Récit de la course : Lyon Urban Trail - 42 km 2008, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : Lyon Urban Trail - 42 km

Date : 2/11/2008

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 4748 vues

Distance : 42km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Trail Urbain de Lyon : Superbe Visite guidée de Lyon !!!

    

( En préambule, récit terminé presque 1 an après cette course qui était en fin de saison pour moi (l'avant-dernière)...j'en avais plein les bottes, et je n'avais même plus l'énergie pour pondre ce c.r...alors le voilà, 11 mois plus tard...)

 
je pars
au hasard
dans ce parc
sans vrais marques
je cours (intérieure),
je traboule (de billard)
dans tout ce dédale
d'escaliers ou je fais escale
puis je suis en cale
(sèche)
je n'suis pas de mèche
avec les francs-coureurs
j'suis crevé
à tout à l'heure
à l'arrivée
mais quand même : quel pied
cette journée
chez les Lyonnais

    Je continue de jouer les prolongations dans ma saison de course à pied, pour participer à cette première originale et motivante : transposer les règles du trail au cœur de Lyon !!!
    C'est vrai que le terrain s'y prête avec ses escaliers, ruelles, traboules, parc...ce devrait être le pied...
    Chance supplémentaire, nous passons entre les gouttes de la veille (qui ont obligé les organisateurs à raccourcir le parcours de 2 kms sur les quais de Saône inondés) et celles ventées du Dimanche soir.
   1 heure de route depuis le Nord-Ardèche et la Cité Internationale est en vue. 1° objectif : se garer sans avoir trop de temps et sans trop connaitre Lyon. Nous prenons la solution de facilité (parking intérieur à 2 pas de la zone d'arrivée et d'inscription),  mais la plus onéreuse (10,45€)  .

   La cour intérieure, ouverte du coté du Parc est plutôt sympa pour accueillir ce 1° trail urbain. Petit village partenaire, pas d'attente aux inscriptions, toilettes supplémentaires, et le départ dans le Parc de la tête d'Or à 2 pas.
Récupéré T-shirt sans flockage (probléme en début de matinée, résolu après la course), puce, dossard, ET UN DOCUMENT  TRES BIEN FAIT (hormis ces noms anglais pour faire bien et qui nous pourrissent notre pôvre français   "road book" , l"Urban",...... )  NOUS RAPPELANT TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR CE TRAIL AVEC EN BONUS UNE CARTE MENTIONNANT LES PRINCIPALES DIFFICULTES, MAIS SURTOUT LES POINTS REMARQUABLES DE " A à Z " POUR CEUX QUI N'ONT PAS LES YEUX RIVES SUR LE CHRONO ... (document d'où j'ai tiré les principales infos sur les lieux traversés)

 
        8h. du mat. dans le Parc , et ma "tête dort".....
   Ce matin pas la grande forme, mais j'espère que celle-ci reviendra en cours de ruelles.
   Les organisateurs nous annoncent 2kms de moins sur les quais de Saône inondées , vers le 25° kms.
   Départ matinal (8h.) et champêtre dans le parc.Départ "2-en-1" :  je vais faire mon début de course et mon échauffement en même temps.  (Pas vu le vélodrome à côté duquel nous sommes passé ***).
    ***le Parc de la tête d'Or est aménagé à partir de 1856 : un vrai ballon d'oxygène de 105 ha, ou se trouve un vélodrome de 1934, et il est mentionné des championnat du monde sur piste en 1989 ???
   On évite quelques flaques (pas venu à Lyon pour prendre un bain de boue ;-)), contournons le plan d'eau et sortie direction le pont "W.C." et franchir le Rhône. (6kms de plat - 28' - 4'40"/km). Première côte du Rhône avec la montée de la Boucle, sans escalier : Bien comme mise en bouche, histoire de se mettre en jambes !!!

 

Un peu de plat, et nous nous engageons dans un parc , sur un petit sentier "bien trail" descendant en sous-bois pour nous ramener sur les quais du Rhône. Pour ne pas rester à quai, virage à droite et les voilà , les 1° escaliers d'une longue série...

 

et c'est la montée des Lilas qui est là , 300m. qui donne un bon aperçu du menu du jour !!!

   Nous quittons Caluire pour attaque La Croix Rousse, avec une volée d'escaliers à nos trousses :

 

  Nous passons dans un tunnel piéton sous la route pour attaquer la montée des 3 enfants.

  

Passage à coté de l'église St Eucher et voilà Joséphin Soulary et sa volée d'escaliers qui nous cassent pas encore les pattes et le souffle. (option possible dans la montée avec ou sans escalier, comme Tounik).

 
  Pour varier les plaisirs, nous prenons aussi une montée d'escaliers en descente, mieux pour le souffle, mais pas forcément pour les jambes ,avec une vue sur le pont de Tassigny et la tour de la Part-Dieu.
   Passage sur la place du gros caillou (le petit poucet, si j'ai tout bien lu le petit guide...), puis la montée des fantasques sera l'occasion de discuter un peu avec Tounik, et devoir passer le jeune Joshua 01 tel un "maitre au nome"....

  
   La cour des Voraces est l'occasion de passer à travers d'une de ces fameuses traboules lyonnaises, ou nous avons cherché quelques secondes la sortie....

     

pour en terminer quelques temps avec ces dédales de ruelles et d'escaliers et traverser la cour de l'Hotel de Ville en entrant coté Opéra, ce qui me laisse sans voix....

  
   Nous filons par la Place des Terreaux et la fontaine Bartholdi pour arriver au pied de la Grande Côte (du Rhône) qui,  en plusieurs paliers nous permet de longer l'amphithéatre des 3 Gaules (datant de l'an 19 et d'une capacité maxi de 20.000 places !!! ).

 
   Un petit tour dans le Parc Sutter  (attention les chutes avec les feuilles mortes qui se ramassent avec des dizaines de gros sacs papier vus dans beaucoup de montées...) et voilà enfin la Place Rouville et son 1° ravito (13 kms, 210° en 1h20 avec mon collègue d'entrainement me précédant d'1 minute. Bilan de ce 1° tiers de course : bonne organisation et bon balisage, on fait les "yoyo" et la marche dans les escaliers a été de mise pour moi très rapidement . La forme va pour l'instant , pas de voyant rouge, mais vigilance en cette fin de saison, et avec cette course particulière...

  
   Descente dans ce parc pour traverser la Saône en crue sur la Passerelle de l'Homme de la Roche. Vue sur les quais inondés des dizaines de voitures avec de l'eau à mi-hauteur : bonjour la surprise des propriétaires :-(

A L'ASSAUT DE FOURVIERE...

 

   
  ... En attaquant par la montée de la Sarra, (philkikou en vert , à l'assaut de Lyon...)

.... aussitôt descendu par l'ancienne piste de ski, réservé actuellement au VTT. Cest la montée Nicolas de Lange et ses 520 marches qui vont nous conduire à la tour métallique (petite Tour Eiffel lyonnaise)

 et à la basilique (ravitaillement, 2h15'14"/243°et 21 kms / 2h14' pour mon collègue et 1h31' pour le 1°, Julien Rançon) . Belle vue sur Lyon de l'esplanade, avant de replonger, version yo-yo lyonnais,

par le Parc du Rosaire pour rejoindre les quartiers de St-Jean et St Georges. Nous mettons les pieds dans le vieux Lyon et ses rues piétonnes. Et quel pied de courir dans ces magnifiques quartiers, 

avec la cathédrale St Jean et plein d'autres bâtiments historiques.

 
  Au pied de la montée du Gourguillon, un petit coucou à Guignol et je m'engage dans une des plus anciennes rues de Lyon avec ses façades du XV° siècle.

   

Passage par les théâtres romains, avant le retour sur la cathédrale par un jardin.

Au pied de celle-ci, j'ai pu avoir les encouragements de Yayoun.

 

je quitte les sommets de fourvière en direction de celui de Loyasse en passant à proximité du Fort et du cimetière.

  

Les escaliers du Greillon nous permettent de rejoindre la Saône, toujours avec ces quais et voitures inondés. je suis finalement content du parcours plus court de 2 kms, car je commence un peu à accusé le coup. Nous ne faisons pas la visite des quais de Saône

 

(ou alors on l'aurait fait en natation..et en prenant un "velib" Lyonnais, on aurait ou transformer l'épreuve en TRIATHLON ;-) ),

et traversons la Saône par le Pont du Général Koenig, en face du Fort St Jean, que nous attaquons La Croix-Rousse et surtout filons vers Caluire et Cuire.

PASSAGE DANS LE PARC DE LA CERISERAIE...
    C'est en traversant ce parc que nous nous dirigeons vers le prochain ravitaillement au bord de la Saône. Ce parc calme et arboré de 4,6 Ha est un ancien verger de ...cerisiers , étonnant non ! ...Pour moi, ca commence à viré à l'orange...avant le rouge cerise...Je vois de + en + de coureurs me passer, notamment Françoise Peter du club du Macadam-Valence, avec qui on a discuté quelques secondes de l'Anapurna auquel elle a participé, et la ronde de Crussol organisée par son club.
   Descente sur le ravitaillement (3h30' et 270°), j'en profite pour me passer de la crème sur mes mollets et cuisses qui en ont plein le dos de ces montées et descentes...Ca tombe bien, on a un peu de plat le long de la Saône....

 avant les montées du Vallon, de la Rochette et de l'Eglise qui nous emmenent à Caluire et Cuire. Nous traversons la voie verte de Caluire (ancienne voie ferrée) , passons à coté du Fort de Montessuy, avant de descendre la montée du Petit Versailles. Cette fin de parcours avec la fatigue est.... sans  fin et il y a moins de points d'intérêt, près être passé dans le Coeur du Lyon historique. J'essaie de gérer tant bien que mal,

La Cité Internationale est en vue. Nous longeons un moment le Rhône, un dernier crochet, et les derniers escaliers et nous traversons le Rhône pour contourner la "soucoupe" de l'amphithéâtre et arriver...enfin en 4 heures 32' pour une 331° place...OUF !!

   Quelques perfs,en vrac :
-  1/ Julien Rancon 02:47:40
- 62/ Catherine Dubois 03:42:40
- 71/ Ivanov 03:44:49
- 164/ Joshua 04:04:34
- 212/ Tounik 04:11:02
- 241/ Francoise Peter 04:18:32

 

  Les + :
- L'intérêt du parcours coté visite jusqu'au ravito de Caluire
- Le balisage et las nombreux bénévoles
- La carte "road-book" qui donne des indications historiques, et toutes les montées
- Les kikous rencontrés sur le parcours

  les - :
- La dernière partie du parcours
- Les déchets de gels, barres sur le parcours
- les 2€ de plus pour les inscriptions sur internet, et les 10,45€ de parking

2 commentaires

Commentaire de _azerty posté le 27-09-2009 à 11:54:00

Merci pour cette mise en images.

ça donne envie d'aller découvrir Lyon

Commentaire de lulu posté le 27-09-2009 à 19:02:00

Bravo pour ta course et ce Cr...et surtout merci pour cette belle visite de Lyon !!
Mais dis donc, ça a l'air de plus pleuvoir à Lyon que dans le Bugey !?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !