Récit de la course : Semi-Marathon des Pyramides 2014, par diegodelavega

L'auteur : diegodelavega

La course : Semi-Marathon des Pyramides

Date : 2/3/2014

Lieu : La Grande Motte (Hérault)

Affichage : 741 vues

Distance : 21.1km

Matos : Hoka Stinson Tarmac

Objectif : Faire un temps

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un RECORD pour ce semi ensoleillé mais assez venté !!!

Bonjour à tous,

Je ne présente pas la course car Gunger30 l'a super bien fait dans sont récit http://www.kikourou.net/recits/recit-15609-10_km_des_pyramides-2014-par-gunger30.html croquis à l'appui ! A la différence que j'étais inscrit sur la distance du semi, dans le cadre de ma préparation pour le Marathon de Montauban le 06 Avril. 

Vous connaissez tous le dicton ON NE CHANGE PAS UNE FORMULE QUI GAGNE ... et bien suite à mon super 100kms de Millau, je récupérai une préparation de mon ami Anthony qui a réussi à casser la barre des 3h sur marathon. C'est une préparation assez costaud puisqu'elle se compose de 7 sorties par semaine pour 11 semaines avec VMA SEUIL etc ... similaire à celle de Millau mais plus axée sur la vitesse. Du coup mes séances de seuil se font à 3'45 /kil et mes fractionnés entre 3'07 et 3'12/kil selon les distances travaillées. J'ai aussi repris mon "alimentation objectif course" et moi qui fait un poids de 77kg j'en suis déjà à 73kg (objectif 72kg pour Montauban). Pas de fromage, pas d'alcool, très peu de pain, riz légumes protéines via poisson et viandes blanches, beaucoup d'eau et d'étirements.

Même si ce semi n'était pas un objectif principal, il me fallait absolument valider le début de ma prépa afin d'envisager sérieusement ou pas les moins de 3heures pour Montauban.

Mon ami pompier Anthony, son amie (qui à réussi le 10km en 50') m'accompagnaient ce jour ... lui visait 1h20 mais une petite contracture l'en a empêché.

D'après les informations récupérées, le tracé est nouveau et les relances seront nombreuses ... en plus ce matin le vent se lève de plus en plus ... il faudra faire avec. J'avais prévu initialement une course en 1h26 maxi avec une allure en 4'03 à 4'05 au kilo. Et puis la présence de ce vent m'a "énervé" car j'y suis très sensible ... j'optais finalement pour une allure de 4'00/kil en me disant que la course s'arrêtait au 15ème et qu'on ferait le point après.

Avec Antho, on s'échauffe très sérieusement pendant 30min : montées de genoux, talons fesses, étirements actifs, accélérations progressives, tout y passe. Nous rejoignons la ligne 5 min avant le départ.

Nous étions très bien placé ... trop bien même car malgré l'allure envisagée je me suis fait quand même un peu chahuté. Ce premier kilo est toujours assez impressionant et je me suis fais déposé par de nombreux coureurs mais aussi par de nombreux "optimistes" !! Moi je me suis efforcé de rester sage sachant qu'il a été quand même bouclé à 3'48 !!!

Evidemment les premiers kilos sont faciles mais il faut faire très attention car le tracé emprunte de nombreuses portions dallées en béton par très linéaires ... ce qui oblige à bien lever les pieds. Bref, premier ravito au 5eme : un gobelet d'eau à la volée et on continue. Depuis le début je m'arrange toujours pour être juste en dessous des 4'00 ... enter 3'56 et 3'58/kil très exactement. Je m'efforce de rester le plus régulier possible sans m'occuper de l'allure des petits groupes qui se forment et se séparent au gré de la course.

Bon ... le 10ème arrive et je jette un oeil sur le chrono : 39'15 ... les sensations sont toujours très bonnes et ma foulées est toujours aérienne ... plus que 5kms pour moi !! J'en profite pour prendre un sucre accompagné de 2 gobelets d'eau. Cette première partie est une succession d'allées et venues dans le grande motte ... et comme prévu, les relances sont nombreuses. Le vent est parfois bien présent et si il était plutôt favorable lors des 5 premiers kilos, il était plutôt de côté voir 3/4 face pour la suite. J'essayait de raser certaines bordures pour voir si cela me protégeais mais rien à faire.

Au 12ème, une alerte : première sensation franche de fatigue et de baisse d'énergie dans les jambes; je serre les dents pour garder le rythme et de manière assez inattendue, cela n'a duré que 500m ?? L'effet de mon ravito qui m'a un peu boosté ? Peu importe, j'avance toujours avec la même foulée. Vers le 13ème je reviens et je dépasse Antho qui partait sur du 3'50/kil mais qui n'a pas pu garder ce rythme. Petit mot d'encouragement en passant et il m'assure qu'il gère pour garder du plaisir sans se blesser (belle sagesse).

Enfin arrive le 15ème et le ravito ouff : toujours à la volée je prends 2 sucres et 2 gobelets d'eau afin d'éviter une éventuelle hypo ou gros coup de barre sur la fin. Je regarde le chrono et je suis à 15km/h de moyenne. Et la je ne sais pas pourquoi je me suis mis à calculer que si les 5 derniers étaient bouclés à mon allure marathon, je bouclerais la distance en 1h25. Alors pourquoi ne pas essayer de garder mon allure initiale kilo par kilo .. ce sera toujours ça de gagner pas vrai ?

Pour la dernière partie on arrive sur le bord de mer (le grand travers) : un aller/retour un peu plus court que les années précédentes et franchement au regard du vent présent, c'était pas plus mal. Ce dernier était perpendiculaire au tracé ... donc pas moyen d'y échapper. Le public est nombreux tout le long et cela fait du bien car à cet instant les jambes sont bien plus dures et je dois vraiment m'efforcer et m'appliquer pour conserver une amplitude correcte et ne pas trop piocher. J'ai vraiment l'impression de forcer et pourtant je suis toujours sous les 4' /kil. A vrai dire je suis même plus proche des 3'55/kil !!

Demi tour et hop plus que 4 kms environs ... là je suis prêt à me mettre en mode guerrier. Mais pas vraiment besoin, l'énergie est toujours là, les jambes sont dures bien sûr, mais je ne souffre pas. Je dois juste m'appliquer à faire une foulée la plus détendue possible (si on peut dire). Mais ça marche : les encouragements, l'énergie bien présente me permettent même de profiter et d'apprécier l'effort ... quel pied quand même ce sport !

Deux derniers kilos; je vois un groupe derrière moi pas mal motivé qui aimerait bien me croquer : comme un jeu je me dit que ce serait dommage. Alors j'accélère légèrement afin de conserver l'écart et je me sert de 2 coureurs devant qui ont eux aussi accéléré.

Dernier 300m; je peux remettre une dernière petite accélération et j'allucine en voyant le chrono officiel : 1h23'32 !! 57ème au scratch 22ème V1 !! Je ne regardais plus trop ma montre à la fin et je suis simplement heureux !!! Le pire c'est que je n'est pas eu l'impression de tout donner !!?? Juste à devoir gérer un capital énergie du départ à l'arrivée. Bien sûr la prépa n'y est pas étrangère mais surtout cela me gonfle à bloc pour mon objectif -de 3H à Montauban !!!!

 

 

3 commentaires

Commentaire de gunger30 posté le 03-03-2014 à 19:06:52

A mon tour de te féliciter! Bravo pour ton chrono, 1h23'32" c'est une belle perf et apparamment tu as bien géré ta course, c'est très encourageant pour ton objectif de Montauban... Beau récit et merci de m'avoir cité au passage ^_^ @+

Commentaire de CROCS-MAN posté le 03-03-2014 à 20:44:17

Bravo Diego, super chrono

Commentaire de Berty09 posté le 03-03-2014 à 23:00:22

Bravo, on sent que la prépa a été solide car tu fais une très belle course. Bonne chance pour ton défi marathon mais attention, ça reste un marathon...et c'est long.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !