Récit de la course : Marathon d'Annecy 2013, par Badajoz

L'auteur : Badajoz

La course : Marathon d'Annecy

Date : 21/4/2013

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 867 vues

Distance : 42.195km

Matos : Mizuno Wave Rider

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

Raging Bull à Annecy

Trois ans après le fiasco de mon premier marathon Nantais, je décide de remettre ça et de suivre une prépartion sérieuse cette fois-ci.

Mon choix se porte sur Annecy pour un marathon bucolique, entre lac et montagne. Un cadre idéal pour courir en toute sérénité.

 

 

 

Je me paufine un plan en 3 séances hebdomadaires sur 10 semaines. J'ajouterai une 4è séance en semaines 6,7 et 8. Je privilégie l'endurance active, l'allure semi (ou seuil) et les sorties longues. Je fixe mon objectif initialement à 3h30, en gros. J'affinerai en fonction de ma prépa.

Pour le semi préparatoire, ce sera celui de Bourg-les-valence à 4 semaines de l'objectif que je cours en 1h30'28 (cf CR). Je décide donc d'abaisser l'objectif à 3h22 soit 12.5 km/h, ce qui reste raisonnable. J'ai un profil plus rapide qu'endurant, je me méfie des 42km...

Le jour J arrive enfin. Après deux jours de pluie, la météo est clémente avec un ciel couvert, peu de vent, une température entre 5 et 10°C.

Je me sens bien, serein, j'ai l'impression que rien ne peut m'arriver. J'ai hâte d'affronter la "bête".

Sur la ligne de départ, nous respectons une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Boston. Moment très émouvant.

Je pars avec les 3h15 en laissant le meneur d'allure filer sans essayer de l'accrocher. J'essaye de ne pas me laisser griser par l'ambiance.

0-5km : 22'59

C'est trop rapide, je décide de ralentir pour ne pas risquer d'exploser au 30è. Du coup, je me fais doubler par pas mal de monde. J'essaye de stabiliser ma vitesse. Je ralentis à chaque ravito pour bien boire.

5-10km : 23'51

C'est mieux, je maintiens cette allure. J'aperçois un concurrent Elite allongé sur un banc, recouvert d'un manteau. Un kenyan ou un ethiopien, il semble vraiment mal. Etonnant si tôt dans la course...

10-15km : 23'54

Je me sens bien, ormis mon pied gauche qui chauffe. La première ampoule arrive.

15-20km : 24'32

J'ai un petit coup de mou. Le temps se rafraichit, j'ai un peu froid. Je discute avec un alsacien, on se motive réciproquement.

Passage au semi en 1h40'45

Je me sens plutôt bien, je repense à cette phrase : "si tu es bien au semi, ralenti". Je suis donc ce conseil. Nous faisons demi-tour et retournons vers Annecy.

20-25km : 24'04

Je reprends du poil de la bête, je commence à y croire. Les jambes font un peu mal mais c'est très supportable.

25-30km : 24'52

Passage dans un village avec des côtes conséquentes + bavardage avec un alsacien = perte de temps. Je dois me reconcentrer sur mon objectif.

30-35km : 23'56

Je commence à accélerer. Mon compagnon alsacien me demande de ne pas l'attendre. La moitié du peloton est ralentie ou à l'arrêt. Je double du monde. Je suis doublé par un gars en sandales (!?!) que je vais suivre jusqu'à l'arrivée. 

35-40km : 23'53

Je suis dans le dur mais je maintiens l'allure. Les jambes font mal mais je m'en fous. Je me répète cette phrase : "je suis un taureau. je ne m'arrête pas, je ne ralentis pas". C'est un peu bourrin mais ça marche. Je fais abstraction de ce que ressent mon corps. Je pousse la machine au maximum.

Le long des 2 derniers km, la route est bordée d'une foule qui nous encourage sans arrêt, je suis galvanisé. C'est un instant magique.

42km : arrivée sur le tapis rouge, l'émotion m'envahit, les larmes me montent aux yeux.

Je franchis enfin la ligne en 3h21'53 à ma montre, l'objectif est atteint. Je fonce me faire masser. C'est le bonheur.

Je suis tombé amoureux du marathon, j'espère que cette histoire durera longtemps...

 

1 commentaire

Commentaire de Benman posté le 22-04-2013 à 23:34:45

Bravo. J'ai vécu une course très similaire à la tienne l'an dernier avec quasiment le même temps final et les mêmes temps de passage. Bravo pour la gestion de la course et la perf au delà de tes espérances.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !