours complet (bon courage !). Et au-dessus de nous je vois Nico Martin (alias Nico2938 par ici !) se préparer avec les anonymes… L’occasion est trop belle de saluer ce champion originaire du beau plateau matheysin, dont le talent vint à ma connaissance un beau jour sur la Christolaise grâce au Goéland qui, intelligemment, avait compris que c’était un champion en puissance !

 

Hop un selfie comme on adore

 

« Bonne chance pour la course, je suis le bouk », « merci, salut, c’est sympa »

Je ne m’attarde pas et le laisse se concentrer… Mais je sais que je vais lui porter bonheur ah ah ah !

 

 

Mais… Et les relais ?

Bon, j’avais eu le droit de choisir le mien : le 1 je le veux pas, pas envie d’avoir le monde du départ, ni les 5 kms de zone industrielle, le relais 2 trop court, le relais 3 déjà fait deux fois, va pour le relais 4 avec Pépé !!

 


Il est beau "l'esprit trail"

 

23h50 il est temps d’aller au départ.

On veut vite, comme en 2012, voir le départ sur le premier et immense boulevard, sauf que 1-on s’y prend trop tard et surtout 2-on est paumé avec les sens de sortie suite aux mesures de sécurité, tant pis, on entend de loin et on file à Saint-Christo.

 

 


Saint-Christo

Bien garés, je fais un repérage des lieux histoire de voir les premiers passer, comme en 2010.

Sauf qu’en 2010, les solos partaient 1h avant les relais, et là… Tout est mélangé !

Enfin, voici le premier, ça respire fort et il est loin devant le 2nd !!

S’ensuivent une dizaine de relais, avant soudain un dossard avec un chiffre noir, et pas n’importe lequel le numéro 1 ! « Allez Benoit ! » suivi de « Allez Nico ! » qui est aux basques !

Je patiente ensuite jusqu’à la première nana mais il doit bien passer 300 coureurs avant, peut-être même 300 péteurs car c’est un vrai concert auquel on insiste ! Quand c’est pas une respiration de fin de vie !!!

 

 

Retour à la voiture, Kathy et Barbie au bout de 35 minutes sont parvenues à se changer sont prêtes pour prendre leurs relais, on file au SAS sauf que c’est compliqué, c’est maintenant un FLOT de coureurs qui occupe la route, ouch, du coup on ne se retrouve pas avec Cécile, qui elle-même a perdu dans la course son binôme Marie-Do !

 

 

Finalement tout ce petit monde se retrouve et on file à Sainte-Catherine maintenant.

 

 

 

Sainte-Catherine

Bien garés, ça papote au chaud dans la voiture avant de filer au SAS des relais.

Quelques solos viennent dans cette tente, il parait que c’est la foire d’empoigne dans l’autre tente. je vais jeter un oeil : c'est un concert de Johnny ou bien ?!?!

Célia est là, Maman Patate aussi, accompagnées de notre nouveau du jour, Thibault  le rennais.

Arrive soudain Kathy avec son doossard 4031… Seule !! Barbie serait à 15 minutes derrière. Célia hésite, puis finalement décide d’attendre. Sage décision, parce que pas dit qu'ils se retrouvent plus tard ! Et effectivement Barbie arrive, tiens donc elle a mal partout, et c’est parti pour les relais 3 !

Je crois voir lapuce92 dans la grande tente des relais, puis je reçois un sms de Namtar (miracle car les signaux sont surchargés !), il arrête à Sainte-Catherine suite à blessure.

Il est 4h ou 4h15, on doit partir pour Soucieu-en-Jarest !

 

 

 

 

Soucieu-en-Jarest

Célia et Thibault ont le relais le + costaud...

Du coup, on a normalement un peu de temps. Je parviens à somnoler 10 ou 15 minutes mais guère plus (excité ?), puis c’est l’heure de s’habiller !

Direction, comme en 2009, le DEPART du relais 4, il est environ 6h… puis 6h10, puis 6h20, ça caille ! Le SAS des relais se vide mais on poireaute. La patate nous prête une veste, mais là, la fatigue + le froid plus froid qu’au début de la nuit, font qu’on va finalement attendre dans le gymnase. Inquiétudes, et enfin 6h45 ils sont bien là, en bonne santé et, surtout, ravis (enfin surtout Célia je vois pas Thibault !) !


Et c’est partiiiiiiiiii

 

 

 Incroyable non ?


Km1-2-3-4-5

Bon, on n’a qu’une envie : se réchauffer ! On part fort !

Enfin « fort », on ne pratique plus le fractionné depuis longtemps… « fort » c’est du 11 km/h désormais !

Plusieurs côtés sympas pour notre relais :

1/ c’est globalement (très) descendant

2/ placé en relais 4 on va ramasser du solo, c’est plutôt galvanisant !

 

Tout de suite, changement de parcours, on fait donc un tour de la ville avant de s’en écarter.

Bien entendu, j’ai déjà envie de pisser et dois m’arrêter.

 

Pépé file, mais dès la descente qui suit -> WTF ??

Les gens sont à l’arrêt ?

Aaaaaaaah : il y a de la boue ! et des cailloux ! Ce qui m’amène à parler du route ou pas route ?? Au dernier moment j’ai finalement opté pour mes Mizuno typé « mixte » chemin/route et je crois que j’ai bien fait (sauf qu’elles sont en TOTALE fin de vie !!).

 

Bouk, rom de la course à pied


 



Bref

Donc la descente me permet de revenir sur Pépé qui avait mis le frein à main, puis de filer face à ces coureurs qui s’auto-bloquent !

 

S’ensuit le premier de 2 coups de culs, dont je me souviens (bon, après comparaison des traces il n'y en avait qu'un de similaire) ! C’est pas long, et inutile de se fatiguer, c’est mode marche tout de go. L’occasion de constater d’ores et déjà que quand Pépé marche, il faut presque que je cours !

 

On passe devant un vestige d’aqueduc romain, bien sympa, puis descente avant le fameux deuxième coup de cul. Et à nouveau, c’est une fois en haut que l’on constate que le jour se lève un peu plus !

 

« Déjà » 5 kilomètres de faits, on file sur un chemin forestier, ça va bien.

 

 

Oups, erreur de date


 

Km6-7-8-9-10

On suit ce long chemin en faux plat descendant, quand soudain virage à 135°C à gauche, panneau "chemin des lapins", ça grimpe sec, vite Pépé stp, accélère et prend l’extérieur histoire d’anticiper merci, et nous voici dans un beau raidard, qui se rétrécit en single façon Meyriote !

 

L’occasion pour quelques traileuses au fort accent marseillais (et parlant fort ! #cliché !) de vouloir passer malgré la procession, soit, c'est toujours 7 ou 8 secondes de gagné, et bien entendu en haut, ce sont elles qui ne relancent pas et se font repasser de partout !

 

L’occasion aussi de faire (hélas) un point sur le comportement de certains et du fameux « esprit trail »… Et bien malgré les messages de l’organisateur (pour le coup qu’y peuvent-ils ? hormis VRAIMENT disqualifier !), sur les innombrables déchets qui jonchent le parcours : emballages de barres, de gels, gels, même un tube de médicament ( !!), etc… OK il y a eu la SaintéSprint et la SaintExpress et beaucoup de coureurs avant nous, mais c’est quand même trop…

 

LE point noir du jour !

 

On est à l’heure de course, 8.3 kms parcourus, soit 8.3 km/h de moyenne (j'ai la bosse des maths) si on tient on peut faire sub 2h30 !

 

La suite des opérations c’est le retour au bitume pour filer au ravito de Chaponost ! Hop un mix eau gazeuse/coca, une tartelette, une pâte de fruit et on ne s’attarde pas !

 

Petit point forme avec Pépé, car depuis le début de la soirée il n’est point bavard… Stress ? Ou autre ? On ne le saura pas, mais pour l’instant « ça va ». Et puis on le sait, la moitié est fait, et ça, psychologiquement ça change tout !

 




 

Km11-12-13-14-15

Le restart est génial avec ce petit sentier botanique parfait pour un footing du dimanche matin. Ce qui va de pair avec la stratégie de prudence du jour, qui est de faire le relais en mode « footing soutenu » !

 

Au bout d’un km, hop, ça remonte à gauche, Pépé commence à m’invectiver car c’est vrai qu’hormis les deux bosses du début et la montée de Baunant à venir, pour moi ça montait pas tellement ce relais 4… TU PARLES y’a quasiment jamais de plat, mais que du faux-plat, plutôt descendant mais du faux-plat quand même !

 

En haut de la côte ça relance de toute part, y compris des solos ! Marrant ça, de devoir batailler avec des gonz qui ont 50 bornes de plus dans les pattes ! 50 ! Non, c'est pas marrant, c'est respectueux plutôt... Bon, y’en a un qui me serre un virage, pop je me venge le virage d’après, on ne la fait pas au Bouk ! Esprit trail mon chéri...

 

Voici un (une ?) solo en minimaliste, ouch !!

 

Encore quelques kilomètres et l’horizon se dégage, la pente descendante se fait plus abrupte, ok, nous voici à la fameuse Montée de Beaunant !! Allez, dernière grosse difficulté !

 

 

Km16-17-18-19-20

Et à la marche dans ce mur, j’ai en mémoire le sms de icecool, « j’ai couru du début à la fin », ah bon ?! Ou encore j’imagine le duel entre les premiers, que ça doit être dur mentalement de tout donner là-dedans !

 

On en termine et rejoignons un énième single en semi-forêt (sympa décidément ces coins !). Encore une fois je suis plus filou (ou plus bourrin ?) que Pépé pour dépasser dans ces chemins, ce qui me permet de récupérer derrière, gnak gnak !

 

Ca sent bon en tout cas, les kms sont désormais affichés un par un, 5 kms restants, puis 4, puis 3… Ok, on va être sous les 2h30 c’est quasi certain. Et Pépé qui appréhendait d’avancer faiblement sur le plat, ben toujours pas de plat !

 

Nous voici aux escaliers vus sur Kikourou, « tu vas voir il y a marqué kikourou à la craie », sauf qu’en fait, euh, les millions de foulées nous précédant ont mis à mal les inscriptions ! Et dur de se concentrer sur ces marches fines… Ne point se gaufrer !!

 

Voici la Saone ! On part vers le Nord, puis demi-tour pour être sur la berge, ça chlingue !! Déjà que ça flatulait de partout sur la course !! On dépasse le pont ? Ah mais ok, on remonte, ça me rappelle la STL 2009 ou le LUT ?

 

Je vois le panneau 1 km pourtant on a la Saone+le Rhone à traverser ? Et ça y est les supporters sur le bord nous font le décompte, surement faux, comme d’habitude, donc je les reprend ce qui fait rire les adversaires autour de nous.

 

Panneau 200m, puis 150m 15 mètres derrière, puis panneau 50m alors qu’on a 100m, euh… En tout cas avec Pépé on a les ailes du Taureau ailé et on en termine à bloc en 2h24 ! Mission accomplie pour les deux relais !!!

 

 

 

Au final encore une belle expérience, courir avec 15'000 bonhommes, ne jamais être seul, faire une nuit blanche, connaître une SaintéLyon caniculaire (après les éditions enneigées de 2010 et 2012 !), et savourer l’esprit d’équipe !

Niveau logistique je crois qu’on a été au top !

Niveau entente et bonne humeur du groupe, pareil ! Comme dit Barbie, "j'ai toujours de la chance, bébé-chou"

 

Dommage que ce week-end se téléscope avec l’élection de Miss France, la VertiVouise, le Barbython et le Festitrail d’Autrans, dur dur !!!

 

La dernière Miss France jolie

43 commentaires

Commentaire de petzel posté le 06-12-2015 à 21:17:44

Bravo le Bouk pour ta belle course. Mais sois rassuré, tu n'as pas raté l’élection de Miss France, ce n'est que le 19/12 :-) je te sens déjà très impatient.

Bonne récup et encore bravo !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 12:25:35

En voilà une bonne nouvelle, c'est exact, merci Petzel !!!
Et vive ton pseudo pour le coup !!!

Commentaire de esther50 posté le 07-12-2015 à 09:12:16

Bravo pour ta course qui me tente pour l'année prochaine mais en petit format le 44km, mais d'içi là on verra.....et toujours un superbe récit!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 12:25:05

Merci Esther !
Attends peut-être l'édition 2017 histoire que le système des navettes de la SaintExpress soit rodé !!!

Commentaire de __icecool__ posté le 07-12-2015 à 14:55:06

Les navettes de la Saintexpress, ça te donne envie de courir la 180.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 15:05:42

Encore un comm plein d'esprit de notre ami ICECOOL !!!

Commentaire de AKADOC posté le 07-12-2015 à 12:15:02

Chaud patate : 1er - Montpellier Atheltic : 2eme !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 12:24:35

Notre équipe s'appelait "BOUK ATTITUDE" et les résultats sont faux !!!
La vidéo le prouve !!!

Commentaire de Namtar posté le 07-12-2015 à 14:12:00

Bravo le Bouk. Un vrai champion, en plus il était frais comme tout à l'arrivée. Tu n'as plus qu'à travailler la distance pour l'année prochaine car c'est sûr tu feras la totale !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 14:27:10

On me le dit souvent, pour ne pas dire qu'on me le reproche...
Pour le coup j'assume ! On a couru en mode "footing soutenu", l'objectif étant de mener à bien ce dernier relais, et on n'était pas rassuré ni l'un ni l'autre sur notre foncier...

Merci à toi en tout cas !
Sympa d'être présent en prime à l'arrivée !
On attend le récit de Mister Bananes (ps : tu ne serais jamais parvenu à accéder aux tables de ravito avant Soucieu !)

Commentaire de Namtar posté le 07-12-2015 à 14:33:39

Si t'es sage ce soir je fais le récit de la perjussienne pour commencer (j'ai 4 récits de retard maintenant)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 14:44:19

Tu es comme Gaston Lagaffe et le courrier des lecteurs de SPIROU

Commentaire de __icecool__ posté le 07-12-2015 à 14:54:31

"les récits du Bouk, des récits à mater"

les murs de la fin ont fait pas mal de dégâts c'est clair. C'est là où tu apprécies de courir en montagne.
J'ai pu compenser mon humiliation du Chamechaude Xpress 2014 et remonter par paquets de 12 sur les raidillons entre Chaponost et l'arrivée.

Point bizarre : personne ne voulait vraiment jouer le sprint sur la fin. J'ai dû gratter 20 personnes entre le musée de la Confluence et l'arrivée. Pas très saucission tout ça. Ou alors c'est moi qui n'ai pas l'esprit trail.

Sinon, j'ai vu - seulement - 3 tubes de gel sur tout le parcours de la Saintexpress ; cela-dit il restait encore pas mal de monde derrière ...

Et je dois corriger : mon sms - dans sa version complète - donnait une indication sur ma tenue vestimentaire, rapport à la T° et à mon côté Christina Cordula. Le verbe "courir" n'était pas à prendre dans son sens littéral.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 15:09:40

Des fois je repense à ce que m'avait sorti un trailer à la Chaussée des Géants 2015 : "le vrai esprit trail c'est j'emmerde la nature". Sic.

Pour nous pas tellement de sprint non plus mais on accélérait comme des crétins quand même (saucisson spirit, on est tous aussi débiles les uns que les autres), jusqu'à ce qu'un coureur me donne un coup de coude pour passer (ça change de "à gauche !", "à droite !"). Re-Sic !

Commentaire de __icecool__ posté le 07-12-2015 à 15:18:00

Mon beau-frère a même eu droit à une remarque désobligeante parce qu'il doublait dans la montée de l'aqueduc.
Plus fort que le départ lancé, l'arrivée lancée : on fige toutes les places 3km avant l'arche.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 15:34:44

Non mais M-D-R !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commentaire de AKADOC posté le 07-12-2015 à 14:57:45

je suis arrivée trop tard a l'arrivée : je t'attendais a st étienne , j'étais avec "djamel" et "l'intelligent". Je vais regarder la vidéo.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 15:07:35

https://progcoureur.wordpress.com/2015/12/06/stephane-lexploit-de-la-saintelyon

Commentaire de __icecool__ posté le 07-12-2015 à 16:43:06

Très bon ce blog ! Le gorafi de la CAP

Commentaire de Benman posté le 07-12-2015 à 22:03:14

Mais c'est exellentissime!

Commentaire de ejouvin posté le 07-12-2015 à 18:12:39

Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu le temps de lire ta prose, et surtout de mater les photos tel un adolescent devant le catalogue des 3 Suisses ou de la Redoute.

Le Bouk qui vient insufler un peu de saucisson spirit, et non saucisson halene, sur une telle course. Fallait oser ;)
Mais bon, dommage que tu n'ai pas eu trop de répondant.

Mais tant que vous vous êtes éclatés, c'est le principal.

Bon, je dois aussi avouer que ce n'est pas toujours évident. Dans la montée de l'aqueduc, je me suis fais interpellé en disant "Hey le lampadaire". Moi ne pas avoir compris, jusqu'à que je comprenne que les diodes de mon coupe vent étaient allumées :(

Commentaire de Progcoureur posté le 07-12-2015 à 20:08:38

Il aura fallu que le grand Bouc me cite pour que je m'inscrive sur Kikourou.
Très honoré je suis !

Nicolas / Progcoureur

Commentaire de Progcoureur posté le 07-12-2015 à 20:09:04

Ou Bouk avec un K, ça marche aussi...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2015 à 20:46:38

Tu m'as fait MOURIR de rire ce matin.........!!!

Commentaire de Progcoureur posté le 07-12-2015 à 21:02:19

Ca fait plaisir, d'autant que je lis toujours ta prose avec, également, beaucoup de plaisir... Bon, allez, je rentre la brosse à reluire !

Commentaire de lisa38 posté le 07-12-2015 à 22:34:26

Bravo à toi et à toute l'équipe kikourou vous avez assuré 😀😀 dommage de ne avoir pu vois croiser !!! Mais malgré le gros stress d'être seule j'ai finalement réussi à me régaler !!!!vivement l'année prochaine bonne récup !!!😁😀

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 09:26:02

Merci Lisa, au moins, tel notre ejouvin national, j'ai pu chopper ton 06 !!
Content que tu sois arrivée au bout !

Commentaire de superfifi73 posté le 08-12-2015 à 00:33:17

Salut Bouk,
Récit bien sympa de la virée de la Bouk Attitude et cette fois encore bravo pour tes illustrations photo . On aurait pu manger une tranche de saus' à l'arrivée. A se voir autour de Chambé'. Ah j ai pas retrouvé votre équipe dans les résultats ? Là aussi , le modérateur vous a radié des resultas ? :-)

Philippe, alias Chamberienne

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 09:28:40

Merci Philippe, l'organisateur de LA prépa-STL !!! (incontournable)
A l'arrivée, j'avais plus envie d'un pain aux raisons que de sauc"... Mais j'avais moins de kms dans les pattes que vous !
Les résultats, mystère, on est 328ème relais , tandis que Pépé qui arrive avec moi, tels Benoit Cori et Nico Martin, est classé 316ème relais !!!
Encore un coup des modos et de leurs bouzins !!

La bise et à très bientôt dans notre belle région !

Commentaire de __icecool__ posté le 09-12-2015 à 10:29:19

classement au chrono ?
Il y a un de vous 2 qui est parti du fond de peloton et l'autre qui est parti en hole shot sur la ligne avec un bonnet péruvien.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 10:39:32

Même pas ! Lol
Je ne me suis pas encore penché dessus, mais ce qui est probable, c'est les écarts sur les relais 1 et 2 :
* Cécile arrive 5 minutes avant Marie-Do
* Kathy arrive 10 minutes avant Barbie
Mais je pensais que la puce prenait le temps global !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-12-2015 à 21:23:48

Je ne savais pas que la Sainté pouvait être autre chose que glacée... Si j'y reviens, ce sera en relais, comme toi. Bravo pour le travail d'équipe et les dames sur le récit qui semblent mieux pourvues que mes copines...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 09:29:34

Certes elles sont mieux pourvues, mais si tu savais comme cela les handicape sur notre joli sport... Ah, mon Lutin, quelle injustice !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 09-12-2015 à 11:21:22

Flûte, j'ai raté le bouk à la STL ! Bon, heureusement qu'il reste encore et toujours les CR qui permettent de humer ce fumet délicieux de la course au sauc même au milieu de 15000 bonshommes (et femmes) ! Bravo pour l'éclate ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 12:16:52

Pourtant parmi les 15'000 coureurs, il n'y en avait qu'un avec un look aussi grotesque !
Merci pour le comm Jean-Phi !

Commentaire de the dude posté le 09-12-2015 à 12:38:22

Bravo Bouk pour cette nouvelle et bien belle aventure, même si édition après édition je me dis que cette course est vraiment toute pourrie ;o)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 12:58:47

D'ailleurs après l'UTMB et Interlacs, elle te tend les bras !!!
Plus sérieusement, je découvre que l'UT4M a cédé au rack€t chamoniard... Ils ne me verront pas l'année prochaine (je sais, on s'en fout de moi !!!)

Commentaire de the dude posté le 09-12-2015 à 14:54:59

Bah oui mais justement ce qui m'échappe c'est qu'on entend bcp de critiques sur l'UTMB et très peu sur la STL qui passe pour un truc cool et convivial... Alors que franchement on en est loin,et sur l'utmb tu as 2400 coureurs au lieu de 15000, tu fais une boucle donc pas de galère de bagnole etc entre départ/arrivée, honnêtement j'ai dû voir 3-4 emballages balancés sur 168km et pis niveau ambiance/panorama le Mont Blanc vs la banlieue Lyonnaise, comment dire...
Bon après je dis ça hein, je suis pas non plus l'avocat des Poletti ;o)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 15:12:05

Et d'ailleurs, combien de vérités dans ton commentaire Mon Dude ?
Je peux personnellement les lister, ça illustrera le côté OFF de mon récit :

* dès que ça monte, les gens marchent, et soufflent. Or, comment dire, ben ça monte gentiment hein, façon la Bastille ! Donc beaucoup de coureurs sembleraient peu coutumiers aux côtes ? Ca a même étonné mes koug's !! Je pensais que c'était lié aux 70 kms à parcourir, mais il semble que non.

* pareil pour les descentes : le peloton était, d'un coup d'un seul, à l'arrêt !! A l'arrêt ! Un blessé ? Un trou ? Que dalle, le peloton repartait : en marchant !! Euh... Pourtant y'a plus le TERRIBLE Bois d'Arfeuille (il est terriblement technique !!!)

* je vais parler pour mon relais 4, qui, à l'instar du relais 1, bon, c'est sûr qu'on passe dans des coins, euh, voilà quoi, c'est pas bien joli cette banlieue !! Et que dire de la puanteur des quais de Saone (qui changeait des odeurs de pets et de crotte, à croire que la moitié du peloton s'était fait dessus -ou dedans-) !

* les déchets : ahurissant. Je m'attendais, à l'opposé, à limite une prise de conscience EXEMPLAIRE car pour le coup €xtrasports a communiqué sur cet aspect. Un bon point pour eux, et un mauvais point pour nous. Y'a bien des sacrés dégueulasses... Bonjour le respect de nos chemins...

* Enfin l'ambiance : je ne vais pas me faire des amis, mais est-ce lié au fort contingent de, je ne vais pas dire "parisiens", mais "citadins de grosse métropole" ?
C'est sûr que tu parles, personne ne répond, tu salues et/ou remercies les bénévoles et signaleurs, bah t'es le seul à le faire, tu remercies les gens aux ravitos, les supporters qui se le pèlent, pareil...


Et pourtant : je reviendrai !

Commentaire de Arclusaz posté le 09-12-2015 à 16:57:41

tu étais en plein milieu du ventre mou de la STL,celui que je connais bien. Et bien oui, pour un poireau comme moi, avec 70 bornes dans les jambes, les "gentilles" côtes de la fin dont tu parles (que nous faisons intégralement en courant lorsque nous faisons nos reco "soucieu-lyon"), je les fais intégralement en marchant le jour de la STL.
Oui, les deux derniers km sont glauques ce qui pour toi a fait 10% du parcours mais fait 3% de la STL.
Oui, l'ambiance est "studieuse" : même moi qui aprle tout le temps, à l'arrivée de la STL, je ne sui aps très expansif, car je suis cuit !
Non, le bois d'Arfeuille n'est pas technique dans le sens des canons actuels du Trail. Mais, il y a 20 ans quand le trail n'existait pas, un passage de ce type qui plus est la nuit en décembre, c'était atypique, d'où la "légende'. Bon, Arfeuille, bien verglacé, ça reste sport quand même comme le Bois des Marches le passage le plus "technique" de la STL.

Bizarre qu'on ne se soit pas croisés. De 9h30 à 11h3, j'ai fait des aller-retour entre les escaliers, l'arrivée, le Parc aventures en criant, en hurlant des conneries, en chantant. Tien, j'aurai bien aime lancé "un Boooooouk".
On se voit au Flore l'année prochaine, alors ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-12-2015 à 17:13:23

:-)

Ah ben je suis arrivé à 9h15 ! C'est ballot !
Dans 2 ans pour la STL, car l'an prochain je dois retourner faire mon doublé Vertivouise/Barbython, deux courses couplées au Téléthon ! Quoi que rien n'est sûr, car je crois que mes koug's ont déjà en tête de revenir, et il leur faudrait un "logisticien" !!! Ceci étant vu qu'elles viennent tous les 6 ans...!!!

Commentaire de Benman posté le 15-12-2015 à 12:39:40

et dire qu'on s'est loupé pour 30 min. Tu n'as pas vu un mec en forme de serpillère agonisant sur le sol, ayant régurgité son petit déjeuner à l'arrivée? c'était moi, digne et fier finisher.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-12-2015 à 15:46:15

Euh, des comme ça il y en avait pas mal, tu as pas plus précis ? Quelle couleur le vomi ?
Plus sérieusement, dommage de ne pas t'avoir reconnu mais ce n'est que partie remise

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !