Récit de la course : La Montagn'Hard - 100 km 2017, par Cheville de Miel

L'auteur : Cheville de Miel

La course : La Montagn'Hard - 100 km

Date : 8/7/2017

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1118 vues

Distance : 104km

Objectif : Terminer

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

Docteur ma Buse et Monster MH

Il y un an je finissais à l’agonie ma première course en montagne, la MH 60.

Depuis 3 jours tournent dans ma tête les raisons qui m’ont poussés à tourner du mauvais côté, ou du bon, je ne sais pas et ne saurais jamais.

Pourtant tout était parfait, le Pro était au top du top ! Entrainement, logement, bouffe kikouresque, sac de délestage, Road Book,et les pieds, et la tête, tout parfait !

Un départ en compagnie d’Antoine38, Petitmanseng et Arnaud de Troyes. Encore des Kikous au top ! On trace, je monte « facilement », on parts avec Antoine qui me sème dans la deuxième monté. Je retrouve Petitmanseng juste derrière moi aux Toilles. Il me dit que son genou grince pas mal en descente mais il est toujours là. Ravito express et c’est repartie, sommet du Prarion à 9H20. Derrière la descente roulante est avalé goulument. Le Tricot derrière est monté à bon rythme, arrivé en haut à 12H00 en ayant doublé pas mal de coureurs mais surtout des wagons de randonneurs.

Petit pause, nokage des pieds, une compote et une barre et direction le ravito de Miage. L’an dernier c’était le début des souffrances, j’avais marché tout du long. Là je pense aux conseils de Vik, Manu, Julien, le buste en avant et dynamique sur les appuies. Et ça descends à bon rythme, le seul 100 qui me double chute devant moi.

J’arrive à Miage à 12H30 vraiment content de ma descente. Vu que j’ai pausé en haut du tricot, je fais le plein rapide de flotte, empoigne 22 tranches de jambon crue et repart en trottinant sans avoir oublié de saluer la Brignais Team toujours aussi souriante. Je repense à Mazout avec qui on avait partagé un bon moment au même endroit il ya un an. J’ai grosso merdo 3H30 d’avance sur la BH. Donc je devrais arriver à Porcherey à 17H30/18H00 et ma petit famille va venir m’encourager !

Petit Sms à la troupe et à Bubulle et c’est partie pour aborder ce nouveau parcours. Au lieu de monter direction Trè-la tête, on descend.  Je me dis qu’ArnauddeTroyes et Petitmanseng doivent être pas loin derrière. Ils devraient me rattraper à un moment ou à un autre et donc on devrait pouvoir partager un bout de course ensemble !

En attendant la descente se passe vraiment bien et la montée vers Porcherey aussi. Mais en fait trop bien.  J’y arrive à 15H30 pour une BH à 21H, j’ai 5H30 d’avance. Et ma famille arrive à peine à St Nicolas, impossible de se voir ici. Je leurs envoie un message pour voir avec le proprio du gîte si ils peuvent venir aux Tappes. Et puis j’ai un truc qui me gène  dans la chaussure que je ne regarde pas. Et puis le plat de pâte ne passe pas trop. Bizarrement j’ai envie de sucré alors que j’ai épuisé mes réserves de compotes, gels et barres et pas de mes mini saucissons, cahuètes et amandes grillés qu’il me reste. En demandant je vois qu’Arnaud et Petitmanseng m’ont passés alors que je ne les ai pas vus. Je décide de pauser pour récuperer. Mais un truc c’est enclencher dans mon cerveau…….

Et la suite du parcours se complique, un mur vertical se dresse et il fait chaud, très chaud. Au pied cela parait infranchissable. J’y vais un peu à contre cœur, 50D+ par 50D+, gorgée de flotte chaude comme récompense. La casquette et la tête que j’ai trempée dans le bassin comme dans tous ceux rencontrés le long des chemins sont déjà loin. Je monte mais je pense à Franck qui c’est inscrits que sur le 60 en prépa de l’EB que je vais faire aussi et qu’il est sans doute plus raisonnable que moi. Je reçois le message de ma femme comme quoi les Tappes ne sont accessibles qu’en 4X4 et qu’elle ne pourra pas venir. A ce rythme je me dis que je finir trop tôt demain et qu’ils ne vont même pas me voir franchir la ligne. Je psychote et commence à me trouver un tas d’excuse. Puis ma montre de Pro en Ultratrac elle donne un kilométrage bidon, puis il ya un truc toujours foireux dans ma chaussure. A mi pente, alors qu’au final, à part 1 ou 2 60, personne m’a doublé j’appelle ma chérie pour lui dire que je vais passé sur le 60 et que je devrais arriver d’ici 2 heures. Arrivée au sommet je me fais engueuler par une Féminine du 100 comme quoi faut rien lâcher, elle a raison mais ma tête est ailleurs. Elle me fait quand même hésiter, message, je continue. 1km sur la crête, le téléphone passe toujours, je bifurque. J’arrive vers Laurent avec qui je discute 5minutes avant de m’engager sur les dernières bosses du Joly. Descentes en trottinant sur St Nicolas, ma femme est là ainsi que mes gosses, on franchi la ligne ensemble.  67Km et 5800 de D+. A priori du départ à la bifurque j’étais passé de 156 à 94 ème. Incompréhensible.

On est Mercredi, natation hier, RPM aujourd’hui, demain  CAP, reprise de la routine pour ne pas trop réfléchir. Je ne sais pas si je dois être déçu ou pas. Les progrès par rapport à l’année dernière sont immenses alors pourquoi je ne suis pas allez au bout ? J'ai pu courir toutes les parties courables! Déjà la tête à l’EB ? Je ne suis pas blessé, tout va bien physiquement, juste un enchainement de détails qui m’ont fait « sortir » de la course. Le premier type qui abandonne parce qu’il a trop d’avance sur son programme !!!Décidément la MH n’est pas une préparation, et si je veux la finir, ce sera sans autre objectif derrière, sans arrière penser.

Mille merci aux bénévoles qui nous font passés pour des champions, toujours au petit soin !

Ps : Le truc foireux dans ma chaussure, c’est juste la semelle qui avait méchamment glissé sortant de 5cm au niveau du talon. Il aurait fallu simplement que je me regarde les pieds….

Le pro c'est quand même une belle buse!!!!

11 commentaires

Commentaire de JuCB posté le 12-07-2017 à 15:01:39

Ta bifurcation te rend plus humain car ton programme était dantesque !!!
Ultra de prépa : c'est pour moi la fausse vraie bonne idée qui nous fait trop envie.
Ma solution : pas finisher de la prépa, pas d ultra objectif number one. Ça oblige à respecter, préparer et courir l'ultra de prépa comme il le mérite.
certainement dur pour toi à digérer mais je te sens prêt pour l'EB, donc le reste, tu oublies et cailloux & blocs tu vas bouffer avec plaisir et envie. 8)
je te souhaite un bel été, on se voit à Vizille à 6h et évidemment à Aiguebelle pour sonner la cloche. ;-)

Commentaire de Antoine_974 posté le 12-07-2017 à 16:13:21

Super ton CR.

Tu avais des cannes aussi, comme quoi la prépa est bonne.

Tu as été raisonnable, tu as terminé le 65km en bonne forme alors que c'est déjà un gros morceau donc faut rien changer et continuer sur le même rythme.

Comme aux autres, je te dis RDV fin août pour aller bouffer de la caillasse à gogo !

Bon repos

Commentaire de bubulle posté le 12-07-2017 à 16:26:20

Bon sang, je m'en veux de pas avoir été là pour te piéoculter et t'envoyer sur la descente des Tappes, môdzîîî crisse de tabarnak de caribou. L'arrière pensée de l'EB n'a sûrement pas aidé, c'est d'ailleurs pour ça que lorsque je me programme 2 gros ultras (ou 3 comme cette année) ils sont chacun un objectif en soi, aucun n'est une "prépa".....un peu bourrin, mais ça marche bien.

Impatient de pouvoir suivre cette EB et de te voir poutrer l'Antoine...;-)

Commentaire de franck de Brignais posté le 12-07-2017 à 17:52:23

Je vais pas aller dans le sens de Bubulle. On en a discuté la veille du départ : pour moi le 100 km de la MH c'est un objectif à part entière, pas une course de prépa. C'est un ratio deniv'/distance compliqué, même si les chemins ne le sont pas. Une nuit dehors en prépa, je pense que c'est une erreur : c'est accumuler de la fatigue pour rien du tout : tu connais déjà la montagne la nuit. Ton seul objectif c'est de manger du dénivelé... la 60 (67 dans les faits !!) est idéal : à 23h00 je sirotais ma bière à St Nicolas et à minuit j'étais douché et couché pour une bonne nuit de récup'. Les cuisses ont bien travaillé, objectif rempli.
Ne regrette rien, c'était la meilleure décision (et ils ont même eu la gentillesse de faire un classement des coureurs qui se déportaient sur un format plus court... donc tu apparais même dans les compteurs !! :) )
Bonne récup' et au plaisir de se croiser à Vizille :)

Commentaire de PetitManseng posté le 12-07-2017 à 18:16:27

Merci pour ton CR.

Je suis vraiment content d'avoir fait ta connaissance. C'est déjà très bien que tu aies pu terminer le 60+ de la MH dans de bonnes conditions et sans te blesser. Tu as été raisonnable et tu peux être content de ta course.

Je me demande vraiment où on s'est raté. Ce que je pense, c'est que je suis parti avant toi des Toilles. Le hic c'est que dans la montée du Prarion, je me suis écarté du chemin pour faire un grosse commission :-), et j'ai cru t'entendre discuter avec un autre coureur et donc me doubler alors que je faisais popo :-). Mais si c'est le cas, où est-ce aue je t'ai redoublé ? Mystère... J'ai par contre fait un bout de chemin avec Arnaud (montée vers Porcherey) et je l'ai retrouvé aux Tappes...

Je te souhaite bonne chance pour l'EB. Pour avoir pas mal discuté avec toi durant ce weekend, je pense que ta préparation est bonne et que tu arriveras au bout.

On se reverra sans doute à la Réunion pour la diagonale (désolé de te rappeler que tu es aussi inscrit à cette balade :-)

Commentaire de chirov posté le 12-07-2017 à 18:52:25

Joli CR !
Tu auras surement l'occasion de revenir sur la MH100 pour régler tes comptes en le mettant comme objectif et non pas comme une prépa, je suis sûre que cette différence suffira à ne même pas penser à bifurquer ;-)
Bon courage sur l'EB, je suivrais les kikous avec attention, avec possiblement quelques apparitions sur les chemins plein de cailloux !

Commentaire de Mazouth posté le 12-07-2017 à 19:47:01

Moi je dis bravo ! Que de progrès ! Et puis comme tu dis, le 105 est un objectif à part entière, il faut vraiment n'avoir la tête qu'à ça je pense. C'est bien de te l'être mis de côté pour l'année prochaine, du coup... et puis comme ça on pourra peut-être se taper du jambon à Miage ensemble dans un an ;))

Commentaire de Gibus posté le 12-07-2017 à 21:17:23

J'ai failli en être.
Peut-être l'année prochaine.
Je penserai à l'histoire du buste en avant et je ferai gaffe à ma semelle.
bonne récup.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-07-2017 à 22:02:36

Moi aussi j'aime beaucoup le jambon cru !!!
Belle ballade tout en gestion, rien à regretter tu as retrouvé ta petite famille :)

Commentaire de Vik posté le 14-07-2017 à 20:10:35

Jtai déjà tout dit au tel ! À l échappee belle t'aura pas d'excuses, t'as bien fait de griller ta cartouche ce coup ci ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 25-10-2017 à 20:44:29

je vais lire les épisodes les uns après les autres pour te laisser le temps de faire ton CR de la diag !
t'avais pas la tête à ça, ce jour là et pis c'est tout ! ce sport est dur, si on n'a pas envie vaut mieux pas insister....surtout avec un programme comme le tien !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !