Récit de la course : Grand Raid 73 2009, par frankek

L'auteur : frankek

La course : Grand Raid 73

Date : 23/5/2009

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 1190 vues

Distance : 73km

Matos : une belle balade dans les bauges...

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

71 autres récits :

Coup de chaud dans les Bauges

 

Trois semaines après le Nivolet-Revard, me voilà de retour sur le Grand Raid 73 pour la deuxième fois. J’avais apprécié la première édition, j’ai donc décidé d’y revenir cette année.

 

Samedi matin, 2h30 le réveil sonne au Bourget !! Pfff toujours difficile de se lever. J’avale mes petits gâteaux sports maison et je me prépare pour partir à Cruet avec Lolotte et Brigitte. Nous allons récupérer mon dossard puis nous discutons avec quelques coureurs UFO et Kikourou, sympa de se revoir !

 

A 4h45 briefing pour nous mettre en garde sur les conditions extrêmes que nous allons rencontrer dans la journée. « Pensez à l’eau, pensez à manger ! » Bref ça va cogner dans les Bauges !

 

A 5h le départ est donné sous les feux de bengale. On se croirait aux Templiers. Nous sommes 210 coureurs à s’élancer à l’assaut des 73 bornes et 5000 mètres de dénivelé.

 

 

img_0362.jpg

 

Je prend un départ prudent comme à « mon habitude ». Direction droit dans la pente cette année, tous en file indienne, ça souffle déjà fort dans le peloton…

Puis nous prenons un chemin dans les vignes pour récupérer un petit sentier à travers les buis. Je suis bien et déjà il fait chaud ! Place à la longue montée vers la Savoyarde qui se monte sans problème. La vue est grandiose là haut : Belledonne, Chartreuse, Bauges…

 

 

 

100_2870.jpg

 

 

 

100_2872.jpg

 

 

100_2871.jpg

 

 

 

Km 16, le ravito de la Thuile est déjà là. Je retrouve Lolotte et Brigitte qui m’encouragent. Je fais le plein d’eau et je repars avec la première femme.

 

 

100_2873.jpg

 

La première grosse montée arrive : Pointe de la Galoppaz (1689m.). Je suis toujours bien, et c’est sans difficulté que j’arrive là haut pour être pointé par deux bénévoles.

 

 

100_2879.jpg

 

 

100_2878.jpg

 

 

 

 

Puis j’attaque la longue descente par un petit sentier que j’aime. Je fais à nouveau le plein d’eau aux Gueulets, km 30. J’ai soif !! Et ma poche à eau commence à sonner creux !

 

Nous voilà arrivés au chalet de la Buffaz assez rapidement. Le second ravitaillement est en vue.

 

Km 36, ravito des Aillons, il fait de plus en plus chaud. La chaleur lourde est en train d’anesthésier le peloton des coureurs. Je prend le temps de bien me ravitailler et je repars.

 

Maintenant place au gros morceau de la journée : l’ascencion du Mont Colombier (2043m.) par le col de la Cochette (1694m.). Avant il faut prendre ce sentier qui longe les rochers de la Bade. Je suis bien dans cette forêt, il fait bon courir. Au bout du chemin, une piste forestière : bouhh la chaleur vous tombe dessus ! Je suis toujours accompagné de la première femme, nous entamons la montée vers le col de la Cochette.

Le col arrive vite et je retrouve mes supportrices. Lolotte fait un petit bout du Colombier avec moi. Je retrouve Pascal au pointage au sommet. J’en profite pour papoter et prendre deux, trois photos.

 

 

100_2882.jpg

 

 

Je mettrais 40 minutes pour faire la Cochette – Colombier – la Cochette. Il est temps d’attaquer la descente vers les chalets de la Fullie.

 

Direction le Mont Pelat par un petit sentier qui traverse la forêt. Je suis toujours bien malgré la chaleur. Je me retrouve seul sur la crête où la vue sur Belledonne est toujours aussi grandiose.

Mais là avant d’arriver au ravito (sommet du télésiège), je fais une légère hypoglycémie. Houlà panique à bord, la chaleur m’a eue !! J’ai du mal à rejoindre le ravito. Une fois en haut, j’étais à la limite de mettre le clignotant ! J’ai mangé, bu et je suis quand même reparti en espérant que l’orage passe… Et…

 

L’orage ne dura pas longtemps, je suis requinqué. Il faut rejoindre le dernier ravito. Je suis à nouveau avec Sylvie Negro, nous traçons le chemin sur la dernière montée. Puis une méga descente « douloureuse pour les cuisses »… Nous arrivons au ravito de Montlambert, nous profitons de l’instant pour bien boire et discuter avec les bénévoles toujours aussi sympa.

 

Malgré la fatigue et la chaleur, nous repartons sur un bon rythme. La fin est terriblement longue, mais bon ça sent les écuries !

Un dernier effort et nous franchissons la ligne en moins de 12 heures.

 

 

p5230057.jpg

 

 

Je suis bien content d’être à nouveau finisher et je suis bien fatigué !

 

Maintenant, plaçe à la récup pour être en forme sur le TGV...vivement la suite...

18 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 24-05-2009 à 21:52:00

T'es le plus fort Franck ! Bon on va pouvoir se voir au TGV alors !

Commentaire de jerome_I posté le 24-05-2009 à 22:28:00

bravo pour ta course, tu as vraiment du t'amuser, ce fut mon premier ultra et en 2008 j'étais bénévole en haut du colombier. Un trail comme je les aime. bonne récup et pense à bien boire.

Jérôme

Commentaire de béné38 posté le 24-05-2009 à 22:45:00

Ravie d'avoir fait votre connaissance pour de vrai !
Bravo pour ta course bien menée et bien racontée.
A la prochaine.
Béné_pas_de_TGV_cette_année

Commentaire de millénium posté le 25-05-2009 à 06:33:00

Toujours aussi modeste dans la perf !
Bravo Franck , encore un récit sympa pour une superbe course

Commentaire de rapace74 posté le 25-05-2009 à 07:52:00

que ce soit sur la neige ou sur les pierres , court ou long , tu es toujours aussi fort!!!
au plaisir de se revoir
manu

Commentaire de Mamanpat posté le 25-05-2009 à 08:59:00

C'est trop beau !
Bravo et merci, ça fait vraiment envie !

Bonne recup !

Commentaire de laurent05 posté le 25-05-2009 à 10:01:00

bravo franck pour ta course
pas évidente avec la chaleur
bonne récup pour le TGV

laurent

Commentaire de paspeur posté le 25-05-2009 à 14:30:00

Comme ça a l'air facile.!!!Je ne suis pas sur que l'on puisse rajouter quelques difficultés.
Bravo pour ta course

Commentaire de Grain de sel posté le 25-05-2009 à 21:16:00

Que je te lise ou que je te voie courir, ça me donne envie de te suivre. Trop facile ?
C'est bizarre car quand j'essaie ça ne l'est pas du tout, facile !!
;-)

Commentaire de Souris posté le 25-05-2009 à 21:56:00

Je ne vous ai même pas vu avec Grain de Sel!! Trés belle course comme toujours...

Commentaire de Francis31 posté le 26-05-2009 à 06:37:00

3 semaines de récup et te voilà à nouveau sur un ultra montagnard ! Quelle condition physique!!!
Et bravo pour ton finish et ton récit .

Commentaire de sarajevo posté le 26-05-2009 à 07:37:00

en fait ca semble trés simple ces "petits" 73 km .....Bravo a toi ....

Commentaire de Sagarmatha posté le 26-05-2009 à 09:06:00

Salut franck !!!!
Toutes mes félicitations !!!!! Très belle perf !!!
Les photos sont grandioses...
Ca donne vrt envie. Récupère bien...
On se voit bientot en rando...
A+

Commentaire de robin posté le 26-05-2009 à 13:53:00

hello le sarthois montagnard !

Pas de soucis tu tiens la forme à ce que je lis !

Merci pour le CR

Commentaire de le G.G.O. posté le 26-05-2009 à 20:39:00

ouep....pas mal les photos...ouep...

Bravo pour ta balade Frank !! t'as assuré et t'as dû en stressé plus d'un avec ton appareil !?

A la prochaine dans le 73 !

Commentaire de Kevin99 posté le 26-05-2009 à 21:13:00

Bravo Frank pour ta course et bonne recoupe.
C'était pas facile avec la chaleur.

Commentaire de maï74 posté le 27-05-2009 à 22:03:00

De belles photos dans un récit sympa à lire, et une très belle course, bien gérée malgré le cagnard, bravo !!! A bientôt au TGV !

Commentaire de eric74 posté le 07-06-2009 à 12:00:00

super comme d'hab Frank

ça me donne envie de me refaire le colombier tiens ..... à bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !