Récit de la course : La 6000 D 2009, par Papillon

L'auteur : Papillon

La course : La 6000 D

Date : 25/7/2009

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 1811 vues

Distance : 60km

Objectif : Se défoncer

25 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

6000 D 2009

Départ, vendredi matin, pour la 6000D !!! J’ai fait cette course il y a 2 ans, j’avais adoré… les paysages, une course assez simple à gérer : une montée, une descente. C’était ma deuxième course de montagne, je préparais alors la CCC.

 

Notre micro-papillon repart vers la montagne pour la deuxième fois en 15 jours. Nous avons emporté un duvet de plus pour elle, parce que je n’ai vraiment pas envie de la retrouver à nouveau, comme à la merell, avec les mains d’une schtroumpfette.

 

Nous arrivons à Aime vers 18h00. Je vais chercher mon dossard, et hop, direction le camping !

 

Une fois la tente montée, fastoche, c’est celle que tu lances et qui s’ouvre toute seule ! Je dois dire que c’est pas mal, parce que vu la flotte qui tombe, si en plus il fallait mettre les mâts, les piquets, faire gaffe que les toiles ne se touchent pas… enfin, souvenez-vous, les campeurs, des joies de la canadienne sous la flotte !

 

Il se fait tard, nous fonçons à la pasta… ayrton fait chauffer le petit pot dans la voiture, je l’attends dans le gymnase avec micro-pap. Franchement, c’est l’enfer ! La nénette chante très bien à mon goût, j’aime ce qui passe, mais le nombre de décibels qui nous arrivent aux oreilles est supérieur à tout ce que je suis capable d’entendre. Micro-pap à les yeux exorbités, stupéfaite de l’ambiance !

 

Nous mangeons, c’est bon !!! Avec ayrton, nous hurlons pour nous entendre, ça finit par nous amuser…

 

Et puis surprise !!! Qui voit on arriver, des kikous ! Gilou01, paspeur et madame mêmepasmal, hémérodrome et sa compagne (désolée, plus moyen de mettre le doigt sur le pseudo !!!). En fait à part hémérodrome et paspeur, je n’ai pas entendu les autres pseudos tant le bruit est fort.

Paspeur m’impressionne, il fait l’ultra, personnellement, je ne sais pas combien il aurait fallu me payer pour que je le fasse ! Madame mêmepasmal est adorable, vivement qu’elle nous rejoigne sur le forum…

 

Nous rentrons à la tente. Micro-pap est aux anges, après avoir passé sa journée en voiture et ces dernières heures dans la poussette, elle s’éclate dans les duvets ! Elle se roule, enfouit son nez dans la douceur et la mollesse des sacs de couchage !!! Elle joue avec tout ce qu’elle trouve, cette petite maison de toile semble la ravir. Je lui fais son petit nid, et hop !!!! Au dodo !

 

 

Personnellement, je dors comme un bébé, ayrton, ça n’a pas trop été ça…

 

Lucine dort encore, je petit-déjeune avec les moyen du bord, mon ayrton me fait un grand bol de thé tout chaud… un amour ce mec là !

 

Je m’habille, essaie de ne rien oublier, le double porte bidon, boisson énergétique dans les deux, 9 barres amandes fruits rouges, le mp3, les manchettes, les mitaines de vélo. Micro-pap, dans le cirage, se cale dans son siège-auto, et c’est parti !

 

Pendant que Lucine boit son biberon, je pars sur la ligne de départ. Le monsieur du micro invite les gens à rentrer dans le sas, mais il omet de dire, qu’ensuite, on ne peut plus sortir !!! Et moi, je suis coincée, avec ½ heure d’avance et une grosse envie d’aller aux toilettes !!!!!!! Le gars qui m’a initialisé ma puce m’a gentiment répondu qu’il faudrait que je trouve un endroit sur le parcours… c’est bien un mec… s’il croit que c’est fastoche de trouver un « coin » ! GRRRRRRRRRRRRRR !

 

Je retrouve hémérodrome, sa jolie compagne, madame mêmepasmal qui a laissé partir son paspeur tôt ce matin…

 

Le départ est donné, je décolle, pas trop fort, pas envie de me cramer au bout de 3 bornes.

 

Une nana se détache du peloton, j’en profite, la suis, elle aussi cherche le fameux coin !  Et quel coin ! Derrière un petit pick up, juste avant la montée… merci les gars pour vos blagues vaseuses… même pas touché !

 

Je repars, et 100 mètres plus loin, je perds ma manchette que j’essayais de nouer autour de la ceinture du porte-bidon… c’est qu’il commence à faire chaud ! Un homme m’informe de ma perte, je redescends… décidément, ça commence bien ! Gilou01 me croise, rit en me voyant ! Faux frère !!!!!!

 

Je récupère mon bien, et je remonte tout ce que j’ai perdu ! Je retrouve gilou01_le_traître… nous nous suivons, il est plutôt sympa pour un félon ! En tout cas, il est vraiment très fort ! Il cause, cause, cause, en courant, en montant, en descendant… il a un débit le gars, impressionnant ! Je lui dis que je ne vais plus lui répondre… bah oui, je ne suis pas aussi costaud, moi, je cours, je monte, je descends, mais je peux plus causer !!!

 

J’aperçois mon ayrton avec ma petite chenille… c’est comme d’hab, leur sourire, c’est rien que du bonheur !

 

 

 

Je grimpe bien, je suis contente… par contre, je trouve que je n’ai déjà plus de jambe dans les plats et faux plats en descente, cela m’inquiète pour la suite…

 

 

 

 

 

 

 

Et flûte, ils ont supprimé le passage où l’on pouvait couper !!! Que je suis déçue, j’adorais cette grimpette qui faisait partie d’un choix stratégique. Au lieu de ça, nous sommes tous obligés de prendre le lacet !!! Quelle perte de temps, et en plus ça ne m’amuse pas ! Tant pis !

 

Arrivée à la roche de Mio, revoilà mes deux accompagnateurs, toujours aussi souriants et débordants d’énergie ! Ayrton me bombarde de photos, je vais avoir un superbe reportage ! Ma Lucine se marre en me voyant, ils me suivent, elle dans le porte-bébé trouve décidément ça très drôle ! Elle a beaucoup aimé les œufs qui l’ont amenée jusque là…

 

des paysages fantastiques, grandioses !

 

 

Je repars, je descends… effectivement, dur les jambes, je n’aime pas les pistes, ça me tape dans les pattes, ça cogne jusque dans ma montre ! Les fringantes vétéranes que j’ai doublé dans la côte, me repasse dans la descente, Toujours pas douée le Papillon… en attendant, j’ai perdu Gilou01, il me retrouvera sans doute dans la descente, lui aussi…

 

 

Ayrton n’ira pas au glacier, nous avons peur que Lucine ait froid….

 

Dans la montée du glacier, je remonte pas mal de monde, grimper, c’est vraiment mon point fort !

 

Enfin, en haut, et puis la bascule que je redoute tant.

 

Une plaque de neige, je ris avec le gars devant moi, nous faisons du ski sur basket… mais bon, je ne suis pas super à l’aise !

 

Et puis, ça vient, un coureur m’encourage, me donne des conseils, me détend… ça marche, je reprends confiance en moi… et contrairement à cette 6000 D 2007, je ne me fais pas énormément doubler… à nouveau à la roche de Moi, je me rends compte qu’une nana qui me doublait d’habitude en trail, est juste devant moi, à ma portée. Je la laisse partir, je parfais ma confiance retrouvée.

 

A la Plagne, je me paye le luxe de passer la minette dans la descente ! Je vole, je suis heureuse !

 

 

La dernière ligne droite, n’est pas si droite que ça… ça monte, et ça descend !!! C’est long !!!

 

La nana que j’avais eu tant de bonheur à doubler me repasse dans un faux-plat montant, grrrrrrrrrrrrrr !!! L’avait encore de la ressource, la vilaine !

 

Mais bon, no panic, me voilà dans des petits chemin plein d’humus et de racines… et ça, merci les 25 bosses, je sais les dévaler ! Je redouble la demoiselle, sauf que cette fois, je lui mets un vent, et toc !

 

Sur les pistes, ça recogne dans les jambes, les ailes se flétrissent, pour mieux se redéployer dés que les petits chemins sinueux reviennent ! Ayrton, au bout du chemin, nous annonce que nous n’en avons plus que pour 3,8 km…

 

 

Là commence alors un parcours du combattant, nous quittons le paradis pour le bitume… je n’ai pas aimé l’arrivée sur Aime. Le plat le long du torrent me paraît ne jamais finir, et que dire de la montée dans le village au milieu des voitures. Honnêtement, les larmes me sont montées aux yeux en repensant à cette arrivée que j’avais vécu il y a deux ans à Macot, c’était vraiment beau. A l’entrée du village, je croise un gars qui se fout de moi… « ça fait quoi de se défoncer pour arriver 301ème… », même pas mal, et puis d’abord, je ne serai même pas 301ème, et puis quand bien même…

 

Au pont, j’accélère, envie d’en finir le plus vite possible, mais le ravissement m’a quitté…

 

 

Mon bonheur renaîtra dans les yeux d’ayrton, toujours là, ayrton… il y a tant de ma joie dans cet homme là !

  

25 commentaires

Commentaire de VB posté le 27-07-2009 à 15:14:00

Bonjour Papillon,
Nous avons échangé quelques commentaires au camping dimanche matin, je suis la dame à la démarche en canard !!!
Félicitation pour ta course et ton récit !!!

Commentaire de Papillon posté le 27-07-2009 à 15:15:00

Il n'est pas fini ce récit, je n'arrive pas à mettre les photos!!! GRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!

Commentaire de gilou01 posté le 27-07-2009 à 17:28:00

bravo pour ta course et ton rc
vu que tu voulais pas me repondre j ai trouvé un autre compagon a qui parler et qui me repondait lui
bonne récup a bientot et promis je parle plus

Commentaire de Papillon posté le 27-07-2009 à 17:39:00

Bon, tu peux y retourner, parce que quand tu as vu le cr, les photos n'étaient pas toutes passées! Mais si tu peux causer, seulement moi, je ne peux pas!!! Tout le monde ne peut pas être aussi fort que toi!!!

Commentaire de maï74 posté le 27-07-2009 à 17:43:00

Récit bien sympa et quel magnifique BB tu as fait, elle peut être fière de sa traileuse de maman ! Bonne récup

Commentaire de CROCS-MAN posté le 27-07-2009 à 18:22:00

Et bien voilà Papillon, tu n'en es sorti avec tes photos. ça valait le coup d'attendre. Super récit BRAVO.et que d'amour dans cette petite famille.

Commentaire de Papillon posté le 27-07-2009 à 19:19:00

Merci beaucoup pour ton aide!!!!

Commentaire de BENIBENI posté le 27-07-2009 à 19:42:00

Mille bravo ma petite dame !

Commentaire de JLW posté le 27-07-2009 à 21:27:00

La 6000D je ne la connais que sous la neige ... skis aux pieds. Il faudra que je la fasse un jour, surtout que les 25 bosses semblent être bien utiles comme entrainement en montées ! Incroyable, voilà qui réconforte les franciliens un peu sevrés de dénivellés positifs. Bravo pour ta course et merci de nous faire partager ta passion.

Commentaire de shunga posté le 27-07-2009 à 22:26:00

Vais me mettre au 25 bosses un de ces jour si on peut grimper des montagnes tranquilou après.
Bravo !

Commentaire de @lex_38 posté le 27-07-2009 à 22:54:00

1er, 301ème ou dernier, il faut déjà arriver au bout! Et la 6000D n'est pas réputée pour être une course facile! Alors Bravo Papillon et merci pour ce récit!

Commentaire de coco38 posté le 28-07-2009 à 07:54:00

BRAVO !!! Un papillon qui a survolé cette course. Une micro-papillon déjà en répérage.
Félicitations.

Commentaire de pepette posté le 28-07-2009 à 08:56:00

Bravo Papillon, belle course, beau récit, belles photos et beau bébé.
Que dire de plus;-)

Commentaire de Papillon posté le 28-07-2009 à 09:14:00

Excuse-moi VB, je ne sais pas comment j'ai fait mon compte, mais je n'avais pas vu ton commentaire!!! Pourtant, il était le premier! pas douée le papillon! Bonne récup madame canard!!!!

Commentaire de VB posté le 28-07-2009 à 09:46:00

C'est vrai qu'il est encore plus chouette finit , avec de superbes photos et une jolie Lucine.

Big félicittaions pour ta course, peut être à une prochaine !!!

Commentaire de XBo posté le 29-07-2009 à 14:38:00

Bravo pour ta course.

Une question : ta marque de fabrique, c'est plutôt les GRRRRRRRRR!!!! ou bien les OUIIIIIII!! qui parsèment tes posts ?

Deuxième question : Ayrton ne court plus ? Il ne fait plus que coach, ce qui est déjà beaucoup ?

A+ sur les 25 bosses, ou ailleurs.

Commentaire de Papillon posté le 29-07-2009 à 14:49:00

T'es gonflé toi, il court autant que moi!!! Il a fait la merell (68km) il y a 15 jours, les lavoirs (67km) à la mi-juin, l'ardéchois en mai et le ventoux en mars, nous faisons les 3000 ariégeois en août, les templiers en octobre. Pour le trail des cerfs, les lavoirs, la merell et la 6000D, nous ne les avons programmées en alternance car nous n'avions personne pour faire garder lucine. J'ai fait le 38km des cerfs, il a fait les lavoirs, il a fait la merell, j'ai fait la 6000D.
Voilà tu sais tout!

Quand aux grrrrrrrrrrrrrrrr et ouiiiiiiiiiii! Je suis comme tout le monde, un peu des deux! ;-)

Commentaire de chrystellem posté le 29-07-2009 à 15:57:00

Bravo miss papillon,

Beau recit tout en photos :-)
Bonne récup .

Bises

Commentaire de paspeur posté le 29-07-2009 à 18:32:00

bravo bravo
Je ne connaissais pas "mêmepasmal", elle à l'air sympa? je vais l'aborder, on verra la suite.

Commentaire de ayrton posté le 29-07-2009 à 19:40:00

A chaque course qui passe mon joli Papillon vole de plus en plus vite et cette fois il a en plus volé très haut jusqu'au 3054m du glacier de Bellecote.
La prochaine étape des Pyrénnées l'emmenera encore plus haut jusqu'au 3143m du Pic d'Estats ! Encore plus facile de planer de la haut !
No limit pour mon Papillon !

Commentaire de Pottok posté le 29-07-2009 à 21:35:00

Félicitations Cécile !!!
Tu enchaine bien tes courses c’est impressionnant
Quel programme ...
Comment tu arrive à faire tous ça ???...
Les 25 bosses surement très efficace
Je vais songer à y retourner plus souvent
A bientôt
Gilles

Commentaire de milvia posté le 30-07-2009 à 10:29:00

Bravo Papillon !
Une magnifique course qui pour moi relève de l'exploit, j'aimerai beaucoup être un jour à la hauteur de faire des longues courses en montagne… Et surtout quel bonheur de tout partager en famille… cela nous laisse envisager de belles sorties à trois JP et moi !

Gros bisous
Milvia

Commentaire de Souris posté le 16-08-2009 à 19:31:00

Merci Papillon pour ce récit...
Trés chouettes photos et quel sourire!!

Avec 2 tels supporters ça doit redonner la pêche!

Commentaire de Papillon posté le 17-08-2009 à 10:26:00

Merci tout le monde pour vos sympathiques commentaires!!!

Commentaire de romook posté le 24-08-2009 à 14:19:00

Salut Papillon!

Très sympa le CR. Effectivement, nos chrono ne correspondent pas puisque je suis arrivé deux heures après toi :-)

Bonne continuation et peut-être à une prochaine rencontre sur une course

Romook

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !