Récit de la course : Lyon Urban Trail - 38 km 2011, par petit_merou

L'auteur : petit_merou

La course : Lyon Urban Trail - 38 km

Date : 3/4/2011

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 795 vues

Distance : 38km

Matos : adidas supernova

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Urban trail Lyon 2010 - ça monte dans les tours

(compte rendu complet sur http://au-fil-du-vent.over-blog.fr/article-cr-urban-trail-lyon-47564548.html ) 

 

Ca y est, la course est passée!

En résumé,

point +
Temps : 3h43, 5'35 / km, 57eme sur 423 au général, 35ème sur 160 en senior homme, écart au 1er (2h55) , + 27%.
Pas de coup de mou (merci carbo cake et poudre maxim)

point -
une crampe (1ère fois en 10 ans) au 33eme km puis une 2ème sur l'autre cuisse au 38ème
un peu moins de plaisir que j'imaginais (course en sur regime)

et le CR:
8h sur la ligne de départ, pas grand monde. je croise arthurbaldur et ces amis. ArthurBaldur, apres avoir cru le voir 2 fois pour de faux, c'est la premiere fois que je le vois en vrai. Salut à toi si tu passes par ici.

je commence un mini échauffement: je sais que si je pars à froid, j'ai rapidement mal devant le tibia et je dois m'arreter.

 


IMG_0016.JPG

8h40 (apres avoit attendu les derniers arrivants) le départ est donné. je suis placé en 2eme ligne,
IMG_0021.JPG
je me fait donc dépasser pendant tout le 1er km.
la premiere pente, au bout de 200m, est traitre. je m'en méfie et cours doucement, puis je marche même.
je trouve mon rythme et plus grand monde ne me dépasse, je cours avec une féminine (elle finira 1ere en 3h30).
je ne connais pas son niveau, je la suis.
km 3: l'accélérometre passe à 0 km/h (check sensor....), je continue qd meme mais il ne repart pas.
je m'arrete pour le remettre sur on (???!! comment a t'il pu s'arreter)
bon je repars, et m'arrete pour une pause pipi, je repars
la fille est assez loin devant: mon obj la rattrapper
on descend sur la saone, on traverse, et boum, la montée de la sara.

IMG_0028.JPG
a l'entrainement je la monte en courant, mais la, j'hesite. finalement trop de monde, je monte en marchant 2x2
je dépasse du monde, j'ai chaud, je goutte (pourtant il ne fait pas chaud)

descente de la sara, bonjour la patinoire. Je dépasse une autre féminine (en fait a partir de la on va faire toute la course "ensemble", elle finira 2eme en 3h43 juste derriere moi).

Monté vers fourviere, je rejoins la 1ere féminine, mais je sens que je suis trop rapide. (164 bpm sur la course, c bien du sur-regime)

bon la j'ai un trou
je dépasse la 1ere féminine et passe le 1er ravito en 59min (83eme)
les 10 km suivants sont tranquilles, je cours à mon rythme  je rattape du monde.

IMG 0044

on remonte sur fourviere et la c le drame:
le 12 le 20 et le 40 se regroupent dans la montée du télégraphe. du monde partout, les voitures veulent passer, ca klaxonne, ca s'engueule et ca tape sur les capots !
en haut de la monté du télégraphe, il y a un petit tunnel, ou seules 2 personnes peuvent passer de front.
ca bouchonne.
hop on monte, je repars au galop, mais non, c le ravito !!
je n'ai rien preparé !
j'enleve mon sac, j'ouvre le camel bag, essaie de trouver de l'eau et finis par remplir le camel.
quel bordel qd même.
au passage 1h48, 74eme

je repars, et je vois que les gens que j'ai dépassés sont devant moi...

quai du saone 25eme (environ) je rattrape la 2eme féminine et vois la premiere 40 sec devant.
les jambes commencent a ete dures, j'etais en sur regime, et je commence a le payer

la fin de course va se jouer en jouant au chat et a la souris avec la 2eme féminime
3eme ravito 2h43, 68eme

KM 32: descente: crampe dans l'ischio gauche (!!!!?? 1ere fois en 10 ans !!)
mais ca tient, je sens la boule, mais la crampe ne vient pas, je boitille un peu qd meme, et fait qqes arrets pour m'ettirer

IMG_0040.JPG
je suis la féminine, elle me donne un bon rythme en 4'45-5' / km sur le plat
KM 38 crampe sur l'autre cuisse (!!!!!)
les arrets ettirements se multiplient, mais ca sent la fin.


le monté de joséphon soulary !! je suis chez moi, je connais toutes les marches, mais bon ca ne me fait pas avancer plus vite, je marchotte/trottine dans la montée, en dépassant et encourageants des coureurs du 20km, ce qui me vaut des encouragements en retour.

un dernier coup du cul, je suis au gros caillou, il n'y a plus que de la descente, oufff

IMG_0067.JPG
je finis en 3h43 ! juste devant la féminine !
pfiouuuu


CCL: un super temps, le fait de suivre les 2 filles m'a bien lancé.
Par contre j'etais clairement en sur-régime (164 bpm en moyenne) et je pense que j'ai moins profité de la course en étant trop en "resistance" qu'en zone de confort. 
   j'ai l'impression d'etre retombe dans un esprit "route"/compet que je n'aimais plus, un état d'esprit ou je voulais faire des perf, au détriment du plaisir.

en plus j'etais bien fatigué les 2-3 jours apres

suivre les féminines n'aura pas été forcement une bonne idee


100328 utl

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !