Récit de la course : Saintélyon 2010, par tophenbave

L'auteur : tophenbave

La course : Saintélyon

Date : 5/12/2010

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1149 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

stelyon 2010

"Pardon madame,comment on fait si on abandonne?

_ Vous remontez le chemin sur un petit kilometre et..."

Dejà je ne l'ecoute plus,cette gentille benevole avec son thè bouillant à la main .Remonter ne serait se que 20 metres  ce que je viens de descendre en "luge",non!!Et pourtant l'envie de tout laisser tomber(c'est le mot juste!)est tres presente.Le moral dans les chaussettes(givrèes!),je ne m'imagine pas à cet instant rejoindre l'arrivèe.J'en ai marre,j'ai la trouille et pourtant je repars en direction du prochain ravito,Soucieu.Là je sais que des cars peuvent nous rapatrier en la citè des Gaules.allez c'est reparti!Et de nouveau je m'enfonce dans la nuit,en jurant,maudissant cette glace,ce verglas,cette meteo...et moi meme!pourtant tout n'avait pas si mal commencè...

Autoroute 17h00

Dans la voiture l'ambiance est cool.Je covoiture avec des "stars kikous"(looping01,ltblueb,jeje38 et..mamanpat)pour me rendre au depart de cette epreuve mythique.Mais malgrè la sympathie degagèe par ces rencontres,je ne suis pas vraiment serein.Cette mètèo me fait craindre le pire.Versant sud,j'imagine que le soleil a fait fondre un peu de neige.Et comme les temperatures nocturnes sont annoncèes negatives,va falloir faire gaffe.

A peine arrivès à la hall d'exposition de St Etienne,en compagnie de Jeje38 ,je fonce retirer les dossards.A 17h30,pas d'attente interminable,et tres vite nous nous retrouvons au restaurant "LE FLORE" pour l'AG de l'association.Il fait bon dans cette salle et cela me permets de rencontrer de nouveaux kikoureurs,tous passionnès de sport d'endurance.Puis le repas organisè de mains de maitre(Blob et Mamampat merci!) permet à tout à chacun de conter ses exploits,galères ,experiences sportives.C'est sympa et marrant!Cela me ferait presque oublier la raison principale de ma prèsence en ce lieu!

L'arrivèe triomphale,vers 21h des joyeux lurrons de la Lyon stelyon est un premier contact avec les sensations nocturnes de cette edition2010;"ça glisse!"me sussurre a l'oreille un de ces "dingues d'ultra"!

23h:on profite ,une derniere fois de la chaleur du restaurant pour se preparer à devenir un guerrier de la nuit!Tous plus moulès,plus beaux ,les uns que les autres,nous voici sur le chemin du dèpart;et ça caille sèvère!le contact avec l'extèrieur est..vivifiant!

23h58:j'ai hàte de partir.J'arrete de parler,de penser.Je fixe mon esprit sur mon but:finir.

00h;c'est parti!Quelques frissons,mèlange de froid et d'emotions,quelques sourires,encouragements et dèjà les bruits des foulèes et du souffle commun font taire les bavards!

Je suis dans ma bulle.Les premiers kilometres,de route,permettent de chauffer le "diesel".Puis ,petit à petit le rythme s'accelère.J'ai de bonnes jambes;de bonnes sensations.Je salue Mustang,compagnon de route du trail de Gazelle.

Puis les lumieres de la ville(Sorbiers)font place aux frontales et commence vèritablement l'èpreuve.J'apprehende un peu ce premier contact avec la nuit mais je suis agrèablement surpris.Certe il y a de la neige,mais on peut trottiner quand mème.Rien de spècial jusqu'au premier ravito(1h50 env)où la cohue habituelle me fait perdre un compagnon de route tres agreable.

Des la sortie de St Christo,sous de nombreux encouragements,de nouveaux sentiers enneigès nous attendent.Là les hauteurs atteintes deviennent pènalisantes pour les appuis et les allures.Ceci crèe des ralentissements voir des bouchons.Le fait de lever les genoux fatiguent assez vite mais cette virèe blanche est magnifique.L'ambiance est vraiment sympa,bref un vrai bonheur!

le ravito de Moreau est bienvenu.Un thè chaud et c'est reparti.Tout va bien,meme si je me rends compte que la cadence a bien baissèe.

Arrivè à Ste Catherine en 3h30 environ;je suis dans les temps de l'an dernier!correct vue les conditions climatiques.Je me ravitaille copieusement puis repars.A bloc,poussez vous devant,maintenant ça suffit j'allume(effet coca bien connu dans le milieu de l'ultra!).Cette super sensation va durer plus ou moins trois cents metres,où sans comprendre ce qui m'arrive,je m'èclate dans un "splachtt"(c'est le bruit que j'ai fait!!!)mèlodieux! 

On m'aide à me relever."ça va?_oui,oui!merci!"

un peu sonnè,un peu terrifiè,je reprends contact avec la rèalitè.Bordel,mais ça glisse grave!!

"L'ascencion"du bois d'Arfeuille me confirme qu'il faut que je fasse gaffe.Je suis en compagnie de coureurs prudents,mais lorsque j'ecris coureurs je pense marcheurs.Ca glisse encore.Je cherche mes appuis.Je ne suis pas à l'aise.Ma frontale commence à me jouer des tours.Merde,qu'est ce qui se passe?Tout en règlant ma lumiere,je marche tres,tres cool et c'est à une allure de sènateur que je dècouvre la pisre du bois d'Arfeuille!

Une vision surgit d'un autre monde!Des gars accrochès aux arbres,des gens les bras en croix,sur les fesses au beau milieu du passage!Et des avions,les relais,qui passent,droit dans la pente,en courant,en gueulant!et sur du verglas!Dingue!impressionnant!

Pour ma part je vais mettre un temps fou pour franchir ce passage.Aucun dèlai,aucune notion d'equilibre,je suis rentrè dans un autre monde,une autre dimension:lègende,cauchemar a toi de choisir..

 Enfin je rejoins la route.Enfin ce qui doit etre une route car c'est blanc de glace!Je n'ai toujours pas repris mon calme.Cette descente m'a mis les nerfs à vifs.Je ne sais ce qui m'arrive.Ou trop bien?j'ai peur,peur de me faire mal!Alors là c'est le bouquet:avoir la trouille èquivaut à tomber tot ou tard!Allez la decision est prise ,j'arrete à St Genoux!

Et voilà St Genoux et sa gentille bènèvole sont loin maintenant.J'aperçois les lumieres de Soucieu en Jarrest.Le trajet ,pour arriver jusqu'ici a ètè èmaillè de chutes,glissades,aides à des compagnons d'infortune!Bref une nuit où on ne s'ennuie pas!Mais ma peur n'a toujours pas disparue donc a Soucieu ,stop!

Le public,à l'entrèe du village nous encourage.cela nous fait du bien,chaud au coeur!En pènètrant sur le stade,lieu de controle,je repère les eventuels cars prets à me ramener à Gerland!ma decision est prise,j'arrète ici!

Je franchis la tente du ravito et me rapproche d'un bènèvole pour connaitre les modalitès en cas d'abandon.Et purèe,c'est pas vrai,ce bènèvole est Daniel,un ami cyclo,avec lequel j'ai effectuè maits pèriples cyclistes dont une Paris Brest Paris d'antologie!(pour info sur les 1200km de l'epreuve plus de 900 km sous la pluie,un grand moment de vèlo!!)

Lui mème me reconnait,m'encourage,appelle les copains bènèvoles,bref je deviens le "heros"du groupe!"vas y christophe!!ne lache rien!tu veux boire quelque chose?t'es bientot arrivè,le plus dur est fait!!"

Devant tant d'enthousiasme et de gentillesse ,je ne me sens pas capable de leur dire"J'arrete"et c'est ainsi que je me retrouve à la sortie de Soucieu,en trottinant de nouveau pour rejoindre Beaunant!La nuit s'est refermèe sur mes projets d'abandon mais le lever du jour va eclairer ma motivation de redevenir FINISHER.

J'ai un trou "noir" jusqu'au ravitaillement de Beaunant.Pas vraiment de souvenirs.Un petit voyage au fond de mon ame,de moi meme.sensations bizarres!

Puis Beaunant!arret express!J'ai hate d'en finir.Mon cerveau est bloquè:Gerland,GERland!Rien ne me concerne sauf le palais des sports.Pas de fiertè,pas de comprehension qu'enfin ça se termine!Non j'en ai marre!je veux que cela cesse!alors je recours,me force a avancer!Ce final est sans fin!Sans fin et moche!Et ce vent glacial en pleine tronche me gonfle!!Et je maudis ce verglas,cette glace qui continuent à me faire peur!

"Plus que deux kilometres et c'est le bonheur!"me crie le bènèvole du pont d'arrivèe.

Bonheur?Quel bonheur?Ah oui,d'en finir!de voir cette galère s'arrèter!

Je reprends espoir.Je reprends le gout de l'effort.J'aime de nouveau ce sport si particulier qu'est l'ultra.Je recours.

Les souvenirs ressurgissent.cette saison 2010 avec la frustration de l'utmb vite oublièe avec le trail des aiguilles rouges suivi de cette superbe journèe du trail de Gazelle!les rencontres de kikous sur l'ultra du champsaur,nivolet et d'autres epreuves.et tant d'autres moments forts et inoubliables qui pimentent  un quotidien parfois bien terne!!

Les panneaux annoncent l'arrivèe à 100m puis 50m et...au bout de 9h53 finisher .

Epreuvemythique,on l'aime ou on la deteste.Tant de fois je l'ai aimè mais aujourd'hui je l'ai hai.Comme un homme trahi,je me suis entendu te maudire,mais au final je t'ai pardonnè.STELYON,epreuve doyenne de l'ultra ,tu restes toujours aussi difficile,intransigeante!et si belle aussi! 

15 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 08-12-2010 à 05:13:00

Bigre! Quelle aventure... Bravo pour ta ténacité et chouette coup de pouce du sort (les 20m à monter pire que continuer, ton copain cyclo qui te rebooste)...
Bonne récup'

Commentaire de Mustang posté le 08-12-2010 à 11:49:00

bravo pour ta ténacité!!Ce fut pas évident mis pense à d'autres chemins du côté de Katmandou!!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 08-12-2010 à 17:00:00

Bravo pour ta ténacité, tu as assuré ! Et merci au copain de cyclo, j'ai bien l'impression !

Commentaire de franck de Brignais posté le 08-12-2010 à 17:08:00

Bravo pour cette course et merci pour ce joli récit.
Je m'y suis beaucoup retrouvé ...dans la peur de tomber notamment, elle m'a complètement tétanisée sur la moitié du parcours !!
C'est la plus dure des éditions depuis 25 ans selon l'organisation... tu l'as terminée et de très belle façon !!

Commentaire de seapen posté le 08-12-2010 à 17:38:00

Bonjour tophenbave.
Un magnifique témoignage que j'ai lu là comme dirait les brésiliens (je n'ai pas pu résister). Super récit qui montre que ta motivation était vraiment ancrée au plus profond de toi quitte à se faire oublier car c'est bien elle qui t'à emmené jusqu'au bout. Bravo. Salutations.

Commentaire de Mamanpat posté le 08-12-2010 à 18:13:00

Eh bé...
Chapeau, je comprends ta galère et je suis finsiher grâce à toi aujroud'hui...

Au plaisir en tout cas !

Commentaire de totoro posté le 08-12-2010 à 18:30:00

Juste un mot : Bravo !

Commentaire de raspoutine 05 posté le 08-12-2010 à 23:51:00

Par moment, il n'y a plus rien d'autre à faire que que d'y aller.
Alors, à l'attaque !

Commentaire de LtBlueb posté le 09-12-2010 à 11:16:00

Récit sympa et agréable à lire.
Chapeau pour être allé au bout ! (merci Daniel)
Content d'avoir découvert un nouveau kikou de visu :) A la revoyure ! (et bravo pour PBP !!)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-12-2010 à 09:05:00

Superbe intro et récit impressionnant. Que demander de plus ? Bravo Toph !

Commentaire de foxtrot posté le 10-12-2010 à 20:21:00

maintenant que tu es specialiste de la glace,viens donc faire un tour dans le vercors le 16janvier
ça s'appelle l'hivernale de meaudre,13 kms sur neige, ce sera de la rigolade,allez l'important cette annee c'etait de terminer

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 11-12-2010 à 13:28:00

Bravo pour ton récit et bien content d'avoir fait ta connaissance ; l'avant course etait vraiment sympa
A+
J.F

Commentaire de tidgi posté le 12-12-2010 à 09:36:00

Bel exemple de ténacité. Le mental était bien là !
Bravo à toi !
Merci pour ce récit.

Commentaire de bouzzy-goulum posté le 08-01-2011 à 19:09:00

Salut Toph,
Tu as morflé, tu es allé au bout, tu es indemne, Bravo !
Finalement, c'est le sport avec la conclusion toute bête que j'avais déjà vu lors de nos dernières sorties : Tu es + malin et surtout bien + fort qu'avant en ce moment
Mais ne nous prenons pas la tête, comme la vie, cyclique est toujours notre forme ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 31-05-2011 à 15:07:00

j'ai relu avec plaisir ce CR, très impressionnant.
je n'avais pas laissé de commentaire lors de ma première visite alors je me rattrape aujourd'hui.

Excusez mon audace, mais je crois que vous habitez dans la région lyonnaise : on pourrait peut être s'organiser une sortie en commun un de ces jours ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !