Récit de la course : Marathon du Mont-Blanc 2007, par machoux74

L'auteur : machoux74

La course : Marathon du Mont-Blanc

Date : 1/7/2007

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1795 vues

Distance : 42.195km

Matos : Short court Kalenji, maillot sans manche Salomon, trail Salomon,gps garmin 301.

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

157 autres récits :

Le récit

 

 

MONT-BLANC marathon 2007,

 

Déjà dans ces quelques mots se trouvent bien des choses, du beau , du grand , du dur, de l’émotion et des rencontres.

C’est après avoir fais celui de l’an dernier et trouvé ça tellement beau que j’ai décidé de revenir cette année, et voila …

Samedi après-midi arrivée à Chamonix avec ma femme pour nous installer, nous dormirons en tente à proximité du hall. Apres avoir repéré l’endroit, direction les dossards, puis une petite balade dans Cham, histoire de boire un pot et sentir l’ambiance, beaucoup de coureurs déjà présents font comme nous.

Après un bon repas à l’UCPA, retour au bivouac et dodo.

4h30, réveil, il faut bien déjeuner avant une telle épreuve, céréales, yaourt, jambon et compote, pour le café ce sera sur la place avant le départ, pour les préparatifs, je décide de partir sans rien, juste 4 sqeezy dans mes chaussettes montantes, je sais que les ravitos sont fréquents et complets, je prévois de tous les faire.

Arrivée sur la place Balmat je retrouve CC, un copain venu aussi faire le marathon, lui c’est son premier, après avoir déposé les sacs, échauffement, sas de départ, dernier petit bisou à Faby que j’essaie de rassurer, elle est inscrite sur le cross et stress un peu pour sa première participation.

7h, bang, c’est parti, je perds CC dans la cohue et j’essaie de penser qu’à ma course, arrivée au 10 Kms en 50 min, je me dis que ça va mieux que l’an dernier, il faut dire que mon souhait avant de faire mieux était de voir si la préparation que j’ai faite allait porter ses fruits, je continue ainsi pour arriver au 20 Kms en 1h45 min après avoir traversé Argentiére, Montroc, Tré-le-chant et Vallorcine, pouvoir encore une fois à travers tous ces ravitos, constater le travail et la gentillesse des bénévoles présents, aux petits soins pour nous et toujours à nous encourager.

Maintenant c’est le début de l’ascension du col des Posettes, on rentre dans le sérieux, je cours avec un petit groupe qui se suit, se double et se redouble depuis quelques kms, avec une de ces personnes nous irons quasiment jusqu’au bout ensembles, il venait de Normandie, c’est ça aussi le trail, les rencontres, on arrive au ravito du sommet  ensembles, on nous contrôle, 70 et 71 ème, super , on ravitaille, « super les gars , maintenant c’est la descente » nous crie les spectateurs, 30kms, je rejoins la 1ére féminine, elle me demande si la 2éme est loin, je lui répond  que je l’ai pas vu depuis les Posettes, on discute un peu, le public, présent le long du parcours l’encourage « allez Carole »

Tré-le-champ, c’est reparti, on se motive mutuellement, mon collègue normand est toujours là avec nous, on laisse filer la féminine, pour rester tous les deux, Bas de la Trappe, c’est la jonction, je ne vois pas encore de coureurs du cross, arrivée à la Flégère, je me ravitaille, très content d’être pas trop mal, des début de crampes mais rien de grave, cette fois le 1er me double, je l’encourage, puis après  quelques minutes, c’est les suivants, vient la descente vers la combe des Evettes par les échelles, j’entends le speaker, il encourage la féminine, c’est bon signe je vois l’arrivée, mon collègue cède un peu de terrain et moi je reviens sur Carole, les mains sur les genoux on attaque la dernière montée, la foule présente encourage, mes poils des bras se dressent et la chaire de poule recouvre mes bras, que de joie et d’émotion quand j’entends le speaker crier mon nom, c’est fait, j’arrête mon garmin, 4h31.

Je prends ma médaille et me dirige vers le ravito, après avoir récupéré je retourne sur le long de la dernière monter pour attendre Faby et à mon tour encourager les suivants.

Cette fois c’est mon pote CC qui arrive, super, il est content pour son 1er qu’il boucle en 5h06,

Je guette toujours pour épouse, le temps passe et les questions me viennent, je m’inquiète sur son état, si elle est bien ou pas, ouf,  je suis rassuré, elle arrive, elle se plaint un peu de son genou mais globalement tout va bien.

 

Voila on est au buffet savoyard, on mange dans l’herbe, chacun refait sa course et on a tous le même constat, c’est beau, c’est  grand, c’est dur, beaucoup d’émotion et de gens super.

 

 Merci et à l’année prochaine…

 

 

3 commentaires

Commentaire de JLW posté le 09-07-2007 à 16:06:00

En un mot bravo. Ca à l'air simple, limpide et un temps qui me parait très bien à l'arrivée.

Commentaire de gdraid posté le 10-07-2007 à 10:12:00

Merci machoux74, pour ce CR dynamique, bien agréable.
Bravo pour ton marathon de montagne en 4h30'.
On reconnais l'expérience des gens du 74, non ?
JC

Commentaire de Zorglub74 posté le 17-08-2007 à 09:38:00

Bravo pour cette course bien gérée, manifestement tu es parti plus lentement que moi et tu as dû me déposer dans la descente des Posettes car pour ma part je n'ai vu la deuxième féminine que lorsqu'elle m'a dépassé vers Tré le Champ. Comme quoi la gestion du début de course est très importante pour pouvoir finir vite.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !