Récit de la course : La 6000 D 2009, par Emmanuel Dufossé

L'auteur : Emmanuel Dufossé

La course : La 6000 D

Date : 25/7/2009

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 1173 vues

Distance : 60km

Matos : chaussures : SALOMON HAWK, short : trailer de RAIDLIGHT, maillot : performer de chez RAIDLIGHT et Waterpack RAID RUNNER toujours de chez RAIDLIGHT...

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

Le récit

9h41 … imaginez … à 19 minutes près ou à 0,3 km/h près, nous n’aurions jamais partagé cette aventure  !!  A l’origine, un stupide pari avec René. Moins de 10 heures pour sa première participation à un 100 Kms et il pouvait m’emmener sur la course de son choix.  Un pari qu’on lance sans bien même savoir pourquoi. Désir dissimulé ou de l’inconscience à l’état pur ?!  le pari fut relevé et forcément gagné …Quand on connait mieux René il n’en était pas possible autrement. La 6000D … la course des géants … fut son choix. 60 kms à travers la montagne, avec 3000 mètres de dénivelé positif et autant de négatif… bien loin de ma distance favorite, le 10 kms !!  Le plus curieux ce fut cette effervescence autour du projet, nous n’étions plus deux mais seize à partir … des amis, des connaissances, des coéquipiers d’entrainement. C’est Benoît qui le premier fut séduit par l’aventure, puis Vincent, Béatrice, Héloïse et nos accompagnateurs : les deux Laurence, Hugo, Fabrice, Laurine, Gégé, Claudine, Cécile, Hélène et Francis suivirent. Le début d’année 2009 fut alors synonyme pour nous de préparation physique avec un peu de retard pour moi suite à une méchante entorse. Qu’il fut douloureux moralement de repreimgp3366.jpgndre sur un tapis de course tout en boitillant à seulement 4 mois du départ. Quelques entrainements en commun plus loin et quelques bouffes afin de souder le groupe, rendez-vous fut pris, le 23 Juillet à Villette. Tout au long du Jeudi, petit à petit, le groupe quitté quelques jours auparavant à Amiens, s’était reconstitué au pied d’ Aime, seul René, nous rejoignit le lendemain.  Dès notre arrivée, le glacier au loin semblait nous narguer et la montagne tentait de nous dominer, mais c’était sans compter sur notre détermination.  Deux jours d’avant course, pour prendre nos marques, afin que chacun trouve sa place, puis après un repérage rapide des lieux, le retrait des dossards, il ne nous restait plus qu’à prendre le départ. Samedi 25 Juillet 2009, 8h00, le peloton de plus de 900 coureurs dans lequel nous avions pris place, s’élança. En première ligne avec Benoit et au coude à coude avec SHERPA, les 3 premiers Kms de route furent pour nous une balade de santé malgré les 16,5 km/h de moyenne. C’est dès que nous avons abordé la première montée que j’ai compris que nous étions sur leur terrain et non le notre.  2 kms plus loin je fus obligé de lever le pied pour voir partir SHERPA que je ne revis jamais. Alternant course et marche, Benoît légèrement détaché me rattrapa après 20 kms de course et me prit plus de deux minutes d’avance en haut du glacier.  Victime d’un passage à vide, je m’efforçais de ne pas  sombrer en attendant du mieux. C’est dans la descente que les jambes soudainement me sont revenues, sans plus jamais me quitter. Chaque ravitaillement était source d’encouragement, nos accompagnateurs étaient bien présents. J’ai alors compris à ce moment là qu’ils seraient partie intégrante de notre réussite.   La distance m’a laissé le temps de cogiter … mon manque d’entrainement, mes erreurs, mais bizarrement cela ne m’a pas laissé le temps d’admirer les paysages pourtant magnifiques d’après René qui s’est même permis de prendre des photos. Les yeux rivés sur le sol, j’enjambais trous et obstacles avec toujours la même crainte … ma cheville.   Les 20 derniers kilomètres furent interminables… c’est seulement 2 kms avant l’arrivée que je suis sorti de ma bulle pour relancer la machine et terminer à une allure acceptable.  Un pont, un rond-point, puis au loin le drapeau du club … ils étaient une nouvelle fois tous là … Gégé et Hugo, m’ont alors accompagné sur les 500 derniers mètres, puis je passe sous l’arche d’arrivée main dans la main avec mon fils et c’en est enfin fini pour l’édition 2009.      Tour à tour, René, Benoit, Vincent, Héloïse et Béatrice franchirent la ligne … nous étions devenus des trailleurs et à 16, nous avions vaincu la 6000D … 3ème par équipe et un podium pour Béatrice en V2. L’après course tout comme le séjour fut à la hauteur de mes espérances. Un groupe d’amis était né et c’est cette harmonie que je retiendrai. Alors de tout cœur j’espère que cette aventure se renouvellera en 2010 et que l’amitié sera plus forte que les aléas du quotidien qui parfois nous éloignent. Rendez-vous donc l’année prochaine et nul besoin de nouveau pari cette fois ci.   

1 commentaire

Commentaire de rené80amiens posté le 07-10-2009 à 21:17:00

Merci pour ton CR, magnifique, on sent que tu as été touché plein coeur, on l'a tous été d'ailleurs,pour la 1ère fois je te lis sérieux, émotif même, toi qui anime magnifiquement le blog d'esprit run avec humour, c'est touchant.
En lisant ton CR,j'avais l'impression de revivre la 6000D, et nul doute que j'ai été honoré d'être avec toi et Benoît sur le podium. On a formé une vraie famille à 16,une vrai victoire par équipe ce séjour à Aime, et je signe tout de suite pour l'année prochaine!!
Bravo pour ta perf, 19ème en 06h45'30'', tu restes un sacré phénomène même sur 60km et 3000mD+! Pour 2010 avec une vraie prépa, ça va chauffer devant! Amitié RL

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !