Récit de la course : La 6000 D 2009, par coco38

L'auteur : coco38

La course : La 6000 D

Date : 25/7/2009

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 1474 vues

Distance : 60km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

L’objectif de 3 ans, l’objectif de 20 ans…

L’objectif de 3 ans, l’objectif de 20 ans… 

Ce compte rendu est un peu spécial.

Ce n’est pas un compte rendu mais plutôt une tranche de vie.

 

Juillet 90, j’ai 25 ans, je regarde Stade 2 qui fait un bref reportage sur un nouveau style de course à pied. Délirant, démentiel, des fous partent de la vallée, montent sur le glacier de Bellecôte à plus de 3000m et redescendent dans la vallée… EN COURANT !!!

J’ai encore en tête l’image du gagnant en short flottant qui déboule d’un chemin.

 

Cette image elle est dans un coin de ma tête…

 

Juin 2006, j’ai un coup de mou, un coup de moins bien, un coup de fatigue… la pratique du ski de l’aviron et du VTT sont les seuls moyens de retrouver un équilibre. Mais ce n’est pas suffisant…

Aout 2006, en vacances à Tignes, je passe devant la vitrine du magasin de sport de nos amis. Olivier y expose ses trophées… dossard du marathon de New-York et … dossard de la 6000D.

Randonneur, passionné de montagne, c’est le déclic. Je vais commencer à m’entrainer pour essayer de faire pareil que mon pote… Je lui achète une paire d’XA Pro et c’est parti.

 

Automne 2006 début de l’entrainement combiné VTT + CAP.

 

Au printemps 2007, 1ère course avec un ami. Je ne sais plus pourquoi, on choisit le Nivolet Revard ; parcours de 23 km ! 1ère crampe au bout d’1 heure et ½ de course. Mais je finis enchanté.

2ème course, le Trail des 2 lacs (la « petite » 6000D !). Je pars avec CamelBak et gourde en pensant qu’il suffit de boire beaucoup pour ne pas avoir de crampe. Je comprendrai plus tard qu’il faut surtout s’entrainer !

 

Saison 2008 : ça y est l’objectif dans ma tête est la 6000D

Trail de Tullins, Nivolet Revard (23 km), Dent du Chat… mais je ne me sent pas prêt. Fin de Saison avec Gorges de la Nesque (30km) et Montagnole (mes premières rencontres avec des Kikous).

 

Je décide de modifier radicalement mon entrainement : un seul mot ENDURANCE, FCM < 140 ! (merci Papy).

Tout l’hiver est basé la dessus ; séances de vélo d’appartement 3 à 4 fois par semaine parfois le soir très tard ! Sorties longues le WE mais toujours en Endurance.

Saison 2009 : Mon programme est fait ; se sera Tullins(15km), Glaisins(30km), Revard (23km), Pilatrail (42km) … et 6000D

Tullins : c’est la cata… je me grille au bout de 2 km, j’ai mal au dos, je finis en touriste…moins bien que l’année précédente !

Glaisins : j’y vais en promenade. Je pars avec le serre-file, je finis avec Yayoun et sa maman, avant dernier. Super sympa mais pas très positif pour la suite. Pourtant le déclic est  là Maman Yayoun me parle de la Purée d’amande contre ces foutues crampes !

Je lis des compte rendus et je mets au point un plan anti-crampe. Purée d’amande, hydratation régulière, Sporténine, Gels.

Nivolet Revard : ma plus belle course. Tout a fonctionné, Gestion parfaite, plan de course respecté à la lettre et temps de référence battu sur ma course fétiche !

 

Pilatrail (7 juin) : Tout est parfait. Plan de course extrait du CR de Bicshow respecté à la lettre et en plus je viens de trouver les chaussures qu’il me faut ; les XA Pro 3D ultra en remplacement de 3 paires successives de Wings (pas adaptées à ma foulée pronatrice)

 

Le 8 juin je m’inscris à la 6000D !!!!!!!!!!!!!!!!! le compte à rebours commence !

Au fur et à mesure qu’on approche de la date, je me dis que ça va pas être possible. Je noircis le tableau ; le Pilatrail est beaucoup trop facile… comment faire 30 km de montée ? comment gérer l’altitude ?? comment être dans les délais ???? Que des questions !!!!

 

Mais j’essaye quand même de mettre toutes les chances de mon côté. Je fais même une reconnaissance de la montée jusqu’à la Roche de Mio. J’y gagne 2 grosses ampoules ! mais plein d’enseignements. Je me fais un plan de course à la minute près grâce à ma reco et aux CR des Kikous :

1 h 5 à Longefoy, 2 heures aux Mairiers, 2h45 à Aime, 4h45 à la Roche de Mio. Je prévois 6h30 à la 1ère Barrière et après je me dis que j’essayerai de rallier Plagne Bellecote… pour abandonner hors délais ou épuisé……….

 

Ma préparation d’avant course est minutée. Arrivée à Tignes Jeudi soir, footing léger Vendredi matin, Sieste, Pasta Party (avec mon fils) (j’y salue Gilou01, mais je ne verrai pas de kikou ensuite), levé Samedi à 5 heures 30, SAS de départ à 7h30, départ à 8h00.

 

J’avais prévus 9,5km/h sur le plat pour ne pas être à la traine (j’ai compris depuis les Glaisins, qu’il ne faut pas être complètement dans les derniers pour le moral !). 9,6 km/h au début de la montée. Ensuite tous mes temps de passage sont respectés. J’ai même 15’ d’avance à la Roche de Mio. Je profite de cette avance pour faire un gros ravitaillement au col de Chiaupe avant d’attaquer le Glacier !

 

Là franchement ça fait peur ! le mur ! des coureurs parfois à l’agonie. Mais mon habitude de la montagne me fait passer le sommet sans encombre et j’enchaine même par une descente rondement menée (avec passage en glissade sur les névés – «  la ramasse » habitude de montagnard). 6h30 à Chiaupe.

Finalement, je fais les -1000m en courant, je passe Arpette sans problème et descend à fond jusqu’à Bellecote où j’arrive avec 45’ d’avance sur la barrière !!!

J’ai les jambes qui font mal depuis bien longtemps mais ça tient et pour la PREMIERE FOIS J’ENTREVOIS L’ARRIVEE. Dans la suite j’alterne marche et course jusqu’à Montchavin. Il reste 9km700 !!!

Encore une peu de course et à 4km de l’arrivée cette fois c’est sur je vais FINIR.

 

Je décide de SAVOURER sur les 3 derniers kilomètres, je MARCHE tout DOUCEMENT vers l’arrivée (dans l’affaire j’ai perdu 10 places mais  cela n’a aucun importance). Je refuse même la proposition d’un jeune couple qui veut que je les accompagne jusqu’à la ligne. Je sens l’émotion monter (et les larmes pas loin)

 Je passe la ligne TOUT SEUL en TROTTINANT !!!!! 

Epilogue : Je ne sais pas si je ferai un jour une autre course à pied (Dos et genoux réclament la paix), mais je continuerai à vivre ma passion pour la montagne : Randonnées en famille, ski de randonnée, VTT… et peut-être… qui sait un petit trail de temps en temps.

 PS : merci à tous les Kikous pour leur passion, leurs encouragements, leurs compte-rendu enflammés et précieux. Merci à mon épouse et à mes enfants qui ont supportés ces heures d’entrainements. 

 

6 commentaires

Commentaire de Papillon posté le 28-07-2009 à 08:45:00

J'ai fini ma première course de montagne au mont Ventoux en mars 2007... j'ai dit à celui qui allait devenir mon mari... ce n'est pas pour moi, plus jamais ça!!!

Pourtant, j'ai rempilé, j'ai fait ma deuxième course de montagne à la 6000D en juillet 2007, j'en suis ressortie ravie!!! La CCC en août 2007...

Après mon accouchement en juillet 2008, je n'ai eu de cesse que d'y revenir... tu es tombé dedans, voilà un virus que tu vas certainement traîné longtemps!

Commentaire de VB posté le 28-07-2009 à 09:59:00

Et oui c'est un bon virus, une fois attrapé , moi je suis triathlète de base, j'ai fait une saison de trail en 2005 (découverte et quelques larmes notamment sur le TGV où j'ai dit plus jamais, c'est un truc de fou)
2006 à 2008, saison tri et 2009 retour sur le trail et là mon plasir est grandissant et j'apprend sur chaque course !!!

Commentaire de Lucien posté le 28-07-2009 à 13:19:00

Ca te manquera mon pote, tellement, que tu y reviendra. A lire ton récit on sent que ce n'est pas fini. Une fois une amie m'a dit : il ne faut jamais dire "jamais" et tout au long de ces années je me suis rendu compte qu'elle avait raison, en sport comme dans la vie de tous les jours. Bonne continuation et merci pour ce récit très sympa.

Commentaire de gilou01 posté le 28-07-2009 à 20:23:00

bravo pour ta course on s est croisé vite fait a la pasta j attendais un kikou qui etait un petit peu en retard je citerai pas de nom il a fait l ultra
a tres bientot sur un trail

Commentaire de paspeur posté le 29-07-2009 à 18:18:00

La 6000D, j'avais dit plus jamais; cette année, j'y était sur l'ultra.
T'es foutu, tu recommencera.
Bravo pour ton tour de la Plagne.

Commentaire de helmut posté le 26-08-2009 à 15:50:00

Salut , tu reviendras. Moi je l'ai terminé 3 fois et je reviendrais encore longtemps ici avec les encouragements de mes enfants sur le glacier. C'est le meilleur des ravitos. OLIVIER B.
9 h 58 mn pour 2009

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !