Récit de la course : Raid Orient'alpin 2015, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Raid Orient'alpin

Date : 4/10/2015

Lieu : La Morte (Isčre)

Affichage : 791 vues

Distance : 15km

Objectif : Balade

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Toi aussi tu seras un PP mon fils

Vraiment longtemps que j'ai pas fait un raid et ça me manque.
Le dernier ça devait être pile poil il y a 2 ans au ROA 2013 avec les PPs canal historique.
Le problème c'est que PP1 il est boiteux et perdu pour l'utilisation de ses jambes, avec des roues ça va il avance encore.
Il est temps de sortir un  nouveau PP de la manche, le jeune fiston Antoine.
Et oui il va avoir l'honneur d'intégrer ce merveilleux team, après les illustres invités :
- le_jedi
- nicnic38
- simondu38
- Davidou le minou
(et bien sur PP1 membre fondateur)

Tous, remplaçant un jour le valeureux mais fragile PP1 pour avoir l'honneur d'accompagner le solide et indestructible kéké.

Depuis son plus jeune age il est préparé à cette possibilité, voilà une image d'archive le montrant à l'age où les PPs faisaient leur premier raid orient alpin, déjà à l'entrainement avec déjà le secret espoir, de devenir un PP.

Et là c'est enfin sa chance, intégrer l'élite, la crème de la crème, intégrer ce qui se fait de mieux en raid les légendaires PPs de kikourou.
Saura-t-il saisir cette chance ??

Nous voilà donc inscrit sur le parcours découverte ...
Après plusieurs éditions sur le parcours élite, puis sur le parcours challenger (ben oui on en avait marre de pas passer les barrières horaires), voilà les PPs sur le parcours découverte.
On est un peu l'AJ Auxerre du raid, ça descend doucement mais sûrement.
Heureusement pour nous ça pourra pas aller plus bas.

On ressort du garage, la tonne de matériel nécessaire pour le raid.
On installe le tire-minette sur le VTT tout est paré.

La météo est miraculeuse, après la saucée d'hier on arrive à l'Alpe du grand serre sous un soleil radieux.
Le ciel est limpide c'est top.

Retrait des dossards, easy, même pas besoin de dire le nom de l'équipe on est connu (faut dire c'est le 8ème ROA des PPs, qui dit mieux ??, il parait que le 10ème est gratuit c'est vrai ça Orient'alp ??)
Petit cadeau, lunette de soleil, étuis ROA, la classe (et merci pas de buff, ouf, car là du coup, le cadeau c'est en double dans la famille)



On enfourche nos montures, j'ai un sac de 150kg, on peut si besoin partir pour 2 jours, j'ai le ravitaillement pour.


La ligne de départ en mode découverte c'est assez cool, des équipes de jeunes, des pères/fils ou fille, des moins affûtés que dhab et des VTTs à moins de 4000 euros.
C'est pas la même ambiance que sur les parcours plus poilus.
Pas trop d'équipes, une petite trentaine (en fait 25).

Distribution des cartes, on a 5mn pour faire le point stratégique.


En général ce premier VTT est pas trop dur, il suffit de suivre le troupeau.
On regarde la carte, c'est easy, on a tout compris il faut retourner à la voiture et prendre un chemin par derrière.
En fait on a rien compris c'est exactement dans le sens inverse que ça se passe.
Le plus drôle c'est qu'on avait décidé "si on se paume au départ, on se retrouve devant la voiture"
On pouvait s’attendre longtemps ...
Ca démarre donc très fort, mais par contre c'est comme prévu pour aller à la première balise il suffit de suivre le troupeau.


(Photo organisation)


Bref après l’excitation de ce départ je me mets dans la carte me positionne comme il faut, c'est que j'ai pas l’habitude de regarder la carte en VTT, c'est le job de PP1 ça.

La jeune recrue trouve son rythme, ça va c'est assez plat, par contre on est déjà clairsemé, il faut déjà bien faire gaffe à la carte.
Hop 2ème balise, par contre plus personne, le troupeau c'est évaporé.



On prend le chemin qui descend, pas trop rassuré de croiser une équipe qui remonte, petit sondage de la demoiselle,  "non pas de problème on a juste oublié celle d'avant"
OK on commence à voir des gens chassant la balise sans vélo, on arrive au parc VTT, on laisse les montures.

Yes première épreuve, easy, toute épreuve VTT passé est une bonne nouvelle en ce qui me concerne, vraiment pas rassuré dans l'orientation en vélo.

Antoine met 3 plombes à enlever la veste et se préparer, je secoue un peu le jeune et on finit par enfin y aller, on es ta pas là pour acheter du terrain.

On part tranquille, j'en profite pour former un peu sur l'orientation (ça fait bizarre de dire ça et j'en connais qui doivent bien se marrer à lire cette phrase, ils se reconnaîtrons).
Alors on est là, tu tournes la carte dans la direction où on va, tu mets ton pouce sur notre position.
Tu vois le chemin sur la carte, c'est celui là, la balise est un peu plus loin, yes et d'une.

La deuxième est plus compliqué, pas de problème on va la faire en mode bourrin, PP un jour, PP toujours, on prend la direction, et normalement elle dans le champ on devrait reconnaître une fois sur place.
On grimpe, le champ est bien là, et paf la balise, seul problème l'appareil marche plus, tant pis on poinçonne à l'ancienne.
Next easy, chemin puis à la forêt elle est en dessous, facile.
Encore une qui doit être plus bas, on voit tout un groupe qui cherche pas au bon endroit, nous si :-)
On la valide discretos et déjà plus qu'une, qui nous ramène au parc VTT avec une def pylône, on peut pas la rater et on ne la rate pas.
Retour au VTT, c'était facile, on aurait bien fait quelques balises de plus c'est quand même bien rigolo, surtout quand tu trouves tout.

On refait le point de la carte, cette section devrait piquer les cuisse, en commun avec les challengers et les élites.
Le jeune punk se fait reprendre par la patrouille en essayant de sortir du parc VTT en mode cycliste au lieu de pousser son vélo.
Ces jeunes se croient tout permis.

Je prends l'option d'assurer la prochaine balise en prenant par la route plutôt que de traverser la forêt, sûrement pas la bonne option, mais ça le fait et on est pas les seuls à passer par là.


Petit aller/retour pour valider la balise et on traverse la route, et là c'est parti pour remonter les pistes de ski en VTT par un long chemin.
On attache le tire-minette et c'est parti pour 350 de D+.
Ca alterne sur le VTT ou on pousse, le tire minette se tend de plus en plus et mes cuisses aussi.
On perd peu de places voir même on remonte quelques équipes, ce gros bourrin de kéké est en forme.
Un jeune spectateur randonnant avec ses parents nous voyant passer avec le tire-minette décrète un sanglant "regarde maman ils trichent"
La mère est gênée moi mort de rire et le jeune poids mort derrière la corde n'a plus la force d'avoir la moindre réaction cherchant plutôt un peu d'oxygène.



(photo organisation)


J'encourage, je ralentis un peu pour ne pas achever définitivement notre jeune talent, enfin on arrive en haut pour poser le VTT, fin du VTT2.

En regardant les résultats on s'apperçoit qu'on a fait fort dans cette montée (surtout sur la fin) avec des temps largement meilleurs que sur les autres parties.


Perception d'une nouvelle carte pour une CO sur les pistes de ski.

Pas de forêt ce coup ci, le terrain est dégagé, et les balises pas très dur, faut juste des grosses cuisses.
Le but est de monter en haut du télésiège sur les crêtes et faire le tour par l'autre coté et revenir.
Une fois que tu as vu les télésièges sur la carte, difficile de pas trouver les balises, ça fait un bon point de repère.



Dommage on a pas de tire minette hors vélo, tant pis je fais des photos en attendant le coéquipier, le paysage est super.


Tire minette version à pied, un truc qui nous a manqué aujourd'hui


On arrive enfin en haut, 2 balises dans la montée, et on redescend de l'autre coté le long d'un autre télésiège.


Aujourd'hui j'ai le temps de faire des photos et d'admirer le paysage


Balise pylône, difficile de la rater.
Une autre le long d'une piste et reste plus qu'à redescendre.

J'annonce au néo-PP, allez on tient le bon bout, reste plus que de la descente et le raid est fini.
Il semble vraiment surpris (et soulagé), les montées vélo et à pied commencent à avoir entamé la jeunesse.
On descend les pistes pour prendre la dernière balise, et ça se plaint de point de coté.


La dernière de la CO là pied

Petit enguelage-encourage, va pas nous faire suer à 200m des vélos avec une légère douleur abdominale, le point de coté n'est qu'une information.
Fin CO2, on remonte sur nos montures pour en finir.

Reste à descendre en VTT du coté au point départ par le chemin si difficilement gravi tout à l'heure.
Pas trop concentré le kéké, je sème toutes les cartes dans la descente, obligé de remonter la pente pour récupérer tout ça.
J’engouffre tout dans le collant ça débarrasse et ça fait plus viril.

On trouve la première balise en coupant par les pistes de ski, allez plus qu'une.
Évidemment on fait vraiment n'importe quoi sur la dernière, on part trop à droite.
Fallait bien merder au moins sur une balise, donc c'est fait, mais bon on rattrape tout ça en passant par dessus une clôture et on revient sur l'arrivée.
On a bien du perdre quelques minutes sur ce cafouillage.
Hop les chronos sont arrêtés on fait maintenant l'épreuve surprise.

On nous donne un nouveau doigt sportindent, il y a 4*4 balises, une carte chacun et en relais on doit faire 10 balises chacun.


Un vrai casse-tête, faut bien vérifier, le numéro de la balise avant de pointer.
Je passe le relais au jeune PP qui se sort bien de ses 10 balises.


(photo organisation)

Reste plus qu'à finir en courant les 300 derniers mètres pour rejoindre la ligne top c'est fini.
On passe faire vérifier les résultats, cool on a bien toutes les balises, pas de mauvaise surprise.
2h20 de course, ça a bien gazé.
Repas bien mérité, mon partner semble apprécier les pâtes en reprenant double dose.

On regarde les équipes arriver en lézardant au soleil et on lève le camp.

Au final nous voila classé 12ème sur 25 équipes, pas mal pour un début.


Bilan :
- bien content de refaire un raid, c'est vraiment sympa ce sport.
- Antoine semble avoir apprécié l'aventure et s'est bien démerdé dans cette longue montée, on était pas ridicule au milieu de toutes les équipes.
- Perso, j'aurais bien continuer à chercher la balise encore 2 ou 3 heures mais c'était déjà fini, vivement qu'on remonte de division.
- Pas le terrain de jeu le plus sympa des ROAs, la 2ème CO uniquement physique à grimper et redescendre les pistes de ski, sans trop avoir à chercher les balises, mais le paysage était magnifique.
- Orga nickel et sympa comme toujours
- La version découverte est vraiment idéale pour découvrir ce sport d'équipe, ceux qui hésitent, un conseil foncez !!
- Notre nouveau PP a brillament passé son byzutage, c'est bien mon fils tu es un PP maintenant, sois en fier beaucoup en rêvent Langue tirée

13 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-10-2015 ŕ 21:55:17

Punaise... J'avais fait ça moi, en... 2009 !
Et j'avais trouvé ça trop dur !
C'est c**, c'était l'occasion, j'aime bien ce coin.
L'année prochaine avec little PP3 ???

Commentaire de le_kéké posté le 06-10-2015 ŕ 22:11:17

Je me souviens que tu en avais fait un (autour du golf de Corrençon ??), une très belle CO où on avait bien galérer à trouver toutes les balises.
L'année prochaine j'ai promis de le faire avec Elisa alors je devrais y être encore sur le parcours enfant ...

Commentaire de the dude posté le 07-10-2015 ŕ 14:36:30

Belle épreuve en équipe et en famille, si ton fils te parle encore c'est qu'il a apprécié.
C'est bien de former la jeune génération, bientôt tu pourras l'envoyer à ta place mettre des raclées au Bouk sur les courses au saucisson pendant que tu t’entraînes pour les courses d'hommes!

Commentaire de le_kéké posté le 07-10-2015 ŕ 15:31:57

Tant que je reste le patron avec le bouk et à la maison...
Le fiston a bien aimé et c'est vrai que le raid c'est un effort beaucoup plus ludique que uniquement courir ou pédaler comme un bourrin, c'est assez idéal pour les motiver.
D'ailleurs la moyenne d'age sur ce sport est nettement plus basse que sur un trail avec que des V2. J'espère juste que le tire minette va pas changer de vélo trop vite car là ça va faire mal au moral.

Commentaire de Albacor38 posté le 07-10-2015 ŕ 21:14:27

Maintenant qu'on a vu le tire-minette du Kéké on veut voir celui du Bouk. Allez Julien ! Sur la table !

Commentaire de le_kéké posté le 08-10-2015 ŕ 19:45:33

Excellent, perso pas trop envie de voir le tire minette du bouk

Commentaire de Albacor38 posté le 07-10-2015 ŕ 21:15:05

Et bravo Antoine !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-10-2015 ŕ 17:37:15

En même temps, faire équipe avec la pinston family...

- le PP1 : disparu !
- le_jedi : disparu !
- nicnic38 : disparu !
- simondu38 : disparu !
- Davidou le minou : disparu !

Commentaire de le_kéké posté le 08-10-2015 ŕ 17:40:15

C'est faux je les croise tous assez régulièrement (à part davidou qui a bien disparu)

Commentaire de Albacor38 posté le 08-10-2015 ŕ 19:42:49

Davidou le minou... Pas facile facile a porter comme pseudo...

Commentaire de le_kéké posté le 08-10-2015 ŕ 20:03:06

Ex pilier de kikourou, roi du ski de fond et 3 poumons notoire, malheureusement disparu du site et des courses de la région

Commentaire de C.Ed posté le 09-10-2015 ŕ 02:06:53

Ça fait du bien de relire un commentaire du Keke ;-))
Ps: tu peux crever pour la vip-cqrd a 10 ;-) ;-) ;-)

Commentaire de peno38 posté le 10-10-2015 ŕ 08:43:19

Bravo pour le CR, très rigolo comme d'habitude.
Et non je ne suis pas mort, PP1 is still alive. Ca fait quand même drôle de te voir faire un raid avec Antoine; en me rappelant nos premières aventures sur le raid Grand Place, le raid souloise ... ça commence à faire de nous (enfin surtout toi) des vieux cons !
Il ne me reste plus qu'à convaincre Florian de faire un raid et on mettra volontiers une petite branlée aux PPs P : les PPsP vs les PPsC
Félicitations de la cuerqos family à Antoine.
Philippe (alias PP1 alias Peno38)

Il faut ętre connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !