Récit de la course : Marathon d'Annecy 2009, par Kevin99

L'auteur : Kevin99

La course : Marathon d'Annecy

Date : 19/4/2009

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 897 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

75 autres récits :

Marathon d'Annecy

Je me lève à 5h30 pour manger ma petit déj d'un bol de flocons d'avoine avec la lait et une verre d'eau et ensuite je retoune au lit pour dormir un peu. C'est encore trop tôt pour moi

7h30 J'arrive à Annecy et je prendre mon dossard. Mon seule et dernier marathon avant Annecy était en 1995 (une vrai catastrophe avec la deuxième moite couru une heure plus lente que la premier) . Maintenant je fais beacoup plus de trails que de course sur la route. Mes seules repérés pour la marathon était mes entrainements donc j'ai penser faire entre 3h20 et 3h25. 

Avant la départ j'ai pense de suive la meneur de 3h15 mais de loins et voir comment ça passe vers la fin.

8h30  c'est la départ de la marathon et pour moi la début d'une série de 3 cours en 5 semaines (Marathon d'annecy, malpassant la 3 mai et la grand raid 73 le 23 mai). Je voir la meneur de 3h15 partir en flèche et on commence avec un petit boucle sur la route avant entrer dans la parc de paquier. Je me sens bien et je commence d'attrapper la meneur de 3h15. Je suive la meneur dans la parc et avent quitter la parc je le double.(Soit je suis en course pour faire une bonne chrono ou je suis suis entraine de faire une grosse connerire que je vais regretté plus tard).

On quitte la parc et reprendre la route, on passe la maire et ensuite on joindre la piste cyclable vers Sevrier. Je passe la panneau de 2km mais je vite rendre compte que c'est la 2km de semi quand je voir la temps de 15minutes sur mon montre.

Il y a un petite monté vers Sevrier et je gagne quelque places sur la monté

Je prendre un gel énergétique au 8ème km.

J'ai les bonnes sensations sur les premiers kilomètres et je passe la 10ème km à 43:35

Je passe la 14ème à 1h01 et je calcul que si je peut tenir cette vitesse je peut bouler la marathon en presqu 3h03.

Les kilomètres passe sans grande difficulté et je profite pour admirer la paysage.

 Je prends une gel énergétique au 18km.

Juste avant la 19ème km je crois les trois premières qui me semble à l'aise et cours à une vitesse impressionante.

Je me sens toujours bien et passe la 20ème km en 1h26m45s. Super j'arrive à maintenir la même rythme. Ensuite on part ver une petite boucle à Doussard avant reprendre la piste cyclable. Dans la distance j'apercevoir la meneur de 3h, mais il à un avance de au moins 400m.

 Je passe la mi-parcours en 1h30m57s j'espère que je vais pas regretté mon début de course plus tard.

J'ai reprendre la piste cyclable et je croise pas mal de monde qui cours dans l'autre sens. Je me sens toujous bien et les kilomètres continue de passer. Je prendre encore un gel au 26ème km.

Je passe la 28èmèkm à 2h02, toujours en cours pour 3h03. J'espère que ça va continuer comme ça.

A partir de la 32km la bitume commence a faire ses effets sur mes jambes. J'ai la foule moins lucide comme avant et je commence à ralentir un peu. J'ai essayer de rester positive et je compte les kilomètres qui reste et les temps qui reste avant la fin.

A l'avant dernier ravito je prendre une verre d'eau et marche un peu. Je n'arrive plus de courir et boire à la mêm temps, mais je remettre vite à courir.

Mes jambes me sent plus et plus lourdes mais j'arrive au derniers kilomètres et il y a beaucoup de spectateurs..

A 500m de la fin je suis dépasser pars la 5ème féminine qui termine en force. (Une grande bravo pour son premier marathon)

J'arrive  a la fin avec une chrono de 3h10m55s et en temps réel de 3h10m36secs.

Je suis content de n'est pas trop perdu de temps vers la fin de parcours mais j'ai les jambes bien lourdes.

Je me file vite vers la lac et mets mes jambes dans l'eau glacé enfins de les soulager.

Pour la suite ça va être la recup et la velocette semaine, et je vais recommencer à courir quand mes jambes sont prets.

J'esprè de bien les retrouve pour la 23km et 990m de dénivelé de la malpassant la 3 mai.

1 commentaire

Commentaire de Jaguar blanc posté le 21-04-2009 à 23:48:00

Merci pour ce récit et surtout bravo, tu as pulvérisé ton objectif, sans avoir peur d'attaquer dès le début !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !