Récit de la course : 2 Alpes Raidlight Trail - Maratour des Glaciers 2010, par Mathias

L'auteur : Mathias

La course : 2 Alpes Raidlight Trail - Maratour des Glaciers

Date : 4/7/2010

Lieu : Les Deux Alpes (Isère)

Affichage : 1299 vues

Distance : 46km

Objectif : Faire un temps

20 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

Le trail c'est trop bon, mangez-en !

Le Maratour des Glaciers by SMAG, aussi appelé "2 Alpes Raidlight Trail" : 46kms et 3000m D+, le 5 juillet.

Pfiouuuu a fait une paye que je n'ai pas écrit de CR... Mais vu le pied que j'ai pris sur cette course, je ne peux pas y couper cette fois-ci ;-)

Désolé pour la longueur du bla bla, mais vous pouvez vous contenter de regarder les photos, je ne serai pas vexé ;-)

Pour situer mon état de forme du moment, un petit résumé : en avril, les 300 kms courus à l'AMT avec des passages en altitude, m'ont fait un bien fou. La patate est revenue, et j'ai laissé au Népal 6kgs, ainsi que ma condropathie rotulienne et mes contractures aux fessiers qui me pourrissaient la vie (et le sport)... je touche du bois pour l'instant.

Début mai, le marathon de la Drôme se passe assez mal. Je n'ai peut être pas complètement récupéré, mais surtout, ma gestion de course est calamiteuse : je sens que j'ai la patate et je pars très vite. Au bout de 20 kms de quasi-plat, je suis complètement HS musculairement. Avec des poteaux en béton à la place des cuisses, je termine dans la douleur.

Ensuite, le raid Obivwak se passe beaucoup mieux.

Puis début juin, j'expérimente la technique du "départ cool" sur le maratrail du Vercors... et je découvre que c'est génial (il est mignon ;-) )... je trottine peinard puis j'accélère à 4kms de couse. Je ne suis pas doublé une seule fois de toute la course, je double des dizaines de coureurs, et je termine 10ème, une place qui n'est pas vraiment dans mes habitudes... ça fait bizarre. Je suis en bon état à l'arrivée, ça change et c'est assez agréable ;-)

Un petit 15kms fin juin pour décalaminer la tuyauterie, puis le Grand Duc le 27 juin après une semaine à 3000m de D+ (je n'avais plus espoir de prendre le départ) : le départ cool fonctionne encore une fois à merveille, mais à mi-course je coule une bielle (digestion, nausées) et termine très difficilement, quasiment sans m'alimenter de toute la course. Content, très content d'avoir enfin réussi à boucler cette superbe et très difficile course, mais un poil frustré par la fin en mode survie.

Quelques jours après le Grand Duc, ça me titille à nouveau... Montagn'hard, trop long, Champsaur, trop loin, TGV, déjà fait, ... et c'est quelques photos de SMAG sur Kikouroù qui me rappellent de bons souvenirs des 2 Alpes (j'ai couru ce trail en 2002, je crois) et me convainquent de me lancer à la dernière minute, avec une petite semaine de repos.

4h de sommeil, départ un peu à l'arrache, mais je ne suis même pas en retard aux 2 Alpes. Je retrouve plein de têtes connues dont pas mal de SMAG, et Yannos69 qui me prête gentiment des bâtons. Ouf !

 

Photo Orga

 

Matos : Salomon XA Pro 5,cuissard court, TS Kikouroù manches courtes, buff, casquette, bâtons DK 3 brins, petit sac DK, couverture de survie, coupe vent léger, iphone, 3 barres, quelques cachets de sporténine, et je ne sais plus quelle boisson énergétique dans le camel bak (2 litres).

 

Photo Chti'lillois (Mathias à gauche ;-) )

 

8h, c'est parti en compagnie de Vincent (rencontré à l'AMT) pour 46kms et 3000m D+. Je commence par 1/2h de rando-course : un peu de montée, essentiellement de la descente jusqu'à Cuculet (presque 500m D-). On en prend déjà plein les yeux (plateau d'Emparis...). Au pied de la montée, Benoît Laval salue les coureurs et annonce les 2300m à gravir d'une traite...

27 minutes de course, allez hop c'est le moment d'accélérer. Ah zut, pas bien pratique sur cette monotrace. On traverse un grand pierrier... c'est assez raide. Je double, je double, tiens salut Joshua, toto, et Nigma !

 

Photo Bobchou

 

En tout cas ça grimpe pas mal, avec des passages dans une végétation parfois très dense...

J'essaie de mettre quelques photos sur Kikouroù en live (cf. http://www.kikourou.net/calendrier/suivi-33224-2_alpes_raidlight_trail_-_maratour_des_glaciers-2010.html), mais je suis un peu au taquet, ce n'est pas évident...

 

Photo orga

Photo Chti'lillois

 

Un peu de verdure... Photo Chti'lillois

 

On arrive maintenant dans des paysages plus "alpins", on traverse le 1er névé très tôt... de quoi se faire un peu de souci pour la suite des opérations ! Et ça grimpe... jusqu'au 1er ravito à 1980m, que j'atteins en pleine forme en 1h18 (850m D+). Un verre de coca et je fonce. Motivé le Mathias, comme sur un 20 kms ;-)

 

On coupe tout droit ; juste après le 1er ravito. Photo Chti'lillois

 

C'est ... spongieux ! Ploutch ploutch... ah tiens, une rivière... pas le temps de finasser, tant pis pour les ampoules, on traverse... y'avait pas de gué si ?

 

Photo Chti'lillois

 

Traversée de névé, vers 2400m, presque 2h de course. Photo Mathias

 

Les 1ers névés m'inquiètent un peu... j'ai entendu dire que l'organisation avait raccourci la course un chouia, j'espère qu'on ne va pas patauger 2h dans la neige jusqu'aux genoux ;-)

Je suis assez content d'avoir des bâtons... en plus de m'aider des bras, ils me permettent de ne pas trop glisser dans la neige... impecc'

 

Photo Chti'lillois

 

 

Photo Chti'lillois

 

Tous les voyants sont au vert. Je double encore quelques coureurs, mais au compte-goutte maintenant. Je suis revenu dans la foulée de ceux qui ont à peu près le même rythme que moi.

J'arrive au ravito 2, à 2600m d'altitude, au bout de 2h03 de course. Presque 1500m de D+, c'est déjà ça. Allez hop pareil, un verre de coca et je décolle. Il me reste encore pas mal de boisson. Je mange une barre, mais sans appétit. Evitons l'hypoglycémie ;-)

 

2h52 : les ravitos s'enchainent, voici le 3ème, à 3200m. Les gentils bénévoles de SMAG sont aux petits soins... Un verre de coca et c'est parti. Je n'ai quasi pas mangé depuis le départ, seulement une barre et 2 abricots secs. C'est l'avantage des courses "courtes" : pas besoin de beaucoup s'alimenter... les réserves suffisent ;-)

 

Photo Bobchou

 

On m'annonce 20ème ! Ah ben ça... avec plus de 200 inscrits, je rêvais un peu à une place dans les 20 premiers... c'est tout bon pour l'instant, et je sens que j'en ai gardé un peu sous la semelle pour grappiller encore quelques places. Ça motive !

Juste après le ravito, je croise le 1er qui descend à fond les ballons dans la neige. Je jette un œil au chrono : je vais mettre 33 minutes pour revenir monter au sommet et revenir, j'ai donc 33 minutes de retard sur Patrick Bringer... pfiouuu !

 

On est maintenant vraiment dans une station de ski... étrange de croiser des skieurs, des surfeurs, dans leurs épais anoraks, nous qui sommes en tee-shirt manches courtes et cuissard court... Allez hop, dré dans l'pentu, heureusement qu'on a un couloir réservé, je me sentirais moins à l'aise si nous devions marcher sur les pistes encombrées de fous furieux montés sur planches.

 

Photo Bobchou

 

Photo Chti'lillois

 

Dans cette montée raide, après un écart conséquent entre le 1er  et les 2 poursuivants, je croise maintenant des coureurs régulièrement... je suis accompagné par un coureur que je ne connais pas, quand un coureur nous croise en criant "salut les stéphanois"... tiens, kicé ? Puis, surprise, je double Bobchou, qui n'a pas l'air dans un bon jour. C'est l'occasion d'échanger quelques mots, et d'une petite séance de photos sur glacier ;-)

 

Photo Mathias

 

Photo Bobchou

 

Photo Bobchou

 

Photo Bobchou

 

Allez hop, fin du raidard, ça semble être le sommet... zut on replonge derrière, j'espère qu'on ne va pas descendre trop loin, je me verrais bien faire 1/2 tour et rentrer à la maison moi... Ah non, ouf, 3h17, voici le ravito du sommet... le comité d'accueil SMAG installé sur la table d'orientation est particulièrement sympa ;-)

 

Photo Chti'lillois

 

Photo orga

 

Allez hop, 50m de D+ pour de nouveau basculer dans la descente, 2000m d'un coup !

Je descends à bloc... dans la neige ça permet de bien amortir, mais de temps en temps on a des surprises en posant le pied, la chute n'est jamais très loin... attention !

C'est sympa de croiser les coureurs qui montent, on peut saluer les copains ! En essayant de ne pas leur rentrer dedans, parce que bon, je n'ai pas l'impression de vraiment contrôler ma descente ;-)

 

De retour au ravito 3200, je ne m'arrête quasiment pas. Je n'ai toujours pas refais le plein de ma poche à eau. Il me reste de quoi terminer la descente, je pense.

 

Toujours à bloc dans la neige, c'est long. Je commence à maudire cette matière molle et irrégulière, on s'enfonce, les appuis ne sont pas stables... à la 1ère occasion je remets le pied sur la terre ferme, ouch mauvaise idée, je ne me rappelais plus que c'était aussi dur la caillasse, et ben finalement je vais revenir sur la neige dès que je peux !

 

Mais les meilleures choses ont une fin, et me voilà maintenant de nouveau sur les sentiers pur caillasse. Je crois que c'est peu de temps après le ravito à 2600m, qu'on a la surprise de devoir remonter 150m de D+... gasp, c'était pas dans le profil ça ? Allez hop j'ai la patate j'ai la patate j'ai la patate ;-)  

 

Et de nouveau on plonge vers les 2 Alpes, cette fois-ci c'est la bonne. De larges pistes d'abord, puis un petit sentier qui coupe la piste de VTT pour terminer. On voit très tôt les 2 Alpes en contrebas, le sentier fait des lacets, c'est interminable... j'ai très envie de couper tout droit !

 


 

Photo Chti'lillois

 

 

Photo orga

 

Photo orga

 

 

Photo orga

 

J'ai regardé le profil avant le départ (je l'ai même dans ma poche de ceinture), je suis parfaitement au courant de la suite des festivités (encore un peu de descente / faux plat après les 2 Alpes, puis 500m de D+ avant 3 derniers kms de descente bien raide), mais je ne peux m'empêcher de rêver : si ça se trouve l'arrivée est là, tout prêt, à 300m ? Si ça se trouve ils ont supprimé la dernière bosse ?

 

Oui mais non... on contourne la station par la droite, et c'est repartir pour un tour !

Au ravito à la sortie de la station, je vérifie ma poche à eau : ah ! C'est le moment de faire le plein. Juste 1 litre ça devrait suffire... il me reste un peu plus d'une heure.

Les 20 minutes qui suivent sont longues... très longues... le début de la côte se fait attendre, il fait très chaud, on descend un peu, on monte un peu, je suis un peu naze et dans ces cas là j'ai toujours beaucoup de mal à relancer... pour la 1ère fois de la journée je me fais même doubler, oula il a une grosse patate celui là ! J'essaie de m'accrocher mais impossible... sur le plat ça va trop vite pour moi.

 

Photo Chti'lillois

 

Ouf enfin on va grimper, la délivrance est proche. Je me sens un peu borderline dans cette montée, j'ai beaucoup donné aujourd'hui, et je n'ai quasi rien mangé. Pourvu que la nausée et les tentatives de "je tourne de l'œil" du Grand Duc, me laissent tranquille aujourd'hui... pas maintenant !

J'essaie de gérer dans cette montée, ça passe assez bien, je remonte même petit à petit puis double le coureur de tout à l'heure, puis un autre, puis un autre...

 

Photo Chti'lillois

 

Et c'est enfin le col ! Allez c'est la fin, 400m de D-, je me lance dans la descente avec un bon rythme, de toute manière c'est quand j'essaie de retenir que c'est le plus difficile musculairement, alors je lâche tout ;-)

 

Photo Chti'lillois

 

Je double un dernier coureur dans la descente, voici la station, allez un petit sprint, tiens mais où est l'arrivée, ah oui c'est vrai il y a encore 500m, ouch c'est dur, ne pas relâcher l'effort, je vais terminer en moins de 6 heures... et c'est dans un état euphorique que je franchis la ligne en 5h56, très très très content. Je suis 11ème, bigre, je suis un peu surpris, c'est inattendu.

 

J'ai besoin de m'asseoir un petit moment pour récupérer, je me sens un peu limite, je me force à boire et à manger, et au bout de 10 minutes c'est revenu, je peux me baffrer un énorme sandwich jambon-fromage-saucisson-fromage ;-)

 

Je prends mon temps, il fait chaud, il fait beau, il y a à boire, à manger, et même des bières fraiches avec le ticket repas, vautrés au soleil on applaudit les copains, on n'est bien, là ? Ahhhhhh...

 

Le trail c'est trop bon, mangez-en !

 

Qu'est-ce que c'est bon de courir avec une grosse patate, une course qui se passe idéalement, sans trop de douleurs, dans ces paysages fabuleux (sauf les passages sous les remontées mécaniques !), et de terminer en bon état ! Je profite de l'instant, ça n'arrive pas tous les jours...  un grand merci à SMAG pour cette organisation. J'avais gardé un bon souvenir de l'édition 2002, ce fut encore mieux en 2010 ;-)

 

Il faut maintenant que je réfléchisse sérieusement à la question suivante : après plusieurs années en dents de scie sur le plan sportif, plutôt vers le bas de la scie d'ailleurs (6 ans de contractures chroniques ! Plusieurs années de chondropathie rotulienne... Fatigue, raideurs musculaires, douleurs articulaires, entrainements difficiles, motivation faiblarde...), comment se fait-il que, depuis quelques mois, tout soit devenu si facile ? (enfin, je touche du bois !)

Est-ce que c'est l'effet "Népal - 6 kgs de moins" ? Ou bien mes progrès réguliers pour éviter que le boulot m'envahisse soir et WE ? Ou autre chose ? En tout cas ça vaut le coup de comprendre...

 

Je profite de ce début d'après midi peinard pour faire quelques photos, ah zut je n'ai pas mon APN, tant pis ce sera avec le tél.

Arrivée Nigma. Photo Mathias

 

Arrivée Alexandre. Photo Mathias

Nicolas & Patrick, Number 2 and number 1. Photo Mathias

 

Joshua, heureux ! Photo Mathias

 

Iade38, pensif... Photo Mathias

 

Le classement provisoire, hop sur Kikouroù ! Photo Mathias

 

La suite... Photo Mathias

 

Merci à l'organisation, Chti'Lillois et Bobchou qui m'ont autorisé à piocher dans leurs photos...

Merci à ceux qui ont lu jusque là ;-)

Le classement final est ici : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/54/76/75/2ART2010/general-maratour.pdf

Cf. aussi le profil de la course dans mon carnet d'entrainement : http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=155820

20 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 16-07-2010 à 08:27:00

Ca valait la peine d'attendre un peu ton CR !!! :-) Joli récit et surtout très belle course, Mathias!
On fera connaissance une autre fois!

Caro

Commentaire de jerome_I posté le 16-07-2010 à 08:48:00

bravo Mathias tu reviens en grande forme...

Commentaire de the dude posté le 16-07-2010 à 11:38:00

Ben dis donc il a une sacrée caisse le boss!!!
Tout ça une semaine seulement après le Grand Duc; du coup j'ai bien fait de pas essayer de te suivre dans la montée de Chamechaude :0)
BRAVO pour la course, le récit, les photos...

Commentaire de jepipote posté le 16-07-2010 à 12:47:00

j'ai tout lu.... par contre j'attends avec impatience que tu nous donnes le secret de la grande forme!!

Commentaire de fulgurex posté le 16-07-2010 à 13:43:00

bravo! La forme revient...parce que tu fais des CR. Si tu arrêtes (les CR), on te maraboute à nouveau!!! ;o)
D'un autre coté, à chaque fois que je lis un CR comme celui ci, j'ai envie de faire la course. Peut être l'année prochaine?

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-07-2010 à 18:24:00

Bon, je te félicite pour ton premier CR cher nouveau Kikou...
Euh, clic : inscrit depuis 2004 !!! J'me disais bien que ce nom me disait quelque chose...

Commentaire de BENIBENI posté le 16-07-2010 à 21:22:00

Bravo à toi ! Putain quelle pêche !

Commentaire de tounik posté le 16-07-2010 à 21:43:00

Avec sa nouvelle stratégie, il m'a laissé sur place a Lans ...

Commentaire de JLW posté le 17-07-2010 à 14:55:00

6 kg de moins, cherche pas plus loin. Cela aide forcément dans les montées, et sur le plat, et ...
Enfin bravo pour cette belle place et merci pour ton récit.

Commentaire de ch'ti lillois d'vizille posté le 17-07-2010 à 18:20:00

Finalement, un CR tonitruant comme ta course.
Pour la forme, 6 kgs de moins, ça fait du bien aux articulations.
Bravo pour ton résultat.

Commentaire de PhilKiKou posté le 18-07-2010 à 20:23:00

Un compte rendu de mathias ca ne se loupe pas !!!

Content de voir que t'as retrouvé une forme népalaise, et quel enchainement de course de ouf !!

Il est libre Mathias , y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu volé... par dessus les montagnes !!!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 18-07-2010 à 23:27:00

Tu me donnes ton régime pour les -6kgs ,ça devrait m'aider aussi alors !

Bravo Mathias pour ta course et ta belle perf .

Commentaire de ouster posté le 19-07-2010 à 22:10:00

Un CR du Boss ! Tu peux me le dédicacer ? ;o)

Commentaire de Land Kikour posté le 19-07-2010 à 23:21:00

Bravo et merci pour ce superbe récit et reportage photo.
Respect pour ce chrono qui me laisse rêveur !!!
Bonne récup.
Olivier

Commentaire de Mustang posté le 19-07-2010 à 23:44:00

Quelle aventure! Monter sur le glacier des Deux-Alpes!!! Je le voyais d'Oulles, un village de bout de monde, il y a bien longtemps!!
Quelle aventure, Mathias! De la bien belle aventure! Je t'envie.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 20-07-2010 à 15:50:00

Rafraichissante cette neige vue des 33°qu'il fait chez moi. Bravo et merci pour ton récit.

Commentaire de raspoutine 05 posté le 20-07-2010 à 22:43:00

Fichtre ! Beau resultat !
Superbe récit et superbes photos ; bravo aux artistes...
Bon, je viens de prendre 2 décisions :
1• L'année prochaine, je serai aux 2 Alpes. Trop cool ! Un trail blanc en plein été !
2• Je maigris de 6 kilos et je pars au Népal pour voir si j'aurai ta pêche !
Encore bravo pour la perf !

Commentaire de l'hippopotame posté le 29-07-2010 à 23:32:00

clap clap clap !
Bien ouéj L'Mathias !

L'Hippo.

Commentaire de nico2938 posté le 06-08-2010 à 20:44:00

Vraiment sympa ton compte rendu!

Au plaisir de se recroiser sur les sentiers!

Sportivement

Nicolas

Commentaire de Arno_SMAG posté le 14-08-2010 à 09:20:00

Très joli CR ! bon courage pour la GTA et à bientôt sur les sentiers ;D)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !