Récit de la course : Grand Raid 73 2008, par lolo'

L'auteur : lolo'

La course : Grand Raid 73

Date : 24/5/2008

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 1272 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

71 autres récits :

GR 73 ou une sortie d'entrainement....finalement

Apres un début de saison chaotique ( 2 blessures, 2 courses forfait) me revoilà à chausser les  trabucco pour grimper « un peu » en Savoie.

 

Arrivé le samedi en fin d’après-midi à Chambéry, nous fonçons avec ma  moitié à Cruet pour la remise des dossards.

 

Accueilli  comme un prince par Papeur, notre correspondant local kikoureur, je reçois mon dossard personnalisé et profite du repas du soir pour bavarder un peu, notamment avec une coureuse croisée 1 an plus tôt sur les 100 de Belvès en 2007 et dans la descente sur St Gervais sur l’UTMB, small world…..

 

Le départ est donné le lendemain à 5h00, à la fraîche donc et sous une pluie fine mais suffisante pour sortir le coupe-vent.

 

La première ascension de la Roche du Cruet se fait sans encombre, bonnes sensations, et je taille la route au milieu des 220 autres « timbrés » en profitant du sommet pour apprécier le 1er point de vue.

 

Le sol est un peu glissant et la prudence est de mise afin de ne pas se mettre une cheville en vrac avant d’attaquer les 60 Kms restants….

 

Le premier ravito  du lac de la Thuile (petit coin de paradis) arrive et j’en profite pour avaler un Gaviscon histoire de repousser un peu mes problèmes de vomissements en course.Un peu d’eau gazeuse, un peu de fructose isostar et on repars pour l’ascension du col de Marocaz.

 

Ça faisait un bail que je n’avais pas grimper aussi raide !  Quand on ne peut pas poser le talon et qu’on monte sur la pointe des pieds, les mollets trinquent un peu …..

Les bâtons font leurs offices  mais ne suffisent pas à soulager  les cuisses pour s’économiser ; je laisse donc quelques plumes dans la bataille et ma vitesse ascensionnelle s’en ressent de plus en plus.

La boue sur le parcours rajoute encore un handicap…

 

En revanche, coté descente c’est la grosse éclate ; les conseils pris à droite à gauche et travaillés à l’entraînement ne sont pas vains, ça marche plutôt bien.

 

Malgré tout, je commence à cogiter un peu sur la suite des événements, je peine lamentablement en montée et cela joue sur mon mental. L’idée d’arrêter fait son chemin et j’espère pouvoir récupérer un peu au ravito en eau avant celui des Aillons (Km 36) et prendre une décision définitive.

 

La barrière horaire approche  et je prend ma décision alors que j’aperçois le ravito qui précède la montée au Colombier, point culminant de la course.L’idée d’un chemin de croix de 22 Kms jusqu’au prochain ravitaillement me conforte dans ma décision.L’ultra trail du Verdon approche et je veux être bien pour aborder cette nouvelle course.

 

Je rejoins donc ma moitié et après un ravitaillement en solide, nous rejoignons Cruet pour confirmer l’abandon à Papeur et féliciter les arrivants dont Martinev, première féminine kikoureuse !

 

Bilan du we :

 

Un accueil plus que chaleureux des kikoureurs du coin

Des bénévoles et une organisation au top

Une course dure ou rude  ou les 2 comme vous le voulez

Des paysages qui méritent les calories dépensées et qui vous donne envie de déménager

 

Bilan perso :

 

Même si je stoppe au 36 eme, c’est ma première course sans vomissements et ça c’est une grande victoire pour moi.

 

J’ai pris finalement cette course comme un bon entraînement pour la prochaine course et je pense adopter cette philosophie à chaque abandon.

 

Le we fut riche en émotions et en rencontres et ça mérite un retour sur ce GR 73, cette fois-ci pour le terminer

 

Pace e salute

 

lolo

6 commentaires

Commentaire de paspeur posté le 28-05-2008 à 10:40:00

Déçu que tu n'es pas terminé, mais ce n'est que partie remise. Ton récit prouve toute ta lucidité donc pas de soucis pour tes prochains trails.
Denis

Commentaire de martinev posté le 28-05-2008 à 11:42:00

Bravo pour ton récit et ton bout de course. Ce n'est que partie remise. Tu reviendras plus fort la prochaine fois.
Bonne continuation

Commentaire de frankek posté le 28-05-2008 à 14:08:00

dommage que tu es abandonné mais parfois c'est plus sage...récupère bien...

Commentaire de corto posté le 28-05-2008 à 14:24:00

Salut Lolo, quoi te dire? te dire que nous sommes nombreux à être passé par là. Et que la roue tourne, je suis sûr que ton prochain ce passera bien. (Le 100km du Verdon).
Tous mes encouragements.

Commentaire de agnès78 posté le 28-05-2008 à 14:54:00

Mon cher lolo, merci pour ton récit... jamais facile d'arrêter une course avant la fin mais ta décision était la meilleure. Je suis contente de voir que tes soucis gastriques vont mieux. Récupère bien et à très bientôt sur une course ou via un récit.
bises
agnès

Commentaire de jerome_I posté le 28-05-2008 à 22:57:00

bravo pour ta course, par contre je pense que tu es arrivé Vendredi à Chamb? ;-) J'aurais bien aimé te tirer le portrait en haut du grand colombier, ce n'est que parti remise lors du verdon...

Jérome

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !