Récit de la course : La Moins'Hard 2009, par ravachu

L'auteur : ravachu

La course : La Moins'Hard

Date : 4/7/2009

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1279 vues

Distance : 34km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

Le récit

Me voici de retour à la maison pour vous faire un petit CR pour la MOINS'HARD.

 

Ca fait déjà un petit peu que j'avais coché cette date sur mon calendrier. Ce sont mes chemins d'entrainement donc je me suis dit que se serait cool de les faire en course pour une fois. La seule partie que je connais pas ce sont les chemins vers Saint Nicolas.

Au départ je discute un peu avec Théophile et son Papa qui est venu l'encourager. Ma chérie à fait le déplacement aussi pour le départ et on doit se retrouver à l'arrivée. En discutant avec beaucoup on s'apperçoit vite que personne ne sait trop le temps que l'on va mettre. Dans ma tête je me fixe 5h00 (c'est ce que j'ai dit à ma chérie pour qu'elle vienne me voir à l'arrivée).

Un petit contre temps au départ et je m'éloigne vite de la foule car je déteste rester avec tout le mopnde au départ. Il y a là quelques cadors dont Mermoud, Millet, Scilla et Hobléa.

Le départ est donné. 10m de plat et la première montée! Nous sommes tout de suite un groupe de 4 qui prenons les devants. Il y a là MILLET, MERMOUD, VIALA et moi. La traversée du champs est propice au dahu mais heureusement ça ne dur pas trop longtemps. Puis nous prenons un petit sentier monotrace où je me calle derrière Mermoud. Ca monte à une allure assez tranquil quand même! Puis viens la descente et là je vois tout de suite où se fait la différence.

Millet et Mermoud se sauve comme des chamois. Impossible de les suivre sans se flinguer les jambes et ce n'est que le  début. je reste prudement en retrait. Je passe à Bionnay en 3/4ème position avec Vialla. Olivier nous a donné le droit d'utliser les batons à partir de ce chamant petit village. je déplie mes télescopiques et c'est parti pour la montée sur Montivon.

C'est une montée que je connais bien. Je décide de la faire assez tranquillement pour ne pas me griller. A ma grande surprise nous revenons rapidement sur Millet. A ce moment de la course je suis comme un gamin qui court avec des gars vraiment forts. C'est un peu comme si on disait à un enfant de jouer au foot avec Zidane!!!

Viala accélère mais je choisi de ne pas le suivre préférant monter au train. Nous voyons Mermoud qui est déjà assez haut. Au dessu de Montivon le chemin s'applatit et je suis toujours avec Millet mais je sais bien que dès la prochaine descente je me ferais distancer. Et ce qui devait arriver arriva! Derrière il y a une petite montée pour rejoindre Le Plancert et je reprend une nouvelle fois Millet. La descente qui s'en suit je me retrouve encore tout seul.

Quand j'arrive à la sortie de la forêt je vois Guillaume Millet qui repart du ravito. Je pense que je vais faire un bon bout de chemin tout seul. Je pointe au ravito et repart avec la certitude que je vais me taper le Prarion seul. Mais sur la route de Montfort je vois le tee-shirt orange de Guillaume. Je reviens sur lui dès les premières rampes au dessus de Montfort. On ne se quittera plus pendant un petit bout de temps!

Nous nous relayons et avançons assez rapidement. Au Col de la Forclaz nous sommes encore bien. Depuis le début que je suis avec Guillaume je n'ose pas trop lui parler! C'est bête mais je suis un peu impressionné! Et puis je me lance: tu prépares l'UTMB, et c'est parti on cause un epu de tout et je m'apperçoit que c'est un type vraiment sympa.

C'est ainsi que nous arrivons au Prarion. Je suis devant dans le descente technique mais dès que la descente devient un peu plus roulante Guillaume me pose. Bon ben cette fois c'est sur que je le reverrai plus surtout avec la descente qui nous attend! C'est ici que je croise des gens qui font la Montagn'hard. je les encourage mais me dit qu'ils ne sont pas arrivés!

La descente sur la charme se passe sur sol souple donc c'est assez cool mais je sais très bien comment est la suite: raid à souhait sur un terrain horrible! descente encore assez rapide mais sans trop taper dedans.

Au ravito de Bionnassay je me restaure bien car je sais qu'il y a un bon coup de cul après. Heuresement que je connais bien l'endroit car j'aurais eut d'énormes doutes. En effet, il n'y a pas de balisage Moins'hard sur un petit bout de temps! Je n'arrête pas de reprendre des gens de la Montagn'hard. Putain que ça va être long pour eux!!! dans le col je vois le maillot orange de Guillaume. Il n'est pas si loin que ça mais je sais que je n'arriverait pas à le reprendre avant le sommet et de toute façon avec la desvente qu'il y a derrière il ne faut pas trop rêver.

Dans le milieu du col je coince un peu. je ne décolle plus autant qu'au début dans les côtes. Si j'arrive à garder ma 4ème place je serait déjà très content! je descends très prudement le col de tricot car je n'ai pas envie de me faire une entorce surtout que demain je dois partir faire le Tour de l'Ubaye avec ma chérie. C'est quand je pense à ça que je me tord la cheville! et merde! Je reparts et puis miracle ça ne fais pas mal. 

J'arrive au ravito de Miage et me restaure bien car je ne sais pas coment sera la suite. C'est à ce moment que je vois Scilla qui vient au ravito et qui repart aussi vite. bon ben maintenant je suis 5ème! 

La suite se passe en balcon. Je suis seul et heureusement que je connais car j'aurais trouver cette partie bien longue! La descnet d'après est aussi très raide surtout la fin pour arriver à la Gruvaz. Un petit raidillon dans un champ est vraiment horrible! puis on retraverse le Bonnant pour remonter sur Saint Nicolas.

La dernière montée me calme pour de bon!!! Je n'arrive plus à relancer. je monte en m'appuyant fort sur les batons. Je sais que ça revient derrière car j'entends que ça applaudit. Je décide de me mettre un bon coup de pied au derrière pour finir quand mêmedans les 5! Enfin j'arrive sur un balcon. L'orage se décide enfin à éclater. Ca fait du bien un peu de fraicheur surtout que la montée reprend pour quelques mètres. Puis encore un balcon et enfin la descente finale où je savoure. Ma chérie est là c'est super!!!

Il n'y a personne hormis ma chérie et les bénévols mais qu'est-ce que j'ai aimé ce moment!

Fabien Hobléa arrive juste derrière moi donc une belle satisfaction pour moi de terminer devant ce monument de la course à pied.

C'est une course qui restera pour moi une très grande satisfaction:

D'une part je vois bien que le travail commence à payer car je suis toujours aux avant postes et d'autre part c'est la première fois que je cours avec des gars aussi forts.

merci aux bénévoles et à olivier pour cette course.

J'ai aussi eu le plaisir lors de la remise des prix de discuter un peu avec le Castor Junior.

 

 

 

6 commentaires

Commentaire de map-o-spread posté le 13-07-2009 à 17:42:00

joli CR. Mais le matos obligatoire que tu mentionnes, à savoir corsaire, veste, etc... c'était valable pour la montagn'hard, pas la moins'hard! pour cette dernière, on devait avoir le sifflet, la couverture de survie et la réserve d'eau, et c'est tout.
Très belle course de ta part, avoir pu tutoyer les gars comme Millet, chapeau

Commentaire de Yannick74 posté le 13-07-2009 à 23:38:00

Superbe CR, et je confirme que le matos obligatoire n'était pas le même que que Nicolas Mermoud a été spécifiquement controlé, mais okay en tout point.

Seul un italien a été disqualifier car il n'avait tout simplement rien sur lui !

Gros niveau en tout cas pour les suivre jusqu'au Prarion, bravo!

Commentaire de jepipote posté le 14-07-2009 à 11:15:00

super course, félicitations.
par contre retourne voir sur le site de la montagn'hard, et tu verra, le matériel obligatoire n'est pas le même sur les deux courses^^
perso, je me suis équipé comme pour le grand parcours, et je regrette pas les quelques kilos de plus^^

Commentaire de Cédric74 posté le 14-07-2009 à 13:52:00

Bravo,

Super CR et félicitations pour avoir suivi des gars comme Millet et Mermoud sur une si longue portion, t'as un sacré moulin sous le capot !!!

Bravo pour cette belle 5ème place

Cédric

Commentaire de ravachu posté le 14-07-2009 à 20:27:00

bon alors mea culpa pour le matos! vous ne m'en voudrez pas si je modifie mon cr?
sportivement

Commentaire de Théophile posté le 15-07-2009 à 19:25:00

Bravo Ravachu, quel est ta prochaine course ?

Moi aussi je me suis fait avoir par le matériel obligatoire, c'était bien écrit sur le road book qu'il fallait, la veste, le collant etc...
Après y'avait plusieurs liste de matériel obligatoire, alors j'ai pris celle qu'en avait le plus pour pas me faire disqualifier, forcément j'ai regretté à la fin !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !