Récit de la course : Semi-Marathon des Pyramides 2014, par gchevalier

L'auteur : gchevalier

La course : Semi-Marathon des Pyramides

Date : 2/3/2014

Lieu : La Grande Motte (Hérault)

Affichage : 532 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Terminer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

un semi sous le soleil

voici mon premier récit, pour vous faire partager ma première vraie course. Pour in fo je me suis mis à la CAP il y a un an après avoir morflé sur le semi marathon du beaujolais sans préparation suite à un paris.

Je n'ai pas d'objectif précis, je suis un courreur modeste mais j'avoue avoir multiplié les sorties depuis le mois de janvier avec l'objectif de terminer cette course sur deux jambes. 1 à 2 sorties puis 3 d'environs 35 min à 1heure / semaine. Aller soyons fou! je me fixe un objectif de 2h15. Je n'ai pas de paln d'entrainement précis et je cours sans chrono ni cardio ni rien. juste à la sensation.

Un couple d'amis nous accompagne pour ce WE au bord de la grande bleue. Eux pour le coup son des sportifs accomplis. Les femmes sont inscirtes au 10 km et nous au semi. Pour ma femme c'est une première aussi.

La veille  :  

16h00 : nous voilà arrivés de rhône Alpes à la grande motte et nous filons directement récupérer nos dossards et éviter la cohue du matin de la course. Le temps est beau la température parfaite. Les bénévoles sont super sympa et le passage au palais des congrès juste une formalité de quelques minutes. nous profitons de la cité balnéaire, un tour sur le port, un tour sur la plage ...

 

Jour de course ; 

nous voilà arrivés pour 8h30 et peinons à trouver une place ce qui fait que nous rejoingnons le départ au petit trot pour que le filles ne manquant pas le départ du 10 km à 9h00. Finalement tout va bien elles ont le temps de se faufiler dans le sas, nous nous installons le long des barrières 300 mètres plus loin ... PAN c'est lé départ nous scrutons et voyons nos chéries parties dans le dernier quart du pélotons au petit train : ALLER LES FILLES!

Le temps est idéal soleil et contrairement à ce qui était prévu le vent est faible.

Il est temps de s'occuper de nous et nous allons trouver une terrasse au soleil pour prendre un café. Notre départ est dans 1h30.

Petit café sur le port le long du quai et nous en profitons pour réserver une table pour le déjeuner : pour quelle heure? ... heu ben ca dépnd ........ soyons fou : 13h30. 

nous terminons notre café et nous nous postons le long des barrières pour voir passer les flèches qui en terminent sur le 10 km en 30 min... waou...

le temps passe les coureurs arrivent en masse et on aperçoit enfin nos chérie qui en terminent ensemble : 1h09 elles sont très fières de ne pas s'être arrêtée.

Le temps de les féliciter et nous entrons à notre tour en course. nous nous plaçons au milieu du peloton. trop rapide pour moi mais pas assez pour Serge. C'est le compromis pour courrir quelques foulées ensemble au dépar, car chacun fera sa course. 

PAN c'est parti : on trotine environs 1 minute avant de franchir réellement le départ. 

le premier kilomètre se passe en compagnie de de Serge, on Zigzag on cherche ses marques, il y a du monde! 

passé le premier tour de paté de maison, Serge me dit bon je te laisse : Ok bonne course, mais je fait l'effort de le suivre et je le surprend en revenant à sa hauteur / je vais peut être payer ma petite blague mais bon on est aussi là pour se marrer. Cette fois c'est sur le laisse partir et je me cale sur une vitesse beaucoup plus raisonnable. 

j'ai à lamain ma petite bouteille d'eau car j'ai toujours très soif sur les premiers kilomètre.

je me cale avec un groupe qui me semble à mon allure et les 5 premiers kilomètre se passent sans encombre. je ne m'arrête pas au ravitaillement du 5 km car j'ai encore ma bouteille qui n'est pas terminée à la main. tout va bien je ne sais pas encore quelle est mon allure mais je me sens bien. je suis avec un homme grisonnant qui me parle de la Grande Motte puisqu'il est résident, et entre le 6 et le 10 km je suis avec lui, pour un petit cours de géographie et d'histoire de la Grande Motte. Très sympa on discute et finalement on arrive sans que je me rende compte au ravitaillement du 10 km après avoir traversé le Golf. Mais au fait on à mis combien de temps? il me répond 55 minutes. Waou la classe je suis épaté je ne pensais pas passer le 10 km sous l'heure. Je suis content mais je me dis qu'il est important de ne pas se griller et je laisse filer mon compère pour me restaurer et boire. Sucre, orange 2 verres d'eau et c'est reparti.

Mais rien a faire je ne rattraperai pas mon compère qui à 62 ans file pour réaliser son semi en 2 heures.

Le parcourt est agréable avec du public, et plat; juste une petite difficulté lors du passage d'une passerelle en bois au dessus de la route mais vraiment rien. J'arrive sur la port, notre point de départ vers le 11 ou 12 ème kilomètre et j'entend une clameur à mon passage. Quel public! Mais je m'aperçois vite que celui qui est applaudis c'est le vainqueur de la course que je suis en train de courir ! je passe au 11 ème et lui vient de finir! j'apercois de 2 ème que je croise en l'encourageant fort et le félicitant et son coup d'oeil sympa pour moi me rebooste. aller je relance. passage devant Lidle et j'arrive vers le 13km. J'ai un coup de moins bien je commence à fatiguer sec et l'energie me manque. je n'abdique pas et je me force à conserver mon allure jusqu'au ravitaillement du 15km mon prochain oblectif ou je m'autoriserai à faire une pause. Cette partie du parcourt n'est pas la meilleure, avenue large et peu de public. j'arrive enfin au ravitaillement je m'arrête j'ai la tête qui tourne et les quelques raisins sec n'arrivent pas à passer j'ai envie de gerber. je prends un verre d'eau, un verre de glucose, un sucre un autre verre d'eau et je marche je ne sais plus ou je suis. je marche comme une ame en peine le long du parcours, le ravitaillement est passé et je marche toujours.... bon aller j'aperçois les dunes, je serre les dents et me remet à courir... heu non trotiner....

ma voila sur la route le long de la plage et je m'éloigne de la grande motte. J'ai le moral dans les chausettes et je me dit que je vais encore faire un chrono de plus de 2h30. mais enfin une tête conue s'approche de moi, je vais croiser mon compère de 62 ans avec qui je discutais sur les 10 premiers km. on se croise en se tapant dans la main. Il m'encourage je fais de même et mine de rien j'ai retrouvé une allure convenable. Demi tour au bout de 2 km et j'ai enfin les pyramides de la grande Motte en ligne de mire. 

Je ne sais pas trop mais il doit reste 3 ou 4 kilomètres à faire. Aller on serre les dents et on ne s'arrête pas. je croise pas mal de courreur qui sont donc derrière moi et cela me remonte le moral, je suis loin d'être le dernier. Question chrono je suis largué je ne sais pas ou j'en suis : objectif ne pas s'arrêter jusque la fin. et puis la route s'arrête je passe sur les chemin pavés le long du bord de mer, on passe une esplanade avec des retaurants ou des personnes atablées nous encouragent. j'ai une bonne allure je sais que je ne vais plus m'arrêter personne ne me double, je sors des allées je suis sur le boulevard je lève la tête et je vois l'arche de fin à environs 1km. j'accélère encore 800m, je double même des courreurs à 300 du poteau j'apercois ma chréie et mes amis qui m'encouragent je lache un cris et je fini à fond avec tout ce qui me reste.  un coup d'oeil au chrono 2h10. disons que j'ai du le faire en 2h09 en retirant la minute avant de franchir le départ! Je suis content et je me trouve même en bon état. Serge à terminé en 1h47. Objectif - de 2h15 atteint

Vite dans ma tête je fait le calcul. Si j'avais pu rester avec mon vétérant du début je pense que j'aurais pu finir en 2 heures. Alors ma décision est prise je continue l'entrainement et le prochain je le fais en moin de 2h....

 

Puis, petit tour à la douche du centre nautique, qui est encore chaude, et déjeuner au soleil.

5 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 04-03-2014 à 19:04:44

Merci pour ton récit , on a du se croiser, le malade en sweat , jeans et masque de Freddy ;)

Commentaire de gchevalier posté le 05-03-2014 à 09:47:34

Salut CROCS-MAN, oui effectivement on s'est croisé! je me souvient bien de toi sur la route de la plage tu étais devant moi! tu as du souffrir sous ton masque!

Commentaire de gunger30 posté le 04-03-2014 à 21:30:23

Bienvenue sur Kikourou, beau compte rendu de la course des Pyramides, prochain objectif moins de 2 heures, c'est certain ^_^ bonne continuation

Commentaire de gchevalier posté le 05-03-2014 à 09:48:07

Merci à toi gunger30

Commentaire de CROCS-MAN posté le 05-03-2014 à 12:55:36

je n'ai pas eu froid disons, mais ça a été, 1h50 objectif atteint. Bonne continuation

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !