Récit de la course : 80 km du Mont-Blanc 2013, par st ar

L'auteur : st ar

La course : 80 km du Mont-Blanc

Date : 28/6/2013

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1758 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

157 autres récits :

80 Km du Mont-Blanc 2013

 

 

 

 

Cette année, l’objectif pour moi est d’obtenir tous les points nécessaires pour tenter l’inscription UTMB 2014.

Une folie, …mais c’est pour moi ce qui me motive de plus en plus… l'UTMB je peux maintenant l'envisager. Ce qui n'était pas le cas 5 ans en arrière...

 

Mars 2008…

J'ai un (grave) accident de voiture. Plusieurs tonneaux, la voiture est une vraie épave... je sors indemne, la police me dira lors de ma déposition que je suis un miraculé.

Sauf que ma cheville droite est en vrac. Arthrose stade très avancé, pincement osseux, rupture ligament calcanéo -fibulaire, excroissance osseuse, mouvement latéraux extrêmement réduit…bref, le diagnostic de l’ortho est radical : « La course à pied pour vous, c’est fini !…».

J’accuse le coup mais je REFUSE cette fin là.  

Depuis ce jour, chaques courses, chaques sorties seront un combat contre moi-même.  

Je n’ai pas compté les séances de Kiné , les prises d’anti inflammatoire, les injections d’anti douleurs, les entorses à répétition…je reprendrai la course crescendo, non sans mal. La douleur fait partie de ma vie, je la gère, c’est le prix à payer pour continuer.

Le chemin sera long, je fonctionne donc par étape : d’abords un 10Km, 1 Semi, 1 Marathon, ECO Trail de Paris 50Km et 80 Km, Marathon du mont Blanc, les Templiers en 2012.

 

 

…Octobre 2012, nous sommes (avec mes potes) sur le salon du trail du Festival des Templiers. Nous partirons le lendemain pour les 72Km , avec un chrono pour moi pas très glorieux (14h07). Ce fut un jour sans…

Sur ce salon, un Stand présente le 80 du Mt-blanc. J’avais déjà repéré cette course comme possibilité mais aucune certitude.  Le profil et les infos présentées nous laissent presque sans voix…24h tps maxi, 6000D+…on ne sait pas trop quoi penser, réalisable ou pas ?

Ceci dit, la décision se fera rapidement, l’inscription est lancée aussitôt rentré des Templiers…on ne réfléchit plus les bulletins sont partis.

La préparation spécifique se fera sur 12 semaines (avant le Jour J) dont 3 semaines d’affutage.

Avant il y aura bien sûr quelques « trail » (courses nature de notre Région Parisienne) ; les Lavoirs, les Cerfs, Trail d’Auffargis, « Entre Chien et Loup » et puis c’est tout…je ne compte pas le semi de Bullion.  

Les semaines d’entrainements comporteront séances VMA, SL, fractionné en côte et vélo le Week-end. Par chez moi il n’y a pas beaucoup de dénivelé alors mes sorties se feront sur Auffargis et quelque fois sur le circuit des 25 bosses à Fontainebleau.

 

 

28 Juin 2013,

Réveil à 2h00…nous serons 4 potes (Steph, Franck, Nico)  à partir sur cette course…au Gite nous sommes seulement 6 à participer au 80.  Les 2 autres gars présent que le gite se classeront dans le top 50, avec des tps de 13 et 14h00…des vrais costauds, des montagnards surtout… 

4h00 ; le départ est donné…montée vers le refuge de bellachat…je monte sur une base de 4Km/H sur la première heure…pas mal et je me sens bien…je suis avec Nico, un de mes potes.

Mon idée est d’arriver en bonne état à Vallorcine « retour » ( Km40)…pour ensuite avoir assez de jus pour finir en bon état. Ah oui j’ai oublié..mon objectif tps est moins de 20h00…même proche de 15h00 si possible, ça serait bien.

 




Arrivée au Brévent : Km8.7 pour 2h32 de course. Le jour se lève.

Sur la descente mes potes partent comme des balles…j’essaye de suivre l’allure mais sur cette portion la neige est bien dure, ma cheville est déjà traumatisée et douloureuse.

Cette descente me laissera des traces aussi au niveau des quadris pour la suite de la course…

 




Planpraz 

Sur le 1er ravito, je suis en panique totale. J’ai sorti ma poche à eau pour la remplir mais je n’arrive pas à la remettre dans mon camlback!

C’est la première fois que cela m’arrive…je ne comprends pas. Du coup je sors toute mes affaires pour ensuite les remettre et me permettre de ranger ma poche.

Je suis en colère contre moi même car je n’ai pas préparé, anticipé cette arrivée sur ce 1er ravito. Cette  erreur me fou en rogne !

 

 

Du coup mes potes sont partis depuis un bon moment, j’ai perdu au moins 10 à 15’ déjà.

Je vais devoir forcer sur la descente vers la Flégère pour les rattraper. Ce que j’arrive à faire.

Steph imprime un bon rythme et comme d’hab on se tire la bourre.  Je ne le reverrais plus, il finira en 17h15…bravo l’ami !

 Avec Franck et Nico,  nous restons ensembles, pour le moment… 

 

 

Vallorcine « aller » : 26Km pour 5h53 de course

 

On commence à réviser notre objectif tps…

La montée vers le col du Passet est splendide…je m’en souviendrais longtemps, mais p…elle est vraiment dure.

Elle est interminable…cassante, démoralisante. On ne sait pas quoi en penser…la vue sur le barrage est magnifique.

Arrivé au col, Franck et Nico me décroche. Je serais maintenant seul, jusque la fin de ma course. 

 

 








Vallorcine « retour » KM40, 9h52 de course : ravito

 

En arrivant au ravito, j’aperçois Franck au moment où il repart et lui lance un :  « je suis cramé ! » .

En fait physiquement je vais bien. C’est seulement les quadris qui me tiraillent et me freine dans les descentes.

Dommage j’aurais fait une tout autre course si j’avais travaillé un peu plus les mouvements excentriques.

 

Franck me dit que Nico est en train de s’enflammer. Le connaissant je sais qu’il fera tout pour rattraper Steph, en vain…

Içi je décide de faire une petite pause Kiné pour soulager  les jambes, quitte à perdre du temps, autant se préparer le mieux possible pour la suite de la course. 

 

 

La montée vers le col des Posettes sera la partie la plus « facile » au niveau technicité du terrain.

Mais c’est là que je sortirais ma veste coupe pluie, qui me sert  de coupe vent, je sus gelé…la montée, se fait à une allure très lente, sur cette partie je suis vraiment mal, plus de jus.

En parlant de jus, un gars m’explique qu’il a oublié sa gourde en bas et qu’il n’a plus rien à boire…je lui file du coca + eau de ma gourde…honnêtement ça m’embête un peu, car j’ai pas envie d’en manquer à cause de lui, mais je me dis que je pourrais être à sa place, alors je l’aide… un peu 

Je ferais les 2/3 de la descente en marche active, la fin , en forêt en trottinant. Les quadris sont vraiment très douloureux maintenant.  Malgré ça j’arrive à courir lorsque c’est possible.  

 

 


Argentière : KM53.5 pour 13h36 de course

la montée vers le plan Joran…à part retenir que je me sens vraiment bien dans la montée, cette partie ne me laisse pas beaucoup de souvenir…mon cerveau s’est mis en mode « Automatique »…

 

 

 

Les Bois : Km64.3 pour 16h14 de course

Direction la gare de Montenvers

 

(photo prise par Steph). Moi je ne l'ai pas vu la mer Déçu

 

 

Avant le départ, je pensais que  cette partie serait la moins difficile, vue le profil et le dénivelé annoncé. En fait, pour moi elle sera presque égale avec la partie « col du passet ».

 

Au niveau Technique c’est costaud et puis je ferais les ¾ de cette partie la nuit…. ! Pas de chance j’ai pas vu la mer de glace….Mais  j’ai pu apprécier Chamonix de nuit vue d’en haut.

Toute la portion après la gare en agacera plus d’un(une). Ces fameux 200 D+ étalé sur une portion qui n’en finit pas…je suis en mode « reptile ».

Ma femme qui me suis sur le live commence à s’impatienter et s’inquiète de ne pas me voir arriver…

Je l’appel, cela me permet de couper un peu mais le terrain est vraiment dangereux sur cette partie de nuit. Tout en parlant, je me rend compte que sur le bas côté, c’est le vide….je raccroche pour me concentrer un peu plus et éviter toute erreur fatale.    

 

 

Alpage de Blaitière : Km72 pour 19h32 de course.

Dernier ravito ; un des bénévoles me demande si tout est ok ? Mes yeux me trahissent…après un petit moment de silence, je lui réponds que oui tout va bien, la pêche !  

C’est içi que tout peut s’arrêter, mais pas question pour moi de stopper là si près du but.

 

 

(photo prise par Steph). Chamonix vu d'en haut.

 

 

Descente vers Chamonix. Un bénévole m’annonce 1h00 de descente max, je mettrai 1h45…cette descente est pour moi bien raide et technique. Racine, cailloux, etc…ma cheville, mes jambes n’en peuvent plus.

Il ne faut pas quitter les traces sous peine de blessure ou chuter… Chamonix tarde à s’approcher. On a vraiment l’impression qu’on ne descend pas. 

Dans la descente, une coureuse me dépasse…d’une belle allure.  J’avais déjà fait une bonne partie avec elle depuis un moment déjà ; Je la passai dans les montées et elle me reprenait sur chaque descente. 

Un gars que je rencontre, le lendemain dans les rue de Chamonix, me dit qu’il l’a connait… « Nicole,  c’est une V3  bientôt V4, dans 2 ans »….cette dame je ne la respecte pas…, je l’admire…je veux être comme elle dans 20 ans.

 

Fin de  la descente, entrée dans Chamonix, mes potes sont là et m’encouragent. Ça fait du bien et ça donne du punch pour finir le dernier kilo…dans les rues je dépasse encore 5-6 coureurs qui marchent…   Moi je suis capable de courir et c’est bon !  pour le mental et aussi pour la suite sur le long terme…

 

 

Arrivé sur Chamonix en 21h21, je suis Finisher !…et globalement satisfait de ma course. Au niveau du classement j’ai toujours progressé. 

Je fini à la 356ème place pour 622 partants (24% d’abandon)

Même si mon objectif était plus ambitieux, je pense avoir couru à mon niveau sur ce type de course.

Je devrais être capable de progresser notamment sur les mouvements excentriques. J’ai perdu beaucoup de temps dans les descentes.

Le côté très technique du tracé me laisse un peu dans l’incertitude quant à mon inscription UTMB car j’en ai bien souffert quand même.

Si parmi vous certains ont fait les 2 courses et me dire si l’UTMB est à ce point technique… ?

 

Pour finir, je tiens à remercier :

Ma petite famille qui m’a suivi et soutenu, malgré des moments pas toujours facile durant ma prépa, mes collègues de bureau qui apparemment étaient à fond derrière nous à travers le Live. Une mention spéciale pour Maxime ! Qui m’a téléphoné plusieurs fois et m’a permis de couper un peu avec la difficulté. 

Merci aussi à l’orga pour ce beau trail,  certes difficile mais d’une pure beauté…Les bénévoles,  les podos, Kinés, les locaux étaient extras…un grand merci !

Et je n’oublie pas mes amis de courses qui ont bien performés ! 

 

Soffian

12 commentaires

Commentaire de Rocking_Music posté le 05-07-2013 à 15:20:10

Bravo pour ta course.
Merci pour le récit et les belles photos !

Commentaire de st ar posté le 07-07-2013 à 22:31:36

Merci! Content que les photos et récit t'aient plu...

Commentaire de Chris91 posté le 05-07-2013 à 20:34:26

Bravo pour ta course, on a du ce croiser, je fini 20 minutes derrière toi, dure dure la dernière descente, on avait l'impression que Cham s'éloignait ;)
J'ai aussi été impressionnée par Nicole, on ce croisait entre montées et descentes !!!

Commentaire de st ar posté le 05-07-2013 à 22:44:32

merci :-); bravo aussi pour ta course...

c'est simple j'ai vu 2 filles à partir d'Argentière, dont Nicole. tu était peut-être la 2ème...vu le peu d'écart entre nous au final, c'est possible.
Je me souviens être parti en même temps qu'une fille au ravito d'Argentière, en marche active, et un autre gars, un grand ,tout fin. A ce moment là j'avais une veste rouge , coupe pluie. Ensuite je me suis mis à trottiner. Et j'ai attaqué la montée vers le plan de Joran et je l'ai perdu de vue.
peut-être était ce toi ? ;-)
A+

Commentaire de ThomasL posté le 07-07-2013 à 01:09:31

Belle histoire après ton accident. Et bravo pour ta course (et avoir pris le temps de faire autant de photos)! J'ai manifestement moins forcé que toi, mais suis arrivé 2h après ;)

Commentaire de st ar posté le 07-07-2013 à 22:34:48

Merci. Et bravo aussi à toi d'être allé au bout...c'est ce qui compte!

Commentaire de guillaumette posté le 11-07-2013 à 16:18:12

je suis peut-être plus à l'aise que toi dans les descentes mais pas dans les récits, j'ai donc beaucoup apprécié ton récit et admiré tes photos... c'est moi ,Nicole la V3 (mais V4 dans plus de deux ans, sans rancune !!), escargot dans les montées et lièvre (vieillissant) dans les descentes!! merci pour ce beau récit

Commentaire de st ar posté le 12-07-2013 à 22:49:37

Bonjour Nicole, je n'aurai pas imaginé que tu lises mon récit...content qu'il t'ai pu. Tu te souviens , nous avions bu le thé de Marie ensemble avant de repartir vers la gare de Montenvers...Tu en a impressionné plus d'un/une. Je vais m'efforcer à travailler plus ma technique en descente ...tu avais l'air tellement "facile". J'espère sincèrement te recroiser sur une course, si tel est le cas je te ferais signe.
A une prochaine fois j'espère.

Commentaire de Insigma posté le 21-10-2013 à 20:13:24

Ah les gentils bénévoles qui t'annoncent une certaine durée pour rejoindre un certain point X à tant de kms... Ne jamais JAMAIS les écouter !
Ca me rend fou personnellement !! Je préférerais qu'ils ne me disent rien..

Quoi qu'il en soit, très chouette récit pour une belle revanche sur ton accident.
Hâte d'y participer en 2014 :)

Commentaire de st ar posté le 22-10-2013 à 05:50:59

Merci :-) le parcours va te plaire, alors bonne course en avance pour 2014!
J'avais déjà lu ton récit sur la TDS, très belle course ...ton récit est très agréable à Lire...je tenterais l'inscription en fin d'année.

Commentaire de PhilippeG-558 posté le 24-02-2015 à 10:08:24

Bravo Soffian pour ton récit, ta course, je ne savais pas concernant ton accident de 2008 mais elle force le respect ta motivation.
Comme quoi avec de la volonté, on peut progresser, gagner en mobilité et c'est reparti ;-)
Ca me donne bien envie de les tenter ces 80 kms.
Content de t'avoir croisé aux 25 bosses l'an dernier...
@+ j'espère.
Philippe

Commentaire de st ar posté le 24-02-2015 à 11:22:23

Merci beaucoup Philippe :-) Respect je ne sais pas...mais c’est sûr je n’ai jamais abandonné et je continue à avancer tant que c’est possible.
La question c’est jusque quand ?...
Quelque part j’ai appris à me forger un mental avec cet accident et du coup je relativise tout ce qui m’arrive au quotidien...
Ce 80km, je ne peux que te le conseiller, pas trop long et juste assez technique pour te plaire...avec des passages de toute beauté.
J’espère qu’on se refera une sortie aux 25 bosses, le plaisir de te rencontrer était partagé !
A+
Soffian

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !