Récit de la course : Marvejols - Mende 2007, par l'ourson

L'auteur : l'ourson

La course : Marvejols - Mende

Date : 22/7/2007

Lieu : Marvejols (Lozère)

Affichage : 1502 vues

Distance : 22.4km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

23 autres récits :

Marvejols-Mende : un plan d' Enfer !!

Yo l’Zoo !  Yo les Kikoureurs !

 

Course de légende, 35ème édition d’un des plus durs semi de France, 4 à 5000 coureurs attendus et en plus en plein mois de juillet…. : tous les ingrédients étaient là pour (me) faire passer la route des vacances par la Lozère cette année !

 

L’Agneau à l’affût d’un pourrissage d’Ourson supplémentaire nous a rejoint avec la Mouette pour le week-end. L’Oursonne nous a déniché près de Marvejols l’Auberge du Val d’Enfer histoire de nous mettre dans l’ambiance…

 

Le samedi ça commence plutôt mal : il pleut, il fait froid, la Mouette trouve les chambres de l’auberge un peu vieillottes  à son goût ;-) et il n’y a pas de réseau téléphonique … : impossible d’entrer en contact avec le Lombric du Zoo, Bigout66 de Kikourou et Jean de mon club de Carquefou pour convenir d’un point de rendez-vous sur la ligne de départ.

 

Et puis le dimanche matin arrive…, le ciel est immensément bleu et plus de 4000 coureurs sont en train de se rassembler sur l’esplanade de Marvejols à quelques foulées du pont de l’horloge où coule…. l’Enfer !

 

Quelques petites foulées d’échauffement en arborant fièrement ma Kaskette Kikourou blanche et mon zouli maillot bleu du Carquefou AC suffiront pour sonner le rassemblement : et hop ! voilà Bigout66 avec Moumie ; et hop ! voilà Jean. Je fais aussi la connaissance de Christian Scifo en Kaskette Kikourou rouge dans le sas de départ.

 

9H : Top départ pour un parcours redoutable et redouté de 22,4 km dont 5km de faux plat jusqu’au Goudard et ses 4 km de côte à 8% et 5km de descente à 7% suivis du Chabrits avec 5km de côte à 5% et 3km de descente à 3,5% avant d’en finir par un dernier faux plat montant pour aller franchir la porte du Paradis au centre ville de Mende !

 

9H10 : et hop ! voilà le Lombric qui a reconnu mon célèbre zouli maillot bleu avec Super U écrit dessus !! Ca rigole bien dans les rangs…, l’Agneau est légèrement en retrait et m’observe tranquillement pendant que le Lombric colle à mes runnings comme prévu ! Avec Jean nous sommes juste devant et je surveille mon chrono : après un 1er km en 6’10 nous tournons à 5’15 / 5’30. Mon cardio déjà à 86% commence à souligner l’effet du D+ et cela va m’inciter à ralentir en attendant la suite du programme… Le Lombric puis l’Agneau s’en sont déjà allés dès le 3ème et 4ème km puis Jean après le 5ème… J’espère les retrouver vivants à l’arrivée ;-) et pourquoi pas avant ;-))..

 

Au passage du Pont des Ecureuils, l’ascension  du Col de Goudard débute. Au sol est écrit : « Ici commence l’Enfer ! » : là, les visages se ferment, les blagueurs se taisent et les jambes se crispent.. Et pourtant, la ligne d’arrivée est encore bien loin… Le 1er ravito sera le bienvenu et une minute de marche me sera déjà nécessaire pour repartir à l’assaut du Goudard et ses 4km avec 300m de D+. La température est idéale pour courir mais la pente est si raide qu’il faut serrer les dents, on ose à peine imaginer la situation avec une température caniculaire.. Les coureurs doivent y tomber comme des mouches.. 2ème ravito et c’est le moment de bien mouiller la Kaskette Kikourou pour bien repartir et en courant si possible ;-)  Le rythme n’est plus le même qu’au début et les km se font désormais entre 6’20 et 7’30 jusqu’au 10ème et le Goudard est enfin franchi après 1h02 de course.

 

S’en suit la longue descente de 5km vers la Baraque de la Planchette où je vais me laisser descendre à moins de 5’ au km en étant très à l’aise pour doubler à ma grande surprise.. Je reprend nombre de ceux qui m’avaient laissé sur place quelques km auparavant. Et hop ! voilà Jean à qui je fais au passage une tape amicale sur l’épaule pour l’encourager. Je suis vraiment bien maintenant, j’ai l’impression de voler !!!… Beaucoup plus loin, et hop ! voilà l’Agneau.. héhéhé.. ;-) Je vais alors réussir à ralentir un peu pour récupérer avant d’attaquer le Chabrits et rester un moment derrière lui à son insu.. C’est à mon tour d’observer la bête, il me semble un peu éprouvé et j’ai bien envie de le doubler et le déposer là en regardant sa tête au passage… héhéhé.. Mais je ne le ferai pas et ce n’est que 500m plus loin que l’animal va sentir une haleine au goût de miel dans son dos.. Il est plutôt vert de me voir là.., pensant bien avec un départ rapide m’avoir encore semé définitivement ! Nous allons terminer ensemble la descente du Goudard et attaquer le Chabrits tranquillement pendant 2 à 3 km jusqu’à ce que l’animal décide d’une accélération qui me sera fatale hélàs, peu avant le 5ème ravito. Je n’arriverai pas à lui emboîter le pas, je n’ai plus de jambes car je n’ai pas assez récupéré de ma descente du Goudard qui m’avait permis de le rattraper. Je vais donc payer cash cette envolée et devoir marcher à plusieurs reprises avant d’arriver en haut du Chabrits au km 18 en 1h51’ . Il me faudra ensuite 21’ pour arriver au Paradis tout en espérant bien retrouver à nouveau l’Agneau mais l’animal bien surpris de m’avoir revu dans la descente du Goudard nous a descendu le Chabrits à 14km/h, la peur au ventre de crainte de se faire bouffer par l’Ourson !!   Il m’a mis 4’ sur 8km !!… C’est dire comme il avait peur ;-))

  

Je franchi la ligne d’arrivée 2031ème en 2h12  porté par les spectateurs dans cette fichue dernière petite côte..  Je retrouve mon cher compère bien content de lui une fois de plus ;-)  Arrive ensuite Jean, je retrouve Christian Scifo qui a amélioré son temps de course par rapport à ses précédentes participations. Je discute aussi avec un coureur (et son frère) venu vers moi en regardant ma Kaskette Kikourou. Je crois reconnaître le Lombric qu’il m’a semblé avoir doublé dans la descente du Chabrits et je suis content d’apprendre qu’il a terminé en 2h13’. Ca en fait au moins un de pourri me dis-je… héhéhé.. Toutefois je vais retrouver ½ heure plus tard le vrai Lombric dans les rues de Mende pour apprendre qu’il n’en est rien car l’animal affiche un chrono de 2h02 !! Bravo… toi au moins tu as fait coup double car tu as pourri l’Ourson ET l’Agneau !!! Quand je pense qu’on va se retrouver tous les 3 au marathon de Toulouse le 28/10.., amis du Zoo et amis Kikoureurs : faites vos jeux !!

 

Nous profitons de ces retrouvailles dans les rues de Mende pour improviser une AAB où Bigout66 et Moumie viendront nous saluer avant de repartir chez eux. Bigout66 a fait très fort en 1h49 et Moumie va pouvoir être bien coachée pour s’entraîner pour la prochaine édition ! Puis ce sera le tour de la famille Lombric de nous quitter.

 

Nous resterons à la remise des prix et verrons défiler toutes ces grosses pointures qui nous ont brillamment précédés sur ce parcours d’Enfer ! Outre le retour de Benoît Z en 12ème position et la participation de Stéphane DIAGANA en 1h40 (encore bravo Bigout66..), le record de l’épreuve (vieux de 10 ans) a été battu par un marocain de 25 ans en 1h 11’ 13s et les 7 participants aux 35 éditions ont été applaudis et encouragés à revenir l’an prochain.

  

En ce qui concerne l’Aligot Party du soir, surtout n’y allez pas ! C’est une immense cantine sans intérêt dans un supermarché désaffecté. Le plateau repas n’y est pas fameux et le rab est interdit !! L’ambiance pendant le repas y est inexistante. Rien à voir avec le repas d’après course aux Crêtes d’Espelette 15 jours plus tôt au Pays Basque et nous avons préféré finir la soirée à l’Irish Bar déniché l’après-midi dans les rues piétonnes de Mende. Heureusement que la patronne de l’Auberge du Val d’Enfer était là le lendemain pour nous faire un aligot digne de ce nom grâce auquel l’Agneau a pu se remettre de ses efforts de la veille !!

 L’Ourson_kia_quand_même_gagné_sa_place_au_Paradis_ ;-))

11 commentaires

Commentaire de neoh14 posté le 06-08-2007 à 18:00:00

bravo l'ourson encore une belle course de réussi, une course mythique en plus!!!a+

Commentaire de calimero posté le 06-08-2007 à 18:37:00

Ben voilà çà y est tu l'a faite cette magnifique course!!
Maintenant tu sais ce que c'est qu'un vrai semi (enfin un peu plus!!)

BRAVO encore une course en commun!!

Commentaire de bigout66 posté le 06-08-2007 à 21:05:00

Salut l'ourson,

un grand bravo pour ta course même si tu t'es encore fait battre par l'agneau.
Pour l'aligot party on avait bien flairer le coup et sommes allé dans un resto.

Ton clin d'oeil à ma performance m'a presque fait rougir lol en tout cas merci.

Au plaisir de te recroiser un peu plus longuement!!!

@+ ;-)

Commentaire de moumie posté le 06-08-2007 à 22:29:00

salut,

pff elles étaient longues tes vacances, j'ai attendu pour lire ton cr :-)))

bravo pour ta course, qui n'était pas évidente. C'est vrai que j'ai prévu de la faire l'année prochaine, on verra si je fais aussi bien que toi. C'est pas gagné.

En tout cas, j'ai été ravie de te rencontrer, dommage que nous n'avons pas pu discuter davantage, mais le lendemain je travaillais moi :-)))J'espère avoir un jour l'occasion de te recroiser.

A bientôt et encore félicitation.

moumie

Commentaire de Le_lombric posté le 07-08-2007 à 10:36:00

Encore merci l'ourson pour nous avoir permis de partager votre table.

Pour l'instant j'attend que mon pied se remette et j'attaque la prépa pour Toulouse.

Commentaire de la panthère posté le 07-08-2007 à 19:52:00

bravo pour ce beau chrono, les vacances seraient-elles finies? De retour dans le pays nantais et près de ton ordinateur??? encore bravo, et à +

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 07-08-2007 à 23:16:00

Bravo au roi du pourrissage (enfin presque !)
Même pas peur, tu n'as fait qu'une bouchée de ces
2 cols ! Félicitations et merci pour le récit.
(T'as encore foiré avec les photos ?...!)
Je penserai à toi (à vous) le 28/10, depuis les calanques...

NoNo_on_n'attend_pas_la_prochaine_Transbaie_pour_se_revoir...

Commentaire de béné38 posté le 08-08-2007 à 22:13:00

Bravo l'ourson
belle course, dans une bonne ambiance zanimalièèère comme il se doit !
La fine équipe ourson/agneau se retrouve pour notre plaisir.
A bientôt
Béné38

Commentaire de cedre posté le 10-08-2007 à 22:45:00

Moi qui n'ai vu que des vaches sur le parcours....
J'ai du abusé de l'air lozérienne pour ne pas voir toute cette ménagerie.
super cr en tout ça....
MM : la course qui rend chèvre ....bêêêê ;-)

Commentaire de Say posté le 12-08-2007 à 23:55:00

Chalut,

Ah ces casquettes kikourou! C'est bien pratique pour se trouver et faire des rencontres inattendues, non?

Merci pour ton récit sur ce semi effectivement pas si facile que ça...

A peluche

Coli

Commentaire de agnès78 posté le 13-08-2007 à 19:58:00

Merci Stéphane pour ce très beau récit, plein d'humour, de générosité, de sourires...
Très belle course! Félicitationggggsss
Merci aussi pour tes petits messages du Musée HARIBO!
gros bisous
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !