Récit de la course : Grand Raid 73 2007, par jongieulan

L'auteur : jongieulan

La course : Grand Raid 73

Date : 26/5/2007

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 1753 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

71 autres récits :

à Philippe...

Enfin vlà mon compte rendu de mon 1er ultra, bien que j’ai fait le trail du bugey (52 kms) en septembre 2006.

 Ce trail, je l’avais déjà coché dans mon calendrier depuis l’année dernière dès la fin du Petit Savoyard que j’avais couru…De faire que le petit, m’avait laissé quelques regrets de ne pouvoir aller plus haut dans les alpages, se contentant « que » d'aller sur la Roche du Guet. Alors c’est décidé, en 2007, ca sera le Grand Raid 73 !!Sourire Après une saison de ski rando pas follichonne, j’ai décidé de débuter ma saison de trail en commençant par faire une étape de la Translorraine (Ardennes Belges) car c’est lors du week-end pascal et c’est à 15 bornes de chez mes parents qui vivent dans les Ardennes, et ensuite faire le trail des lacs de Chevelu (Savoie)…malheureusement, la vie nous réserve d’autres épreuves…mon beau-père, qui luttait contre une « longue » maladie comme on dit si souvent, voit son état empiré depuis février…son état se dégrade de jour en jour, et à chaque visite, son visage se creuse, il s’affaiblit…de le voir ainsi, je n’ai pas vraiment le moral pour aller m’entrainer…par contre-temps,  pas de translorraine, pas de lacs de chevelu…mais c’est pas l’essentiel !!Et un jour, il s’en est allé…en paix, après bien des souffrances…le moral au plus bas, je ne pense même plus au GR73 et à tous ces trails qui me motivent pour m’entrainer…après quelques jours auprès de la maman de mon épouse, nous redescendons en Savoie pour reprendre le cours de la vie… 10 jours se sont écoulés depuis…le boulot, ma fille de 2 ans nous remettent vite dans le bain quotidien…je jette un coup d’œil à kikourou pour me changer les idées…et là, la flamme se rallume !!…je me dis que je n’ai pas le droit de me lamenter, et qu’il est temps de se bouger, en mémoire pour lui, mais aussi pour profiter de l’instant présent…Carpe Diem !!… alors j’irai à ce  trail et je le ferai pour moi, pour lui ! sans véritable objectif, juste pour le fun… 

vendredi 25 mai, je ne sais quoi faire : dois je me rendre à Cruet dès ce soir, dormir dans la voiture pour gagner 45 minutes de sommeil ? …Un p’tit post d’Olivier91 me conseille de ne pas faire cela !!…et son premier conseil fut judicieux !…alors je décide de me lever qu’à 3h, préparant tranquillement le soir mes affaires…un autre conseil de Stef d’UFO me sera bien utile : bien prendre à manger !!…et il aura raison, car bien que les ravitos étaient copieux et largement suffisants, en course je mange tout le long !!Sourire

 

samedi 26 mai, 3 h du mat’, après une bonne nuit de 5h (je suis d’ailleurs surpris d’avoir aussi bien dormi), et un p’tit thé, je pars pour Cruet…qu’il fait doux !!…ma p’tite route sinueuse entre les vignes de l’Avant-Pays Savoyard me réveille rapidement !! Sourire

 Arrivé à Cruet dans les premiers, je me dirige vers la salle des Fêtes…de nombreux bénévoles sont prêts à partir…j’en profite pour dire tout de suite un Grand BRAVO à tous ces gens qui par leur gentillesse et leur dévouement nous permettent d’assouvir notre passion de fêlés !!Sourire Après avoir fait vérifié mon « packtage », bu un p’tit café, je rejoins ma voiture pour me préparer tranquillou, à la frontale, surtout au niveau des pieds !!…du strip par ci, du strip par là, mes pieds sont bien armés !!…

Je crois que j’ai tout, alors je peux aller au briefing…je cherche Stef, que je ne connais que par mail, mais j’suis trop petit et je ne l’aperçois pas !!…par contre, j’ai le bonheur de croiser une légende vivante du trail ...Dawa Sherpa !!…j’ai bien envie de lui demander un autographe !! SourireSourire…j’y vais, j’y vais pas ??…sérieusement, je le laisse tranquille, on n’est tout de même pas à Cannes !!….

Après le briefing, direction l’aire de départ…pas de stress, que du bonheur d’être là !! …le souvenir de ces jours passés me motive et m’enlève ce stress habituel !! Allez, c’est parti !!…pendant les 1ers kms, je m’échauffe, et le petit tour dans les vignes me rappelle l’année dernière, avant qu’on entame une montée bien raide !…alors, on se calme, et j’arrive à caler un rythme tranquillou !!…Et heureusement, car la 1ère montée au Charvet est terrible…un gars qui a fait l’UTMB (d’ailleurs, je crois qu’il y a en a pas mal !!) me donne un bon rythme. J’ai l’impression d’être encore sur mes skis, tellement le rythme des enchainements est identique…mon cardio ne s’emballe pas, reste en dessous de 150 ! impec !!…ne pas se mettre dans le rouge avant le Colombier que je connais bien !! Arrivé en haut, une descente tranquillou me permet de rejoindre un gars avec un autocollant « kikourou »…et c’est Zeb !!  et là, je me dis, que ce serait pt’êt bien de mettre ma photo sur ma fiche kikourou !! Sourire  on fait un bout de chemin, en parlant des différents trails « ardennais »… Enfin, 1er ravito d’eau : je fais le plein, quoique je n’ai pas beaucoup bu…mais après lecture des crs de Stef, je préfère être vigilant !! Et c’est reparti pour la montée jusqu’au mont Pelat, point culminant des Aillons…moi, je connais plus le mont jumeau du Morbié, qui est le sommet d’une classique en skirando en cas de mauvaises conditions nivo…cette partie est très agréable, courir sur la crête, dans les alpages…purée ! ca fait du bien d’être là !!!… La montée vers le col de la Fulie se fait bien, pas de panique, je suis dans mes temps !…pour la première fois, je me suis fait un road-book avec des temps de passage…j’suis en avance d’un quart d’heure…génial !! …c’est con, mais ça me rassure !! 

En compagnie de 3 gars, je sors de la forêt pour passer devant des chalets…et là je vois un gars qui n’arrête pas de prendre des photos…  Akunamatata !!!…que je ne connaissais pas !!…un grand merci aussi à lui pour m’avoir pris en photo en plein effort !! j’essaie d’être souriant, mais ça ne se verra pas sur les photos !! Sourire

 

Après cette parenthèse, je regarde un peu plus haut…le Colombier ! Oups !  le gros morceau de la journée !!…et effectivement, après le passage au col de la Cochette, j’entame la « grimpette » du colombier sur l’arête !!…je me mets au rythme « peaux de phoque » et je monte bien…je double quelques gars, qui n’ont pas l’air d’avoir l’habitude de la montagne…la montée se fait finalement bien en surveillant les nuages qui grisent les Belledonnes.

Je ne prends même pas la peine de m’arrêter, il commence à souffler au sommet…chapeau aux bénévoles qui sont restés pendant des heures au sommet du Colombier et de la Galloppe.

J’entame alors la descente…mon point faible !!…j’ai toujours peur d’attraper des points de côté…alors j’y vais tranquillou !!…heureusement, car j’ai failli me casser la figure…j’arrive tout de même à doubler 2 gars et je me lâche dans le bas de la descente, jusqu’aux chalets de la Rosanne, car finalement ça soulage les muscles…

En remontant vers le col de la Cochette, je rattrape petit à petit un grand gaillard au crâne rasé, et avec un macaron « UFO » sur son sac…à en croire les descriptions faites sur kikourou, je reconnais Olivier91 …encore une nouvelle rencontre !! et pas la moindre !!…on discute 2 min jusqu’au col, puis Oliv me largue dans la descente qui mène à la station des Aillons…mais quelle descente !! surtout dans le torrent !! heureusement, qu’il n’y a pas d’eau !!…j’arrive au 2nd ravito solide, un peu fourbu !!…mais que ça fait du bien d’arriver au ravito, voir des gens sympas vous servir une bonne soupe de Baujus !!…je reste raisonnable, je m’arrête plus de 5 min pour reprendre des forces…et c’est reparti par du goudron et là je rejoins Oliv qui marche…alors je m’arrête à sa hauteur et m’explique l’importance de prendre le temps de digérer ! ma 1ère leçon !!! …d’autres conseils prodigués par Oliv me seront bénéfiques sur le restant du parcours !!

Après un faux-plat montant, nous attaquons une jolie montée bien raide, digne des Bauges !!…j’adore les Bauges, mais leurs routes forestières sont tracées droit dans la pente !!…cette montée aux chalets de la Buffaz va laisser de sacrés souvenirs à tout le monde !!…qu’elle fait mal !!…notre rythme nous permet de remonter encore quelques gars repartis un peu vite…à vrai dire, à ce moment là de la course, j’appréhende la montée de la Galoppe !!…le temps devient menaçant, et je sais que la Galoppe par mauvais temps, c’est pas de tout repos !!…et effectivement, au bas de la montée raide (qui a dit que les Bauges, c’était de la montagne à vaches ?!), le mauvais temps arrive…cette montée est terrible…200 m droit dans la pente !…Oliv souffre un peu…je le distance un peu…alors qu’il m’a montré la voie pendant un bon bout de chemin, j’ose le lâcher là !!..j’avoue que j’étais dans mon rythme et peur sans doute de m’arrêter  et de ne pas savoir repartir…quelques mètres sous le sommet, je commence à remettre mes manchons, car il fait frais, puis je sors mon coupe-vent car les nuages ont englouti le sommet !!…je ne m’attarde pas au sommet, ne me retournant même pas pour voir où est Oliv, mais je me dis qu’il me rejoindra dans la descente, car j’y vais toujours… tranquillou !! …la pluie fait alors son apparition et transforme le chemin en patinoire !!…pour ma part, ça va !! mes chaussures accrochent très bien !!…contrairement à certains gars devant moi qui font du patinage « artistique » !!

J’entame alors une longue descente sympa dans la forêt …mais toujours pas d’Oliv dans le rétro !!…je continue mon p’tit bout de chemin seul…pendant une bonne demie heure, j’ai l’impression de courir un off solitaire, ms à part la rubalise qui me montre le chemin !!…même après avoir rejoint la route forestière qui mène au col de Lindar, je reste seul, seul, seul !!!…je sors à ce moment mon paquet de TUC pour m’occuper !! …que ça fait du bien de manger salé !!…j’avoue que les gels me donnent la nausée !!…A ce fameux col, un point d’eau !!…j’en profite pour dire merci aux bénévoles qui sont là pour nous !!…

On me dit encore 4 kms jusqu’au ravito de la Thuile !!…La vache !!…qu’ils vont être long ces 4 kms sur piste forestière !!…j’arrive au col du Marocaz, et là les bénevoles me disent : 2 kms !! j’y crois pas !!…presque 10 min par km !!!…une tortue !!…enfin, j’arrive à la Thuile où des spectateurs m’encouragent (ça fait toujours du bien, surtout sous la pluie), mais me coupent les jambes, en me disant que le ravito est à 1 km !! …non, pas possible !! la Thuile c’est pas si grand !!! Sourire…et heureusement que non !!…j’arrive au ravito pour boire encore une bonne soupe !!…et là, qui je vois arriver ?? Oliv !!! plein de boue, avec un seul bâton !!!..qu'est ce qui lui est arrivé???!!!

 

Finalement, on repart ensemble du ravito, en direction de notre dernière difficulté!…je pense reconnaître le chemin de montée de l’année dernière pour aller à la Roche du Guet, mais plus on avance, et plus je me rends compte que c’est complètement différent !!

La Roche du Guet est très glissante par ses lapiaz qui sont de véritables pièges pour les pieds !!…par temps sec, faut déjà se méfier, mais lorsqu’il pleut sur cette roche calcaire, c’est horriblement piégeux !!…finalement, je comprends qu’on prend le chemin en sens inverse par rapport à l’année dernière !!…A ce moment là, les conditions météo commencent à se dégrader sérieusement !!…du vent, de la pluie, …brrr…ça me rappelle l’année dernière !!

Je lâche à nouveau Oliv, car j’en peux plus et je sais que dans la descente, il me rejoindra sans problème !!…et en effet, en commençant la descente sur Cruet, je le vois arriver, et je m’attends à le voir me doubler et me planter là…mais après m’avoir doublé, Oliv me soutient, et m’invite à prendre sa « roue »…cette descente est raide et longueeee !!!…mes pieds chauffent, ca tape fort !!…on s’arrête pour respirer…un gars du Doubs qu’on avait doublé avant la Roche du Guet déboule dans la descente !!…il nous mettra 8 minutes en peu de kms !!!

Finalement, arrive Cruet…la pluie redouble d’intensité…l'orage gronde...je pense aux autres traileurs et surtout bénévoles qui sont encore là-haut!!...les vignes nous indiquent que le calvaire de la descente est presque fini !!…enfin la route bitumée…encore quelques hectomètres, mais on ne prend même plus la peine de courir le faux plat montant…arrive la délivrance…après le virage à droite, une petite descente nous invite à courir jusqu'à l'arrivée,  la famille d’Oliv est là pour l'encourager, ainsi que Nincnic38 !!!…encore une nouvelle rencontre d’un kikouroureur !…et c’est main dans la main que nous franchissons l’arche d’arrivée…en 11h36’06’’ (pour être très exact! SourireSourire) à la 57è et 58è place !!…notre objectif commun est atteint, avec ce sentiment de fierté que tout trailer a en finissant une course !!…personnellement, je pense à mon beau-père parti trop vite !!

 

Nous nous dirigeons ensuite vers la salle des fêtes, où 2 m de déniv bien raide nous attendent !!…nous faire çà à l’arrivée ???!!! ils veulent nous achever !! SourireSourire

On arrive alors sur le podium (complètement surpris pour ma part) où nous attend l'animateur (bien chaud) avec un micro !!…

Après avoir récupéré mon cadeau de finisher (que je laisserai plus tard sur la table !!), nous allons nous installer à une table, où je rencontre enfin Stef, qui malgré une angine, un genou douloureux finira 1h10 devant nous !! Encore bravo Stef !!Sourire

Que ca fait du bien d’être là, même si je suis bien fatigué et je ne pense qu’à prendre une douche chaude !!

 

Enfin,  voilà mon 1er ultra réalisé !!…il est temps de récupérer avant le TGV…

 

Merci aux bénévoles, aux organisateurs qui doivent se tirer les cheveux pour que tout soit impeccable comme ce fut le cas !!

 

Merci à Olivier qui m’a supporté et partagé son expérience !!

 

Merci à Stef pour ses beaux crs et tous ses conseils précieux d’avant course !!

Merci à vous tous pour vos conseils « piqués » sur le forum !!

Merci à mon épouse qui m'a poussé à y aller!!  

A bientôt pour certain(e)s sur le TGV !!

 

Fabrice

      

6 commentaires

Commentaire de Zeb posté le 01-06-2007 à 12:22:00

Bravo à toi Fabrice ! Quelle course pour un premier ultra !!!!!
Ravi de t'avoir (trop briévement, ) rencontré....
A une prochaine sur les chemins (pourquoi pas dans les Ardennes ???)

Seb

Commentaire de jerome_I posté le 01-06-2007 à 16:04:00

Salut,

bravo pour ce CR et parcours, moi aussi premier ultra sur ce superbe circuit. Un peu difficile surtout en cote mais si beau. Et tu as raison bravo aux organisateurs et bénévoles.

Bonne récup, Sportivement

Jérome

Commentaire de akunamatata posté le 01-06-2007 à 18:33:00

Bravo Jongieulan, content que j'ai pu te prendre en photo en pleine action!

Commentaire de aie mac posté le 01-06-2007 à 23:29:00

bravo pour ton premier ultra, et ton CR.
à bientôt au TGV ;-)
am

Commentaire de claude41 posté le 03-06-2007 à 21:08:00

Belle réussite pour une première. Quand t'es arrivé, il m'en restait encore pour près de 4h00 et l'orage qui grondait, je l'ai pris sur la g...
A bientôt au TGV

Commentaire de nicnic38 posté le 03-06-2007 à 21:51:00

Tres touchant ton CR... et tres agréable à lire

Content d'avoir fait ta connaissance.

Récuperes bien et bon TGV

Nicnic

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !