Récit de la course : Lyon Urban Trail - 38 km 2012, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : Lyon Urban Trail - 38 km

Date : 1/4/2012

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 681 vues

Distance : 38km

Matos : J'ai mis la réponse dans le texte.
Bâtons : oui (avec bouts caoutchouc) car je "revenais" d'un lumbago, si non c'est inutile.

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Lyon : comme un rugissement de plaisir

C'est un projet que nous avions depuis longtemps et nous nous ne regrettons pas d'avoir sillonné la ville de LYON ce WE. On a beaucoup apprécié et le parcours et le reste.
Naturellement, à l'origine de cette proposition, nous avons été confronté à quelques dénigrements : c'est pas un vrai trail, c'est en ville...

Certes ce n'est pas une course de montagne mais il y a de quoi grimpouiller et les marches (plus de 5000 me dit-on) valent bien quelques pierriers de-ci delà. Et puis les 1700 m de dénivelé ne sont pas volés.

Certes c'est en ville mais de point de vue, en parc bien entretenu, en place publique correctement aménagée, puis d'édifice architectural appréciable à une autre surprise ... il y a de quoi se régaler ; à condition de ne pas avoir le nez dans les basquets et le chrono comme verres de lunettes (il y a quand même une ou deux sentes qui sont limite propreté. Si les riverains ne respectent pas leur environnement, l'organisateur n'y peut pas grand-chose).

A cela il faut ajouter un bel avantage. Le fartlek étant une des plus agréables façons de s'entrainer, ce 38 km est parfait : partir, marcher, adapter sa foulée aux marches, respirer, regarder, profiter, repartir, c'est super !

Cela quelques points clefs émanant de notre petit groupe :

L'organisation, les bénévoles TB, quelques uns/unes un peu moins attentifs à nos traverses de routes sur la fin, mais après plusieurs heures d'attente et comme nous sommes en dehors du gros du flot, c'est un peu naturel. Comme le balisage est bien fait cela n'était pas un problème de suivre la bonne trace.

Les ravitos très bien aussi, un peu pagaillou pour nous au 21 mais nous sommes arrivés avec le 23 k, donc même avec une grande table ! Par contre nous avons un peu moins apprécié la sortie par la petite porte : cela coince un peu+. Et encore moins apprécié l'escalier transforme en poubelle glissante et dangereuse par les coureurs (jets de gobelets, d'épluchures...). Il y a de l'éducation à faire, et à défaut des grosses poubelles et autres incitations à renforcer. L'avantage, comme dit l'organisateur, c'est qu'en ville ce sera nettoyé à coup sur ; mais ce n'est pas une raison pour se conduire comme des cochons.

L'arrivée, c'est bien aussi : espace large, ravito complet et varié. On a quand même regretté qu'il n'y ait pas de teeshirt finisseur sur cette distance, ce qui, si il est beau et avec une présence raisonnable du sponsor peut être une bonne promo.

En résumé un beau WE plaisir / entraînement, que l'on vous conseille.

A+ sur une autre course ou sur un itinérant.

Laurent

>  http://www.lyonurbantrail.com/course-trail-lyon/

D'un point de vue logistique : Hôtel de Bretagne* à 15 mn du départ (éventuellement pas trop lointain de la gare), parking payant sur les quais. Restaurant "Pique nique en ville" découvert au bout de la rue, simple, bon et agréable (vous pouvez tester la bière artisanale).

D'un point de vue matériel : sac à dos, poche à eau, et ravito perso pour être autonome et dans l'esprit ; chaussures de route/marathon, pour optimiser l'amortissement.

Complément d'info, pour faire plaisir à Jean-Phi, avec mon epouse nous avons mis 5h20

 

* prestations minimalistes pour les chambres (comme certaines chaussures) mais notre hôte s'est mis en quatre pour nous rendre le séjour agréable, merci encore.

1 commentaire

Commentaire de Jean-Phi posté le 03-04-2012 à 15:11:55

Bah Lyon c'est une ville moche sans envergure et sasns histoire. Pourquoi aller courir là bas on se le demande ?! ^^
Je rigole. Je suis lyonnais et j'adore ma ville, devenue mon terrain de jeu favori pour l'entraînement trail. Comme tu le dis, nous n'avons pas été volés, ni sur le D+ ni sur la qualité de la course avec son parcours. Le gros bémol a été, pour moi, les bouchons en fin de parcours mais il fallait courir plus vite pour les éviter ou alors très lentement. Bref...
Tu ne dis pas ton temps, j'en déduis donc que tu l'as pris afin d'admirer nos collines, nos chemins et escaliers abrupts, notre merveilleux théâtre gallo romain et j'en passe et des de meilleures. Et en + tu dis que les lyonnais sont serviables ! Un comble ! Ravi que cela t'est plu. A bientôt, ici ou là...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !