Récit de la course : Marathon d'Annecy 2007, par bluesboy

L'auteur : bluesboy

La course : Marathon d'Annecy

Date : 29/4/2007

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 1366 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

marathon d'annecy

Samedi 28

 

Après plusieurs marathons de Paris ,nous avions décidé avec les collègues d’entraînement cette année de courir le marathon d’Annecy,

3 mois d’entraînement à raison de 3 sorties par semaine ,c’est long mais comme le temps a été beau en mars et avril je suis assez confiant sur le but que je me suis fixé, descendre sous les 4 heures ça ne m’est plus arrivé depuis mes deux premiers marathons en 94 et 95 ça fait un bail

Nous partons avec Dominique mon frère ,Françoise et Grégory mon fils en début d’après midi pour Annecy . Après 2 h de route nous arrivons à l’hôtel ,et nous partons chercher nos dossards, il y a un monde fou en ville pour ce long week end du 1 mai ,les parkings sont complets, il nous faut un bon moment pour trouver une place mais il y a presque personne au dossard ou on nous remets un beau tee shirt en matière anti transpirante, on flane ensuite un peu au bord du lac en repérant le départ .Le cadre est magnifique avec les montagnes enneigées qui dominent le lac, le temps est beau et chaud ça m’inquiète un peu pour le lendemain

C’est le moment de retrouver les autre pour le repas du soir dans une pizzeria en dehors de la ville

Avec Jean Marie et Eric qui vise les 3 Heures on est une quinzaine à manger ensemble avec les enfants et les supporters Christian qui vise les 4h est chez sa fille et nous rejoindra demain

Je déguste un plat de pàtes au saumon avec une petite bière quand même et retour a l’hôtel

 

Dimanche 29

Levé à 6 h petit déjeuner rapide et en route pour le départ

le lac juste avant le lever du soleil

1500 coureurs au départ ,c’est un beau succès pour les organisateurs avec 500 coureurs de plus que l’an dernier .Je retrouve Jean Marie ,Éric pour une photo ,Christian arrive peu après On croise aussi beaucoup de coureurs jurassiens, le temps est assez frais ce matin mais le ciel est dégagé et le soleil se lève, prometant une journée assez chaude ,je pars avec une bouteille à la main ,une éponge et je n’oublie pas la casquette (comme au marathon du mont saint Michel)

On se place dans le peloton entre les ballons de 3 heures 45 et ceux de 4h,je vais partir avec Christian ,on a des temps assez proches sur marathon.

 

 

 dom ,moi,eric,jean marie

  C’est le départ il nous faut 30 secondes pour passer la ligne ,on part en sens inverse pour un tour par l’impérial palace en repassant par la ligne de départ , premier km en 6mn 15 ,on passe devant nos supporters et mon photographe de fils et nous sortons de la ville en prenant la piste cyclable qui longe le lac,une voiture passe en klaxonnant bruyamment ,c’est Sophie la femme de Jean Marie qui emmène nos supporters au 15éme km, j’entend mon fils gregory qui hurle ses encouragements .

 

2km aprés le départ

5km en 33 mn premier ravitaillement je prend une bouteille et je m’arrose un peu,les km défilent en 5 mn 15 environ . Il y a un bénévole qui annonce chaque km avec une cloche et certains donnent même les temps de passage, j’ai distancé un peu Christian qui part toujours plus lentement que moi . 10eme km en 55’ bien dans le tempo

Je remarque qu’il n’y a pas de bénévole au 13eme km ,serait ce de la superstition??? Plus loin je vois mon frère devant moi ,je lui demande ce qu’il se passe ,il s’est arrêté pour se soulager et il m’attend pour savoir comment je vais « pour l’instant pas mal « ,il me dis que les ballons de 3h 45 sont devant et qu’ils va essayer de les suivre .Un peu plus loin je retrouve la troupe de mes supporters ,je fais mine de m’arrêter mais juste pour boire une gorgée

A Duingt on passe sous un tunnel assez long ou on retrouve un peu de fraîcheur ça me rappelle le marathon de Paris avec le monde et la pollution en moins

La température commence à monter ,on croise le premier ,un kenyan qui a une avance impressionnante, les autres suivent par petits groupe assez espacés, je vois les ballons de 3 h puis 1 km derrière Eric A et Pascal deux coureurs du club habitués à courir sous les 3h mais pas de Jean Marie et Eric G alors que l’on quitte la piste cyclable pour une boucle dans Doussart, je prend un petit coup au moral en me disant que s’ils sont au dessus de 3 h je vais avoir du mal à être en dessous de 4h,mais pour l’instant ça vas ,le semi arrive en 1h 55’15 je m’arrose bien et je prend mon temps au ravitaillement

Après Doussard on reprend la piste cyclable et on croise les derniers concurrents, le soleil est de face maintenant ,un groupe de coureurs me rattrape ,d’après eux on tourne en 5’ 20 ,je me demande si c’est pas un peu vite, le tunnel arrive il me semble plus frais que toute à l’heure ,sans doute est ce la température extérieure qui a augmenté .Au ravitaillement je laisse partir le groupe qui ne s’arrête presque pas je prend deux bouteilles dont une est versée sur la tête. Il faut dire ici que l’organisation est parfaite les ravitaillements et les postes d’épongeages sont très nombreux et on en a tous bien besoin .30eme km en 2h 47’30

Le soleil tape toujours je recherche l’ombre de plus en plus et je sens bien que le rythme baisse sensiblement 32eme en moins de 2h 59 je me dis qu’il me reste une heure pour faire 10 km, facile en temps normal mais après 30 bornes et par cette chaleur c’est autre chose

Un autre groupe de coureurs plus nombreux me rattrape c’est les ballons de 4h ,l’allure est rapide je m’accroche un peu pendant 1 km je vois bien que je ne vais pouvoir suivre longtemps même s’ils sont un peu en avance sur l ‘horaire, je décroche petit à petit …… au revoir mon objectif . 35eme je commence à marcher ,j’alterne course lente et marche rapide ce qui j’avoue est à peu près le même rythme

Christian arrive à ma hauteur ,il est dans le même état que moi mais il prend quelque mètres d’avance Je commence à sentir une crampe monter dans le mollet et j’ai la plante des pieds qui s’échauffe ,je profite d’une descente d’une centaine de mètre pour rejoindre Christain mais une crampe dans la cuisse cette fois m’oblige à marcher .On arrive dans Annecy ,il y a beaucoup de monde au bord du lac qui pique nique en bronzant et certains se baignent ,j’ai pendant un court instant l’envie de piquer une tète mais j’ai une course à finir .Plus que deux km on entend déjà le speaker sur la ligne ,beaucoup de spectateurs nous encouragent pour finir .

 

arrivée dom

 

 christian et moi dernier km

L’arrivée est la tout prés mais il y a un tour de parc à faire avant la fin, je profite de ce dernier km en cherchant des visages connus ,on passe sous l’arche ensemble avec Christian puis c’est le tapis rouge avec des ballons bleu blanc rouge pour une arrivée  présidentielle  en 4h 10’ 48 ,un temps finalement assez correct compte tenu de la chaleur

 

Je m’écroule dans l’herbe à coté de mon frère qui à fini en 4h 5’.Eric et Jean Marie ont respectivement mis 3h 28’ et 3h 31’,ce n’était pas un week end pour faire un temps ,les collègues qui étaient à Lyon ont aussi beaucoup souffert de la chaleur

Je reviendrai sur ce marathon très bien organisé dans un cadre très agréable avec beaucoup de ravitaillements et j’ai apprécié la gentillesse des bénévoles présent tous les km

4 commentaires

Commentaire de moumie posté le 12-05-2007 à 23:13:00

bravo pour ton marathon, même si tu n'as pas atteint ton objectif, tu es allé jusqu'au bout.

Commentaire de gdraid posté le 13-05-2007 à 09:17:00

Bon marathon, buesboy, l'essentiel c'est d'arriver !
Surtout avec la chaleur, les tentations d'abandon se succèdent méchamment.
Merci pour ce bon récit.
JC

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 14-05-2007 à 10:10:00

Bravo pour la perf, car ce n'était pas évident avec cette chaleur.
Même si tu n'as pas mis moins de 4 h, tu as bien géré ton effort.
A te lire, c'était presque facile ce marathon !
Nous avons aussi beaucoup souffert sur le semi l'après-midi.
Merci pour ce joli récit, tu as raison, c'est un bien bel endroit

NoNo_l'escargot_du_Revermont

Commentaire de totote01 posté le 15-05-2007 à 14:45:00

en effet il faisait chaud à Lyon!!!
bravo pour ton chrono, c'était pas évident avec une chaleur pareille de pouvoir réaliser ses objectifs!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !