Récit de la course : Marathon de Toulouse 2009, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : Marathon de Toulouse

Date : 25/10/2009

Lieu : Toulouse (Haute-Garonne)

Affichage : 905 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

O Toulooooooouse !

Ce fut la looooooose !
ou : comment vite oublier l'objectif du jour ...  

 

Arrivé avec la petite famille dès le vendredi soir, j’ai hâte d’aller récupérer mon dossard au village marathon.

 

 

Village marathon. Ici, pas de tarlouzes : que des barbouzes

 

 

 J’ai prévu d’y retrouver Hellaumax.

  

Pas de doute, nous sommes bien sur la place du Capitole.

  

 

C’est samedi : des mariages sont célébrés tout l’après midi à l’hôtel de ville, les cortèges se frayant passage au milieu du village marathon : quel contraste !

  

 

Manifestement, certains coureurs n’auront pas de dossards : il sont verts :

  

On repère quelques coureurs au visage émaciés, visiblement affûtés … Dossard 38 : moins de 3h ? OK. De vrais barbouzes.

 

On se donne RDV avec Hellaumax le soir même pour la pasta party « privée »

 

A table les kikou’z étaient plus de douze

Taz nous a dégotté un resto à notre mesure : la pâte (patte?) folle.

La preuve, prémonitoire :

  

Taz et la Souris en pleine exhibition 

En attendant que l’heure de RDV arrive, on prend un pot au bar d’à côté. Les kikous arrivent un à un, pour former une belle troupe avec les accompagnateurs :

    

 

Au resto, chaleur d’enfer.

Les kikous causent …

Ils pensent encore qu’ils atteindront dans la ville rose

Leur objectif « fingers in the nose » …

Ils en oublient leur arthrose … 

  

Vincent et Domi

Toulouse - 25 octobre 2009 : D-Day. We can’t choose 

Au lever, j’ai la tête lourde, les jambes raides, et mal aux lombaires. Bref, mauvaise nuit. Je ne suis pas dans un bon jour. J’en aurais presque le blues.

Le zombie arrive sur le Capitole pour déposer le sac. Je préviens Hellaumax : ce sera dur. Taz, Domi et la Souris nous rejoignent. Domi me raconte son cauchemar nocturne (…) MDR. (désolé, je peux pas vous raconter)…

 

Nous rejoignons à pied le départ situé sur le Pont St Michel à deux km de là. L’ambiance est bonne, bien sympa.

 

We can’t choose. On n’a pas le choix ; malgré le manque de sensations : c’est le départ !

 

La première heure : comme une ventouse

Dès le départ, je prends soin de me positionner à bonne distance du ballon des 3h45, mon objectif étant de 3h50. J’arrive à caler mon allure à 5’27’’ au km.

Passe le km 7 puis le 8. J’en ai déjà plein les pattes.

Ca va être dur.

Au km10 je suis dans le tempo à 30s près. Je décide de rattraper ce petit passif et arrive au km 12 à l’allure escomptée. Je repère deux ou trois gars qui me paraissent bien réguliers à cette allure et m’accroche à eux comme une ventouse.

 

La deuxième heure : comme un Mickey Mouse

Mais je sens bien que l’effort produit est important, que je vais le payer cash.

Je lutte contre la tête et essaie de jouer au Mickey Mouse, de paraître serein.

Je ne sais pas quoi penser lorsque le semi est passé en 1h56, avec deux minutes de retard.

J’espère encore que les jambes vont revenir…

 

Le deuxième semi : comme une bouse

Le km 23 sur Launaguet sonne le début des apparitions de mes supporters.

  

 

J’en ai bien besoin. Malgré la situation, j’essaie de rester néanmoins concentré.

 

Au km 25, c’est la Souris qui me pousse ! Génial.

 

Quelques secondes après, coup de poignard dans le dos. Je suis obligé de stopper net mon effort, accroupi, les lombaires tendent comme un arc. Je me dis : c’est fini.

Des coureurs surpris de mon arrêt subi s’arrêtent pour me demander si ça va.

A bout d’une bonne trentaine de secondes, j’arrive à me relever. Je tente de mettre un pied devant l’autre ; ça marche. Encore quelque temps après, je me relance. Le dos détendu, ça le fait. Ouf …

 

Au km 28 à Borderouge, mes supporters ont fait fort en métro : ils sont de nouveau là !

5’ de retard pour moi ….

  

 

Encore un coup de poignard. Rebelote … puis ça repart.

Impensable…

Je serai encore arrêté à deux reprises jusque l’arrivée.

 

Au km 33 j’espère encore rentrer en moins de 4h. Manu l'échassier est déjà passé.

        

Cependant, satisfaction car je ne marche pas finalement en dehors de mon problème de dos.

Mais je termine quand même comme une bouse.

 

Le dernier Kilo : heure de gloire sans gagner de flouze

Vincent et son ballon 4h m'ont doublé ! 

 

Mes supporters me suivent dans le dernier kilo. C’est interdit mais bon …

Enormément de monde derrière les barrières, et ovation dans la dernière ligne droite conduisant au Capitole.

 

Belle sensation, même si je suis loin du premier : heure de gloire sans gagner de flouze …

 

Je franchis la ligne d’arrivée avec les filles. C’était la première fois que je pouvais le faire. Grosse émotion  :

  

 

Bilan sans faire de prose : 

Les points positifs :

-         pas de marche comme sur la route du Louvre, malgré une petite forme et ces pb de dos

-         belle arrivée

-         des supporters vraiment efficaces

-         arrivée franchie

-         pas de souci après l’arrivée genre malaise vagal (déjà vécu) ni pb digestif

-         une belle bande de kikous, un super weekend

 

Les points négatifs :

-         objectif chrono pas atteint

-         petite forme, jambes lourdes : préparation ?

-         conditions météos délicates

-         un parcours pas convaincant

-         un pb de dos à résoudre

  

A l’heure du bilan le lendemain soir avec Hellaumax, on se dit qu’on va attendre un peu avant de se fixer nos prochains objectifs :

 

Avant le prochain marathon : pause !

Les montées et descentes d’escaliers sont encore trop dures : c’est morose !

Notre prochaine course sera pour le Telethon, pour la bonne cause !

Quoiqu’il en soit, merci pour son accueil à la ville rose !  

François

Dossard 1840

1720e en 4h07'17"

16 commentaires

Commentaire de Land Kikour posté le 30-10-2009 à 08:53:00

Un récit qui montre avec efficacité la difficulté de ta course mais aussi cette ambiance Kikouresque toujours top.
Allez 4h07 pour un jour sans c'est loin d'être si mal.
Bonne récup, François.
A +
Olivier

Commentaire de _azerty posté le 30-10-2009 à 09:15:00

Allez ose
Raconte ma prose
chu pas morose
juste un peu chose

La patte folle
on en raffole
avant l'envol
on batifole

le lendemain
pas d'entrain
des efforts vains
on rate le train

il reste des souvenirs
le plaisir de finir
de courir
de sourire

Merci François d'avoir tenté de m'emmener avec toi.





Commentaire de chanthy posté le 30-10-2009 à 09:19:00

bravo pour ta course, et superbe prose :).
génial ton récit,de rire j'en explose
bonne récup' et bonne pause...

Commentaire de c2 posté le 30-10-2009 à 09:35:00

François, dans ton texte je n’y vois pas que du blouz

C’est sur pour la prochaine il faudra encore que tu en découses

Tu prendra alors au final du plaisir allongé sur une pelouse

Tu pourra peut-être manger aussi une petite talmouse

Et tu nous repondra un CR du même tonneau, une perlouse

Christian

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 30-10-2009 à 10:24:00

N'aie pas le blues, tu n'es pas une bouse ni un loser.
Pour ton dos, va voir le docteur House ou plutôt mon ostéo un jour que tu passes dans la famille dans l'Orne.

On se reverra après mon crash de La Rochelle (une chance sur deux) en tout cas, il y a mon record à battre : 4h25 au marathon de Paris dont 12 km de marche. Qui dit mieux ?

Commentaire de taz28 posté le 30-10-2009 à 11:09:00

La prochaine fois François,
On ira courir à Blois,
pour faire un exploit,
Et finir par une fiesta !!! :-)))

Euh y a pas de marathon à Blois ??
Peu importe, nous irons à Monaco,
nous abreuver d'apéros
et exploser nos chronos !!

Merci François pour ce récit tout en rimes, j'ai adoré !!!
Nous avons passé d'excellents moments tous ensemble, ce qui fait oublier nos mésaventures individuelles ....

Bisous à toi et ta petite famile !!

Taz

Commentaire de Marlène/Mô posté le 30-10-2009 à 18:38:00

Les Kikous sont poètes,
En visitant même au trot,
Ma belle ville si chouette
C'est l'effet Nougaro !

Ôôô Toulouuuuuuuse

Bonne récup !

Commentaire de chris78 posté le 30-10-2009 à 20:59:00

Pas grave François, tu es de toute façon super fort





:-))))))))))))
RdV aux 4 châteaux !!

Commentaire de Mustang posté le 31-10-2009 à 11:09:00

Oh Toulouse,
la ville rose

dur dur les lombaires!

Allez François, remets-toi bien ligne pour la prochaine!!

Commentaire de Dom 61 posté le 31-10-2009 à 12:25:00

Ne garde que les bons souvenirs de ce marathon et de ces à côtés.
Récupère bien et reviens plus fort et sutout le plus important,fais toi plaisir (si au bout il y a le chrono, tant mieux, sinon ce sera pour la prochaine fois).
Merci pour ton C.R François malgré qu'il m'a fait "flipper" un peu : je fais mon premier marathon en 2010 à Paris et je pars complétement dans l'inconnu (ah le fameux mur).

Dom.

Commentaire de Yannael posté le 31-10-2009 à 14:17:00

Très belle ôde toulousaine. Bravo pour ta course.

Commentaire de hellaumax posté le 01-11-2009 à 21:34:00

Excellent, ton récit François! ce fut un vrai plaisir de partager ces quelques instants toulousains avec ta petite famille. A très bientôt

Commentaire de bluesboy posté le 03-11-2009 à 14:07:00

Pas des tarlouzes ,c'est le président Nicolin de l'équipe de foot de Montpellier qui va étre content .......
Ta course ressemble un peu à la mienne à Lausanne mais toi tu n'as pas marché
Continue ,soigne ton dos et les 4 heures arriverons bientot

Commentaire de grumlie posté le 07-11-2009 à 16:45:00

C'était visiblement pas le bon jour à Toulouse. Quelle looose!
Les coups de poignards c'est pas pratique pour bien courir...
A une prochaine qui sera je l'espère plus rose!

Commentaire de moumie posté le 13-11-2009 à 19:21:00

Bravo François pour ce marathon finis dans la douleur dorsale apparemment.

Ce marathon de toulouse aura été difficile pour bcp de kikous cette année.

Un peu de repos et un nouvel objectif viendra naturellement à toi

Commentaire de caro.s91 posté le 17-11-2009 à 22:31:00

François, après ce marathon, Les 4 Châteaux ne seront qu'une formalité pour toi !!! :-) Caro

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !