Récit de la course : Semi-Marathon du lac d'Annecy 2011, par Pat'jambes

L'auteur : Pat'jambes

La course : Semi-Marathon du lac d'Annecy

Date : 17/4/2011

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 626 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

75 autres récits :

Semi footing à Annecy

Pourquoi ce semi? 

Pour le marathon d'Annecy, j'ai déjà donné l'année dernière. 

Un record à battre sur semi marathon? Fait il y a trois semaines à Bourg-Les-Valences...

Non... le semi d'Annecy, ça sera cooooool  , j'accompagne des collègues qui sérieux et motivés ont des objectifs (1h30 pour Eric, 1h33 pour Jyb et 2h pour Domi). 

 

Arrivés bien en avance (le départ du semi est donné à 14h après le départ du marathon), après un long et agréable moment de farniente sur les (superbes) pelouses entre le lac et l'arrivée des coureurs, après avoir rencontré Badgone et ses nombreux amis kikous (j'ai pas retenu tous les noms car j'ai une mémoire de poussin...), après avoir vu passé les moins de 3h (dont Mathias penché en avant que j'avais l'impression qu'il était en chute perpétuelle maîtrisée ), nous décidons d'aller nous échauffer en allant repérer les 2 premiers kilomètres.

 

En effet, pour avoir assisté au départ du semi l'année dernière, je me rappelle d'une densité très importante de coureurs (plus de 3000 tout de même)...

Toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache qu'il faut bien se placer et avoir bien repérer les premiers kilomètres pour contrôler le chrono...  

Mais d'abord...

Entre marathoniens on se comprend...

Nous revenons de notre reconnaissance par le parcours retour du marathon (commun avec le semi) où les derniers concurrents courent encore... et nous voyons une madame qui marche...

Jyb et ma pomme, de bonne humeur, ayant déjà passé par la case marathon (bref, je te comprends marathonien, tu en chie), nous l'encourageons ("allez courage! Tentez un petit trot! Vous n'êtes plus très loin" et blabla et blabla...).

 

... et en la doublant... hardi petit, sans gêne, je pose délicatement (en tout bien tout honneur ) ma main sur le dos de cette miss que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam pour l'engager à repartir (je la pousse quoi...): "Allez, Allez, on repart..."

 

Et miracle... contre tout attente... elle repart et commence une rencontre entre marathoniens estampillé et en devenir  d'un bon quart d'heure...

Un quart d'heure de discussion d'échange sur la difficulté de cette foutue distance (qu'on la coure en 3h ou 5h, on ressent bien la même chose), ponctués de "c'est bientôt l'arrivée?" et de "Oh! Mon Dieu!" (ben quoi... j'allais pas lui raconter des bobards tout de même  ).

 

Impressionnante cette dame, un coup de pouce et elle n'a plus lâché le train, elle a doublé, elle est été jusqu'au bout, a passée la haie de supporters qui commençait à s'éclaircir en courant. Jusqu'au bout.

Oui. On se comprend. Ca me revient, elle s'appelait Marie Angèle et c'était son premier (à Annecy "parce que c'est beau")

...et ma douce m'a grondé ("On peut pas te laisser 5' sans que tu dragues toi!") 

Départ

Bon je booste un peu mes comparses pour qu'on se faufilent assez proche de la ligne de départ. Ben oui quoi, ils faut qu'ils assurent, pas question de se faire enfermer dans la masse...  

Enfin... je parle pour eux... parce que moi... Appareil photo en bandoulière... le programme c'est je fais le sprint sur 5km pour prendre quelques photos et après glaaaandouille jusqu'à l'arrivée, sortie longue quooooi. 

C'est pas mal une course sans objectif 

 

Toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache qu'il est populaire, il y a un monde incroyable sur le départ (et le long du premier kilomètre pour encourager) et donc... l'ambiance est en conséquence 

On aime, on aime pas, ça se discute pas... Disons que c'est "faites du bruiiiiit"  (et bouche toi les oreilles quand tu es sous les hauts parleurs...

 

Bang! Départ surprise

Oups là! Pas vu venir... Pas de trois-deux-un annonciateur... on se jette sur le chrono et on décolle

Un peu la cohue au départ (alors qu'on était à moins de 10m du sas élite), beaucoup, beaucoup de spectateurs encourageant, prenant des photos etc.

Impressionnant.

Semi seuil

Je pars à bon train, décidé de prendre de l'avance pour pouvoir prendre en photo Eric et Jyb vers le 3ème ou 4ème kilomètre. Naturellement, je me cale à l'allure semi au premier kilomètre (3'52") en zizaguant un peu pour me placer, trouver des trous, garder l'allure. 

 

Que c'est agréable de filer à fond de train sur un semi en sachant qu'on va bientôt s'arrêter... 

Et que je double et que je double... Bon exercice de seuil on va dire...

Semi fou-fou 

 

Et au kilomètre 3 environs, debout sur le frein à main... pour quelques photos  (Eric)  (Jyb)

Puis je repars à double fond de train (et je re double, je re double) pour rattraper Eric et m'assurer qu'il est dans le tempo au 5ème (mon côté mère poule...). Impec!

Re debout sur le frein à main ... pour attendre Jyb et re ...

 

... et... re fond de train pour re trouver Eric... que je ne trouve pas... mais où se cache t'il ce bougre de padawan?

En fait... il était juste à côté de moi, mais je ne l'avais pas vu (me dira t'il après la course)...  

Re debout sur le frein à main ... pour attendre Jyb et r... et arrêter la séance de seuil là car ça fait 30' que je fais le clown et chui pas superman non plus ...

 

Pause au stand correspondant au début de la "raquette" (début de la boucle en bout de parcours) où les coureurs sur le retour retrouvent ceux encore sur l'aller.

 

Il y a là un ravito... Toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache qu'il est populaire, il y a un monde incroyable sur les ravitos...

 

Pendant que je glandouille en attendant, comme convenu Domi je vois arriver...

Les premiers.. 

Ca se passe de commentaire... des F1...

 

 

Semi footing...

 Ah! Voilà la légendaire Domi, avec son beau maillot fushia des "L'Speed" et sa bonne humeur qui arrive.

 Toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache qu'il est populaire, qu'il y a un monde incroyable et si tu penses retrouver quelqu'un... ayez un élément reconnaissable (un parapluie, un chapeau haut de forme... ou un maillot fushia).

 

Et c'est parti pour un 5'40" au kilomètre pour le reste de la distance... enfin le temps d'apprécier le paysage, la vue sur les montagnes, de boire 2 voire 3 verres d'eau au ravito...

 

C'est vrai... toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache qu'il y fait souvent chaud l'après midi... ça semble statistiquement avéré...

J'apprécie les passages en sous bois, très chouette en mode footing... par contre pour la perf'... ça fait pas mal de relance, de sol un peu en gravillon... Mais relativisons, ce passage n'est pas long et agréable en tout cas.

On revient donc sur Annecy... et peu à peu...

Entre semi marathoniens on se comprend...

Domi commence à entrer dans le "mur" du semi... dans le dur 

Elle ne parle plus, je l'entends au souffle, le vois sur le visage qui se crispe progressivement, qui se ferme.

Là, l'accompagnateur se sent peu de chose... c'est délicat... La laisser concentrée et gérer son effort tout en essayant d'encourager sans lasser ou agacer non plus... 

Bref... petit soulier, je la boucle () et me place devant et lui suggère de se "mettre dans ma roue"... 

 

Que vous dire... On vit le truc par procuration, on envie qu'elle tienne, on surveille le chrono, calcule (moins de 2h ou pas moins de 2h?)... Je surveille son ombre (soleil dans le dos) pour ne pas laisser trop de distance... mais c'est elle qui court... pas moi...

On approche, on approche mais les temps au kilomètre déclinent... Je me fais plus insistant et combien pauvre en vocabulaire pour l'encourager ("Allez!", "Allez Domi!", "Allez! Allez Domi!", "Le train Dom, le train, Allez!")...

Et nous voilà dans le dernier kilomètre... Ca peut le faire, mais ça va être juste-juste...

Les derniers 500m (virage menant à la haie de spectateurs)... Je deviens carrément insistant, Ma douce vient en renfort sur la pelouse en hurlant son nom!

Dernier virage... le chrono... Enorme... 1h59'40"... "Doooooom! Regarde le chronoooo!" et encore un centième "Allez!" (faut vraiment que j'achète un dico des synonymes moi...).

Super Dom accélère

 Sprint (enfin...presque) >>>>>>>>>> 2h00'03

Ca le fait sans aucun doute au temps réel (elle a dû passer la ligne de départ plus de 30" après le bang)   

sauf que... 

Juste un défaut sur l'organisation...

"nous avons eu un petit souci avec le chrono électrique au départ de la course, et ne sommes pas en mesure de vous donner le temps réel, désolé"
Aaaaaaarg, ni Dom, ni moi n'avons arrêté notre chrono à l'arrivée... 

La bourde est énorme pour un semi de cette réputation...

Bon... relativisons... toi qui penses faire le semi d'Annecy, sache que tout est nickel à part ça et qu'on espère que ça ne se reproduira pas... 

 

Nota: Eric a atteint son objectif (1h30'40") et jyb a souffert de la chaleur et a préféré lever le pied

 

 

 

 

3 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-04-2011 à 10:47:00

Si je comprends bien il y avait un petit peu de monde non ? Ah ah ah !
Merci pour ton récit l'ange gardien !

Commentaire de franck de Brignais posté le 21-04-2011 à 17:47:00

Très sympa ce petit récit ...
et "moi qui pense faire le Marathon d'Annecy" ... j'ai pris plein de précieux conseils ;-) !!

Merci !

Commentaire de Esther posté le 22-04-2011 à 19:24:00

com' toujours on reconnait là "l'ecrivain qui sommeille en toi" franchement si un jour je dois refaire un semi, j'aimerai le faire en ta compagnie ainsi je n'aurai pas cette lassitude qui me tallone au 18km! Super tout de même!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !