Récit de la course : La 6000 D 2008, par tinoy

L'auteur : tinoy

La course : La 6000 D

Date : 27/7/2008

Lieu : La Plagne (Savoie)

Affichage : 1753 vues

Distance : 55km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

6000d

mitigée.....

En ce 27 juillet 2008 avait lieu la 6000D.
Objectif majeur de l'année.J'avais annoncé 5h30,mais étais parti avec un tableau de marche de 5h15-5h30.
Passage au glacier en 3h05-3h10 et la descente en 2h10-2h20.Jouable.
Arrivée le samedi A-midi,en compagnie de ma petite famille,qui va faire mon assistance toute au long du parcours(et faire les photographes).
Après avoir pris nos quartier à la plagne bellecôte,un petit tour pour récupérer mon dossard et direction plagne centre pour la pasta party.
Après une semaine riche en événement et ou mon sommeil en a bien pâtit,j'espérais pouvoir dormir tranquille.
Mais faute à une bande d'énervés,qui à minuit,avaient décidés que l'on avait assez dormi.Pour la bonne nuit,c'est rapé.

4 heures du mat:petit déj inhabituel.
En effet j'ai voulu changer en emmenant des pommes de terre,deux oeufs et du jambon.1ére erreur*.
Je décide d'aller me recoucher jusqu'à 6h.

6 HEURES DU MAT:réveil ultra difficile,barbouillé,mal au dos,pas bien quoi.Je mange,je mange pas.
Et bien non je ne mange pas,à peine un verre de jus d'orange et c'est tous.MAUVAIS PLAN.

7H Arrivée à macôt.
Le parking et bien rempli.En partant m'échauffer,je croise brun,sherpa,pasquio,barthes.
Mais malgré une pause "caca"je sens mes boyaux se tordre et une soudaine envie de vomire vient s'ajouter à mes soucis matinaux.Je me retiens,car sinon,c'est le ventre vide que je vais aborder cette 6000 D.

7h50 petit bisous à mon "assistance"et je me positionne dans le sas au alentour de la 50éme place.
8h départ rapide sur le plan d'eau de macôt,ou sur 3 km c'est tous plat.J'essaie de remonter des places...impossible,l'envie de vomire est trop forte,et j'ai super mal au dos et au ventre.Je tempère,et attaque la montée au petit trop.

Au bout de 2 km d'ascension,je dois stopper pour me vider,et la c'est tous le petit déj qui s'en va.
Je ne traine pas et repars élico avec des jambes coton.Impossible de courir,je vais gérer sur cette 1ére partie en essayant d'alterner marche et course.
Cette montée à travers bois et splendide mais très très raide.
Sur la dernière rampe avant AIME 2000,CORRINE FAVRE me double tranquilou tranquilou,elle est impressionnante.

RAVITO PLAGNE CENTRE:je passe avec 10' de retard sur le 1ére mais surtout FABIENNE s'inquiète,car je suis pâle comme un mort:"tu continues?"

Même si je dois finir sur les rotules,j'irais au bout.Mais j'en bave.Tous ces entrainements,toutes ces heures passé à courir,pédaler ect.....je vais au bout,rien ne va m'arrêter.
je prend mon 1ére gel et me force à boire,ça a l'air de tenir.
Mais je continue à gérer,pas d'affolement.
Lac des blanchets,ça tiens toujours je ne me fais plus doubler,pourtant je marche,d'un bon pas,mais je marche.
Roche de myo et à nouveau mon ventre se mets à gargouiller,la montée est pénible et malgré tous,je trottine jusqu'à 50m du sommet ou JOJO vient à ma rencontre,puis pour prendre mon ravito je marche.

Ma fille LAURA s'inquiète pour son papa,alors je tente de la rassurer mais elle voit bien que c'est de plus en plus dur.
A l
a roche on a une vue panoramique de toute beauté,de quoi vous redonner du courage.
Descente en direction du RAVITO DE LA CHIAUPE ou une nouvelle pause(pipi)s'impose.
La montée vers le glacier ce fait exclusivement en marchant,c'est magnifique,quel paysage.La montagne ça vous gagne.
Arrivée enfin au sommet,je regarde mon chrono:3h14,soit 14' de plus que mon temps le plus optimiste et seulement 4' sur le pire,ça va finalement j'ai super bien géré.
Un dernier effort pour nous hisser au point culminant du parcours(3050m)et c'est enfin la grande descente.
Prudence sur le haut,puis je me lache.Je suis plutôt pas mauvais en descente et compte bien en profiter.D'autant que mes ennuis gastrique on l'air de me laisser tranquille,je me force à bien me ravitailler.

2EME GROSSE ERREUR.J'essais de rester souple et d'envoyer au maximum,mais dans le dérochoir(descente hyper technique)je me fait surprendre et mon pied droit heurte violement une pierre,j'évite la chute de justesse mais mon gros orteil a bien ramassé.Les addizero trail sont ma 2eme grosse erreur.Chaussure bien trop légère pour ce type de terrain.
A partir de là, chaque appuis devient pénible.DUR-DUR .Quand ça veux pas faire.
Passage au lac carroley avec remontée sur les arpettes,la aussi c'est du raide.....alors je marche.
La vrai plongée sur macôt commence en réalité à ce moment du parcours et après une modif du parcours qui nous emmène à belle plagne on plonge sur bellecôtte pour le dernier ravito.Il est 4h37,pensez,le reccord et de 4h28 je crois,et bien ça veux dire qu'il est arrivé depuis 9',alors qu'il me reste 14 km à faire,trop fort.
Je dis à fabienne que pour les 5h30 c'est encore jouable malgré mon pied qui me fait souffrir.Un gros encouragement et je repars vers macôt.
Les frasses ou 2 petits coups de cul nous attendent,rien de bien méchant,mais je dois,la encore, me résigner à marcher.
La dernière descente est VERTIGINEUSE,et donc j'en chie un max.Du coup sur les 14 km de descente je me fais reprendre par 3 gars,impossible d'embrayer et pour les 5h30 ça va être short.Comme la 1ére montée,la descente à travers bois et superbe,avec des "bacha"ou je peux m'arroser.Il y a,quoi,20% de pente?Calvaire.Je me motive,serre les dents et enfin j'entends le speaker.
Traversé du plan d'eau qui est noir de monde.Ma petite famille est là,pour mon arrivée,avec un grand bonheur partagé.
J'ai vécu une course mitigée,mais quel plaisir de partager sa passion avec ceux qu'on aime.
UN GROS MERCI A LOLO,LILI,JOJO et bien sur ma petite FEMME,pour votre patience et vos encouragement.


BILAN:Côté négatif
1)Le stress de ma dernière semaine
2)le petit déjeuné,je vais tester le gâteaux sport.
3)
Mon problème gastrique.
4)le choix des chaussures,très important.Les chaussures ne font que très rarement gagner du temps,mais un mauvais choix vous en fait perdre à coup sur.
BILAN:Côté positif
1)Je me suis découvert un gros mental
2)Gestion du moins bien,mais aussi,et surtout dès que ça aller mieux.
3)Mes péripéties me coute pas mal de temps,difficile à quantifié.Mais une chose me parait évidente,je suis sur la bonne voix au niveau entrainement.
Pour preuve aucune,et je dis bien aucune gêne musculaire,aucune courbature.Ce qui veux dire que je me suis mis en réserve et que j'étais bien entrainé.
4)Du coup mes 5h32'38" sont très prometteur.Le plus dur maintenant,sera de rester à ce niveau pour pouvoir espérer de bonne place sur ce type de parcours......


Mon objectif de l'année est passé.Tous ce qui arrive maintenant ne sera que pur plaisir.

Prochaine compétition,l'UTMB.

@+ Tinoy.

6 commentaires

Commentaire de alain posté le 28-07-2008 à 20:41:00

Bravo, C'est une belle course et j'espère un jour la faire.

Au plaisir de te croiser sur mon chemin

A+

Commentaire de agnès78 posté le 28-07-2008 à 22:48:00

j'adore les deux dernières phrases en plus de ce beau écit si précis! BRAVO pour la course et cette analyse si claire! J'me sens un peu moins seule du genre "pieds de stroumph à ongles bleus" gr$ace à ta photo. Bomme récup et amuse-toi bien sur le TMB
bises
agnès

Commentaire de LtBlueb posté le 31-07-2008 à 23:37:00

Chapeau : 5h30 , c'est de la grosse perf !!!

Prometteur pour l'UMTB dans l'équipe des kikous :))

Bravo !

Commentaire de frankek posté le 01-08-2008 à 10:56:00

superbe course et avec un super temps ! récupère bien pour le TMB...

Commentaire de Startijenn posté le 01-08-2008 à 12:44:00

Bravo pour la perf, casée malgré les difficultés ! Ton récit est passionnant, plein de rebondissements, à l'image de ton rythme de descente !
Bonne continuation

Commentaire de Kevin99 posté le 02-08-2008 à 20:25:00

Excellent récit avec pleine des belles images et une très bonne course malgré les difficultés.

Un conseil :
Je te conseil de boit que de l’eau avant la cours, le jus d’orange peut te donner mal avant pendant la cours.

Bonne course pour l'UTMB


@+ Kevin

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !