Récit de la course : Cross FSGT de Champfrémont 2009, par Le Lutin d'Ecouves

L'auteur : Le Lutin d'Ecouves

La course : Cross FSGT de Champfrémont

Date : 5/12/2009

Lieu : Champfremont (Mayenne)

Affichage : 1671 vues

Distance : 8km

Objectif : Pas d'objectif

28 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

LE LUTIN WINNER !!!!

Comment j'ai gagné le cross de Champfrémont
 
 
 

Bon, l’année dernière, j’avais fait parler la poudre à Champfrémont. Ce fut un cross mémorable, mon meilleur de l’année lors duquel j’avais réussi à vaincre mon ami Ricounet pour la seule fois de la saison. Il fallait que je fasse mieux et ce n'est pas le marathon de la Rochelle couru 6 jours plus tôt qui allait m’en empêcher !
 
Récit :

Je me place sur la ligne de départ juste derrière l’élite composée des meilleurs crossmen du département dont fait partie Michel qui fut mon partenaire lors du relais de Condé. Mais cette fois-ci, c’est la guerre et, tout en lui serrant la main, je l’attaque insidieusement au niveau psychologique :
« Je tiens une de ces banane mon Michel ! Mes 2h36 au marathon de la Rochelle m’ont boosté, je sens que ça va poutrer ! »
Le Michel, je vois qu’il est impressionné. Ses jambes commencent à trembler, c'est  tout bon !
 
 
On voit qu'il les a à zéro ! Il a la pression, le gars !
 

Ah voilà  Claude, le Cerf de Multonne, qui donne le départ !

Je me place aussitôt dans le groupe de tête. Gil et Guillaume impriment un train d’enfer au gruppetto. Un petit tour de champ puis traversée de la route pour zigzaguer autour des étangs parmi les pommiers du verger conservatoire. J’adore ce passage ! Le sol est tellement humide qu’on a l’impression de courir sur des éponges. De plus, la pluie s’est mise à tomber à seaux depuis notre départ et l’atmosphère est tellement saturée de flotte que les poissons réussissent à passer d’un étang à l’autre sans toucher le sol.

Poussant une sorte de mini tsunami d’humidité devant moi, je progresse à une vitesse fulgurante agrippant le sol détrempé de mes pointes garnies de crocs de 50 !
 
Ah ! Ricounet me précède ! Pas pour longtemps ! A la faveur d’une descente brutale, je lui fais une queue de poisson qui le décourage tellement qu’il se met à pleurer à chaudes larmes. Je m’éloigne en ricanant...

De Dieu ! Le Stéphane n’a pas eu assez de la raclée que je lui ai mise à la Rochelle, il me file le train et s’accroche à moi comme le morpion au poil pubien. J’ai la parade… Je sais qu’il est fragile du sac à potage et, tout en courant à plus de 18 à l’heure, je lui raconte une histoire tellement dégoûtante qu’il vomit tripes et boyaux dans la  première mare venue. Tiens, il a encore bouffé des profiteroles ! Incorrigible goinfre  !

On va pas tarder à revoir la soupe !
 

On remonte vers l’arrivée pour boucler notre premier tour. Devant moi, il y a Barthé, le grand frère de Bin’. C’est un sacré gaillard et il faut que je le passe intelligemment. Pour le mettre en confiance, je l’encourage et je l’incite à poursuivre le groupe de tête qui ne nous précède que de quelques mètres. Redescente puis remontée vers les étangs : à cet endroit, il y a des petits coins calmes et je profite du fait que nous sommes seuls un moment pour faire un bon croche-patte au jeune Barthé qui fait un vol plané et s’écrase dans un petit étang, tuant ainsi quatre ou cinq canards...
 
 
T'as peur , hein Barthé !

Je me remets à la poursuite des huit derniers coureurs qui se trouvent devant moi. Lors de la descente vers les deux derniers étangs, j’avise un jeune senior qui s’apprête à passer un de ces célèbres fossés de Champfrémont. Je double le gars en faisant un bond surhumain par-dessus le gouffre boueux. Impressionné, il s’arrête et lève le pouce en criant « Chapeau Lutin ! ».

Plus que sept. Je fais le tour du grand étang, il a été vidé récemment. Je m’aperçois que cinq concurrents ont choisi la ligne droite et tentent de traverser l’étendue boueuse. Erreur  fatale ! On ne voit déjà plus que leurs mains qui s’agitent à la surface de la boue. Le cross est un sport impitoyable. C’est ce qui fait sa beauté…
 
 
Ben, fallait pas passer par là !
 

Il ne reste que deux concurrents qui cheminent à un train d’enfer non loin devant moi. Comme je ne suis pas du genre à doubler les gens dans les derniers mètres car ce n’est pas poli, je décide de leur montrer ce qu’est grimper en effectuant la remontée de la fin du deuxième tour à plus de vingt à l’heure. Les deux gars sentent le vent du boulet et courbent le dos dans la tempête.
 
La vache, ça jette !!!

J’entame mon dernier tour seul. Malgré les trombes d’eau, la rumeur de mon exploit a massé le public sur le circuit, surtout des femmes...

Mon dernier passage dans le verger conservatoire fait tomber les quelques pommes encore accrochées aux branches. Le dernier tour d’étang est triomphal et quand j’arrive, tous mes copains sont là pour m’acclamer. L'Essuin est là, les larmes aux yeux ; Mustang a même amené un podium pour m’y faire monter. Je vois dans son regard obséquieux qu’il m’envie terriblement mais il n’ose rien dire, il se courbe devant moi et…

Mais qu’est-ce qu’il fait là au fait ? Je le croyais à la Saintélyon à cinq cents bornes d'ici...
 
Quoi, qui m'appelle ?
 

Ah oui, zut alors, je l'ai pas encore couru ce cross et pour cause, on est le matin et on n'a pas encore fini de mettre les piquets et la rubalise.

Boudiou, j'ai encore mal aux pattes du marathon de dimanche dernier...

 

 

 

Finalement, j'ai fait un temps très moyen et 84ème sur 135. Le Mustang m'aurait peut-être battu cette fois. Il a tellement plu que la plupart des photos du cross hommes étaient inexploitables. Wilh de normandiecourseapied a quand même réussi à en faire quelques-unes avant d'enfiler son scaphandre. Merci à lui pour ses clichés.

 


Sinon, après le cross, j'ai juste mangé quatre parts de gâteau à cause de mon régime. Il faut que je me surveille car samedi prochain, je suis bien décidé à gagner les 10 km de Sées.

28 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 07-12-2009 à 23:04:00

Bravo Thierry!! Enfin!! Enfin!!! Sur la première marche!!!

très belle victoire ô combien méritée!!!

Commentaire de JLW posté le 07-12-2009 à 23:17:00

Trop fort le Lutin, même en rêve ..., ou plutôt si, en rêve.

Commentaire de Fredy posté le 07-12-2009 à 23:36:00

Ben m..., moi qui croyais que tu avais décroché la victoire ;-)

Tu ne gagnes pas le cross, mais tu as bien la médaille des récits les plus drôles.


Commentaire de CROCS-MAN posté le 08-12-2009 à 07:31:00

Alors tu nous aurais menti à l'insu de ton plein gré?
Merci Thierry

Commentaire de francois 91410 posté le 08-12-2009 à 08:22:00

Tu fais encore des rêves de victoire ??... à ton âge ...

Commentaire de claude 34 posté le 08-12-2009 à 09:21:00

Mince, avant les dernières lignes j'avais la larme à l'oeil :(
Bravo pour ton exploit Lutin : Celui de gagner la course avant de la courir :))
Et encore merci.

Commentaire de tounik posté le 08-12-2009 à 10:06:00

Moi qui étais prêt à te dénoncer à l'agence anti-sorcellerie et me réjouissais de te voir bruler sur le buché (des vanités ???).

Tant qu'il y a de la vie il y a du rêve ...

Commentaire de jepipote posté le 08-12-2009 à 10:09:00

j'y ai cru, enfin presque!!
j'me disais, comme par hasard juste le WE ou le mustang n'est pas là!!

Commentaire de fulgurex posté le 08-12-2009 à 11:16:00

vraiment ...fulgurante... ta première version de récit. Quel dommage que les autres coureurs ne l'aient pas lu avant la course, ils auraient peut être joué le jeu?
Finalement, tu as poutré le Mustang par forfait.
Il aurait pu aller plus vite sur la saintélyon, faire 500 km de voiture et être à l'heure au départ du cross. Cela aurait été facile... s'il ne s'était pas dégonflé!

Commentaire de Françoise 84 posté le 08-12-2009 à 12:35:00

Plutôt que de rêvasser, tu aurais dû partager notre folle nuit, celle où on s'est transformé en sanglier!!! On te l'a rendu en bon état ton Mustang, tu es content?!!! Bises, Thierry!

Commentaire de totoro posté le 08-12-2009 à 12:58:00

C'est beau de rêver et c'est même recommandé !
Maintenant que tu as la tactique, y'a plus qu'à l'appliquer ;-)

C'est toujours un plaisir de te lire !
Totoro

Commentaire de fanfan59 posté le 08-12-2009 à 15:24:00

Il faut vraiment avoir un gros grain de folie pour s'imaginer une telle course et faire gober ton récit à tant de monde ! Comme tous, j'ai eu l'impression que tu survolais tous les participants et, je l'avoue, j'en étais très très heureuse. Tu agrémentes le tout de magnifiques photos et cette pointe d'humour qui t'est si propre. Merci Thierry, tu as rêvé ce cross et tu m'as fais rêvé en le lisant. Bisous l'artiste !

Commentaire de RogerRunner13 posté le 08-12-2009 à 16:20:00

M.... j'y ai cru jusqu'au bout, mais dommage ce n'était qu'un rêve..... Par contre j'ai beaucoup aimé ta phrase (l’atmosphère est tellement saturée de flotte que les poissons réussissent à passer d’un étang à l’autre sans toucher le sol) trop fort le Lutin.....

Commentaire de calimero posté le 08-12-2009 à 16:31:00

Pourtant tu avais mis toutes les chances de ton côté;-))

Tu devrais faire de la scène à ton age plutôt que de continuer de d'acharner à courir ;-))))))

Commentaire de l'essuin posté le 08-12-2009 à 16:59:00

A la fin de ta course de rêve , tu ne te fais pas sod ........ ?????? c'est curieux ! ! !

Commentaire de jerome_I posté le 08-12-2009 à 17:25:00

Et tu as réussis à vomir en dormant???

Commentaire de frankek posté le 08-12-2009 à 18:44:00

ha !! trop bon ton rève le Lutin ! t'arrètes jamais de courir...sacrée santé pour ton âge ;)

Commentaire de marioune posté le 08-12-2009 à 21:26:00

oui mon lutin, curieux cette fin de course de r^^eve. Si je lis bien, tu deviendrais presque chiant si tu gagnais des courses...ouf

Commentaire de Le vieux cerf de Multonne posté le 08-12-2009 à 21:48:00

Salut le lutin

felicitations pour cette brillante victoire ( ou plutot la pole position, d apres ce que j ai compris ) ....moi , j ai rien vu, j etais englue dans mes bottes a essayer de me planquer pour eviter les gouttes et me rapprocher du vin chaud.....!
bon, l an prochain , on fera gaffe a ne pas te faire rater ton tour de qualif , d autant plus que tes crampons etaient en temperature ....
en tous cas un grand merci , a toi , tes copains enseignants, de l asptt et multonne qui ont fait pour que tout se passe bien.....
Grace a vous , champfrem se fait connaitre peu a peu....c'est en cela qu on vous dit tous merci !
l'vieux cerf

Commentaire de -loulou- posté le 08-12-2009 à 22:42:00

Bravo lutin pour cette victoire même en rêve, tu paieras ta tournée dimanche à Radon

Commentaire de co14 posté le 09-12-2009 à 11:30:00

Dire que j'y croyais....Je m'attendrissais devant un lutin robuste, fougueux...Un homme, un vrai, avec une victoire vraiment mérité, Pourquoi cette fin aussi tragique!!!!.....

Commentaire de la panthère posté le 09-12-2009 à 13:00:00

et bien, on se voit à Sées, pour la course de la foire aux dindes....enfin, au vu de ta forme actuelle, j'apercevrai juste une fusée en socquettes roses!

Commentaire de pépé61 posté le 09-12-2009 à 14:23:00

arrête de rêver tu vas encore tomber la tête la première dans la boue!!!
A samedi pour un nouveau poutrage

Commentaire de taz28 posté le 09-12-2009 à 15:23:00

Zut, moi aussi je voulais faire un récit sur une victoire en course, où je laminerais mes concurrentes en bas résille !!
:-))

Tu as eu l'idée et tu l'as écrit !!

T'es trop fort mon vilain Lutin qui balance les coureurs dans la mare ...

Taz

Commentaire de bin' posté le 09-12-2009 à 15:38:00

j'adore la photo ou tu l'es fous dans le vent !

Commentaire de Lolo61 posté le 10-12-2009 à 21:21:00

Ah toi alors, tu te surpasses!
Tu en racontes des conneries mais...on aime ça.
Laurent Kikourenécouvesaussi.

Commentaire de Land Kikour posté le 13-12-2009 à 13:32:00

Bravo une belle victoire !!
un super récit comme d'habitude,
Ne change surtout rien,
Olivier

Commentaire de Land Kikour posté le 13-12-2009 à 13:37:00

Si si faut y croire .....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !