Récit de la course : Lyon Urban Trail - 42 km 2010, par blanche

L'auteur : blanche

La course : Lyon Urban Trail - 42 km

Date : 28/3/2010

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 952 vues

Distance : 42km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Le récit

 L URBAN TRAIL VERSION 22KM DENIV 800 M+/- 6000 MARCHES!! (je les ai pas compté mais je fais confiance a l'orga!!)

mon recit arrive un peu tard, mais grace a un bon gros rhube!! me voila reveillé aux horreurs!! donc j en profites, entre clavier et boite de mouchoire!! c est gédial !!

 

c est un peu en derniere minute que je decide de m'inscrire a l'urban trail, j'ai fais trois semaine avant le marathon de barcelone, et je semble bien avoir encaissé le choc de la recup....(mais je vais le payer APRES!)

pour rendre les choses plus drole, je n'ai pas pu faire changer mon we de travaille.( je suis infirmiere dans un service de rea, et a cette periode la je travaillais de nuit)....la nuit devait etre cool, du moins c est ce que j'avais reclamé au petit jesus!!!! tu parles :!! j'aurais mieux fais de m'adresser a belzebut!! a 4h30 le samu est arrivé, et a 5h je massais.... super !! les bras en feu!!!

 

je finis par sortir  a 7h30 apres 12h de travail, et je files rapidos chez mon pote, ds la voiture le chauffage tourne et je sens que cette douce  chaleur me ramollie... et non marie tu ne vas pas te coucher...j'arrive chez bruno, je sautes dans mes affaires, prend un café, avale trois biscuits enfiles le sac poubelle qu'il me tend pour que j'ai chaud et nous descendons les pentes de la croix rousse a petite foulé jusqu'au depart.. il y a deja du monde derriere la ligne ...je croise drop, bonjours bonjours, je cherches mamanpat, pas vu!!!! et j'ia une p..... d envie de dormir!!! il me faut un quart d'heure pour realisé que je n'ai pas la meme couleur de dossard que le type qui est a coté de moi... THE DOUTE!!! il me confirme que j'attends pour le depart des 40!!! bravo marie t es vraiment a l'ouest

je laisse donc partir les 40km...... ils ont une demi heure de retard sur l'horaire prevu... et  j'ai envie de dormir.

je me retrouves un peu par hazard en premiere ligne, un peu impressionné par les pros du pot qui parles entre eux de vma gnagnagna, a ce dire qui a la plus longue..... course a son actif cette année.  celui qui fait des etirements de ouf que tu vois meme pas dans le kama ultra ( que je doublerais au km 12 sub claquant !!!!!)... pas beaucoup de fille sur la ligne de depart! ( d'ailleurs sur le photo du progres il y a une seul fifille en tee shirt rose barbie!!! c est moaaaaaaaaa)

bruno me dit ca va partir vite, des que sa siffle tu te rabat tout de suite sur la gauche parce que tu vas te faire pietiner.... je m'appliques a ne pas me laisser griser par la vitesse, la premiere difficulté arrive rapidement et a froid ben ca fait mal aux cuisses, mais cela fait plaisir d'arpenter ses petites rue de la croix rousse ou je m'entraines l ete quand il fait chaud aux premieres lueur de l'aube.

les spectateurs sont peu nombreux mais vraiment chaleureux. j'enchaines, montés, descentes, les sensations ne sont pas trop mauvaises et certe les escaliers font mal, mais l'intensité de l' effort est de courte duré et permet un enchainement rapide ( pas comme les cabornis ou les montés n en finissent pas et te flingue les jambes)

je fais attention ds les descentes , c est mouillé et ca glisse par endroit, je mets le frein a main alors que j'aurais vraiment envie de lacher les chevaux, mais je me dis, marie!! tu as une nuit de 12h dans les pates tu es forcement moins vigilante tu fais ca securite!!

 

les km defilent sur ma garmin, les concurrents sont vraiment sympa entre eux, et j'ai de bonne sensation .

5km avant l'arrivé un gentil benevoles me dit " allez ma cocotte tu es la 11eme feminine"!! et la honnetement je ne sais pas ce qui c est passé dans ma tete..... "haaa non!!!" pas question, 11 c est pas mon chiffre porte bonheur, et je me suis mis a avoir une gnack d enfer..... je remontes une feminine, je la double, puis deux, dans le dernier km sur les pentes de la croix rousse je tatanes comme une furie!! la troisiement me donne du fil a retordre... j'ai rejoins bruno, je lui dit que je vais etre dans les 10 premieres et qu'il m'en reste une a doubler, il va m'aider en allongeant sa foulé.. en difficulté dans des escaliers je pestes comme une folle, l'orga a apparemant prevu des motos trail pour la securité.... je trouvres ca limite dangereux la presence de cette moto a coté ds moi ds les escaliers sans parler des gaz d echappements qui m'arrachent les poumons. je ne peux pas accelerer !! il me fait flipper debout sur sa moto a coté de moi a négocier la descente de son angin.

et puis c est la delivrance, je deboules a tout allure, fini par doublé ma troisieme feminine en traversans la mairie... je sautes litteralement les quelques marches et franchie la ligne d'arrivé.

2h17

8eme feminine (super fiere de moi)

j'ai dormi trois heures, mal bien sur car encore pleine d'adrénaline , et le dimanche soir il a fallu que je retournes travailler pour ma derniere nuit... et la !!! franchement ca n'a pas ete une performance!!!!

 

 

3 commentaires

Commentaire de DROP posté le 15-04-2010 à 09:46:00

Superbe perf.

C'est vrai que tu avais l'air tres fatiguée...avant de courir!

à bientot sur les sentiers ou au près d'un patient...;-)

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-04-2010 à 12:47:00

Et bien quelle santé, quelle énergie malgré les conditions!!
BRAVO et merci

Commentaire de Gibus posté le 16-04-2010 à 23:20:00

Merci Marie pour ton récit et ta course malgré ta nuit ... blanche ou presque.
a+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !