Récit de la course : La 6000 D 2015, par regneriebambip

L'auteur : regneriebambip

La course : La 6000 D

Date : 25/7/2015

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 1112 vues

Distance : 63km

Objectif : Se défoncer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

6000d course difficile

Voici un petit compte-rendu sans rentrer dans tous les détails de ma course de la 6000 D.

Une course difficile et exigeante avec 65 kms et 3500D+ (certains diront entre 3450 et 4000 selon les GPS).

Comment résumer cette course alors qu'il y a 15 jours je ne l'avais même pas prévue au planning ? Mais j'ai donc eu la chance d'avoir le dossard par Compex que je remercie encore.

3 semaines après le Marathon du Mont Blanc et 15 jours après le 42 km Trail Aquatera et ma semaine choc à 195 kms 7200D (trail et rando) je me lance donc dans cette sacrée course de montagne avec passage au glacier à plus de 3000 mètres pour 65 kms et plus de 3500d+ . L'objectif pour cette épreuve de niveau avec de sacrés coureurs (épreuve TTN aussi) faire autour de 8h voir moins et entrer dans le top 100 parmi plus de 1750 coureurs inscrits.

Je pars donc rejoindre dès le Jeudi pour 3 jours une bande de copains dont Laurent mon poto qui lui aussi joue le TTN et le championnat de France de trail long. De la pression donc lol.

Nous sommes logés à La Plagne à 2000 metres d 'altitude.

Nous récupérons le jeudi soir notre dossard et allons faire un petit run dans les hauteurs de 40 minutes, c'est magnifique.

Après un bon petit repas, au dodo et le lendemain nous flanons un peu. Je pars faire une petite promenade de 1h15 vers 6H30 du matin pendant que les autres dorment encore ensuite nous passons la journée paisiblement et montons en téléphérique l'après-midi a 2700 metres pour voir de loin le glacier avant de redescendre avant qu'un orage éclate.

Le soir nous préprarons la tenue et hop bonne petite bière et séance de Compex avant un bon petit repas et au lit vers 22h mais dur de trouver le sommeil avant une telle course.

Réveil a 3h30 et il pleut comme vache qui pisse lol. Aie aie c'était pas prévu on commence à engoisser un peu. On déjeune, on s'habille et go direction la ville d'Aime 20 kms plus bas pour prendre la ligne de départ initialement prévue à 6h00 mais reportée à 6h15 car nous attendons feu vert pour savoir si le passage au glacier est maintenu en raison des condiions méteo de la nuit !!

Le temps s'est calmé et les températures sont clémentes autour de 15 degrés à 6 heures du mat. Concernant ce que j'emporte sur mois (1 litre en tout de boisson, 3 gels mieltonia, 5 barres énergétiques).

6h20 le départ est donné mais nous ne savons toujours pas si nous irons au glacier : ce sera précisé un peu plus tard sur le parcours.

Ca part très vite sur les 3 premiers kms plats à plus de 17 km/h, il faut suivre pour tenter de se placer un peu.

Au bout de 3 kms ça comme à rapidement monter au début sur une piste assez large mais on prend deja au bout de 13 kms plus de 1000D+ avant d'arriver à la fameuse piste de bobsleigh, moment magique et inoubliable !! Courir 1,5 kms en montant dans une piste de bob c'est immense avec tout le monde présent autour à acclamer j'en ai eu les larmes aux yeux.

Concernant mon allure et positionnement à ce moment de la course tout va bien même si je ne connais pas mon classement. Au bout de 19 kms et 1800D+, c'est déjà un peu dur car en regardant le profil de course, ça monte pendant 28 kms et 3100d+ donc ça chauffe un peu les pates surtout sans batons lol.

Le parcours est magnifique, l'ambiance est géniale et je prends le temps de bien me ravitailler aussi sur les ravitos solides. Km 29 après un ravito solide, là ça va se compliquer avec la terrible montée au glacier. Près de 600d+ sur 3 kms avec des portions de pierre de plus de 30% et en plus avec l'altitue et là j'avoue j'ai souffert plus des hauteurs que de la difficulté.

J'arrive au sommet soit 32 kms 3100d+ en 4h05 soit 25 minutes d'avance sur ce que je m'étais fixé mais là je dois marquer un temps d'arrêt car la respiration est difficile à 3050 mètres de hauteur. Je le savais et m'en doutais que cela allait être le plus dur pour moi a gérer. Je marque donc une petite pause avant de repartir appréhender une première descente bien technique pour rejoindre le ravito du 29e kms au 35e kms et la je me ravitaille encore en bananes et fruits secs avant de repartir à nouveau pour 5 kms de descente. A ce moment la si tu n'as pas les jambes tu es fichu lol. Pour moi le problème ne venait pas de la mais de ce manque à bien respirer...

Kms 41 de nouveau belle montée d' environ 3 kms sur 450d+ avant de redescendre et rejoindre le ravito à La Plagne à 19 kms de l'arrivée. Déjà 45 kms et 3500d+ de parcouru et il en reste envrion 19 kms. Après donc ces 13 kms où j'ai galéré et perdu pas mal de temps dans un profil déjà descendant qui fait mal et ce soucis d'altitude, ça va mieux quand je rapasse sous les 2000 mètres. Mon poto Laurent me rattrape et me passe devant. A ce momement je suis dans le top 50 ce qui est déjà bien sur plus de 1500 personnes mais tout de même petite déception mais la il faut finir. Les 19 derniers kms avec 10 kms profil descendant et 1000d- avant d'entammer les 9 derniers kms en dents de scies avec passage en sous bois montant et descendant pas facile facile. Kms 63 , on rejoint une piste cyclable pendant 2 kms qui parait interminable avant de rejoindre la ligne d'arrivee en 7h45 pour 65,5 kms et 3790D exactement.

Niveau classament je me positionne en 53ème place sur plus de 1500 partants, et 1355 arrivants (155 abandons).

Assez content du résultats vu le niveau relevé présent et la dureté de la course mais déçu aussi car je sais que mieux préparé notamment en altitude je n'aurai pas perdu 20 à 30 minutes et j'aurai pu viser un top 40 voir 30. Ceci étant, je ne vais pas bouder mon plaisr et suis tout de même satisfait surtout 1 semaine après avoir parcouru 195 kms !!

Bravo à mon poto Laurent de la même team styorre que moi qui termine 46e en 7H41 !

En tout cas superbe parcours exigeant qui n'est pas a prendre à la légere et surtout ne pas y aller non préparé, ça ne pardonne pas.

Bravo à l' organisation et à tous (bénévoles, coureurs, etc.) ambiance au top

Je remercie enfin COMPEX FRANCE pour le dossard, STYORRE ma team ainsi que MIELTONIA, performax hokas et les partenaires car sans vous je n'avancerai pas, merci à tous et j'ai vraiment passé un super moment avec les amis !!!

Maintenant je sais ce qu'il me reste a faire : m'entrainer en altitude lol pour espérerer avoir un bon niveau !

5 commentaires

Commentaire de Papakipik posté le 29-07-2015 à 10:07:38

Chapeau ! Je t'ai vu descendre le Glacier quand je commençais l'ascension dans les parties encore "herbeuses". Voir passer les meilleurs dans les parties descendantes, c'est assez impressionnant...Bonne récup'

Commentaire de regneriebambip posté le 29-07-2015 à 10:12:13

merci
dommage j'ai perdu pas mal de temps et de places car l'altitude m'a joué des tours
bravo aussi a toi

Commentaire de Natou posté le 05-08-2015 à 16:08:38

Encore bravo Pascal !!! Trop fort ! Bises

Commentaire de Run95 posté le 12-08-2015 à 19:35:37

Bravo à toi, la prochaine fois tu seras dans le top 20 ! (j'ai vu aussi que tu étais à Kro )

Commentaire de regneriebambip posté le 13-08-2015 à 07:36:21

merci a toi Run95
top 20 je pense pas mais mieux gérer l'altitude oui en s'y préparant bien. bravo pour ta premiere grande course trail et ton récit. chapeau

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !