Récit de la course : La Montagn'Hard - 100 km 2012, par infsap41

L'auteur : infsap41

La course : La Montagn'Hard - 100 km

Date : 7/7/2012

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 672 vues

Distance : 60km

Matos : sac salomon skin pro 14
chaussure salomon S-lab xt 5

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

La Montagn'hard 60 et la chaleur...

Bon tout nouveau sur kikourou je me lance à raconter mon récit de la Montagn'hard 60

Juste pour information je suis un jeune joggeur et traileur de 3ans . Avant j'étais un footeux ( corpulence rudbyman )  mais la vie et une grosse blessure m'ont fait changer de sport . J'ai à mon actif 3 marathons ( meilleur temps 4h15 ) et plusieurs Trail de 35 km avec maximum 1200D+ .

Cette année 2013 , aprés le marathon de la rochelle en 2012 , je me suis lancé comme objectif un trail long avec du dénivellé et de beau paysage.

Un collègue de boulot avec toutes ses années d'expérience me propose de participer à la montagn'hard ... dénivellé en vue paysage magnifique... allez hop je m'inscris sur le  60 ainsi que mon beau frère qui fera son 1er Trail  .. mon collègue s'inscrira sur le 100 avec un autre du club et les filles qui nous accompagneront sur le 39..

Je consacre mon entrainement à cette objectif en essayant de respecter des temps de repos , en courant des trails ( sancerre 33km et 1000D+ ) et en faisant un weekend choc  1mois avant à Morzine ( 4 jours de rando-course de 5 à 7 h avec 20à 30km et 1900mD+ en moyenne )

Pour vraiment mettre les chances de mon coté je prends  1 semaine de vacance avant avec toute la petite famille sur st gervais afin de m'acclimater ..

Mes collègues nous rejoindront 2 jours avant..

Arrive le jour J

7h je suis dans le sas de départ avec mon beauf... le stress est la mais je me sens pret.. mon beauf part dans l'inconnue.. ma femme qui m'accompagne nous souhaite bon courage ( il va en falloir..)

TOP Départ...

Allez je pars tranquille pas forcer il y a 60km à faire...1ere descente devant le public en furie... et hop 1ere montée pour mettre dans le bain.. j'appréhendais de le faire sans baton mais ca passe je me laisse guider par les autres concurrents devant moi..on arrive sur une partie découverte et le soleil tape déja il n'est que 8h du matin ..

ensuite arrive la descente , avec mon beauf on n'attaque pas trop vite afin de ne pas se cramer..mais tout d'un coup il se sent  pousser des ailes ( l'euphorie du 1er trail peut etre ) et accélère je décide de ne pas le suivre et de garder mon rythme.. et 1er ravito en visue ...déja 2h de course .. je suis en avance sur l'objectif prévue de 45 min.. je me dis qu'il faut que je ralentisse et que je prennes le temps .. ce que je fais au ravito je prends 10min ... soupe fromage eau et c'est reparti... le soleil tape déja pas mal mais on s'en rend pas forcément compte.. j'envoie des sms à tout mes amis  qui répondent par des encouragements..

2éme partie 

Arrive la  1ere grosse montée vers le Prarion

Je monte tranquille enfin je le crois ... je vais en faite trop vite pour mon rythme et puise dans les réserves... arrivé presque au sommet je sens que le coeur s'accélère et je suis obligé de m'asseoir pour récupérer... c'est pas bon déja dans la 1ere montée ..je me calme  me fais doubler... je continue à monter.. dans la derniere portion du prarion je suis obligé de m'arreter encore 3 fois ... je ne comprends pas ... mon rythme à diminuer pourtant... j'arrive enfin au sommet et la j'admire le paysage ..MAGNIFIQUE et chaud...

Enfin de la descente.. je relance tranquille pour courir .. trouve un compagnon d'infortune qui présente des crampes .. je déroule tranquille jusqu'en bas au ravito ... et la je me pose vraiment ... 20 min d'avance malgrés les soucis rencontrés sur le temps prévu... j'ai chaud ..tres chaud... je bois je mange ... et repars que 20 min apres.. j'appelle ma femme un peu désemparé par les soucis rencontrés elle m'encourage..

3éme partie ( et derniere... )

on repart pour la montée du Tricot..

je ne repars pas seul ... je suis accompagné du traileur aux crampes Selim... on décide de faire le parcours ensemble... on monte tranquillement ..puis on attaque dans le dur .. il fait chaud trop chaud.. on rattrape des copains à Selim.. on marche ensemble .. tranquillement... on arrive sur le pont suspendu.. c'est MAGIQUE .. et la c'est le drame pour ma part ... un vrai coup de mou.. je n'arrive plus à avancer ... 30m et je m'assoies ... des coureurs me doublent me rassurent me demandent si ca va ... meme des randonneurs.. puis je vomis... que de l'eau.. je ne peux rien avaler... je somnole quand je marche.. c'est pas bon... étant dans le milieu médical je sais ce que j'ai je suis Déshydraté..

La montée du Tricot fut un calvaire mais malgres tout je prends mon mal en patience je profite des paysages... enfin j'arrive au sommet ... je sais que si je descends au miage je devrais bifurquer car pas dans les temps de la barriere horaire... une gentille médecin me voit au sommet et me confirme ce que je pensais ... je ne suis pas le seul... pas d'autre choix que d'abandonner .. je suis à un stade ou meme continuer sur le 39 serait un risque pour ma santé..

Je descends au ravitaillement des Miages et me fais doubler par les filles de mon club qui se sont engagées sur le 39.. elles prennent de mes nouvelles me rassurent ...

Au ravitaillement on s'occupe bien de moi je suis au petit soin.. et pas le seul... on nous redescendra à st nicolas..

je suis frustré dégouté..surtout que le lendemain aucune courbature..

Avec du recul maintenant je prends cela comme un apprentissage sur mon organisme ... je sais que je sue énormément et que j'ai du pêché sur l'hydratation.. et à la course j'ai frolé le drame car le lendemain de course aprés avoir bu 3 à 4 L je n'ai pissé qu'une fois en 24h..

J'étais pret physiquement mais j'ai oublié le facteur soleil et chaleur...

au final malgrés tout c'est un trail magique et magnifique avec des bénévoles extraordinaires de compassion de patience et d'attention...

Les filles sur le 39km finissent 1ere et 2eme dans leur catégorie .. chapeau

Mon beauf finit le 60km en 16-17h en s'écroulant à l'arrivée et en disant plus jamais ( il a changé d'avis apres 1semaine )

Mon collègue finit le 100km en 26h heureux et son compère à du bifurquer sur le 60km.

Je conseille à tous ce trail mais il faut etre pret dans les jambes et dans la tête ...

Merci à tous les bénévoles et à Olivier

Je reviendrais et j'y arriverais...

Ps : Pas trop satisfait de mes chaussures salomon ou je trouve la tenue au niveau des chevilles  et son accroche moins importantes que les X-wings  ... à revoir pour ma part

 

    Trés satisfait du sac salomon avec bonne ergonomie et volume important

 

 

1 commentaire

Commentaire de infsap41 posté le 26-07-2013 à 16:57:22

Zut si il y aun modérateur qui peut déplacer mon récit pour 2013 me suis trompé merci

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !