Récit de la course : Semi-Marathon de Lyon 2012, par Campingou

L'auteur : Campingou

La course : Semi-Marathon de Lyon

Date : 7/10/2012

Lieu : Lyon 06 (Rhône)

Affichage : 689 vues

Distance : 21.1km

Matos : New Balance

Objectif : Faire un temps

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

65 autres récits :

Retour au plat

Après une saison intégralement dédiée au trail, avec mes comparses, le frangin, la barone, la corne, la chenille, mardouk le bouk et consorts, nous voici de retour sur les terres rhodaniennes.

C'est pas que le parcours soit des plus séduisants, mais travaillant dans le secteur, et l'asso COOL de CAP s'associant à l'événement, je décide avec quelques accolytes, de m'engager sur le semi.

Les Ultra (en relais, ie les emmanchés), du Grand Duc et du Vercors ayant été consommés (entre autres), je me dit que pour le foncier, les kilomètres parcouru feront bien l'affaire. Je décide alors de dédier la dernière quinzaine de Sept au fractionné. C'est a cette occasion d'ailleurs que je vais faire la connaissance de Ludo, futur kikoureur, futur ex capgeminien qui va devenir malgré lui mon compagnon de course, ainsi que toujours au départ, tjrs ma petite femme pour m'accompagner dans ces dimanches matinaux... Bref, 2-3 fractionné, rien de bien sérieux, mais bon, on va se fixer l'objectif du 1H35 / 1H40

Ca y'est c'est le jour J, et tant bien que mal (A7 fermée), on parviens a rejoindre le cop capgemini au bar des Français. Tout le monde à le sourire, malgré le temps menacant qui s'est installé sur la capitale des gaules. quelques pas de courses, 2-3 étirements, on enfile le maillots Cool et hop, nous voici sur le départ SAS C, au milieu des 14990 autres coureurs.

Dans une ambiance...urbaine... le top est donné, on mettra quand même plus de 3 minutes pour parcourir les 100 métres nous séparant de l'arche du départ. va falloir envoyer le paté si on veut atteindre le target... c'est ce qu'on va faire, chevauchée fantastique sur les trottoirs, on galope, avec tjrs un oeil sur le cardio, 170, ca va on gére.. et on est sur le bon rythme, je fais un peu le fanfaron devant la moto photo, ludo le zozo m'imite derrière.., ca y'est, 4eme kilomètre, 17:59 min, ouf ca cavale, Ludo s'inquiète de voir Bruno nous rejoindre, raisonnable il se résigne a gérer, moi, j'ai des bonnes sensations, alors je décide de maintenir la foulée.

Nous voici déjà au 10, 46 min pile poil, c'est bien, oui mais ca coince... je m'envoie un petit gel, je bois un coup et je me bat pour maintenir un 12 de moyenne, l'ambiance est plutôt conviviale, mais le parc a beau être joli, je trouve ca hyper chiant de tourner en rond la dedans, tout comme mon voisin...

14 ème kilomètre, on en sort (du parc), et on retrouve le bitume, je commence à avoir mal aux jambes, c'est l'acide lactique qui descend, sur les conseils de Bruno, je change de foulée... miracle, ca marche, mais juste ce qui faut pour enreyer la baisse de ma moyenne, je comprend pas, avec toutes les bornes engrangées ces derniers temps, ces 15 bornes ca devrait être facile, d'autant que niveau cardio je suis vachement bien. Je décide de prendre un gel, et de continuer ma course en essayant de penser à autre chose. Mais je suis vraiment pas au top. La moindre bosse me fait mal au jambes alors qu'on s'est enfilé des kilométres de déniv cet été... Je me dis que ca va être chaud d'arriver dans l'objectif, mais je me bat pour améliorer ma marque (1H45, semi de cannes), ou j'avais couru dans les mêmes conditions.

Nous voici de retour sur la presqu'ile, 3 km à parcourir, je décole le goudron, ma moyenne s'afaisse à 10,8 mais merde !!!!!! J'aperçois les autres coureur en face à la faveur des rues parallèles et j'ai une folle envie ...de couper...pour en finir...mais je tiens, 19eme,  20eme, le shopping m'avait paru moins douloureux...allez je sprinte, je sais que c'est la fin...Voilà c'est fait, 1H43...pff c'était hard...

Pam me rejoins, et on retrouve Bruno, l'organisation a eu la trés bonne idée d'inviter quelques sponsors, on s'arrête prendre l'apéro au stand Pacific, glou glou, sympa les arômes...ET là la tartiflette nous tire les narines...miam, coup de vin blanc et bol de sauc et sa tartiflette savoyarde nous voici..à moitié rassasiés ! on rejoins les amis du cop, la bonne humeur reprend le dessus sur la decéption du chrono, j'aime ces moments où chacun savoure à son niveau la perf du jour, et les aléas du parcours, les temps forts et les coups de moins bien.

Next step, saintélyon, on va essayer de se préparer plus sérieusement, mais pour l'heure..récup !

5 commentaires

Commentaire de franck de Brignais posté le 08-10-2012 à 23:05:44

On a vécu la même chose... mais je suis un peu plus de 10 min derrière... Bravo pour cette nouvelle marque, surtout sans prépa !! Rdv à la STL!!

Commentaire de totoro posté le 09-10-2012 à 10:58:13

Merci pour le récit ! Malgré la baisse de régime à la fin, tu fais un joli temps : bravo car tu as eu le mental pour tout donner !

Commentaire de kikikour posté le 09-10-2012 à 16:15:59

Belle course campinguou, la prochaine fois j'essaie de mieux m'entraîner et de t'entraîner un peu pendant la course pour qu'on passe sous la barre des 1h40!

Commentaire de Campingou posté le 09-10-2012 à 20:33:31

Rdv à la StL Franck, tu fait seul ou en relais ?
Merci totoro, je crois que c la base du running, le mental !
K3 va bientôt goûter aux joies du trail, y pourra nous parler de mental...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-08-2013 à 19:31:13

Mais je l'avais raté celui-là !!!
Aaaaaah c'est dur le semi en fait ! Le bitume surtout !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !