Récit de la course : La Course du Souvenir 2007, par chtigrincheux

L'auteur : chtigrincheux

La course : La Course du Souvenir

Date : 11/11/2007

Lieu : Ploegsteert (Belgique)

Affichage : 1664 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Le récit

 

 

                                       Pour une fois je serais sérieux quoi que la rechute soit toujours possible  !!!!

 

 

Une course sympa très populaire qui serpente entre les différents site de commémoration de la » der des der  « ou des milliers de soldat anglais sont venu donner leurs vie pour notre liberté (sans eux  on parlerai certainement allemand).

Le coquelicot est l’emblème commémoratif britannique, c’est la première fleur à s’être enracinée sur les terrains de batailles .Poétiquement j’ajouterai qu’elle tient sa couleurs rouge du sang versé en abondance.

 

 

 

 

Une petite bourgade belge à la limite de la frontière française nous accueille comme chaque année  impeccablement. Toute la commune respire cette course  ,une navette facilite l’acheminement des coureurs garé à l’extérieur de la commune ou les places sont « chers » sauf pour ma pomme car je raffole de venir à l’avance histoire de m’imprégner de l’effervescence qui vas crescendo au fils de l’approche du départ .Le retrait des dossards s’effectue dans une salle de sport à quelques mètre de la ligne de départ .Cette dernière est symboliquement coupé en deux partie .Dans la seconde partie des chaises en abondances sont à dispositions pour la préparation des coureurs .J’en profite pour buller et rêvasser à la magouille que je suis entrain de vous concocter mais ca c’est une autre histoire .

 

 

 

 

 

Nous sommes plusieurs milliers à vouloir en découdre avec ses fameux 21 kms .La pluie est de la partie très finement histoire de ne pas lever trop de poussière au démarrage.

Elle se transforme en grêle voir même en giboulée comme certains le disent, un truc bizarre de froid, de glacer qui te rentre de partout .Mon mental est à bloc rien ne m’empêchera de décrocher la lune ou les étoiles comme le dis si justement « titifb « 

Les premiers kilomètres sont sélectifs le sol est glissant, le vent de face single les visages, on aime ca, on a payer pour cela…Les éléments sont contre nous, contre moi, ils veulent que je foire ma perf .T’as qu’a croire que je vais me laisser impressionner par un temps  à ne pas mettre le capitaine igloo en mer. Avec un pote de mon club de Ronchin on décolle ensemble sur une base de 5 minutes aux kilos .entre le 4eme et le 5 eme nous avons dut passer un espace temps car nous avons amélioré notre temps de plus de 45 seconde malgré une belle grimpette ! ! ! ! Une z’erreur de signalisation ou d’un ch’ti plaisantin .J’entend crier derrière moi mon pseudo et KIKOUROUUUUU, c’est deux gars du club de la foulée Sanghinoise qui suivent mes péripéties via le net depuis que j’ai fais un CR sur la course qu’ils organisent .D’ailleurs sans leurs formidable courses  je ne peu garantir que j’aurai donné suite à mon expérience perso …..

 

 

 

 

Comme d’hab deux trois conneries bien croustillante, les accompagnent .C’est peu être à mon popotin qu’ils m’ont reconnu ?  Je vais me méfier  ou mettre une protection arrière.

Mon pote me dis de partir seul après le premier ravitos situé au 8 km ,dommage pour lui c’est un numéro également .Je n’insiste pas et je trace sans même me retourner ,je rétrograde en 3 ème et j’appui sur l’accélérateur .Les yeux sur ma montre à chaque kilos ,j’ai de la marge presque 80 seconde d’avance ,une envie qui m’étrangle à la gorge de soulager Popol ou Jhon Jhon (chuttt c’est secret).Trempée de chez trempé nous sommes boueux à souhait ,c’est décider hélas je vais devoir lever » la patte » cela deviens une obsession .Coup de frein à mains au dixième kilos ,tu parle pas fier l’ami pour le trouver ,il est pas plus vigoureux qu’un minuscule poisson rouge plongé dans de l’eau de mer .Concentration , »genouflexion « élimination .Je recolle au peloton un peu plus léger .Pas de news de mon pote du R.A.C.Il ne pleut plus depuis quelques minutes ,mes guitares répondent bien ,le souffle une horloge donc j’y crois encore. Chic dans le bois je voie un autre pote du club qui tout comme moi se soulage contre un arbre, bien sur il a droit de ma part à une allocution légendaire du style « faut toujours que tu la mettes dans un trou méfie toi il y peu être des bêtes dedans met un coup de pied avant par précautions  « 

 

 

 

 

 

 

Je tartine toujours, le second ravito approche au treizième kilos, vite un verre d’eau une barre de céréale prise quelques centaine de mètre avant, impec tout est sous contrôle.

Ce n’est pas un mais deux potes du R.A.C qui me rejoignent, c’est des bons je ne lâche rien, ils me trouve en superbe forme, que t’arrive t’il  mon chtigrincheux  .Ce dois être le fait du repas d’hier pris dans une » bodéga « des tripes catalane hummm un délice le hic dans cette recette c’est les poix chiche .J’ai à peine terminé ma phrase que de derrière moi surgit un « nain de jardin » (par la taille)

 A non  cela fais une bonne demi heure que je te suit mais la le coup des poix chiche me laisse craindre le pire déjà tes rototo sont pas mal alors je ne prend pas le risque d’affronter tes gaz

Nous vla à quatre à gambader oups j’oublie de recadrer la course, ce qui fais son charme c’est la variété des paysage, pas de place pour la monotonie, villages, chemins, champêtre sous bois se succède à une cadence infernale. Quelques fanfares affrontent la météo pour nous communiquer des notes de musiques histoire de penser à autre chose pendant quelques secondes.

J’ai mes vapeurs possible que je sois enceinte j’ai oublié d’uriner sur un test de grossesse tout à l’heure, j’ôte mes manchettes pour stabiliser ma température. Le dernier ravitto est situé au 19 kilos pareil je le survole, vite une goulée d’eau.

 

 

 

 

 

 Zut je suis toujours en fond de troisièmes (vous auriez pu me le dire les enfants), débrayage et j’enclenche la quatrième elle grince, dois y avoir du calcaire dans la boite de vitesse .Je la met en force quand même .Nous ne sommes plus que trois le » nain » (c’est affectif car quand je n’aime pas j’ignore) a lâché prise au ravito .Longue ligne droite avant de rentrer dans la commune on distingue son  clocher .Appui fifi appui encore

Yes on y est, c’est la juste après le virage à droite .La ligne à trois en même temps pour l’enregistrement de la puce électronique.

 

 

Photo suivante de l'année dernière au même endroit

 

 

 

 

 

1h43’30 ‘’ 04'55 au Km ,environ 6 minutes de moins que l’année précédente, c’est ici même que j’avais fais mon premier semi et c’est également ici que je participe pour la seconde fois à la même course.

C’est que du bonheur mais de suite je constate que quand tu cours pour la perf tu ne savoure pas le parcours de la même manière, toujours a l’affût du temps, du petit bobo contraignant qui vas te pénaliser, tu matte moins les popotins des galinettes cendrées etc… mais j’en referais  pour repousser d’autre limites .Je rêve pas ca sent le hamburger, mais avant une bonne bière bien fraîche à 9° une DELIRIUM TREMENS

 

 

 

 

 

Elle te décolle les oreilles style jumbo l’éléphant  (plus une gracieusement offerte après la ligne d’arrivé ).Tout est à porté de mains autour de cette place dans un rayon de 50 mètres trois ou quatre brasserie ,deux ou  trois restaurants et trois vendeurs itinérants.

  

Je n’ai pas de coquelicots mais uniquement mon  style provocateur au grand coeur .............

 

 

 

 

Punaise il est drôlement long mon CR tu ne trouve pas toi ?

 

 

19 commentaires

Commentaire de _azerty posté le 12-11-2007 à 19:26:00

Yo Philippe !!!

Ces 2 photos sont extraordinaires, Elles parlent d'elle même.
Quel bonheur affiché !!!

Continue

Domi

Commentaire de Kiki14 posté le 12-11-2007 à 20:07:00

oui très vivant le récit, très belles les photos , très bien les interrogations sur la fin...faut desfois choisir.....
en tout cas bravo pour la perf...et merci pour la bière...bien que virtuelle elle fait mousser le palais.....
A +

Commentaire de ch'ti vincent posté le 12-11-2007 à 20:17:00

QUE DU BONHEUR, LA LECTURE DE TON RECIT.
J'IMAGINE "LE NAIN" TE DOUBLANT AFIN D'EVITER LES EFFLUVES DE POIS CHICHES, JE SUIS MORT DE RIRE !!!

ET CE SOURIR A L'ARRIVEE SE PASSE DE TOUS COMMENTAIRES, TU T'ES REGALE !

Commentaire de zakkarri posté le 12-11-2007 à 20:18:00

Je suis toujours mort de rire avec tes cr le chtimysterieux, excellent vraiment !

Et bravo à toi, pour ce semi que tu as passé à l'aise ! niquel !

a+++

Commentaire de blob posté le 12-11-2007 à 21:59:00

tiens, c'était pas une "queue de charrue" la bière traditionelle après Ploogsteert ?
belle course, en tout cas

Bertrand (ch'ti "déplacé" à Lyon)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-11-2007 à 22:09:00

6' de mieux sur un semi, c'est énorme, bravo. Quant aux popotins des galinettes cendrées je comprends; si tu vas trop vite, tu n'en vois plus

Commentaire de astra wally posté le 12-11-2007 à 22:13:00

Ben mon grand ! d'un point de vue sportif faire 6 min. de moins que l'année dernière (et les 2 photos l'attestent : fermé sur l'une et décontrasté sur l'autre) le tout sans casse c'est fantastique ! Le plaisir d'y courir pour la 2è fois montre que cette course et son organisation méritent le détour. D'un point de vue littéraire j'aprécie toujours cette plume et ce style qui te caractérise tant. C'est du Audiard version ch'ti ! j'espère que tu trouvera la comparaison flatteuse car elle n'est pas moqueuse. J'aurais bien voulu que tu développe un peu plus ton idée qui te trotte dans la tête ou alors t'a laissé un indice codé dans le C.R. ? lol Bon je me met en chasse. Suis encore plus curieux que Pandore !
Toute mes condoléances pour les tripes catalanes et son cortège de poix chiches. mdr

Commentaire de la panthère posté le 12-11-2007 à 22:24:00

oui, ya des courses au chrono et des courses au défi.... des courses contre la montre et des courses
....différentes....
au fait, ne me dis quand même pas que tu étais devant toutes les jolies gambettes!!!!super comme dab ton récit!!!!

Commentaire de arf59 posté le 12-11-2007 à 23:59:00

excellent cr ... ca resume bien cette matinée de dimanche avec depart un peu ... humide, mais une arrivée sous le soleil (ou presque). j'etais l'un des 2 des foulées sainghinoises a t'avoir salué ... bravo pour la perf et rdv a Thumeries pour le téléthon.

@+, arno

Commentaire de Chtiopoulet posté le 13-11-2007 à 06:44:00

Hello Chti Grincheux,
Admirable récit que le tien, subtilement arrosé d'un jargon et d'expressions qui parfument les images. En te lisant, en aurait la pluie sur les joues, le frisson du poisson rouge, les odeurs subtiles de la campagne et la larme à l'oeil du propre record battu à l'arrivée.
Tu nous fais même saliver de la bière de la vitoire. Tu es véritablement un éveilleurs de sens...
Chtiopoulet de l'AFP
(AFP = Asso des Fortiches Prouteurs)

Commentaire de Manuwak59 posté le 13-11-2007 à 12:06:00

Quelle maitrise mon Philippe !! Ta course, ton récit, tu nous régales toujours.......
Vivement la découverte de la fameuse SURPRISE !!
Je refais une tentative :
Un méga OFF d' un ch' nord avec dégustation obligatoire des bières de la région !!! J' y suis ? Dis moi que j' y suis car j'en ai déjà l' eau à la bouche !!!!!!

Commentaire de Zorg59 posté le 13-11-2007 à 17:53:00

Avec un recit comme celui-la

L'année prochaine, c'est le SEMI,

On laissera le 8km pour les enfants

@+

Commentaire de corto posté le 14-11-2007 à 08:11:00

Lol ça merite d'être lu.

Bravo à toi. Et une sacré difference entre la photo "avant" et "après". Felicitations

Commentaire de taz28 posté le 14-11-2007 à 14:15:00

Tu es magnifique mon Phil !!
Que de générosité encore dans tout ce récit au vocabulaire qui te correspond si bien !!!
J'adore, ne change rien, tu es un vrai champion...

Plein de bisous mon Chtigricheux

Taz

Commentaire de Khanardô posté le 15-11-2007 à 09:30:00

Un récit, comme celui de Jérôme à New York, que je m'étais mis à gauche, pour le lire tranquillou Bilou à la maison...
Ah pétard, les récits du Ch'ti... Tout y est, on se marre, on écrase une larme, on réfléchit... Merci à toi pour ces oeuvres de salubrité publique, bière et délires inclus ; tu es certainement trop modeste pour te l'avouer, mais tu contribues à améliorer cette p... d'humanité.
Ce n'est qu'un combat, continuons le début !

:-)

Merci et à tobien

Alain

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 15-11-2007 à 13:05:00

M'euh non, il est pô trop long ton CR. Un Cr c'est jamais trop long quand c'est bon !
Ravie de voir que tu tiens la forme cette année encore ! La bière semble avoir sur toi
des vertues particulières, il faut vraiment que j'essaie !!!
Merci et bravo pour ta

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 15-11-2007 à 13:07:00

... (sal...rie de touche !) je disais merci et bravo pour ta course et ton récit.

Bises - l'esc@rgot

Commentaire de ln59 posté le 20-11-2007 à 23:08:00

ben je t'ai meme pas vu chti grincheux !!
...j'étais 5 minutes derrière toi...trop bien la course et trop bonne la queue de charrue ...
a plus
ln59

Commentaire de runner14 posté le 02-10-2008 à 22:04:00

Toujours aussi excellent dans ta façon de faire et de vivre intensémment des moments de choix preuve que la dérision et la communication ne sont pas morts !:))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !