Récit de la course : Saintélyon 2006, par Karllieb

L'auteur : Karllieb

La course : Saintélyon

Date : 3/12/2006

Lieu : Saint Etienne (Loire)

Affichage : 3364 vues

Distance : 68km

Objectif : Faire un temps

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

Jet de l'éponge

3h21 du matin à Sainte-Catherine, 28ème kilomètre. Terminé. Je jette l'éponge. Je n'irai pas plus loin sur cette Saintélyon 2006. Pas de jus, problèmes de digestion, en retard sur mes temps de l'an dernier, parcours boueux et glissant... Rien ne vaet je me vois mal avaler encore 40 KM dans ces conditions.

Depuis le premier ravito, à Sorbiers, je sentais que je n'étais pas un grand jour. Jambes lourdes, du mal à relancer, pas de plaisir... Autant en 2005, jusqu'à Soucieux, j'avais vraiment apprécié la course, le bonheur d'y être. Autant cette année, je n'avais pas la "gniaque". Peut-être pas une motivation suffisante. Sans doute aussi le résultat d'un entraînement un peu chaotique, d'un trop plein d'activités professionnelles et familiales et d'un manque de récupération.

Moi qui n'avais jamais abandonné en course :oops: M'y voilà. C'est comme ça. C'est une grosse déception. Pour mon ego de coureur d'abord et puis aussi parce que j'aurais bien voulu partager la joie de l'arrivée avec tous les kikoureurs rencontré le samedi soir à la pasta party. Au lieu de ça, le car m'a déposé un peu avant 5H à Gerland, juste à temps pour assister à l'arrivée des premiers et me faire un peu de mal en me disant que cette année je ne passerai pas sous l'arche.

En même temps, je n'en fais pas un drame. Ce sont les aléas du sport et je me rattraperai une prochaine fois. Je pense même que cet abandon sera une forte source de motivation pour mes rendez-vous 2007. Reste à positiver cette mésaventure en tirant des enseignements utiles. En priorité, je me rend compte qu'il va me falloir trouver une solution à mes problèmes d'alimentation en course. Mon premier gel avalé après Sorbiers m'est resté sur l'estomac et ça n'a pas arrangé les choses. Si je veux faire des incursions dans l'ultrafond, il faudra régler le problème.

Bon voilà, j'en termine avec mes états d'âmes. Ce fut quand même une belle soirée. La preuve avec les photos ci-dessous :


14 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 03-12-2006 à 16:48:00

Salut Karllieb,
Avant toute chose, merci beaucoup à toi d'avoir organisé la pasta party de main de maître : ce fut une occasion inespérée de rencontrer plein de kikoureurs et kikoureuses et de mettre enfin un visage sur leurs pseudos.
J'aurais été ravi de te retrouver à l'arrivée.
Lorsque l'on m'a annoncé ton abandon, je me suis dit qu'effectivement, un rouage s'était cassé (il y en a tellement à l'oeuvre lorsque nous participons à ce type de courses...).
Allez, ce n'est que partie remise, et plein de bonnes choses t'attendent dans les mois et les années qui viennent !
L'Castor Junior_ki_te_retrouvera_avec_plaisir_à_Vincennes_en_février...

Commentaire de béné38 posté le 03-12-2006 à 16:53:00

Salut Karlieb,
et merci encore pour cette organisation. Ce fût une belle rencontre.
Je ne savais pas que tu avais abandonné mais ce n'est que partie remise. Tu as un an pour testter toute une gamme de gel, alors dès lundi.. à table !
Bises et bonne récup.
Béné

Commentaire de Coach Cyril posté le 03-12-2006 à 16:54:00

Félicitation quuand même pour ton courage de parir en individuel.J'espere que tu n'est pas trop déçu mais c'est pas grave,mieux vaut arreter que falerer et être dégouter.
@+sur la saint@lyon

Commentaire de Coach Cyril posté le 03-12-2006 à 16:54:00

Félicitation quuand même pour ton courage de parir en individuel.J'espere que tu n'est pas trop déçu mais c'est pas grave,mieux vaut arreter que falerer et être dégouter.
@+sur la saint@lg

Commentaire de Karllieb posté le 03-12-2006 à 17:15:00

Merci à tous pour vos messages. C'est vrai que j'aurais bien voulu partager cette course avec vous jusqu'au bout. Bon... ça rigolera une autre fois.
PS : j'ai trouvé que ça faisait vraiment beaucoup de monde sur les chemins cette année. Avec la boue en plus, il y avait plein de passages où il était difficile d'avancer à son rythme.

Commentaire de akunamatata posté le 03-12-2006 à 19:09:00

y'a plus qu'a rebondir ! l'abandon fait partie de l'univers du sportif
Akuna

Commentaire de thunder posté le 03-12-2006 à 21:19:00

Merci pour l'organisation de ce bon moment entre kikoureurs.
A Gerland quand nous avons appris ton abandon, ça nous a fait un coup de moins bien au moral, ça va te permettre de revenir plus en forme pour l'année prochaine.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 03-12-2006 à 21:31:00

Ce n'est que partie remise, Karllieb...
Merci pour le reportage photo qui m'a permis de reconnaitre
quelques kikoureurs, et bonne chance pour ta prochaine course.

NoNo_l'escargote_revermontoise

Commentaire de Say posté le 04-12-2006 à 11:46:00

Bonjour Karllieb

J'ai râté la pasta party mais j'y serai l'année prochaine si tu l'organises de nouveau. J'étais dans le même état que toi au premier ravito. En fait, c'était dès le départ. Du coup, j'ai choisi de la faire avec les randonneurs au début et de voir si je pouvais recourir après Ste Catherine. Mais si le plaisir n'y était pas, tu n'as rien à regretter car la suite était tout aussi boueuse et dure.

En tout cas, pareil que le Castor, on se vera à Vincennes en février et je ne verai que tes semelles, et encore de loin!

Commentaire de Zeb posté le 04-12-2006 à 14:37:00

J'ai été aussi attristé quand j'ai appris ton abondon, il y a des jours sans, moi je trouve ca courageux de savoir jeter l'éponge.....

ALors, bravo quand même, et surtout merci d'avoir organisé la rencontre des Kikoureurs...

PS : sur la photo, je suis en haut, au milieu avec des lunettes et un maillot blanc, je ne sais pas qui est celui à qui tu as "collé" mon pseudo...mais c'est pas important au fond, merci.

Commentaire de Tortue géniale posté le 04-12-2006 à 15:29:00

Lors du parcours, j'ai discuté avec Baobab du fait d'abandonner : il faut beaucoup de courage pour arriver sur une course, mais il est encore plus courageux d'abandonner, de se dire qu'il vaut mieux faire cela que de puiser inutilement dans ses réserves.
POur le reste, encore merci pour l'organisation de la pasta- party : quel moment !
En espérant te revoir sur une course dans un proche avenir ...

Commentaire de l'ourson posté le 04-12-2006 à 16:24:00

Ho hisse Karlieb ! Je t'ai cherché en vain à St Etienne dans le gymnase.. Bon je sais.. j'avais ka venir à l'AAB de Kikourou et pas celle du Zoo ;-)
L'Ourson_invité_à_la_table_d'honneur_de_Brigitte BEC_dite_Bibi_et_kia_gagné_la_course

Commentaire de samontetro posté le 07-12-2006 à 11:01:00

L'abandon fait aussi partie du jeu. Personne n'y échappe, j'en sais quelque chose. J'ai longtemps ruminé le mien sur l'UTMB. Ces moments difficiles apprennent à mieux se connaître et je suis sûr que tu sauras en tirer tout le bénéfice dans tes prochaines courses!

Commentaire de Philkikou posté le 08-12-2006 à 21:01:00

pas encore eu a prendre cette difficile décision d'abandon lors d'une course que l'on en tete depuis des mois....meme si on a tous envir d'aller plus loin...ilne faut pas que ce soit au détriment de notre santé...bien d'avoir su le faire...
un collègue a les memes soucis de'alimentation sur des longues distances (supportes pas les barres et gels énergériques...il teste pour l'instant miel et lait concentré...
phil

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.5 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !