Récit de la course : La 6000 D 2014, par MichaelFEBVAY

L'auteur : MichaelFEBVAY

La course : La 6000 D

Date : 26/7/2014

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 633 vues

Distance : 63km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

CR de la 6000D 2014

Lors de la préparation de mon programme de courses 2014 j'opte pour la 6000D au mois de juillet. On m'a beaucoup parlé en bien de ce trail et les 4000m de dénivélé positif me feront une bonne préparation pour le prochain rendez-vous qu'est l'Ultra Trail du Vercors le 6 septembre. En plus c'est les 25 ans de cette course mythique et de belles animations sont prévues. Du coup, je garde mes bonnes habitudes, inscription les 3 janvier jour de l'ouverture de celles-ci.

J'arrive la veille du départ à Aime pour retirer mon dossard et direction belle Plagne où se trouve mon hébergement. Dès la veille au soir les orages grondent et la pluie ne cesse de tomber. Je vois déjà sur les réseaux sociaux que la montée au glacier risque d'être compromise, on verra ce qu'on nous dira au briefing avant le départ.

Samedi matin, réveil à 3h30 après le petit déjeuner en route pour Aime pour le briefing et le départ, la pluie ne s'est pas arrêtée et on nous annonce que le passage au glacier ne se fera pas en raison des conditions climatiques mais bonne nouvelle le parcours B est aussi long que l'initial. A 6h le départ est donné, je pars prudemment car c'est la première fois que je vais affronter autant de dénivelé positif sur une aussi petite distance donc je pars un peu dans l'inconnu.

Les 3 premiers kilomètres sont roulant mais j'essaye de garder un rythme pas trop rapide. Ensuite début de la montée, traversée de 2 petits villages où l'ambiance est très bonne malgré le temps. Nous arrivons à la piste de bobsleigh, une des particularité du parcours. Pour ma part j'ai trouvé que ce passage était long, monotone et pas vraiment interressant surtout que l'ambiance musicale n'était vraiment pas de bon goût!! Je sors de la piste après 2h12 de course. Par la suite l'ascension reprend. j'arrive au premier ravitaillement de la Plagne centre après 3h02 de course. Après celui-ci l'ascension continue jusqu'à La Roche de Lio qui sera le point culminant de la course. Nous croisons les concurrent du trail des 2 Lacs.  Depuis la Plagne centre nous traversons un épais brouillard, l'humidité se fait sentir et la température ne cesse de diminuer. Au col de la Chiaupe de nombreuses personnes sont la pour nous encourager, je ne manque pas de les remercier car ils ont passé la matinée dans le froid et le brouillard pour nous. Après 4h27 de course j'entame la descente. J'arrive au deuxième ravitaillement situé au col de la Chiaupe puis poursuit la descente. Après une dizaine de kilomètres de pente négative il faut reprendre le dénivelé positif pour arriver au col de l'Arpette. Qu'elle est longue cette montée, un chemin ou les dépassements sont presques impossibles et fait de petits lacets mais le soleil a fait son retour et ça c'est que du bonheur. Après 7h01 de course je me trouve à l'Arpette, maintenant il ne reste plus qu'une vingtaine de kilomètres essentiellement en descente. J'arrive au troisième ravitaillement de la Plagne Bellecôte 25 minutes plus tard. La je fais la grave erreur de ne pas remplir ma poche à eau, du coup les cinq kilomètres jusqu'aux Tuiles où se trouve le point d'eau suivant sont long, j'ai beau insister sur le tuyau je n'est plus une goutte d'eau de disponible. Une fois le plein refait je continue ma descente, j'arrive au dernier ravitaillement après 8h33 de course, je décide de ne pas m'arrêter. La descente continue jusqu'aux berges de l'Isère. C'est parti pour deux kilomètres très monotones sur du goudron, j'ai beaucoup de mal à courir, je perds quelques places mais rien de bien grave!! Pour finir traversée du centre d'Aime où l'ambiance est excellente et passage de la ligne en 9h54. 

Finalement le parcours de repli fait bien 63.5 kilomètres pour 3100m de dénivelé positif. Je suis content de ma course où je ne m'étais pas fixé d'objectif temps.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !