Récit de la course : Trail de la Sainte Victoire 2010, par Métrolo

L'auteur : Métrolo

La course : Trail de la Sainte Victoire

Date : 11/4/2010

Lieu : Rousset (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 767 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de la sérénité

Le TSV fait partis des trails incontournables selon moi. Le cadre est splendide, les sentiers techniques et l’organisation y est parfaite. Ce trail est devenu une chasse pour les grands traileurs, d’où le fait que l’on ne soit pas étonné de voir Dawa au départ de cette huitième édition.

 

Mon objectif de cette année était de partir sur un rythme qui devait me permettre d’arriver sans grosse fatigue. Avec dans l’objectif le Grand Duc est ses 71 km et 4800 D+ en juin, le TSV devait me rassurer sur ma condition physique actuelle. De plus, c’est la première fois que je m’alignais à un trail sans avoir effectué durant ma préparation plus de 2 sorties de CAP ou RC par semaine. Le reste de mon entrainement étant basé sur de la natation et du vélo.

 Jour J 

7h15 Rousset : j’ai le plaisir de voir Dawa en train de s’échauffer. J’échange quelques mots avec lui sans trop le déranger. En lui demandant s’il se sent en forme aujourd’hui, il me répond qu’il verra bien au fil de la course s’il a de bonnes sensations. Effectivement, les bonnes sensations se sont transformées en une belle victoire.

 La course 

L’année dernière, j’avais eu du mal à me gérer et j’avais passé mon temps à pester contre moi-même car je n’avais aucunes bonnes sensations. Cette année, j’ai connu une grande sérénité tout au long de la course. Tout était fluide, à mon rythme sans forcer, sans souffrance. Si ce n’est un point de côté (à droite) qui est venu  m’enquiquiner à partir du 35 ième km. Cela m’arrive souvent dans les descentes et je ne m’arrive pas à expliquer les causes (digestion ?, afflux du sang ?....si vous avez des explications, je suis preneur). Mais dans l’ensemble, je n’ai pas eu de soucis. J’ai terminé les 8 derniers km à 10/11 km heures. Une fois passé sous l’arche, j’étais bien… sans fatigue exagérée.

 

Je suis très satisfait de ma course. J’ai l’impression que j’ai passé un CAP dans la gestion d’un trail long. Mon entrainement basé sur peu de course à pied se révèle intéressant et je pense que je vais garder ce type de préparation pour le GRAND DUC.

 Encore bravo à l’organisation, toujours parfaite, et super ambiance tout le long de la course. 

 

  

 

     

 

  

 

           

 

  

1 commentaire

Commentaire de fulgurex posté le 15-04-2010 à 11:46:00

tu as raison, c'est un trail magnifique!
Bonne chance pour le Grand Duc

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !