Récit de la course : 10 km Under Armour de Lyon 2009, par marmotte_parano

L'auteur : marmotte_parano

La course : 10 km Under Armour de Lyon

Date : 20/9/2009

Lieu : Lyon 06 (Rhône)

Affichage : 1085 vues

Distance : 10km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le 10km Under Armour de Lyon : une performance inattendue

Le 10KM Under Armour de Lyon.

 

Ce 10km, je l’abordais comme une séance d’entrainement et une course test pour voir comment ma cheville pas encore complètement remise (entorse le 14 juillet) réagirait face à une course sur route.

La veille, je vais m’inscrire sur place, je découvre alors un village avec des sponsors ayant déployé de gros moyens (armée de terre, Sojasun, Under Armour, …)

Aux inscriptions, les orgas sont stressés et pas sympathiques et à la remise du dossard le T-shirt fourni est décevant. Un t-shirt coton blanc très léger (transparent) avec un flocage certes couleurs mais assez laid dans le dos et le logo Under Armour sur le devant. Quand une marque donne son nom à un événement, je m’attends plutôt à ce que celle-ci offre des produits aux participants. Je considère que c’est assez dangereux pour cette marque de faire floquer des t-shirts discounts avec leur marque. Si les gens s’imaginent ensuite que c’est un T-shirt de qualité Under Armour, ils ne risquent pas d’acheter…

La speakerine de l’Armée de Terre consolide ma mauvaise impression de la course et de l’organisation. Insupportable, presque odieuse, moralisatrice, bref c’est avec soulagement que je m’éloigne pour faire un footing avec quelques accélérations avec Emilie.

 

Je trouve que le prix normal de la course (15€) est vraiment cher comparé aux supposées prestations. Après avoir participé à plusieurs trails, je peux tenter la comparaison. Ici le balisage est rapide (tout se passe dans le parc de la tête d’Or, pas de route coupée) donc pas besoin de beaucoup d’orga. Pas de repas d’après course. Pas de douche. Pas de toilettes (avec 4000 personnes attendues ?). Un t-shirt décevant (quand on est habitué aux habits techniques offerts lors des trails).

Par ailleurs, seuls les 3 premiers hommes et 3 premières femmes sont récompensés avec des lots certes corrects.

 

L’après-midi, je passe faire quelques achats au magasin de Running Conseil de Lyon et là surprise ! Comme je suis inscrit à la compétition, il est offert un T-shirt respirant floqué Running Conseil. Voici un cadeau qui fait plaisir. Je ne me souviens pas d’avoir vu cette offre mais elle tombe à pic et fait remonter un peu mon estime pour cette course.

Je sais que ce sont des détails futils, que je ne devrais pas juger une course sur les lots mais toujours est-il que cette course me donnait mauvaise impression.

 

Matin de la course : il pleut ! La température est agréable et la pluie fine et intermittente donc des conditions a priori idéales pour la course. Douleur au mollet gauche au lever et toujours cette douleur latente au niveau de la cheville.

Au village-course, je profite de la dépose-sac (point positif pour l’orga !) avant de faire un échauffement léger agrémenté d’accélérations. Le départ du semi est donné et dès que la ligne s’ouvre aux participants du 10km (15min après), je me place tout de suite dans les premières lignes.

9h15, le départ est donné à l’heure. J’essaye de ne pas partir trop vite mais je me retrouve direct dans les 15 premiers. Tout devant ça court vite, mais moi il me semble être à mon rythme. Je me dis que cette place ne va pas durer et que ça va revenir derrière. Les deux premiers kilomètres, personne ne me double et je reviens sur un gars au t-shirt bleu. Quand je le dépasse, il me demande : « Tu vises combien ? – Aucune idée ! – Ah merde, moi non plus ! – J’ai déjà fait un 10km en dessous de 36min. – Ok ! – Mais je sors de blessure… »

Il s’accroche à moi et on revient sur un gars en orange, la cinquantaine passée. On fait donc un groupe de trois.

A la sortie du Parc sur la Cité Internationale, j’ai le souffle court et le coureur en bleu prend de l’avance suivi de mon autre compagnon. Ils prennent quelques mètres d’avance mais je m’accroche mentalement.

Un homme à moto me signale le passage au cinquième kilomètre en 17min50s. Je me dis donc que je suis dans un bon jour et que je peux peut-être tenter le record si je finis fort. Ça fait du bien au moral !

Je reviens peu à peu sur l’homme en orange que je rattrape à l’entrée du Parc.

Je lui dis : « On peut revenir dessus. – Je sors de blessure. – Moi aussi ! » Je le dépasse donc et continue mon effort. Les kilomètres sont longs (on a enfin le marquage des kilomètres car on emprunte la fin du parcours du semi-marathon).

 

Au 8ème kilomètre, je rattrape le coureur en bleu. Il ne s’accroche pas longtemps à moi, je continue donc seul. Les encouragements du public font chaud au cœur. Je passe l’arrivée en 36min et 17s. Je suis presque déçu sur le coup car je m’étais vraiment dit que je pouvais égaliser le record. Pus rapidement, je me souviens que je savais même pas si j’allais pouvoir la terminer et que la douleur au mollet du matin n’est même pas revenue (effets des boosters ?). Et puis je suis à 30s de mon record alors que je n’ai aucun entrainement spécifique pour le 10km (plutôt entrainement trail depuis juin).

Le ravitaillement à l’arrivée est tout simplement énorme, il y a à foison à manger et à boire !

 

Au final bien content de ma course. Une belle 7ème place sur 903 participants et 1er espoir.

Et puis en guise conclusion, je souhaitais quand même saluer la performance l’organisation qui a dû faire avec 3 sponsors en moins (17 000€ de trou dans le budget). Cette édition a failli être annulée comme sa grande sœur le marathon de Lyon. Et puis, il faut signaler que c’est une association qui organise cet événement.

Par ailleurs, un débat sur l’Europe a empêché les orga de tracer le parcours du Semi comme l’an dernier.

Je retire donc tout le mal que j’ai pu écrire avant, et je remercie les organisateurs d’avoir tenu bon face aux aléas.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !