Récit de la course : Semi-Marathon du lac d'Annecy 2016, par runner74

L'auteur : runner74

La course : Semi-Marathon du lac d'Annecy

Date : 17/4/2016

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 753 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

75 autres récits :

Mon premier semi

Il y a quelques mois, un ami a eu l'idée folle de me motiver pour faire le semi-marathon d'Annecy. M'étant mis à la course à pied il y a moins d'un an avec un entrainement très irrégulier, je lui ai dit de ne pas compter sur moi. J'en avais déjà bien bavé pour faire un 10km, alors le semi me paraissait impossible!

Décembre 2015, cet ami m'appelle pour me dire que les inscriptions pour le semi étaient ouvertes et que d'ici le 17/04, j'avais largement le temps de me préparer. Piqué au vif, je me connecte au site pour m'inscrire. En voyant qu'il y avait plusieurs sas, je lui demande dans lequel il s'est mis. Il me répond 1h30-1h45 et de me mettre dans ce sas aussi, ce que je fais. A partir de là je commence à me renseigner sur comment courir un semi et surtout comment estimer son temps de course pour ne pas exploser. J'ai comme référence mon 10km et les 48'30 que j'avais fait. Je me base donc sur 1h48 voir 1h45 si j'arrive à progresser durant mon entrainement!

 

La préparation

J'ai commencé par regarder sur internet différents plans d'entrainement. J'ai navigué de sites en sites où je pouvais lire de séances en EF, AS21, SL, plein d'acronymes barbares qui m'étaient totalement inconnus! Une amie traileuse m'a conseillé d'aller sur kikourou pour trouver des renseignements et de bons conseils. Et c'est comme ça que j'ai rejoints la communauté en janvier. Je regarde le différent forum et découvre qu'il y a un topic s'appelant "conseils 1er semi". C'est exactement ce qu'il me fallait, merci Teleph! Maintenant je comprends mieux les différents plans et je me base sur celui qu'avait pris Teleph soit 3 entrainements par semaines, alternant des séances longues, au seuils et AS 21.

Au début de la préparation, on arrive à motiver un 3ème copain pour se joindre au semi avec nous. Plan d'entrainement sur 12 semaines assez bien réalisé dans l'ensemble.

 

Le jour J

 

Départ de la course prévu à 14H30. Je retrouve mes comparses d'entrainement vers 13h45 histoire de s'organiser un petit échauffement. Il pleut et il y a un peu de vent. Depuis ce matin c'est le casse-tête pour le choix de la tenue. K-way ou non, casquette ou non, manches longues ou courtes,... Bref je tranche 1h avant le départ, ce sera manches longues et short sans K-way ni casquette.

On court une dizaine de minutes très calmement parmi d'autres coureurs et on sent l'ambiance qui monte. On discute ensemble de notre stratégie de course. Partir calmement et monter crescendo ou partir un peu fort pour ensuite se caler à notre rythme. Je pars avec pour objectif 1h45 (à voir certains récit ça parait lent, mais pour moi ça me semble être un vrai objectif!)

14h25: j'entre dans mon sas et me cale derrière le meneur d'allure 1h40. J'opte pour partir un peu fort sur 2 km puis redescendre à 12km/h pour le reste de la course.

14h30: top départ, une marée humaine autours de nous pour nous encourager et un nombre de coureurs impressionnant. La pluie semble s'être arrêté en même temps que le pistolet à retentit. Je me dis que j'ai bien fait de ne pas prendre de K-way. Je pars donc sur un rythme de 13km/h et j'essaie de rester au contact du meneur d'allure. Je me sens bien à ce rythme ce qui me permet de doubler quelques concurrents. A environ 2km, nous quittons la route pour une piste cyclable (moins large) ce qui étrangle un peu le peloton. Toujours dans la foulée du meneur d'allure je continue jusqu'au 5ème km où l'on croise un premier ravito. Je ne m’attendais pas à en voir un aussi tôt! Je me sens toujours très bien et bien hydraté donc je continue.

J'arrive au 10ème km où l'on voit notre temps intermédiaire. Je passe à 48'30. Exactement le temps que j'avais fait il y a 6 mois mais cette fois-là je ne pouvais plus aligner un pied devant l'autre. J'en profite pour marcher au ravito et prendre un peu d'eau. Je laisse 50m au meneur d'allure.

Km11: La mi-course est passé et je commence à sentir mes jambes tirer un peu, je décide de prendre un gel que j'ai dans ma poche et de ralentir l'allure. Je repasse à 12,5km/h.

Km 13: Mes jambes me font souffrir, j'ai les quadriceps et adducteurs durs comme du bois. En revanche le cardio reste fixe à 180bpm. On arrive sur un petit faux plat montant qui n'arrange pas mes jambes, mais ouf un ravito ce qui me permet de boire un peu et de relancer.

Km15: je ne vois plus le meneur d'allure 1h40. Mes jambes me font vraiment mal et je sens comme une légère fringale. Je me dis que je n'arriverai pas à finir cette course et retombe à 12km/h. Les gens me double un par un et j'appréhende de me faire reprendre par le meneur d'allure 1h45 car je ne me sens plus capable de relancer. Encore un ravito, je prends de l'eau et une grosse poignée de raisins secs!

Km17: J'en peux plus de ces jambes mais ces raisins secs m’ont vraiment fait du bien. Je n’ai plus cette sensation de fringale. Par contre, j’ai l’impression de ne plus avancer. Je scrute à l’horizon dans l’espoir d’apercevoir la prochaine borne kilométrique. On arrive sur une légère descente, c’est appréciable.

Km 18 : De plus en plus de monde sur le bord de la route pour nous porter jusqu’au bout. Je croise des concurrents en train de marcher. Je les envie d’un côté mais je ne veux vraiment pas m’arrêter ni me faire reprendre. Je regrette de plus en plus mon départ trop rapide. Mon allure retombe à 11.8 km/h.

Km19 : Ca y est l’arche est en vue ! Ça me rebooste sur le plan morale mais les jambes n’y sont plus. Les cris de la foule résonnent dans ma tête (drôle de sensation). Je ne vois pas la borne km20 et mon allure est retombée 11.4 km/h.

L’arche !!!!!! Enfin la voilà, il y a même un tapis rouge sur les 50 derniers mètres. J’arrive à accélérer un minimum et franchis cette ligne en 1’43’’37 (1’42’’45 temps puce). Mes amis ont finis en 1’39 et m’attendent. Je ne tiens quasi plus debout sur mes jambes, mais quel bonheur d’être arrivé au bout. Je récupère ma médaille de finisher et le sac de ravito, puis quitte la zone d’arrivée pour retrouver ma compagne venue me voir passer la ligne. C’était une très belle expérience mais j’en ai vraiment bavé. Les 3 dernières semaines de préparation tronquées par différents évènements m’a drôlement handicapé. Mais le rendez-vous est pris pour l’an prochain !

6 commentaires

Commentaire de JuCB posté le 19-04-2016 à 12:58:11

Bravo, après une belle prépa, une très jolie perf vu le 10km en 48'30 en septembre
Egaler ton temps sur 10km puis enchaîner avec un 2e 10km dans un temps similaire, c'est du tout bon.
En plus, tu as pris du plaisir (le plus important :-))

Trail des Bornes fin septembre : tu devrais venir, essayer le trail, c'est l'adopter.
;-)

Commentaire de runner74 posté le 19-04-2016 à 14:56:21

L'idée est plaisante, je suis déjà inscris pour le trail découverte de la maxi race fin mai. (15km, 1000D+). Je ne connais pas le trail des Bornes, je vais regarder à quoi ça ressemble et qui sait, peut être que je m'alignerais ;-)

Commentaire de Tekrunner posté le 19-04-2016 à 15:06:36

Bravo pour l'objectif atteint! Tu sembles effectivement être parti un peu vite, mais ce n'est pas anormal lorsqu'on n'a que peu de repères, et tu as bien réussi à t'accrocher.
Un petit conseil : ne saute pas le premier ravito, plus l'hydratation et l'alimentation sont régulières et plus elles sont efficaces (quitte à en sauter il vaut mieux le faire à la fin, si on sent qu'on a assez de jus pour finir).

Commentaire de runner74 posté le 19-04-2016 à 17:12:26

Merci, je prends note de ton conseil et je tenterai de ne pas partir trop fort la prochaine fois!

Commentaire de Arclusaz posté le 21-04-2016 à 08:51:27

c'est un très joli temps, certainement améliorable avec une gestion de course plus...classique !
bravo pour tes progrès et ta volonté.

Commentaire de runner74 posté le 22-04-2016 à 18:58:12

Merci, oui je penserai à ne pas être trop gourmand la prochaine fois ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !