Récit de la course : Marathon du Médoc 2007, par bigout66

L'auteur : bigout66

La course : Marathon du Médoc

Date : 8/9/2007

Lieu : Pauillac (Gironde)

Affichage : 14003 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

33 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon du Médoc 2007

Après le marathon de Barcelone, celui du Médoc sera mon 2ème et dernier marathon de l’année.Pour celui-ci, l’objectif et la préparation sont tout autres.

En effet, là où je visai moins de 3h15 avec 5 sorties pas semaine, là je n’ai aucun objectif si ce n’est celui de m’amuser et j’arrive avec aucune préparation, même pas une sortie longue !!!  

Je sais que ce n’est pas sérieux mais tant pis, j’espère que mes 2-3 sorties par semaine de cet été me permettront de tenir.  

Vendredi 07  

Départ de Leucate à 9h30 direction Pauillac.

Après une halte resto sur Agen, on arrive après pas mal de difficultés (bouchons, problème d’itinéraire)  sur Pauillac vers 18h.

 

 

 

 

Retrait des dossards, pour moi ce sera le 6393.

Puis direction l’hôtel à Lesparre à environ 20km de Pauilac.  

René qui nous la joue à la Polnareff après un après midi bien arrosé !!! 

A 20h30 on arrive au resto où notre menu n’a rien d’idéal en veille du marathon avec vin rouge et bons desserts.

 

 

       

Le seul point négatif de la soirée c’est qu’avec le resto, on a raté le match de l’équipe de France.

Vers 23h30 c’est le moment du repos bien mérité en vue de l’effort de demain. 

Samedi 08 :  

Réveil à 6h30 pour prendre le petit déjeuner.

Les routes étant fermées à partir de 8h, nous partons à Pauillac vers 7h30.

Le temps de trouver une place et de mettre les déguisements et nous sommes prêts pour nous rendre sur la ligne de départ.

 

    

Arnaud, Jackie, Moumie et moi.  

Là il y a déjà pas mal de monde et pleins de costumes différents c’est génial.

J’essaye de repérer d’éventuels kikoureurs mais avec tout ce monde c’est pas évident.

   

La photo de groupe avant le départ.    

A ½ heure du départ, un groupe de country met l’ambiance avec une violoniste acrobate qui joue dans les airs, c’est vraiment excellent et l’ambiance est d’enfer.          

On parle à tout le monde, les gens se proposent de nous nous prendre en photos et ça rigole de partout.  

Moumie ravie d'être là.  

Mon objectif du départ était de partir fort sur le premier semi (1h30) pour finir tranquille en faisant les ravitos.

Finalement, je décide de faire toute la course avec Moumie qui fait là son premier marathon.Vu qu’elle se retrouvait toute seule, je ne voulais pas la laisser faire ce marathon festif en solitaire. 

A 9h30 le départ est donné et l’on met plus de 2’ à passer la ligne de départ sous des airs de country.

Il y a un monde fou et il n’est pas facile de courir avec les chars qui prennent une grosse partie de la route. Pour amusement, je regarde notre temps au km 1 : 8’30 !!!

Houlà j’espère qu’on va quand même réussir à aller plus vite par la suite. 

Au fil des km il devient plus facile de courir et nous trouvons un rythme de course

raisonnable.

   

On traverse des châteaux vraiment superbes et l’ambiance dans le peloton est encore très joyeuse.

 

 Des coureurs ont sur eux des pistolets à eau et en profitent pour arroser les spectateurs en bord de route, c’est que du bonheur !!!    

On décide mutuellement de zapper les premiers ravitos alcoolisés et de ne commencer qu’un peu plus tard, faut dire que j’ai un peu de mal avec le vin rouge de bon matin.    

On passe le km 10 en 1h08 et je lance à Moumie pour plaisanter : « on est sur les bases de ton record aux 10km. »  

Je crois que c’est à partir de là que je commence mes dégustations de vins, je serai seul car Moumie n’aime pas le bon nectar rouge.   

A la votre les kikous !!!   

 

A la plupart des ravitos, on plaisante avec des coureurs que l’on ne connaît pas, c’est très sympa.

  

Des hôtesses de l'air pas farouches du tout qui nous ont montré leurs belles fesses velues (compagnie air Medoc pour ceux que ça intéressent).   

 

Il y a des déguisements et surtout des chars vraiment excellent et certains ont du mérite de courir ainsi pendant 42 km. 

Vers le km 13, première inquiétude de mon côté avec mon genou droit qui me fait souffrir.

Mais je m’en doutais, je ne sais pas si ça fait ça à tout le monde mais moi quand je cours trop en dessous de mon rythme j’ai rapidement mal aux articulations. 

Je ne dis rien à Moumie pour ne pas l’inquiéter et lui rajouter du stress, elle n’en a pas besoin.

  

Des rencontres sympas au niveau des ravitos.    

Je continue tant bien que mal mais je sens bien que mon manque d’entraînement et surtout de sortie longue se fait sentir.

 

 Je commence à avoir mal un peu partout et je sais que la fin de course va être très dure et se fera au mental …pour changer.  

On passe le semi en 2h32 et on en profite pour faire une pause pipi.

Allé plus que 21.1 km !!!  

Mais avec ma tête de linotte, on repart et je me rends compte au bout de 500m que j’ai laissé mon appareil photo sur une vigne.

P..ain fais ch..r, demi-tour et sprint sur 500m, les autres coureurs me regardent comme si j’étais fou. Je retrouve ma vigne et là, soulagement, je retrouve mon appareil.

Je repars donc dans le sens du courant mais mon petit sprint m’a coupé les jambes et j’ai bien du mal à rejoindre Moumie qui a continué.

 

          

La côte du 27ème km, elle laisse des traces.

Celle là aussi elle fait mal aux pattes.   

   

Le passage au 30ème km est très dur car j’ai vu le mur depuis pas mal de temps déjà.

A partir de là, c’est le décompte des km et il me tarde d’arriver au km 38 pour les huîtres et l’entrecôte.  

Je suis tenté mais je resiste.   

 

Moi quand je vais pas bien il faut que je me change les idées du coup je fais le cons avec les coureurs que je double, je leur sors des petites blagounettes.      

Seulement à ce stade de la course, on est tous un peu cramé et la plupart ne réagissent pas, heureusement certains sont comme moi et on plaisante ce qui nous permet d’oublier la douleur quelques instants.

 

Comme ce coureur qui courait avec le maillot de l’équipe d’Argentine que j’ai arrosé en lui disant : « ça c’est pour hier soir ». Et oui la veille la France a perdu son premier match contre l'Argentine pour la coupe du monde de rugby.

 On a bien ri et il nous a confié qu’il s’était fait arrosé depuis le départ mais bon il le prend bien.Faut dire qu’en s’habillant comme ça il le cherchait un peu.  

Moumie a également beaucoup de mal, et depuis quelques km on alterne course et marche.

  

Je suis aussi crevé qu’elle mais je sais qu’elle compte sur moi alors je la motive en essayant de croire à ce que je lui dis.

Depuis le km 28 j’ai des débuts de crampes qui arrivent au niveau des mollets et la marche me fait du bien.

Au km 36, Moumie me dit qu’elle veut marcher un peu et me demande de continuer de mon côté. 

Je la laisse donc provisoirement en lui donnant rendez-vous au km 38 où je l’attendrai en dégustant des huîtres. 

Je rêve de ce ravitaillement depuis le début et ça me redonne la force de courir, je fais les 2 km à 4’30 du km, je ne sais pas où j’ai trouvé la force vu mon état. 

Quoiqu’il en soit j’arrive au ravito des huîtres explosé et il me faut un moment pour reprendre des forces.

Je me dirige alors vers la table où je déguste une huître accompagnée d’un très bon Graves.

Comme Moumie n’arrive toujours pas j’en profite pour remettre ça. 

Quand elle arrive, je suis arrêté depuis 5 bonnes minutes et je n’arrive plus à courir.

J'ai les jambes raides et pas moyen d’accélérer.On marche alors 200m et grâce à ses encouragements, j’arrive à me traîner jusqu’au km 39 tant attendu. 

Là je me jette littéralement sur les entrecôtes grillées que j’attrape à pleine main.

Le temps de déguster le vin rouge accompagné de fromage également présent et nous voilà bloqués sur ce ravito pendant 5-10 minutes. 

Des bouts de viande plein les mains et plein la bouche, à la sauvage.    

Le gars du stand est super sympa et en voyant nos têtes d’affamés, il nous envoie 2 assiettes pleines de viande. 

Quand on quitte à regret ce ravito, on arrive à recourir non sans mal et à partir de là les km nous semblent interminables. 

Moumie sent que je suis mal et me dit : « tu m’as tiré pendant 38km alors moi je te tire sur les derniers km » (pas de mauvais jeu de mots, je pense à certains filous !!!). 

On arrive enfin au km 42 et à partir de là c’est le tapis rouge que foulent nos pieds meurtris. 

On passe la ligne d’arrivée main dans la main, Moumie pleure déjà alors qu’on a pas encore fini.

On termine en 5h43’56 et 4402ème sur 7190 arrivants.  

Une fois arrêtés, Moumie pleure de plus belles et rien ne la calme.

Elle n’arrive pas à réaliser qu’elle a fini son premier marathon.

Je la félicite car je suis très fier d’elle et de sa combativité sur l’épreuve.  

Les bénévoles qui remettent les cadeaux ont tous un mot gentil pour elle, ils sont vraiment supers. 

Je suis super content d’avoir aidé (sur la fin c’est elle qui m’a aidé) Moumie à finir son 1er marathon, ça restera pour moi un beau souvenir. 

En se rendant au chapiteau des ravitos, je crois reconnaître l’Ourson habillé en indien.

Je l’interpelle, c’est bien lui en compagnie de l’Oursonne, il prend Moumie dans ses bras et là elle lui inonde le costume de ses larmes.

On prend la petite photo souvenir et on parle un peu de la course. 

Moumie, l'Oursonne, moi et grand chef l'Ourson.   

 

Moi j’ai vraiment du mal à tenir la conversation car je suis épuisé et j’ai les jambes très douloureuses, il me tarde vraiment de me vautrer par terre avec une bonne bière. 

L’Ourson nous quitte pour rejoindre son groupe, nous faisons de même.

Je suis très heureux d’avoir pu croiser l’Ourson même si je regrette de ne pas avoir vu d’autres kikous, notamment Benos car j’avais des noisettes pour lui !!!  

Arrive le moment tant attendu où je peux enfin me poser par terre en sirotant un bon demi bien frais, que du bonheur.

Moumie est fière de sa médaille qu'elle mérite vraiment.   

Une bière réparatrice mmmmmh.    

Cette course est vraiment géniale et mérite tout le bien qu’on entend sur elle.

Un grand merci aux bénévoles qui ont tous été adorables et à l’écoute, merci à eux pour nous offrir une si belle course. 

A préciser s’il en est besoin que ce marathon propose un parcours loin d’être évident avec quelques côtes qui font mal et des passages des les graviers profonds qui empêchent de courir  convenablement donc inutile d’y aller pour réaliser une performance, mais bon celui qui va au Médoc pour signer un chrono n’a vraiment rien compris à l’esprit de la course. 

Le parcours est probablement un des plus beaux des marathons français et mérite à lui seul le déplacement. 

Le soir un petit resto sympa où le cuisto nous a bien fait rire en flambant les gambas.   

A présent un bon repos avant ma prochaine course le 23 septembre pour la course open des championnats de France de 10km à Port-Leucate. 

33 commentaires

Commentaire de calimero posté le 13-09-2007 à 21:10:00

Alors là vous vous êtes défoncés!!

Enorme ce que vous avez vécu!! Tu devais être propre tiens!! Et le retour, je t'en parle même pas!!

Bravo pour tout ce que tu m'a fait vivre et que j'espère partager en 2008!!

Commentaire de moumie posté le 13-09-2007 à 21:18:00

Coucou,

je viens juste de terminer mon cr (juste à mettre les photos) que je tombe sur le tien. Que du bonheur de revivre cette course toute la soirée :-)

Alors par quoi commencer :
- merci de ne pas m'avoir inquiéter au 13kms, mais je le savais. Je te connais quand même.

- merci pour ton soutien sans faille et de m'avoir caché tes faiblesses. Je n'étais pas dupe, mais dans ce cas là, on croit à tout.. :-)

- merci de me faire repleurer avec ce très beau cr. tant mieux si je t'ai laissé un bon souvenir. j'en suis ravie.

Magnifique cr, très émouvant
Moumie

Commentaire de franciss posté le 13-09-2007 à 21:37:00

Ah la la si ce n'était pa si loin... tu nous fait vraiment envie avec ce cr très enlevé !
Une ambiance comme celle là ne se trouve pas de partout...
Bonne récupération à toi !

Commentaire de JLW posté le 13-09-2007 à 21:51:00

Très très belles photos bigout et une course bien gérée ... en 5h43 ... Je rigole.
Je crois que toi et Moumie avez bien compris l'esprit de cette sourse qui doit qd même pas être évidente en goûtant à tous ces ravitos bien sympas.
Et alors por Moumie, toutes nos félicitations, cela fait quand même 42 bornes à avaler, ou plutôt à boire.

Commentaire de Sam67 posté le 13-09-2007 à 21:57:00

Bravo à tous les deux pour votre course et votre CR.
Moi aussi, Moumie et Bigout66, je suis du genre à chialer sur les marathons (au début de joie, au milieu de joie encore et à la fin de joie/souffrance/beauté du sport etc ...).
Le pire, c'est quand tu n'en peux plus et qu'une petite vieille sur le bord de la route se met à t'encourager ... alors là, c'est le tsunami assuré ;-)
Faut que je consulte vous croyez ?

Et me voilà maintenant à avoir les yeux embrumés à la lecture de vos CRs. Vous êtes beaux à voir et respirez le bonheur; continuez comme cela (moi aussi, terminer un marathon avec mon épouse serait le bonheur absolu).

A bientôt peut-être sur une course (même si on est loin).
Sam67 (Vincent)

Commentaire de l'ourson posté le 13-09-2007 à 22:16:00

Qu'est-ce que je suis content de vous avoir retrouvés à l'arrivée !! C'était inéspéré avec cette foule... Et en + Moumie qui a inondé mon costume d'indien à chaudes larmes.. ça

Commentaire de l'ourson posté le 13-09-2007 à 22:19:00

..ça, je ne l'oublierai jamais !! j'étais là à l'arrivée de son 1er marathon :-) encore bravo Moumie et merci Bigout de me faire savourer à nouveau cet instant par ton zouli CR et tes zoulies photos (je me suis servi au passage..)

L'Ourson_ki_epère_bien_vous_revoir_bien_vite_;-)

Commentaire de McFly posté le 13-09-2007 à 22:25:00

Ah quelle équipe ! Merci de nous faire vivre les supers moments que vous avez visiblement passés. L'entrecote, tu peux choisir la cuisson ?

Commentaire de titifb posté le 13-09-2007 à 22:25:00

Wahou Bigout ! Qu'est-ce que vous êtes beaux en costumes...et toi Bigout 66 sacrément sexy !!!! Je pense que tu as très bien fait de décider de courir avec Moumie pour son premier marathon (même si courir à une "faible" vitesse t'a occasionné des douleurs articulaires (ça m'arrive également lorsque je cours avec ma Section de Loisirs...). C'est aujourd'hui un super souvenir pour vous deux et comme tu l'as dit "on ne va pas au Médoc pour faire un chrono". Vous avez fait la fête, profité de l'ambiance et des ravitaillements hors normes, Moumie signe son premier marathon, c'est vous les vainqueurs !!!
BRAVO

Commentaire de Benoit_11 posté le 13-09-2007 à 23:00:00

Salut Bigout et merci pour ce récit en photo. Merci de me rappeler cette ambiance que j'au vécu il y a quelques années (une bonne quinzaine quand même), car j'ai fait le Médoc dans un oeuf sur un plateau sur roullettes, déguisé en poussin, et tracté par mon père et ses amis, déguisés en poulets...
Bravo à tous les deux.

Commentaire de L'agneau posté le 13-09-2007 à 23:28:00

Bravo pour ton CR très émouvant dans lequel beaucoup ont du se retrouver. Le Médoc selon Bigout66 est du pur marketing, on vit et on voit, on sent et on boit, de l'odeur de l'entrecôte au feu de bois aux chaudes larmes de Moumie, tout y est. Félicitations à vous deux et peut-être à une prochaine.
L'agneau_admiratif.

Commentaire de gdraid posté le 13-09-2007 à 23:58:00

Merci bigout66 pour ce touchant CR , si joliment dédié au premier marathon, de la courageuse petite moumie !
Tu nous montres en plus de belles photos, ton humour, ta gourmandise, ta joie de vivre, tes rencontres sur ce marathon de la joie et de la bonne humeur, et surtout tes attentions permanentes pour ton adorable moumie.
Continuez longtemps comme cela, vos courses et marathons du bonheur.
JC

Commentaire de astra wally posté le 14-09-2007 à 00:38:00

ah là là mon cher écureuil que d'émotions ! J'ai eu la larme à l'oeil avec ce récit moi qui aime pas pleurer ! Bravo pour ton soutien apportée à Moumie. Je me doutais bien que t'allais pas la laisser faire ses 42 bornes toute seule ! Tu a raison en disant que courir en-dessous de son niveau n'est pas bon pour les jambes. Comme ce marathon est spécial tu n'est de toute façon pas dans ton rythme habituel (sauf celui de descendre du pinard !). Dommage que tu n'ai pas pu balancer nos noisettes au guerrier pitre (oups picte je voulais dire !lol) qui entre nous a dû se cacher par peur de représailles. Mais on l'aura un jour ! Par contre je comprends pas pourquoi ça te dérangeais de te faire tirer par Moumie ? Bon ok je sors...
Avant de sortir , je tenais encore à te remercier pour toute ses belles photos. J'ignorais que les chateaux étaient ouverts aux coureurs. Un parcours magnifique pour l'un des plus beaux marathons de France. Toujours un bel esprit sportif de ta part Brice. Tu ne laisse jamais tomber ta coéquipière. Encore bravo à toi.

Commentaire de BENIBENI posté le 14-09-2007 à 01:15:00

Ah le Médoc, quelle odyssée, quelle épopée, quelle aventure ! C'est quand déjà ?
Bravo à tous les deux ! Bigou, j'ai pas vu ta queue toute velu...d'écureil !

Commentaire de espace_marathon88 posté le 14-09-2007 à 07:36:00

Héhé Bigout bravo pour ce deuxieme marathon ou tu t'es bien regalé dans les deux sens du terme mdr. Au moins tu as bien profiter des ravitos. Si un petit verre peut faire oublier les kilometres pourquoi pas mdr. Mais c'est dommage qu'il te fasse oublier l'appareil dans les vignes..la panique! premier marathon de moumie sans photos souvenir, oulàà elle t'aurai tapé dessus mdr.
En tout cas bravo à toi pour ce marathon sans préparation en compagnie de Moumie.
Recupere bien et à ton prochain cr qui sont toujours aussi marrant à lire.
a+

Commentaire de laurent05 posté le 14-09-2007 à 09:38:00

salut
super sympa ton CR ça donne vraiment envie
c'est sur que le medoc pour un chrono ce n'est pas le top mais pour le plaisir je pense qu'il n'y a pas mieux
merci de nous faire partager ces super moments
bonne recup
a+
laurent

Commentaire de domdom g posté le 14-09-2007 à 09:45:00

bjr bigout
bravo pour ce jolie marathon et ce beau recit accompagner de belle photo,au depart on devais pas etre loin car nous aussi on se trouvais sous la fille qui joue du violon on etait a coté du char lafayette.
a bientot et encore bravo
domdom

Commentaire de linda70 posté le 14-09-2007 à 10:15:00

bravo pour ce marathon en compagnie de moumie, c'est bien de pouvoir s'épouler de temp en temp.

Par contre sacré ravitaillement mdr...

Pas mal la photo des petites fesses lol

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 14-09-2007 à 11:34:00

Après avoir lu le récit de Moumie, je me devais de lire le tien.
Pas de doute, l'émotion y est la même, c'est clair !!!
Cette 2° lecture me donne vraiment envie de prévoir cette
course à mon planning ... je ne sais plus trop ce qui m'attire,
entre, le côté pile de la Cie Air Médoc, les huîtres, le vin,
l'ambiance... C'est l'embarras du choix ! Bravo pour ce magnifique récit
et les superbes photos d'un marathon pas comme les autres...

L'escargot_emballée !

Commentaire de cedre posté le 14-09-2007 à 15:51:00

bravo à vous 2
heureusement que c'est Moumie qui a conduit sur la fin parce que vu ton état , tu devais pas avoir mal que aux jambes ;-)
je file lire le cr de ton lièvre
a+

Commentaire de zakkarri posté le 14-09-2007 à 19:09:00

Wahhh voilà le cr !
Vous étiez super bien fringué, la classe !
y'a des photos qui sont vraiment marrantes !
He ca devait pas etre simple de courir avec ces costumes en plus ?!

a + medocman !

Commentaire de taz28 posté le 14-09-2007 à 19:21:00

Eh bien Bigout, avec tout ça, si on n'a pas envie de faire un jour ce marathon si festif !!!

Tu as eu tellement raison d'accompagner Moumie pour ce premier marathon, ces souvenirs partagés vont rester longtemps gravés dans vos mémoires respectives !!!

Bravo à vous deux !

Bisous

Taz

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-09-2007 à 21:30:00

Bravo pour ton CR. C'est super d'avoir accompagné Moumie pour son premier marathon.

Commentaire de cat2513 posté le 16-09-2007 à 10:20:00

merci bigout pour ton cr plein d'émotions pour les photos (vous êtes très beaux en tahitiens !)
tu as vraiment bien fait d'accompagner moumie pour son premier marathon, tu as pu la soutenir et vous avez partagé à vous deux des moments uniques qui resteront gravés dans vos mémoires...
Ce marathon a l'air d'être une grande fête et vous avez su en profité pleinement.
amicalement
(merci beaucoup pour ton message d'anniversaire)

Commentaire de CLG posté le 16-09-2007 à 19:10:00

Bravo Bigout et Moumie ! Je SAIS à quel point ce que ça veut dire d'avoir mal aux guambettes ! j'ai souffert avec vous ! Bon courage pour la suite !!!!

Commentaire de agnès78 posté le 17-09-2007 à 09:10:00

MA-GNI-FI-QUE! Merci mon ptit brice pour ce récit chargé d'émotions et de bonheur! Les photos sont vraiment splendides. FELICITATIONS à vous deux... Bonne récup les marathoniens. J'espèrevous rencontrer très bientôt.
gros poutoux
agnès

Commentaire de GAE11 posté le 18-09-2007 à 14:39:00

A toi aussi felicitation pour ton marathon
super CR de plus les photos donnent vraiment envie

A+

Gaë

Commentaire de chtigrincheux posté le 20-09-2007 à 17:09:00

Chaque CR en rajoute un peu plus à mon envie de participer à se délire bienfaiteur…

Faire la distance mythique du marathon dans de telles conditions dois la rendre plus humaine ,plus abordable ,plus accessible .

Si j’arrive à me convaincre et si je ne met pas de bâtons dans mes propres roues je serais très certainement grâce et à cause de vous tous présent à la prochaine cuvée … .
Au plaisir et merci pour cette évasion

Commentaire de Say posté le 24-09-2007 à 23:20:00

Chalut toi!

Alors d'abord un grand bravo pour ton geste (ne pas dire que tu avais du mal) qui a permis à la râleuse_dont_on_ne_doit_pas_dire_le_pseudo de rejoindre le clan des marathoniens!

Ensuite, je vais me permettre de jeter de l'huile sur le feu : sur le cr de la dite_personne_qu'on_ne_doit_pas_nommer, on a carrément l'impression que tu ne fais que te marrer à TOUS les ravitos et que tu ne penses qu'à te remplir.... la panse!!! MDR

Ah, ces récits en stéréo... ça donne du relief

Coli

Commentaire de Loopinette posté le 25-09-2007 à 11:46:00

Bravo Bigou pour cette course et ton esprit d'équipe, ton soutien pour Moumie.
Les photos sont magnifiques, le sourire reste présent, le plaisir est là... superbe CR.
Bravo, bravo, bravo !
C.

Commentaire de Pasqui posté le 27-09-2007 à 13:55:00

Salut!
Merci pour ce super CR avec photos qui nous fait vivre le marathon de l'intérieur! T'as dû arriver en fin de course, péter et avec le ventre plein, avec tout ce que tu as avalé!;)
Bravo en tout cas. Je me suis régalé à lire ton récit.

Commentaire de nicou2000 posté le 05-10-2007 à 13:36:00

avec un peu de retard, je me joins à tous les autres kikous pour te féliciter de cette belle course et de ce CR rempli d'émotion!!!!!!!

Commentaire de Kiki14 posté le 16-11-2007 à 10:15:00

merci bigout66 pour ton CR et pour les photos quelques unes pas inconnues (je viens de lire le CR de moumie...) c'est vrai que celle de moumie et sa médaille est très parlante.....et bien sûr celle ou tu déguste le fameux bordeau aussi....bravo à vous deux ...être Marathonien c'est bien mais à deux c'est surement mieux....est ce que c'est l'effet de l'alcool qui dédouble le plaisir....?
encore MERCI pour ces CRs très émouvants........

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !