Récit de la course : Marvejols - Mende 2008, par jilles

L'auteur : jilles

La course : Marvejols - Mende

Date : 20/7/2008

Lieu : Marvejols (Lozère)

Affichage : 7236 vues

Distance : 22.4km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

23 autres récits :

36ième MARVEJOLS MENDE - DIMANCHE 20 JUILLET 2009

Comme on les M

Mythique  - Magique - Merveilleux - Marvejols - Mende - Magnifiques - Moments -  

 

    Le plus long semi-marathon du Monde pour rentrer dans la légende, mais aussi le plus dur avec ses deux célèbres cols que sont les Goudard et Chabrits.

    Trente-six ans après sa création, le semi-marathon reste une épreuve attractive et appréciée.

    Cette convivialité des bénévoles orchestrée par Jean Claude Moulin et Georges Privat reste un modèle. Tout est bien huilé, l’accueil, la remise des dossards, le transfert en bus sur Marvejols, les ravitaillements copieux, le fléchage, les points photos, le final dans Mende reste mythique avec cette foule concentrée devant la belle  cathédrale .

 

    Pour nous coureurs le public est nombreux, chaleureux tout au long du parcours.

    Les averses n’ont pas découragé ces spectateurs en haut de Goudard, j’avais l’impression de franchir un col dans le Tour de France. Les animations sont nombreuses et variées: des ensembles folkloriques au groupe rock, tout est fait pour rythmer le coureur.

    C’est la première fois que dans une course je vois les coureurs très concentrés sur l’exploit sportif de chacun, du premier au dernier participant.

    Chacun cherche à battre son propre record, ils sont encore 7 à avoir couru les 35 Marvejols Mende, ce sont de vrais légendes en Lozère. Les objectifs sont plus ou moins affichés, mais chacun cherche une perf. C’est moins de deux heures, battre son propre record, et finir pour les autres.

                                      Mon film

 

    Passage au célèbre café de la Paix, c’est ici qu’a été crée MM en 1973

    La 1ère édition le 22 juillet 1973 avait été courue sous un soleil éclatant par 163  participants, René Murat remportait cette 1ere édition en 1H21’55 ‘’

      

 


Vallée du LOT

 

Né dans la montagne du Goulet

Il traverse la LOZERE d’Est en Ouest

Véritable trait d’union naturel

Entre paysages multiples et variés

Humble ruisseau, vallée étroite ou large

Son parcours est long, très long

Et sur les rivages Lozèriens

Le Bleymard, Bagnols les Bains, Mende, Chanac

Avec t ou sans t

Selon que l’on prononce LOTT ou LO

Le LOT tout commence son origine OLT

A su marquer profondément la terre Lozèrienne et Aveyronnaise.

 

 

 

 La cathédrale Notre Dame

 

Un peu de communication avec le stand des Laveuses au Village de Mende.

Accueil de notre record woman du 7,5 km Agnès et son coach Franck.

 

 

Louisa , Agnés, Franck et Stéphanie

 

Accueil du groupe

 

 

Accueil du groupe double V Violette Vaurette à gauche Stéphanie et Chrystel qui présente

Le nouvel Album  « Le sentier Interdit » 

 

 

 

Jacob Kitur vainqueur des Laveuses 2008 défile avec le Kenya

 

 

 

 

 

 

 

    La banda Les Anonymes de St Gilles ouvre en musique le défilé des athlètes.

 

    Soirée au Café de la Paix pour découvrir la talentueuse Violette et Jean–François qui courra les Laveuses 2009 

 

 

Violette sera sur la ligne de départ avec sa nouvelle chanson « Tu peux toujours Courir »

qui sera la chanson des Laveuses 2009.

 

 

 

    Réveil difficile il est 6H45 a Mende pour rejoindre la navette .

 

 

    Je ne quitte pas ma casquette Kikourou offerte par mon copain JLW.

 

 

 

7h 30 Arrivée a Marvejols cité Royale au XIV siècle.

Porte des Chanelles

 

 

7h 30 Passage dans la salle polyvalente .

 

 

Françoise donne des consignes au célèbre photographe Jean-François Salles

 

 

Il a couru 35 éditions me dit Jean-Claude Moulin le boss .

 

 

8h Reconnaissance du 1er KM avec le passage du pont de Peyre

 

 

 

8h15 Je retrouve Agnès  et Franck sur la ligne de départ.

 

 

 

A cet instant je ne sais pas que cette photo fera la 1ère page du Midi libre.

8h50 Mon rêve est proche, je vais courir la légende MM.

 

 8h55 Les Elites sont juste devant , Agnès portera le dossard 375

 

 

9h ….Pétantes ! C’est parti ! passage du pont de Peyre sous un ciel menaçant .

Les conditions météorologiques sont idéales la température est de 15°.

 

5 km de faux plat montant avant de tourner a droite pour monter Goudard.

 

9H30 passage sur le pont des Ecureuils.

 

9H40 Je lis sur le bitume « Ici commence L’enfer »

 

9H42 je regarde la beauté du paysage en me retournant dans le 1er laçet.

 

 9h43 La pente s’élève 3km de montée a 10% , je consulte mon Polar.

 

 

 9h45 Personne ne parle, les visages sont concentrés vers le sommet Goudar. 

 

 

 Mieux vos aborder le Goudard sans avoir puisé dans ses réserves.

 

 

 

9h50  Altitude  1023 m Panorama exceptionnel

 

 

 L’âpreté de GOUDARD et le charme de ce village nous plonge dans le bonheur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le décor et le folklore en haut de Goudard, je savoure ce moment exceptionnel avec les enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10h05mnDifficile de descendre, je me laisse pas emporter et pourtant mes pulsations montent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10h40 La montée de Chabrits, traversée de ce beau village ou l’on trouve un ravitaillement.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 10h50 Apres Chabrits on plonge vers Mende 3km de descente, j’en profite pour saluer

Violette et Jean-François du groupe Double V qui anime le dernier KM.

C'est bien un semi-marathon de 22,400km le plus long du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  11h10 La montée du Boulevard la foule est omniprésente jusqu'a l'arrivée avant la délivrance. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

11h13 mn L’arrivée sur la place du Foirail est proche .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11h17mn Arrivée mythique sur la célèbre place , la délivrance dans le bonheur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11h30 Apres le retrait de la puce passage sur le tapis vert avant de déguster l’eau de Quezac.

 

 

 

Sur la plus haute Marche 1h11’26’’ Nicolas Kiprono ( Ouganda) et Lidia Cheromei (Kenya )

2ième Dereje Debele Tulu ( Ethiopie) Elisabeth Chemweno (Kenya)

3ième Martin Toroitich (Ouganda) et Hafida Gadi  ma championne préférée.  

 

 

 

 

Agnès 22ième Féminine sur le podium ,on savoure cette belle perf en compagnie d'Hafida Gadi.

 

 

 

21h Aligot party tradition oblige en Lozère, Agnès, Stéphanie, Françoise dansent dans une ambiance festive. La  3ième mi-temps cela fait partie de la légende de MM .

La soirée d’après course est quelque chose qu’il ne faut surtout pas rater. ( Jocelyne Villeton)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

24H Pour un ou deux tours de ville très particulier, je ne voulais pas manquer ce rendez- vous.

 

 

 

Lundi Petit café en compagnie de El Hass Lkhainouch 9ième,Peter Musyoki(Kenya) 21ième et Jared Onsare (Kenya) 29ième

 

 

  

Cette 36ième édition qui s’est déroulée sous une météo favorable,

4140 nombre d’inscrits au départ.

550 Bénévoles pour organiser cette belle classique

5 nombre de victoires de notre « Chocho »

2H17mn mon chrono .

1232 mon dossard

 

 

Classé dans les 5 plus grandes classiques française MM est notre « Paris-Roubaix » et j’attends vraiment la prochaine pour courir une nouvelle édition.

Beaucoup de points communs avec notre Foulée des Laveuses ,

Une passion dévorante de la course à pied.

Un esprit de fête durant plusieurs jours.

Une équipe de bénévoles très motivée.

Une organisation au top où la convivialité est pour nous indispensble.

Un boss qui a du caractère, il a créé la première course hors stade de France.

Radié de la FFA pour désobéissance notoire, il a reçu la plus belle récompense

Lozérienne: le Genêt d’Or, attribuée aux hommes qui ont beaucoup œuvré pour promouvoir

le département.

Merci Mr Jean-Claude Moulin

 

Les foulées des Laveuses et MM déjà partenaires vont  signer un partenariat plus fort pour l’édition 2009.

 

 

 

 

 

 

On ne va pas en Lozère, on va vers le Lozère, à sa rencontre, non pas seulement pour la voir, la regarder ou la contempler mais encore pour la sentir et l’écouter.

Elle nous remplit d’images, de senteurs, et de bruits .

 

 

     

 

 

                                                                                    Jilles  

 

 

 

 

 

 

18 commentaires

Commentaire de defi franck posté le 31-07-2008 à 21:54:00

bonsoir jilles

bravo pour ta course et ton temps
ton récit est super bien illustré
je suis furtivement sur une des photos avec mon buff kikou
amitiés franck

Commentaire de agnès78 posté le 31-07-2008 à 23:06:00

un superbe récit à l'image de ce week-end MA-GNI-FI-QUE en ta compagnie... De la veille de course avec l'apéro à la soirée passée à danser, j'ai adoré! très contente d'avoir passé tous ces bons moments avec toi et les filles... à très bientôt
de grosses grosses bises
agnès

Commentaire de phil77 posté le 01-08-2008 à 14:36:00

Merci Jilles pour ce superbe récit et bravo pour ta perf !
Ca me donne vraiment envie d'inscrire cette course à mon agenda 2009 ;-)

A bientôt

Bonnes vancances

Philippe

Commentaire de phil77 posté le 01-08-2008 à 14:36:00

Merci Jilles pour ce superbe récit et bravo pour ta perf !
Ca me donne vraiment envie d'inscrire cette course à mon agenda 2009 ;-)

A bientôt

Bonnes vancances

Philippe

Commentaire de frankek posté le 01-08-2008 à 15:53:00

ton réçit est vraiment sympa ! bravo pour ta course et récupère bien

Commentaire de hellaumax posté le 01-08-2008 à 16:23:00

Je suis tout à fait d'accord avec phil77: ton récit est de ceux qui donnent envie de participer à la prochaine édition de la course. Et d'aller te voir aux Laveuses aussi, par ailleurs!
Amicalement

Commentaire de tinoy posté le 02-08-2008 à 17:14:00

ca donne "presque" envie de si coller.BRAVO pour ta course et bravo à agnes aussi.

Commentaire de tinoy posté le 02-08-2008 à 17:16:00

ca donne "presque" envie de si coller.BRAVO pour ta course et bravo à agnes aussi.

Commentaire de hagendaz posté le 06-08-2008 à 13:10:00

merci pour ces bons souvenirs

Commentaire de catherine82 posté le 09-08-2008 à 08:03:00

Merci pour ton récit et ces belles photos, ça donne vraiment envie;
bises

Commentaire de JLW posté le 13-08-2008 à 22:45:00

Pour ton 1er recit sur kikourou tu commences fort surtout avec Marvejols Mende qui est (était ?) ton rêve en matière de course. Maintenant que tu l'as fait quel sera ton nouveau rêve ?
Encore bravo pour ce beau récit bien illustré et tous ces souvenirs que tu as bien voulu partager avec nous.

Commentaire de LOPEZ posté le 17-08-2008 à 15:45:00

Salut

Bravo pour ton commentaire et tes photos
A+ NATACHA

Commentaire de calou posté le 28-12-2008 à 18:34:00

Si j'avais encore besoin d'être convaincue pour participer à la prochaine édition de cette course mythique, alors ton récit aurait fini de me convaincre !
A chaque fois que je passe sur le parcours en voiture je me dis : Ce doit être grandiose !!
Je n'ai plus d'excuse, maintenant. J'espère t'y croiser pour la prochaine édition ;-))
Merci pour ce beau récit.

Commentaire de calou posté le 28-12-2008 à 18:43:00

Bonjour Jilles !

Les laveuses.... voilà une course que je n'ai pas eu le temps de faire aussi !!! et pourtant, j'en ai entendu parler en Ile de France, et jamais en mal... Une course comme je les aime, où doit régner la bonne humeur !

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai pris connaissance de tes CR et en particulier celui de MM. Je suis installée en Lozère depuis juillet 2008 et c'est vrai que c'est une belle région (c'est d'ailleurs pour ça que je m'y suis installée !). Les terrains de jeux sont grandioses ici. On ne se lasse pas !!

Au plaisir de te croiser un jour sur un chemin lozérien, aveyronnais ou pourquoi pas Essonnais (c'est comme ça qu'on dit ?)
Bises.

Commentaire de maria46 posté le 06-01-2009 à 15:17:00

Bravo pour ta course!et un grand merci pour ton récit...ça donne vraiment envie de la faie!!
J'espère en 2009.
Bises et au plaisir de te croiser un jour
Mariam

Commentaire de BrunoHeubi posté le 21-01-2009 à 14:27:00

Marvejols-Mende est un mythe !

Courir cette course c'est comme retourner aux sources de la course sur route de des valeurs qui ont prévalues à sa naissance.
Bravo pour cette participation et ce beau récit ;-)

Bruno_parrain-des_Laveuses_2009

Commentaire de CROCS-MAN posté le 04-02-2009 à 12:38:00

Merci pour ce super CR qui me donne encore plus envie d'y participer.Au plaisir

Commentaire de nigola posté le 04-02-2009 à 23:34:00

Trés beau CR,tout comme le solitaire ça m'a motivé encore plus pour y participer !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !