Récit de la course : Paris-Versailles 2009, par chrystellem

L'auteur : chrystellem

La course : Paris-Versailles

Date : 27/9/2009

Lieu : Paris 15 (Paris)

Affichage : 848 vues

Distance : 16.3km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Paris-Versailles 2009

Paris – Versailles 2009

 

3 semaines avant la course j’ai oublié pourquoi j’ai décidé de participer. Ce n’est pas une course qui me tente plus que ça, mais c’est une classique dont tout le monde parle alors pourquoi pas. Avec Loïc on se dit que cela fera une variante dans notre prépa marathon.

 

Pour assurer dans la fameuse Côte des Gardes, depuis le début de ma prépa marathon je m’entraîne 2 séances sur 3 sur la Coulée Verte, parcours plein de jolies petites cotes et peu de plat.

 

Quelques jours avant je stresse, la côte me fout la trouille, je doute de tenir jusqu’au bout.

Dimanche matin nous partons tôt car il faut déposer les sacs dans les camions avant 9h00. Et puis comme d’habitude cela permet de faire un dernier pipi tranquille dans des wc encore propres, et papoter avant la course.

 

9h00 : nous nous dirigeons vers le sas de départ où nous croisons notre bagnard national, en pleine forme, puis LaurentTrail et son épouse. Papotage, rigolade et bonne humeur sont de rigueur.

Le soleil est au rendez-vous, la température un peu fraîche mais correcte, l’ambiance super sympa et détendue … bref tout est réuni pour passer un bon moment..

 

Nous sommes placés pas trop loin du départ, ce qui va nous permettre de partir avec les premières vagues. Pas de sas de niveau, donc tout le monde est mélangé, les cool et les pros du chrono. Même si le départ est lancé par vagues, je me suis faire bousculée toute la course par les plus rapides. J’avoue avoir u envie d’en tuer quelques uns … grrrrrr

 

Le départ est donné à 10h00, tranquille pour nous puisque le but est de le faire à mon allure marathon, c'est-à-dire dire 6’15’’/km. Le fait d’être mélangée aux plus rapides me donne une tendance à accélérer, si bien qu’il est difficile de tenir l’allure.

Les 5 premiers kilomètres passent tout seul, et vient enfin la côte tant redoutée. Je décide de m’aider avec un peu de musique. Du coup grosse bagarre avec mon ipod, ce qui me déconcentre de la côte, et ce n’est pas plus mal finalement. Au bout de 500m je suis enfin prête, une oreille avec la techno et l’autre avec les conseils di coach Loïc.

La première partie ne se passe pas trop mal. Nous passons un petit monsieur de 74 ans qui participe pour la 32eme fois à cette course, avec son petit- fils quelque peu fier d’être là avec lui. Cela se comprend, respect.. Quelques mètres de répit et hop c’est reparti pour la suite sur la côte de l’observatoire de Meudon. J’en bave quand même, j’avance à une allure très lente, mais j’avance. Loïc ne m’engueule pas, c’est donc que c’est bon.

Ouf KM8 ! C’est fini !! Nous entrons dans le bois de Meudon. C’est rigolo il y a un nuage de poussière digne d’un passage d’un troupeau de bisons. Je vais bien, l’ambiance est bon enfant, le paysage est plus sympa.

 

KM12, une voix connue retentit au loin derrière nous : « Attention police !! Attention police !! »  C’est le bagnard qui nous rejoint. Il nous accompagne quelques centaines de mètres mais en changeant son cri par « Place ! Place ! Première féminine en course !! » … en parlant de moi, rouge comme une pivoine pour le coup, et morte de rire à voir les regards étonnés de gens de voir la soit disant première féminine au fond du peloton et accompagnée d’un repris de justice.

Le Bagnard nous abandonne pour rejoindre ses collègues. La suite est une succession de grimpettes et descentes, toujours dans notre allure, cool tout va bien.

Sur le bord Tintamar75 nos encourage, c’est sympa.

Dernier kilomètre en faux plat montant, avant l’arrivée devant le Château de Versailles. Profitant de l’inattention de Loïc, j’accélère pour essayer de passer juste devant lui la ligne. Mais il me reprend « Oh !! Tu fais quoi là ?? T’as vu la vierge ?? » lol lol, je lui ferai le coup une autre fois .. gnark gnark.

Nous passons la ligne en 1h41, tip top dans le temps prévu par Loïc, mon métronome sur pattes.

 

A l’arrivée nous retrouvons Land. Il a donné rendez-vous aux autres Kikou à LA PORTE DE MOSCOU. En effet, l’organisation a installé des panneaux aux noms de villes européennes en guise de point de rencontre …. Sauf que … pas de chance … cette année il n’y a PAS de « Moscou ». Bravo Land !! Conclusion nous ne retrouvons que MysterJoe et Mara, pour une petite séance d’étirement. Et nous voilà repartis.

 

Paris-Versailles est une course agréable et sympa, à faire une fois. Je ne dis pas que je la referai, mais je ne regrette pas d’y être allée. Par contre le T-Shirt, beuuuuurk, moche et de piètre qualité, mais bon c’est un détail.

Maintenant je vais enfin laisser les côtes dans mon entraînement pour un peu plus de plat. Yessss !!

Prochaine étape : les 20km de paris !!

 

ChrystelleM

5 commentaires

Commentaire de lamissc42 posté le 11-11-2009 à 15:37:00

ben voila le recit ,super chrystelle, bien courru tu deviens une vrai pro!!!a+ ta fan

Commentaire de Rag' posté le 11-11-2009 à 17:00:00

Une étape malgré tout sympa avant le marathon. Tu sembles sereine. Bravo. La prochaine fois, fais un croche-patte à Loic 20 mètres avant l'arrivée, il aura pas le temps de se relever!
Avec un coach comme ça, tu ne peux que progresser. Dis, il garde son casque quand il court? Il gueule pas trop fort? Il te fait faire des pompes et des tractions si tu cours pas bien?

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-11-2009 à 19:19:00

Meuh non, c'est pas si dur la côte des gardes !
C'est vrai que c'est pas facile de ne pas se faire bousculer avec tout ce monde mais c'est une belle course.
Alençon-Médavy a le même profil pour 15km,4. Si ça t'intéresse, vous êtes invités tous les deux.

Commentaire de shunga posté le 11-11-2009 à 21:20:00

bravo bravo !!

Commentaire de Land Kikour posté le 14-11-2009 à 14:48:00

Merci pour ton récit Chrystelle et ce petit retour sur une course bien particulière pour moi.

A bientôt,

Olivier

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !